Benoît Thieulin, nouveau président du Conseil National du Numérique ?

 |   |  419  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le décret du nouveau CNN est présenté ce mercredi en conseil des ministres. Benoît Thieulin, qui conçut le site Désirs d'Avenir de Ségolène Royal en 2007, est le mieux placé pour prendre la tête de l'institution.

Quasiment six mois après la démission en bloc de ses membres, le Conseil national du numérique (CNN), créé par Nicolas Sarkozy, va bientôt renaître de ses cendres. Un nouveau décret réformant sa gouvernance est présenté ce mercredi en conseil des ministres. Un autre décret publié d?ici à la fin de la semaine établira la liste des trente membres ? respectant la parité - qui la compose. Qui en prendra la présidence ? Selon nos informations, Benoît Thieulin est actuellement le mieux placé pour être nommé à la tête de l?institution, même si un revirement de dernière minute est possible tant que l'annonce n'est pas faite. Le cabinet de la ministre de l?économie numérique et des PME Fleur Pellerin assure « qu?aucune décision n?est prise pour le moment mais que Benoît Thieulin est un précurseur de la Net démocratie en France ». Henri Verdier, récemment nommé à la tête d?Etalab, l?établissement chargé de collecter les données publiques, avait refusé la présidence. Parmi les noms qui circulaient pour le poste, Stéphane Distinguin, proche de la gauche et à la tête de FaberNovel, était également sur la liste.

Désirs d'avenir

Benoît Thieulin, quadragénaire diplômé de Sciences Po Paris, sortit de l?ombre en 2007 en pilotant le site de Ségolène Royal, Désirs d?Avenir. Déjà ancré à gauche, il ?uvra auparavant sous Lionel Jospin comme responsable du département multimédia. Depuis, Benoît Thieulin a créé la Netscouade, une agence de création Web spécialisée dans les médias sociaux. La Netscouade, qui fit par exemple le premier site de Médiapart, est le pendant à gauche de l?agence Web Emakina dirigée par Manuel Diaz, qui travailla pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Le CNN version Hollande devrait fonctionner de façon un peu différente du CNN de Nicolas Sarkozy. Déjà, la liste de membres est passée de 18 à 30, et s?ouvrira à des profils divers (patrons de start-ups, salariés des grandes entreprises, universitaires?). Le nouveau conseil devrait aussi accueillir des parlementaires et des représentants des territoires, sans qu'ils ne soient membres. Autre nouveauté, les industriels, en l?occurrence les fédérations professionnelles comme la Fevad par exemple, seront réunies au sein du Comité Stratégique de Filière Stic (CSF), qui sera rapprochée du CNN en restant indépendant.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 21:56 :
Il est totalement absurde de vouloir imposer la parité au sein du CNNum.
En effet, la discrimination positive n'a de sens que lorsqu'il y a discrimination négative, ce qui n'est pas le cas pour les femmes dans le numérique (il y a suffisamment de discriminations comme cela dans ce secteur pour ne pas en rajouter : seniors, chômeurs, handicapés...).
S'il n'y a que 15 à 20% de femmes dans le numérique, c'est pour d'autres raisons et ce n'est pas cette parité dans le nouveau CNNum, non représentative de la réalité du secteur et surtout inutile (nous ne sommes pas en politique...), qui va changer la donne...
Réponse de le 13/12/2012 à 9:04 :
Ben si, si il y en a des discriminations negatives envers les fmmes dans le numerique, les memes que dans les sutres professions (salaire, progression, etc...) sauf qu'elles sont exarcerbees du fait que les emplois sont censes etre des emplois techniques donc connotes (je cite les DRH rencontres en entretiens) "metiers d'hommes"
a écrit le 12/12/2012 à 13:57 :
Ca serait une bonne nouvelle, Benoit Thieulin est un des rares au PS qui a une vrai compétence internet, technique et économique (netscouade) et politique (l'internet de matignon sous jospin).

Tous ceux qui veulent pouvoir faire prendre des vessies pour des lanternes, et des disques d'or pour des sources d'énergie, doivent être à la manoeuvre pour mettre à la place un gars plus malléable et plus dépendant.



Réponse de le 12/12/2012 à 19:17 :
Je pense au contraire qu'il y a beaucoup de communication et très peu de fond. Et puis, pourquoi le PS voudrait-il quelqu'un de compétent au CNN? Il pourrait penser différemment et imposer des idées à un ministre qui ne les comprendrait pas. Tellement les chevilles sont grosses, cela ferait mauvais genre...
Réponse de le 13/12/2012 à 14:53 :
Compétence technique ? Ils font quoi à la ns à part des sites de base fait par la première ssii venue ... On est bien loin de FaberNovel, Sensio etc ... Ce ne sont pas des techos à lanetscouade mais une agence de communication.
a écrit le 12/12/2012 à 12:59 :
Encore un comité théodule...
a écrit le 12/12/2012 à 11:45 :
C'est très bien mais ce serait mieux si les avis du CNN étaient écoutés.
a écrit le 12/12/2012 à 11:01 :
On ne peux pas mettre un VRAI professionnel à ce poste, genre un développeur, un architecte de l'information ?
Réponse de le 12/12/2012 à 11:44 :
Faudrait pas déconner. Sinon on se rendrait bien compte que les politiques sont très mauvais. Au moins, comme ca, on en met un du sérail, qui ne fera pas de vagues, et sera bien aux ordres...
Réponse de le 12/12/2012 à 11:48 :
Un développeur? Qu'est ce qu'un développeur informatique connaît de l'économie? Ne me dites pas que je me trompe; je suis moi même ingénieur en informatique de formation et je baigne dans le milieu informatique depuis 20+ ans. Je suis effaré de l'absence de compréhension des phénomènes économiques qu'affichent nos ingénieurs et techniciens.
Réponse de le 14/12/2012 à 10:27 :
Qu'est qu'un mec de Science Po ou de l'Ena connait à l'économie ?
Réponse de le 14/12/2012 à 12:01 :
Qu'est qu'un mec de Science Po ou de l'Ena connait au développement web ?
Réponse de le 14/12/2012 à 15:16 :
Qu'est ce qu'un mec de Science Po ou de l'ENA connait tout court?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :