L'euphorie Snap retombe brutalement à Wall Street

 |   |  204  mots
(Crédits : © Lucas Jackson / Reuters)
Après des débuts en fanfare la semaine dernière à la Bourse de New York, l'action de Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, est brutalement retombée lundi. Le titre a clôturé sur une chute de 12,26% à 23,77 dollars.

Snap avait fait ses premiers pas sur le New York Stock Exchange jeudi, terminant cette première séance sur une valorisation boursière de 34,5 milliards de dollars à l'issue d'un bond de 44% par rapport à son prix d'introduction de 17 dollars. Et l'action avait encore engrangé plus de 10% vendredi.

Beaucoup d'analystes ont toutefois émis des doutes sur les perspectives de croissance de Snap sur le marché très concurrentiel de la publicité numérique, où certains de ses rivaux comme Facebook ou Google disposent d'une force de frappe financière bien supérieure.

Snap va-t-il faire pschitt ?

Plusieurs d'entre eux ont notamment jugé exagérée la valorisation octroyée à l'entreprise. Lundi, 5 des 7 analystes couvrant l'entreprise conseillaient d'ailleurs aux investisseurs de "vendre" l'action, et aucun d'entre eux de l'acheter, selon des données compilées par l'agence Bloomberg.

Snapchat, devenue très populaire auprès des adolescents et des jeunes adultes grâce à ses messages disparaissant après réception, revendiquait 161 millions d'utilisateurs par jour en décembre, et le chiffre d'affaires de sa maison mère a été multiplié par sept l'an dernier, à 404 millions de dollars.

Mais l'entreprise est déficitaire et doit toujours prouver sa capacité à devenir rentable et à élargir son public.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2017 à 12:15 :
Ben oui mais Snapchat c'est rien enfin pas grand chose, prenez une multinationale industrielle ayant les mêmes revenus et elle aura dix fois plus de valeur réelle grâce à ses salariés et ses nombreux outils de production.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :