Fibre optique : le nombre d'abonnés s'envole grâce au Plan France Très haut débit

 |   |  345  mots
Le très haut débit a une importance toute particulière. Des startups en passant par les industries installées, comme l'aéronautique ou la grande distribution, tous ont besoin de ces accès Internet dernier cri pour rester en pointe.
Le très haut débit a une importance toute particulière. Des startups en passant par les industries installées, comme l'aéronautique ou la grande distribution, tous ont besoin de ces accès Internet dernier cri pour rester en pointe. (Crédits : reuters.com)
La France comptait 1,4 million d'abonnés spécifiquement raccordés à la fibre optique fin 2015, ce qui représente une hausse de 53 % sur un an. Pourtant, le retard de la France, encore très important, plombe ses entreprises, et pas seulement les startups.

Fin décembre 2015, le nombre total d'abonnements au très haut débit atteignait 4,3 millions, selon l'Arcep, (+44 % en un an), dont 1,4 million d'abonnements via la fibre optique jusqu'au domicile (ou "fibre optique de bout en bout", ou FttH, pour "Fiber to the Home"), ce qui représente pour ce segment une hausse de 53 % en un an. Pour rappel, le FttH offre un débit supérieur ou égal à 100 mégabits par secondes (Mbit/s).

Cette hausse suit celle des logements éligibles, puisque, au 31 décembre, 5,6 millions d'entre eux disposaient d'un raccordement en FttH, en hausse de 38 % sur un an.

De nombreux efforts à faire pour déployer la fibre optique

Ces performances sont imputables au Plan France Très haut débit, lancé en 2013. L'initiative repose en priorité sur le déploiement de réseaux de FttH, qui amène la fibre optique directement au domicile de l'abonné. D'un montant de 20 milliards d'euros, ce plan repose sur une action coordonnée des secteurs public et privé. Il a pour objectif de couvrir l'intégralité du territoire en très haut débit et de permettre à 80% des logements d'être éligibles aux réseaux de fibre optique d'ici à 2022 .

Néanmoins, Jacques de Heere, dirigeant d'Acome, un des leaders européens de la fibre optique, explique à La Tribune qu'il "faudra mettre les bouchées doubles pour atteindre cet objectif".

Le retard de la France plombe sa compétitivité

Pire, dans un rapport sur la compétitivité de la France dans le numérique, publié en février 2015, celle-ci était plombée par le volet "connectivité", où elle se situe à la 19e position. La Commission européenne estime en effet que "seulement 41 % des ménages français disposent d'un réseau d'accès de nouvelle génération (permettant un très haut débit d'au moins 30 Mbps, Ndlr)".

Or, le très haut débit a une importance toute particulière. Des startups aux industries installées, comme l'aéronautique ou la grande distribution, tous ont besoin de ces accès Internet dernier cri pour rester en pointe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2016 à 21:50 :
Ce plan fibre n'est que de la poudre au yeux subventionné, avec un bon marketing publicitaire on fait croire n'importe quoi! Et en plus cela ne fonctionne pas!
a écrit le 05/03/2016 à 9:01 :
Sur la Côte Azur aussi le débit ADSL rame.
Dans une ville de 50 OOO habitants située sur le littoral et bien vous avez au maximum une connection qui a un débit de 6 megas.
Et quand on voit tous les immeubles supplémentaires à venir, on peut se demander à quelle vitesse vont pouvoir surfer les nouveaux habitants.
La 4k pour moi c'est bof.
Ce doute qu'une film comme le Corniaud soit diffusé un jour dans ce format...
Réponse de le 05/03/2016 à 20:25 :
En très haut débit, quand vous cherchez un horaire pour l'avion ou le bateau, la page peut s'afficher en 1/100 seconde au lieu d'une ou deux, ce qui est pénible à force.
La vidéo, elle est, me semble, transmise par paquets, (par exemple) '20' secondes à la fois, puis rien si le paquet suivant est perdu, mais le format est fait pour économiser la quantité de données : vous avez la première image complète, puis les suivantes ne concernent que ce qui change par rapport à la précédente, ça économise les octets, ... Ce qui fait que si une donnée est altérée, ça peut devenir "bizarre", ayant perdu le fil. Ça se renouvelle ensuite tout neuf puis les changements dans l'image, etc etc... C'est pas du continu. En débit lent, ça peut passer si le volume utile donne un peu de 'marge' et que le nouveau bloc arrive (en entier) avant d'avoir fini d'afficher le précédent.
a écrit le 05/03/2016 à 8:23 :
La fibre dans zones industrielles oui , pour les particuliers est ce vraiment nécessaire ?
Réponse de le 05/03/2016 à 10:41 :
Cela ce vois que tu n'as pas 0.7 en débit descendent !
a écrit le 04/03/2016 à 23:46 :
Les entreprises ont besoin de la fibre. Pour les particuliers, c'est selon l'usage. Maintenant, on nous impose internet pour bien des choses comme les impôts, ou recevoir son relevé de banque, que vous éditez à vos frais au lieu du fournisseur. Ce dernier facture cependant des frais alors qu'il s'est débarrassé de cette charge des frais d'envoi.
Réponse de le 05/03/2016 à 8:27 :
vous avez raison le travail en priorité .... les loisirs en second !
a écrit le 04/03/2016 à 18:57 :
Toujours pas compris à quoi sert le Très Haut Débit actuellement, sauf voir des films 4K en relief et quelques applications très spécifiques. La priorité me semble être le Haut Débit, typiquement ADSL, qui répond à 99% des besoins du présent... quand il fonctionne bien! Mais:
1) il n'est pas installé partout, alors que tous les français devrait être connectés, pour ne pas être marginalisé.
2) l'ADSL rame au Sud de Paris, mais est très fluide dans mon village des alpes, sauf en période d'afflux de vacanciers, où il devient inutilisable. Le problème est en amont. Il faudrait donc investir en priorité dans l'épine dorsale des réseaux.
Certains malins ont vu l'aubaine et vendent à des élus incompétents de la fibre alors que le cuivre joue encore correctement son rôle, sauf exception (distance). Encore un gaspillage de fonds publics au détriment des vraies priorités.
Réponse de le 04/03/2016 à 22:16 :
D'accord avec Racket. Sauf que le Relief n'a pas besoin du trés haut débit. Une simple connexion "classique" est suffisante car la 3D relief utilise de la HD comme n'importe quel film ou émission. Vous pouvez regarder de la 3D sur Youtube par exemple avec votre forfait actuel. Pour la 4K ( qui reste en 2D) , là oui , il faut de trés gros débit et donc augmenter le budget forfait Internet. La 4K reste donc marginale en France.
Réponse de le 04/03/2016 à 22:16 :
D'accord avec Racket. Sauf que le Relief n'a pas besoin du trés haut débit. Une simple connexion "classique" est suffisante car la 3D relief utilise de la HD comme n'importe quel film ou émission. Vous pouvez regarder de la 3D sur Youtube par exemple avec votre forfait actuel. Pour la 4K ( qui reste en 2D) , là oui , il faut de trés gros débit et donc augmenter le budget forfait Internet. La 4K reste donc marginale en France.
a écrit le 04/03/2016 à 17:06 :
Le plan haut-débit fixe des objectifs de débits maximum théorique. Mais rien n'est dit sur la qualité de la connexion. J'ai une ligne internet avec un débit théorique de 10 Mbits. Hors ma connexion se coupe toutes les cinq minutes. C'est donc inutilisable, pire que le minitel qui lui allait moins vite, mais ne coupait jamais. Et l'opérateur veut me faire payer le déplacement de son technicien, alors que je paye déjà un abonnement pour cela. Je ne suis donc jamais certain de finir une transaction d'achat sur internet, ou une formalité administrative qui demande un peut trop de temps... Grace à l'avancée technologique française, je dois continuer à faire mes achats au magasin et mes démarches administratives sur place, car je ne peut pas utiliser les services en ligne.
a écrit le 04/03/2016 à 13:03 :
"La Commission européenne estime en effet que "seulement 41 % des ménages français disposent d'un réseau d'accès de nouvelle génération (permettant un très haut débit d'au moins 30 Mbps, Ndlr)".
Or, le très haut débit a une importance toute particulière. Des startups aux industries installées, comme l'aéronautique ou la grande distribution, tous ont besoin de ces accès Internet dernier cri pour rester en pointe" : ou comment, en 2 paragraphes, faire un amalgame de choux et de carottes (quelqu'un peut m'expliquer en quoi le fait que les ménages vont avoir accès en masse au très haut débit (débile ? :-) ) va améliorer la compétitivité de la France ? Le fait de voir immédiatement des vidéos en HD de chats faisant les andouilles va-t-il vraiment nous rendre plus performants, j'ai un doute ...) !
a écrit le 04/03/2016 à 11:22 :
Si nous avions conservé notre service public france télécom nous serions bien plus en avance sur cette technologie mais bon déjà je pense que nous en prenons pas mal sur nos pays concurrents.

Cela me semble une technologie bien plus adaptée que ladsl espérons par contre que ce seront les compagnies privées qui prendront la totalité des coûts en charge car il est absolument intolérable, concernant l'adsl, que ce soient les communes qui doivent financer des T1 ou T alors que ne gagnant absolument rien dessus, alors que les profits n'étant que pour les actionnaires privés.

L'économie oligarchique du moyen age yen a marre.
a écrit le 04/03/2016 à 10:51 :
1000% de mieux et on sera 14 millions fibrés...
En Suède l'an passé, j'ai vu des engins creuser des tranchées dans les champs à quelque mètres de la route, pour fibrer le pays. Même sur l'ile Gotland (plutôt touristique).
Il y a déjà des "tuyaux" pour les paires cuivre de Orange ex FT ex PTT, la fibre ne peut emprunter les mêmes trajets ? Non, si ce sont des concurrents !!
Si on veut que les médecins gèrent(bénéficient) un dossier médical numérique centralisé, il ne faut pas que l'accès soit un obstacle, attendre cinq secondes par clic que la page s'affiche, c'est vite pénible au bout d'une seule journée ! Tout le monde n'a pas un besoin 'vital' de très haut débit mais qui peut le plus peut le moins.
Les fibres installées, elles sont mono ou multimodes ?
On avait voté non à la fibre au K-B/Copropriété, Free devait l'installer mais avec aucun choix autre que lui pour l'abonnement (normal, la fibre = le fournisseur exclusif, pas de choix. Il faudrait trois/quatre fibres comme pour les antennes relais GSM pour choisir chez qui on veut s'abonner ?)....
a écrit le 04/03/2016 à 8:40 :
Commune communiste de 80 000 habitants futur grand Paris à 3 kms de la capitale ;
Débit Orange 1 mbts,et encore de fosses sceptiques (Champigny ,la France qui gagne,si,si….)
a écrit le 04/03/2016 à 8:40 :
Commune communiste de 80 000 habitants futur grand Paris à 3 kms de la capitale ;
Débit Orange 1 mbts,et encore de fosses sceptiques (Champigny ,la France qui gagne,si,si….)
Réponse de le 04/03/2016 à 11:23 :
quand on lit pas des commentaires stupides anti-immigrès, on lit des commentaires anti-communiste, le truc qui n'existe plus depuis plus d'un demi siècle maintenant.

Ah pas facile de se débarrasser des obsessions pour certains hein...
Réponse de le 04/03/2016 à 12:31 :
Adenot maire communiste et son equipe dirige la commune avec effectivement plus d' un demi siecle de retard... pas facile d'evoluer hein... avec eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :