Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama Cybersécurité: les meilleurs (et les pires) élèves de l'Union européenne

1/27e - La Croatie

42% des Croates savent ce que les mots "phishing", "cheval de Troie" ou "malware" signifient depuis 2015. Bien qu'ils vivent dans le pays le moins bien protégé contre les risques informatiques, les Croates n'en sont pas pour autant moins confiants que la moyenne des Européens. Quand 19% des Européens dédaignent passer commande en ligne, ils ne sont que 14% à se montrer réticents, et 6% seulement hésitent à effectuer des opérations bancaires sur Internet, contre 18% des Européens.  (Crédits : Antonio Bronic/Reuters)

latribune.fr 10 images
À l'occasion, le 9 février, de la "journée pour un Internet plus sûr", Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, a publié une étude sur la cybersécurité dans les pays de l'Union. La Croatie, la Hongrie, le Portugal mais aussi la France comptent parmi les pays de l'UE où les internautes ont connu le plus de problèmes de sécurité (virus, pertes de données, etc...) en 2015*. En moyenne dans l'Union européenne, 25% des internautes qui naviguent à des fins privées ont été confrontés l'an dernier à des problèmes de sécurité, tels que des virus, l'utilisation abusive de leurs données personnelles, des pertes financières dues à des arnaques ou à des tentatives de "phishing" (messages frauduleux) ou encore l'accès par des enfants à des sites web inappropriés. La Tribune dresse la liste (non exhaustive) des pays où il fait bon surfer, et de ceux où il vaut mieux se montrer prudent. * Seuls 27 des 28 pays de l'UE sont répertoriés dans l'étude, en l'absence de données consolidées sur la Roumanie. Les "internautes" sont les personnes ayant utilisé internet au cours des 12 mois précédant l'enquête.