La Tribune

L'utilisateur type de Twitter est une femme jeune avec un iPhone et 208 « followers »

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Delphine Cuny  |   -  613  mots
C'est le « profil moyen » qui ressort d'une étude approfondie de Beevolve, une société spécialisée dans l'analyse et la veille des réseaux sociaux, portant sur 36 millions de profils dans le monde.

L'utilisateur moyen de Twitter est une femme, jeune, anglophone, avec un iPhone et comptant 208 « followers » ou abonnés à son fil de mini-messages. C'est le profil type qui ressort d'une étude de Beevolve Technologies, une société spécialisée dans l'analyse et la veille des réseaux sociaux basée à Londres et Bangalore, portant sur 36 millions d'utilisateurs dans le monde et « des millions de conversations quotidiennes » (voir le détail) et repérée par le site GigaOm. Un échantillon large pour un nombre estimé à plus de 500 millions d'inscrits et 170 millions d'utilisateurs actifs, selon la start-up française Semiocast. En avril dernier, Twitter en revendiquait 140 millions (voir sur le Blog officiel). Un portrait type finalement presque à l'image de la reine de Twitter, Lady Gaga, à l'exception du nombre de followers dont elle tient le record (plus de 30 millions).

Près des trois quarts des twittos auraient entre 15 et 25 ans
Les femmes sont donc un peu plus nombreuses que les hommes sur le site de « gazouillis » : 53% selon Beevolve, qui précise avoir réussi à identifier le sexe de 66% des profils. Une autre étude récente, publiée en août par la société suédoise Pingdom, évaluait à 60% la part des femmes sur Twitter, comme sur Facebook. Et les femmes sont aussi un peu plus bavardes, avec une moyenne de 610 tweets contre 567 pour les hommes. Du côté de l'âge, encore plus difficile à repérer, près des trois quarts (73,7%) des « twittos » auraient entre 15 et 25 ans. Une catégorie qui livre plus facilement son âge dans sa bio et ses messages et, partant, sans doute surévaluée : l'étude de Pingdom situe à 37 ans et 3 mois l'âge moyen, soit 2 ans et demi de moins que lors de la précédent étude de février 2010, et conclut à l'inverse que 55% des utilisateurs ont plus de 35 ans.

Les Américains en tête, suivis des Anglais
Quant aux pays des « twittos », les Etats-Unis dominent toujours largement (51%), suivis du Royaume-Uni (17%), puis de l'Australie (4%). Les deux tiers des utilisateurs sont donc anglophones. La France arrive 7ème (1,76%) derrière l'Inde et devant l'Indonésie. D'autres études font ressortir des données très différentes. Ainsi GlobalWebIndex, cité par eMarketer, affirme que la Chine (qui bloque pourtant l'accès au réseau social américain) serait le premier pays, avec 35 millions d'utilisateurs actifs, devant l'Inde 33 millions puis les Etats-Unis à 23 millions, la France étant onzième avec 2,2 millions d'utilisateurs. Semiocast estimait en juillet à 7,3 millions le nombre d'inscrits en France (1,4% soit le 18e rang), actifs pour la moitié environ, et classait les Etats-Unis numéro un, devant le Brésil, le Japon et le Royaume-Uni.

Apple bat Android sur Twitter
Autre enseignement tiré de l'analyse de Beevolve, un quart des inscrits n'a jamais « tweeté », tandis que l'utilisateur moyen a envoyé 794 « tweets » au cours des 3 dernières années. Twitter avait fait état au printemps de plus de 340 millions de « tweets » envoyés par jour. Un compte sur 10 ne suit personne : peut-être une façon de préempter un identifiant ou des internautes n'ayant pas poussé plus loin l'expérience. La moyenne du nombre de fils auxquels sont abonnés les twittos est de 102 et près des trois quarts (74%) suivent moins de 50 personnes. En retour, l'utilisateur moyen de Twitter est suivi par 208 personnes. Mais 81% des comptes ont moins de 50 « followers », un peu plus de 9% se situent entre 100 et 500. Et 6% des comptes ne sont suivis par personne. Par ailleurs, 70% des profils n'ont pas renseigné leur bio. Enfin, du côté des appareils utilisés, plus des deux tiers des utilisateurs sur smartphone ou tablette ont un iPhone(ou un iPad), les autres étant sous Android, à l'inverse des parts de marché.

Réagir

Commentaires

Patrickb  a écrit le 12/10/2012 à 0:57 :

Bon, c'est vrai que les vieilles ont moins de succès. Quelqu'un pourrait nous expliquer pourquoi :-)

ethop  a écrit le 11/10/2012 à 20:04 :

Encore une petite pub pour Apple au passage ! c'est vrai que ça fait deux semaine qu'il n'y a pas un article avec le mot Apple dedans !!!
Ça en devient pathétique et surtout saoulant !!
Ça me donne de moins en moins envie d'acheter cette marque !

chirs  a répondu le 12/10/2012 à 12:50:

Quand on parle de smartphone et de tablettes, difficile de ne pas parler d'ios et d'Android !!!
Ne confondez pas stat et pub.

Valérie T  a écrit le 11/10/2012 à 15:54 :

Je confirme !

Jules  a écrit le 11/10/2012 à 14:34 :

Ah bin alors ça, on est vraiment content de le savoir !!