Polémique sur le filtrage de la pub sur Internet par Free

 |   |  556  mots
La Freebox Révolution. DR
La Freebox Révolution. DR
Le fournisseur d'accès à Internet vient d'introduire un dispositif de filtrage par défaut de la publicité sur le Web dans la mise à jour logicielle de sa Freebox. Suscitant de vives réactions contre cette mesure perçue comme une atteinte à la neutralité du Net.

 #AdGate. En quelques heures, sur Twitter, ce mot-clé a fait florès à mesure qu'enflait une polémique sur le blocage de la publicité sur Internet proposé par le fournisseur d'accès Free. Dans la mise à jour logicielle de sa Freebox Révolution, le numéro deux français de l'ADSL, ex-aequo avec SFR avec plus de 5 millions d'abonnés, a introduit ce jeudi en mode « bêta » un nouveau dispositif de « blocage de publicité », comme l'a révélé le site PC InPact. Ce dispositif activé par défaut semble s'appliquer à tout type de navigateur mais ne toucherait pas tous les sites, faisant parfois disparaître les bandeaux publicitaires et certains liens commerciaux de Google, opérant une sorte de filtrage aux règles non précisées et non paramétrables (pas de liste blanche).

Neutralité du Net bafouée ?
Free veut-il asphyxier les sites dépendant de la pub en ligne, en particulier ceux proposant des services ou des contenus gratuits financés par la publicité ? Un comble pour un opérateur au nom évoquant la liberté et la gratuité. Car cette mesure semble bien bafouer la fameuse neutralité du Net, qui pose comme principe l'accès sans discrimination à tous les services et contenus du Web. Certes les sites ne sont pas bloqués mais on leur coupe leur source de revenus. L'opérateur, déjà au coeur d'une polémique sur le ralentissement de YouTube (filiale de Google) sur son réseau, tente de minimiser l'importance de cette mesure, faisant valoir à nos confrères de ZDnet que « les adblockers (dispositifs de blocage des publicités, NDLR) sont légaux et sont même mis en avant par des navigateurs comme Chrome. » Pour autant, la différence est grande entre un filtrage que l'on paramètre sur son navigateur et un autre imposé d'office par son opérateur télécoms. La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, a réagi sur son compte Twitter dans la soirée se déclarant "peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type "no opt out" (option de retrait NDLR) par défaut. A discuter avec les éditeurs (de sites) et Free. #FreeAdGate."  

Une provocation dans son bras de fer contre Google ?
L'idée de la ministre serait que cette option ne soit pas activée par défaut. Son entourage confie qu'elle souhaite réunir au plus vite, lundi au plus tard, les acteurs concernés pour comprendre la nature du problème, et si par exemple seul Google serait visé par la man?uvre. La décision de Free de configurer cette option par défaut est-elle un acte de provocation, un cran de plus dans son bras de fer qui l'oppose à Google sur les frais d'interconnexion ? « Du pur Xavier (Niel) » s'amuse un bon connaisseur du groupe. Le fournisseur d'accès a troublé nombre de ses supporters : le site Freenews entièrement dédié à l'actualité du FAI qualifie de « dangereux et irresponsable » le choix de Free : « sans publicité nous n'existerons plus » prévient-il. Mais, ironie de l'histoire, Free s'est aussi offert une campagne de pub gratuite au retentissement dépassant les frontières, plusieurs sites anglo-saxons s'étant fait l'écho de l'affaire comme The Verge. Attention toutefois que cet énorme buzz ne vire au bad buzz. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2013 à 22:00 :
Pourquoi les gens en ont assez des pubs ? Les pages clignotent, y a des nouvelles fenêtres qui s ouvrent, y a parfois cinq pubs par page, ça ralentit le chargement, ça collecte des infos avec les cookies...
a écrit le 04/01/2013 à 21:57 :
Free vient d'installer un DNS "menteur" (qui resout volontairement mal les noms de domaines de certains sites de pub) pour faciliter la vie de ses clients. Prochaine étape pour Free: remplacer la résolution du nom de domaine youtube par celui de DailyMotion, ca fera des economies pour lui et c'est plus rapide pour ses clients. Manifestement, les esprits sont prets, mais les principes de base d'Internet (neutralité : meme assocation IP/nom de domaine pour tous les utilisateurs partout sur le réseau) morts et enterrés.
a écrit le 04/01/2013 à 21:31 :
encore un coup de pub gratuite du millardaire du minitel rose bien relayée par les médias, merci pour lui, c'est vraiement trop
a écrit le 04/01/2013 à 21:18 :
Free n'a pas à décider de ce qui est bon ou mauvais pour l'internaute. Ou alors, il faut mettre les fournisseurs d'accès sous contrôle.
Quant à la gratuité...
a écrit le 04/01/2013 à 18:43 :
LE WEB VA ENFIN DEVENIR PAYANT S'IL N'Y A PAS DE PUBS... DEPUIS LE TEMPS QUE J'ATTENDS CA. ET EN PLUS LA PLEBE APPLAUDIT FREE... hahahahaha
a écrit le 04/01/2013 à 15:36 :
et demain des travailleurs gratuits, l'énergie gratuite, des maisons gratuites. ?.. un peu de recul et d'analyse pour voir où est la faille et vers où on évolue à cautionner ces modèles qui n'en sont pas et qui nous tirent vers le bas, le low cost, les bas salaires, le déni du droit du travail... !
a écrit le 04/01/2013 à 15:04 :
Ça existe depuis très longtemps avec adblock et le fichier hosts et le navigateur opéra qui a un filtrage intégré, mais free innove avec un filtrage plus simple. Ça va plaire à beaucoup, car les pubs sont peut être utiles, mais beaucoup sont gênantes et intrusives.
a écrit le 04/01/2013 à 13:11 :
le client doit absorber sa pub quotidienne, il n'a pas le choix, le client est roi à condition qu'il fasse ce que certains ont décidé pour lui, étrange comme posture de défense des cons sommateurs, non ?
Réponse de le 04/01/2013 à 15:09 :
La seule chose dont vous êtes cliente, c'est votre fournisseur d?accès à internet.
Pour ce qui est du web, il n'y a pas de client, le web est gratuit.
Donc quand vous allez sur un site avec de la pub, vu que vous ne payez pas pour ce site et que c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a de la pub, vous ne pouvez pas vous plaindre d'un quelconque abus à une association de consommateur.
Réponse de le 04/01/2013 à 15:31 :
on est d'accord sur l'affichage, pas sur la réalité. Bouygues avait voulu faire comme aux US, des abonnements mobiles gratuits avec com coupée par la pub, ça n'a pas duré !!! on en reviendra avec toutes les arnaques, intrusions, piratages... la sécurité va devenir le problème N°1. Je propose d'élargir le concept : allez travailler gratos chez free et avec un teeshirt avec de la pub (ils n'en sont pas loin avec le low cost)
Réponse de le 04/01/2013 à 15:41 :
certes en apparence, mais la réalité du gratuit ce sont des personnes qui travaillent pour quelques centimes d'euros à faire des réponses sur google par ex et qui vivent dans la misère, un travail à la tâche rémunéré au lance pierre, et effectivement, vous avez raison, pas possible de traiter avec une asso pour abus, c'est dilué, c'est le nouvel esclavagisme pour votre confort du gratuit ...les salaires partent en vrille, travail à la tâche, aucune structure de travail..c'est le consommateur qui vote pour ce type de société, le dur revers de la médaille !!! donc on a ce qu'on mérite, non ?
Réponse de le 04/01/2013 à 15:43 :
@solene: soyez logique: si vous portez un teeshirt free, alors free doit vous payer, c'est le principe de la pub, l'annonceur paye le support. Evidemment si vous portez votre tee shirt de nuit et enfermée dans un placard, l'annonceur ne voudra rien payer. Sinon vous pouvez créer votre propre réseau internet à vos frais et en faire profiter la planète entière sans que personne ne paye, sauf vous, et vous serez alors en accord avec vos principes.
Réponse de le 04/01/2013 à 15:55 :
+1
Réponse de le 04/01/2013 à 16:27 :
Google ne paie personne pour écrire des réponses. Google est un moteur de recherche , l'indexation des pages se fait à l'aide d'un algorithme...
Le web est gratuit parceque les pages web sont:
-soit à vocation commerciale
-soit financée par la pub
-soit crée par des amateurs (pour partager une passion par exemple)
-soit crées par des bénévoles (fondations, ONG, wikipedia etc...)
Où est l'esclavagisme?
Réponse de le 04/01/2013 à 18:53 :
alors on n'a pas vu la même emission sur l'exploitation de ceux qui passent leur temps à faire des réponses au lance pierre (sur la 2 me semble t il, et google n'a pas voulu répondre aux questions !) ! et d'une façon générale, le low cost c'est des bas salaires, pas de droit du travail, ayez l'honneteté de voir la réalité en face au lieu de défendre l'intérêt court terme et égocentrique en ignorant les conséquences réelles. vive le chômage, les bas salaires, quand à la réponse de rourou, plus débile tu meurs : il y a quantité de jeunes, d'étudianrts qui sont exploités pour faire la pub pour pinuts, c'est de l'exploitation de chomeurs ou personnes qui n'ont pas le choix, quand à free allez faire une enquète sur les conditions de travail et vous ne serez pas décus !
Réponse de le 04/01/2013 à 21:04 :
Je ne sais Pas si Free ne paie pas bien mais ce que je sais c'est que chez Bouygues -pour ne pas le nommer (formule consacrée) -- c'est qu'ils sont PLUS que médiocres !!! Alors ....?!?!?!
a écrit le 04/01/2013 à 13:09 :
le gratuit est un leurre, ça n'existe pas. Si le client ne paye pas c'est qu'il va acheter des produits que la publicité lui a ingurgité avec des arguments tordus, puisque ce n'est pas la publicité qui fait une analyse objective et comparative, le but est de vendre. donc si ça marche c'est qu'on a bien arnaqué d'un autre coté, et donc la pigeon c'est le client qui est content de gagner dans une poche ce qu'on lui pique encore plus dans l'autre. Il vaut mieux du payant car on peut faire un choix délibéré et maitrisé et aller acheter ailleurs ce dont on a besoin, on est forcément globalement gagnant
Réponse de le 04/01/2013 à 15:21 :
Vous préférez dépenser de l'argent pour ne pas être poussé à dépenser de l'argent ?
Ça c'est un argument tordu!
Réponse de le 04/01/2013 à 15:32 :
"le but est de vendre". Ca alors quel concept étonnant dans l'économie privée! Et votre employeur, il ne vend rien pour avoir les moyens de vous payer? Et les sites payant ils se font connaitre comment à part faire de la pub (ou profiter d'un bouche à oreille qui n'est au final que la pub gratuite)? J'ai du mal à comprendre votre logique...
Réponse de le 04/01/2013 à 15:37 :
bien sûr, dépenser un peu pour économiser beaucoup est intéressant sauf pour les pigeons
Réponse de le 04/01/2013 à 16:17 :
Pour être franc , les pubs sur internet, je ne les lis pas, on a toujours la liberté de les ignorer.
Réponse de le 04/01/2013 à 21:10 :
à johnmak... les ignorer sur la toile ..peut-être mais ne pas payer ..IMPOSSIBLE car tout ce que l'on achète est + cher parce que ""pub incorporée "". Même le + malin ne peut y échapper !!!
a écrit le 04/01/2013 à 12:46 :
encore un coup de pub gratuite de free. si les médias n'avaient pas fait massivement la pub gratuite de free qui plus est en expliquant le contraire de la réalité(ce n'est pas free qui casse les prix, 'ce sont les autres opérateurs qui subventionnent free et l'arcep qui leur donne plein d'avantages particuliers), free n'existerait pas
Réponse de le 04/01/2013 à 14:19 :
Et la marmotte elle met le petit chocolat dans le papier d alu ???
Réponse de le 04/01/2013 à 15:33 :
apparemment il y en a qui n'aiment pas les vérités !
Réponse de le 04/01/2013 à 15:56 :
Yves, je vous suis à 100%
Réponse de le 04/01/2013 à 21:12 :
Que c'est Beau d'être INNOCENT !!!
a écrit le 04/01/2013 à 12:39 :
je ne comprends pas bien : dans la conception intello qu'on veut nous imposer, l'internaute serait un veau qui devrait avaler tous les jours son overdose de publicité sans broncher, c'est donc ça "la neutrailité du net", pas trés net ! la gratuité est un leurre, le client paye toujours comme le contribuable qui est la même personne. Je préfère effectivement des sites payants propres, où on en a pour son argent, et non 15% de l'écran dispo et le reste à vous bourrer le mou de pub nécessairement mensongère
Réponse de le 04/01/2013 à 13:00 :
Mais malheureusement 95% des internautes ne pas pret à payer pour du contenu. Voila pourquoi la publicité existe.
Réponse de le 04/01/2013 à 14:36 :
effectivement il faut bien trouver un modèle
Réponse de le 04/01/2013 à 15:25 :
mais c'est faux, comme l'explique aline ci dessus, le gratuit n'existe pas, c'est toujours le client qui paye !!! c'est comme le miracle de l'argent public, le pigeon c'est le contribuable !! le reste est du marketing, comment faire croire que tout en faisant le contraire
Réponse de le 04/01/2013 à 15:39 :
arrêtez votre parano, si vous ne cliquez pas sur la pub vous ne payez rien. ne soyez pas aussi rigide et caricatural
Réponse de le 04/01/2013 à 18:58 :
donc les publicitaires sont des humanistes qui travaillent gratuit et pour les bonnes oeuvres ??? le modèle c'est exploiter au maximum l'internaute à ses dépends, c'est évident sinon il n'y aurait pas de publicitaires. Les modèles gratuits ne sont que des traquenards qui tirent vers le bas
Réponse de le 04/01/2013 à 21:34 :
ah bon, les publicitaires font donc du social ? ils mettent leur pognon sur du gratuit rien que pour vous faire plaisir ! si le modèle fonctionne c'est qu'il rapporte, donc l'utilisateur finance !
a écrit le 04/01/2013 à 12:17 :
Voici également quelques liens sur le sujet.
http://www.businesscoot.com/le-march-de-la-presse-sur-internet-270/
a écrit le 04/01/2013 à 12:13 :
ca fait longtemps qu'on peut filtrer la pub via son navigateur ou des add-on utilisable par un navigateur. La seule différence c'est que là c'est par défaut et utilisable par l'internaute non-technicien sans qu'il fasse quoi que ce soit: on reproche à free de rendre accessible à tous quelque chose qui était peu connu: Niel est un cador du marketing, voila encore le nom de sa boite en première page des journaux gratuitement! Si l'impact de la modification de free est visible par les annonceurs, ca va probablement continuer dans un jeu de chat et de la souris, les diffuseurs de pub trouvant une astuce technique pour contourner le filtre, puis le filtre s'améliore, un autre contournement du filtre est trouvé, etc.
Réponse de le 04/01/2013 à 21:36 :
il est rourou, il a tout compris ! free fait sa pub gratuite grâce aux médias, et les pigeons roucoulent, super !
a écrit le 04/01/2013 à 11:17 :
La meileure résolution web de l'année 2013(fini les intrusions dans ma vie privée ) . Encore merci à Free pour les 300 euros de téléphonie mobile économisés.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:39 :
sans rire, les 300 euros que tu as gagné sur ta facture d emobile tu vas les dépenser dans l'achat de ton information sur internet. pas de pub = pas d'information gratuite = payer pour aller sur internet... ça va tu la sens bien ton année 2013?
Réponse de le 04/01/2013 à 11:50 :
Encore un qui ne comprend pas que comme pour la télévision que les sites internet ne peuvent pas vivre sans publicité. Soit les sites disparaissent ou soit ils deviennent payant.
A terme, ca ne sera pas une économie pour le consonnateur.
Quand vous consultez vos mails (hotmail, gmail, yahoo, ...), vous avez de la pub. Bientot, votre messagerie sera payante mais sans publicité.
Personnellement, je prefere un service gratuit avec de la pub comme avec la television.

Réponse de le 04/01/2013 à 12:43 :
merci à free ? non merci à SFR, bouygues, orange qui subventionnent free de façon imposée par le régulateur qui autorise free à surtaxer les terminaisons d'appel. Le forfait free à 19,9 est subventionné à hauteur de 10e par les autres opérateurs + licences moins chères, + utilisation des réseaux des autres avec facilités etc etc...
Réponse de le 04/01/2013 à 16:12 :
Merci Yves !
ne pas oublier aussi que Sarko a lancé un leurre en affichant qu'il était contre Niel pour la 4eme licence GSM alors qu?il a fait un cadeau à Niel et à sa bande en nous faisant croire que c est l?Arcep et France Telecom qu?ont décidé de donner la 4eme licence et l'itinerance réseau à Iliad/free !. Les forfaits à 19e et 2e est sur le dos du contribuable qui payera indirectement beaucoup plus pour cause de manque à gagner pour l?Etat (moins de dividende France telecom , moins de TVA sans oublier plus de chomage que l'état doit prendre en charge dans le futur ) . Évidement cher Adil si tu ne vois pas plus loin que ton bout de nez, tu as l?impression que tu as gagné !
La réalité est que c'est tout benef pour Niel et sa bande. Si notre genial Steve Jobs Français Xavier Niel était aussi génial, pourquoi n'est il pas capable de reproduire son modele free dans un autre pays dans le monde même dans un pays bananière!
Bref c est un hold-up et c est du made in france !!!!!!
a écrit le 04/01/2013 à 10:59 :

J INVESTIS TOUT DE SUITE '''(ras la casquette de cette pub ) on ne paie pas la redevance pour voir la pub
Réponse de le 04/01/2013 à 11:25 :
Bientot il n'y aura plus de pub mais les sites seront payant.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:32 :
vous payez la redevance sur le web vous? je pense que l'état doit vous faire une blague
a écrit le 04/01/2013 à 10:57 :
Avec les sites financés par la pub, on a le choix: on les visite où on ne les visite pas.
Si on supprime la pub, bientôt, on n' aura plus le choix: ces sites n'existeront plus.
Jusqu'ici me semble-t-il, la publicité a beaucoup participé à l'essor du web alors sera-ton vraiment gagnants si on supprime cette pub?
La vrai motivation de free est d'économiser de la bande passante en évitant le chargement des pubs. C'est peut être pour la même raison que free a des problèmes avec youtube.
a écrit le 04/01/2013 à 10:54 :
Merci dans votre article de rappeler le contexte : CERTAINS PUBLICITAIRES TRACENT LES INTERNAUTES. Il s'agit d'une atteinte à la vie privée et à la neutralité du net. Si ce sont ces pubs qui sont filtrées, nous ne pouvons que remercier free. Toutefois, via une option, free devrait pouvoir laisser à ses abonnés le droit d'être espionnés par les publicitaires.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:31 :
les annonceurs ne tracent pas les internautes c'est une fausse légende
Réponse de le 04/01/2013 à 13:08 :
On peut aussi utiliser Ghostery pour éviter le traçage...
Réponse de le 04/01/2013 à 14:38 :
ou simplement vider ses caches et cookies de temps en temps
a écrit le 04/01/2013 à 10:46 :
Bonne nouvelle et je vais changer de fournisseur car à coup de milliards ralentir ma connexion, envahir mon espace et tout cela au nom de la liberté d'expression du net? et le ministre d'être du coté des pubeux! le 5% contre les 95% toujours l'année commence bien.
a écrit le 04/01/2013 à 10:41 :
Arretons aussi la publicité à la télévision !!! Que toutes les chaines deviennent payante. Merci free pour améliorer notre pouvoir d'achat.
a écrit le 04/01/2013 à 10:41 :
Free a de bonnes idées ! Quel % d'utilisateur conserverait l'option d'affichage des publicités (sauf cas exceptionnel) s'il en avait la possibilité ?
a écrit le 04/01/2013 à 10:38 :
Voici un autre article interressant:
https://www.facebook.com/note.php?note_id=461963580517971
a écrit le 04/01/2013 à 10:34 :
Excellent,bonne initiative.
a écrit le 04/01/2013 à 10:25 :
perso je serai free je censurerai cet article... ils n'ont pas inventé ça encore?
a écrit le 04/01/2013 à 10:07 :
et Free va-t-il bloquer la pub sur le site du monde dont Niel est propriétaire?
Réponse de le 04/01/2013 à 10:17 :
Le Monde = la voix de son maitre
a écrit le 04/01/2013 à 10:07 :
et Free va-t-il bloquer la pub sur le site du monde dont Niel est propriétaire?
a écrit le 04/01/2013 à 10:03 :
Dans un premier temps on filtre la pub et on n'achemine plus gratuitement les messages, dans un deuxième temps on fait payer les annonceurs et, dans un troisième temps on fait encore diminuer la facture du consommateur grace aux recettes d'acheminement ! Merci qui ? merci FREE.
a écrit le 04/01/2013 à 9:33 :
En clair, cela signifie que Free décide ce que vous pouvez voir sur Internet.
Par exemple, voir les pubs qui ont passé un accord financier avec Free.
Ou bien, pourquoi pas, censurer des encarts/images/textes.

Et aussi tout savoir sur vos habitudes de surf.
Réponse de le 04/01/2013 à 10:45 :
Je doute qu'ils ne sachent pas déjà vos habitudes....
a écrit le 04/01/2013 à 9:03 :
Comment créer un "non-évènement". A minima, personne ne se plaindra d'avoir moins de pub sur le web. La question de fond (si elle existe) n'est pas de bannir la pub mais de trouver des formats moins agressifs que ceux proposés aujourd'hui. Quel internaute n'en a pas marre de voir fleurir des popin, bannières, pub intrusive en permanence. Le web ne peut pas se reposer uniquement sur la pub. Point
Réponse de le 04/01/2013 à 9:11 :
Vous avez bien raison.
Que le web deviennent payant et que l'on arrete avec ces pubs!
Réponse de le 04/01/2013 à 10:05 :
#Marre_des_pauvres : moins de Pub ne veut pas dire plus de Pub. Personne ne se plaindra d'une démarche qualitative plus que quantitative. C'est le gros problème du web en général : on fait du volume et assez peu de qualité.
Réponse de le 04/01/2013 à 10:40 :
Vous n'avez rien compris. S'il n'y a plus de publicité, il n'y aura plus d'argent donc les sites internet deviendront payant. Vous êtes bien content de lire latribune gratuitement. Dans peu de temps cela ne sera plus le cas. Merci FREE.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:21 :
C'est difficile de comprendre la nuance entre "pas" et "plus". Apparemment oui.
a écrit le 04/01/2013 à 8:52 :
Cela montre le danger des box des opérateurs. Bientôt ils filtreront les sites d'opinion. Vive le routeur-modem perso.
Réponse de le 04/01/2013 à 9:21 :
+1
Réponse de le 04/01/2013 à 9:24 :
Bien dit!
Réponse de le 04/01/2013 à 9:24 :
Mais cela est déjà fait sur ORANGE puisque ce site filtre allégremeent les commentaires. Vous avez peut-être oublié que M. Copé UMP souhaitait une charte de "bonne conduite" pour les sites ouverts aux internautes et vivement soutenue par la gauche. Pour souvenir l'impossibilté à M. Jean Sarkozy de prendre à la hussarde l'EPAD a été une victoire des internautes qui devant cette action de la royauté républicaine ont mobilisé les commentaires.
Les politiques veulent passer par la toile dont par les box pour leur propagande mais refusent les commentaires des Citoyens. Les Box peuvent sournoisement être au service du politique qui donnent moyennant finance l'accés.
a écrit le 04/01/2013 à 8:47 :
LE WEB VA ENFIN DEVENIR PAYANT S'IL N'Y A PLUS DE PUBS...
DEPUIS LE TEMPS QUE J'ATTENDS CA.
ET EN PLUS LA PLEBE APPLAUDIT FREE...
hahahahaha
Réponse de le 08/01/2013 à 5:44 :
Super Enfin Le web inutile lourd et vulgaire va disparaître... Malheureusement mon ami les pauvres ne sont pas concernés ils n'ont pas internet (les vrais pauvres pas ceux qui mendient un smic mensuel à leur gentils patrons ... ) ! par contre les pauvres d'esprits qui sont d'accords pour être asservis toute leur misérable vie à un système ubuesque sont nombreux...
a écrit le 04/01/2013 à 8:36 :
Bientot Free nous dira sur quel site surfer... ou pas.
A mais non ca c'est déjà fait ... on ne peut pas aller sur YouTube (par exemple) quand on est chez Free on doit aller sur Dailymotion.... (dixit Niel).
Quelle bonne blague.
Réponse de le 04/01/2013 à 9:26 :
Free se tire une balle dans le pied, je vais revoir mes contrats chez eux!
Réponse de le 04/01/2013 à 10:00 :
Mais arretez donc de polemiquer sur des choses dont nous avons pas encore les details... En ce qui concerne youtube, soyez un minimum curieux et vous verrez partout sur le net que c'est une question technique et rien d'autre. Free devrais investir pres d'1MDS d'? dans un enorme systeme de routeur cisco pour que youtube passe bien alors que Google n'as qu'a changer le format de distribution... Alors? A qui la faute?
Réponse de le 04/01/2013 à 10:45 :
@M92:
Logiquement , on attend d'un opérateur qu'il soit conforme avec google/ youtube et pas le contraire.


a écrit le 04/01/2013 à 7:49 :
La réponse de Free est jésuite. N'est-ce pas Free qui à proposé les premiers forfaits internet à moins de 30? ?
Forfaits qui ont permis à un nombre plus grand nombre d'internaute d'accéder au haut débit et de facto d'augmenter la demande en données et poussant ses concurrent à faire de même ?
La 4G pour les smartphones va augmenter le trafic de donnée si les utilisateurs peuvent regarder de la vidéo plus facilement sur smartphone. Va t'on crier contre Google qui propose un service de vidéos ? Ou les opérateurs mobiles feront payer leurs clients ?
Free et les autres FAI devraient proposer des forfaits Internet en fonction de l'utilisation de l'utilisateur faisant payer de facto les utilisateurs demandeurs de données de plus en plus importante. En gros, plus je consomme, plus je paye.
L'attitude du père Niel montre l'urgence d'une régulation d'internet pour lutter contre ce type de décision despotique.
Free est en train de devenir l'Apple français, libertaire hier, capitaliste amoral aujourd'hui. Ce qui est peu surprenant au regard du passé judiciaire de Xavier Niel.
Réponse de le 04/01/2013 à 9:18 :
Et oui, le père Niel n'est pas le père Noël...
Réponse de le 04/01/2013 à 9:59 :
Mais si mon cher Grognon, "Le père Noël est une ordure".
a écrit le 04/01/2013 à 6:26 :
J'avais désactivé adblock pour soutenir "la tribune", mon journal d'enfance et oui..Mais voila "la tribune" ne sait pas gérer les pubs et t'imposent des gros splashs de pub qui te font 1/ dégouter du site 2. remettre adblock..Messieurs de la tribune , soyez correct vis a vis des gens qui vous soutiennent , ne le prenez pas pour des gouffres a pub!
a écrit le 04/01/2013 à 1:12 :
si ca veux dire que l'on a moins de bandeaux et autres fenetres publicitaires alors je suis pour.
a écrit le 03/01/2013 à 22:17 :
La liberté s'arrête là où commence celle des autres. Ras-le-bol de toutes ces publicités intrusives qui empêchent toute lecture, qui vous colle aux basques d'un site à l'autre, qui arrive dans nos bal sans pouvoir s'en débarrasser. Alors oui! Merci Free. Quand les acteurs du marketing en ligne revieindront à des pratiques plus orthodoxes et respectueuse des internautes alors on pourra en reparler, en attendant Vive Free!!!
Réponse de le 04/01/2013 à 10:44 :
effectivement vous n'aurez plus de publicités intrusives mais vous paierez pour voir le contenu maintenant!!! Attention au racourci rapide. Les editeurs doivent gagner de l'argent sinon arreterons de travailler.
a écrit le 03/01/2013 à 22:15 :
Petite correction à faire:Free est devant SFR et Free est le leader des opérateurs alternatifs.
Réponse de le 04/01/2013 à 8:34 :
euh.. dans lequel de vos reves?
Free Mobile n'a pas de reseau (itinerance Orange)
Free Fixe ne se donne meme plus la peine de developper le reseau Fibre (reseau de demain), ni ses NRA (degroupage partiel/totale)...
http://www.guidedesdemarches.com/INFO/parts-marche-operateurs-telephonie-mobile-ads-1664.htm
a écrit le 03/01/2013 à 21:01 :
Cela ressemble quand même à une polémique à deux francs qu'on essaie de monter en épingle... Vraiment pas de quoi fouetter un chat. Je retourne vaquer à mes occupations !
Réponse de le 04/01/2013 à 9:40 :
C'est parce que tu n'es pas encore touché directement. La tête de l'épingle te sembleras plus grosse lorsque la moitié des sites sur lesquels tu vas auront fermés ou seront devenus à contenus payants.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:57 :
Less is more !! on paiera une petit peu et on aura des médias libres sans pubs comme le canard enchainé ou 60 millions de consommateurs .. et plus 50 000 sites de qualités plutôt médiocre ...

Il y a des abonnements à 12-15 euros/ an oui j'ai bien dit par an ! comme Macg.co ou bien comme NationalGeographic ..

on lira/surfera moins mais mieux ..

une sorte de diététique de l'information et de la bande passante ..

Encore Bravo Free, je soutiens a 100%

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :