Fnac et Deezer désormais alliés dans l'industrie musicale

 |   |  496  mots
Pour la Fnac, il s'agit de se renforcer sur le segment très dynamique du streaming (+37% en 2016), qui a porté le rebond des ventes de musique en France l'an dernier après 15 ans de déclin.
Pour la Fnac, il s'agit de se renforcer sur le segment très dynamique du streaming (+37% en 2016), qui a porté le rebond des ventes de musique en France l'an dernier après 15 ans de déclin. (Crédits : Reuters)
La Fnac Darty pourrait à terme faire son entrer au capital de Deezer. L'alliance jette des passerelles entre les différents marchés de la musique (physique, digitale et live) et développe de nouveaux leviers de croissance pour le service de streaming en retard par rapport à ses concurrents internationaux.

Ils espèrent rivaliser à l'international avec les mastodontes du streaming . La Fnac et Deezer ont conclu "une alliance stratégique pérenne et exclusive à vocation internationale" qui vise à donner un coup d'accélérateur aux recrutements d'abonnés du leader du streaming de musique en France (50% du marché) et pourrait déboucher sur une entrée du distributeur à son capital.

"Cette alliance avec la Fnac nous donne la possibilité d'accélérer notre croissance en France, et potentiellement en Europe", avec pour priorité l'Espagne dès 2018, a indiqué Alexis de Gemini, le directeur général France de Deezer dans une interview à l'AFP.

Ce mariage devrait permettra à l'offre de Deezer d'être mise en avant dans les plus de 400 points de vente Fnac Darty, leader en France des ventes de disques, d'équipements de son et de billets de concert. Pour la Fnac, il s'agit de se renforcer sur le segment très dynamique du streaming (+37% en 2016), qui a porté le rebond des ventes de musique en France l'an dernier après 15 ans de déclin.

     | Lire Sortie de crise pour l'industrie de la musique

Cinq fois moins d'abonnés que le leader mondial Spotify

La Fnac, qui avait d'abord lancé son propre service de streaming Fnac Jukebox en 2014 - il sera proposé au client Jukebox de migrer chez Deezer avant la fin de ce service -, a finalement porté son choix sur Deezer après discussions avec plusieurs acteurs du streaming. En fonction des résultats de cet accord initial de trois ans, notamment sur le nombre d'abonnés du service de streaming, la Fnac pourrait entrer au capital de Deezer. Le groupe Vivendi, actionnaire à 15% de la Fnac, et qui via sa filiale Universal dispose d'une option pour entrer au capital de Deezer, a donné son assentiment à cette alliance mais ne l'a pas suscitée, a précisé à l'AFP Coralie Piton, directrice des produits culturels chez Fnac Darty.

     | Lire aussi Fnac et Darty : bientôt la chasse aux postes doublons ?

Concrètement, les partenaires prévoient de conjuguer leurs efforts de marketing. Les clients de la Fnac et Darty devraient ainsi recevoir à compter du deuxième trimestre des offres promotionnelles pour Deezer, tandis que le service de streaming recommandera à ses clients des concerts distribués par le service de billetterie de la Fnac.

Deezer qui ne dévoile pas le nombre de ses abonnés, revendique 10 millions d'utilisateurs actifs dans le monde et sa part de marché en Europe serait inférieure à 5%. Loin derrière le leader mondial, le suédois Spotify qui a passé la barre des 50 millions d'abonnés en mars ou le nouveau venu Apple Music qui a atteint 20 millions d'abonnés en décembre. Conscient de ce retard, le Français avait choisi début 2016 de reporter son entrée en Bourse et levé 100 millions d'euros auprès de ses investisseurs, permettant au fonds russo-américain Access Industries, déjà propriétaire de Warner Music, de devenir actionnaire majoritaire.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2017 à 15:06 :
" faire son entrer ", sérieusement ?
a écrit le 14/03/2017 à 14:00 :
Faire son "entrer", vraiment ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :