Les salariés français payés à ne rien faire un mois par an ?

 |   |  325  mots
L'éditeur Olfeo, qui a réalisé l'étude, constate une progression l'an dernier de la consultation des sites d'actualité (de 7%).
L'éditeur Olfeo, qui a réalisé l'étude, constate une progression l'an dernier de la consultation des sites d'actualité (de 7%). (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Plus de la moitié du temps passé sur Internet au travail serait consacré à des fins personnelles, selon une étude. Le surf privé entraînerait ainsi une baisse de productivité de 17,6%.

Les Français passent toujours plus de temps sur Internet, mais pas forcément pour le travail. En 2015, les salariés français ont passé plus d'une heure par jour sur internet à des fins personnelles, ce qui représente un mois par an, selon une étude publiée jeudi 24 mars par l'éditeur de logiciels de filtrage du net Olfeo.

En analysant les connexions internet d'entreprises, l'éditeur a repéré que les salariés ont consacré l'an passé 2h10 de leur temps chaque jour à naviguer sur internet, dont 1h15 (58%) sans motif professionnel, soit 6h15 par semaine.

En 2013, les salariés passaient seulement 57 minutes de leur temps à naviguer sur Internet sans motif professionnel. Mais si le temps passé à visiter des sites webs non liés au travail a augmenté, il est resté dans les mêmes proportions ces dernières années, comparé au temps total passé sur Internet. L'éditeur estime la baisse de productivité induite par le surf privé à 17,6%,

Les sites d'actualité sont les plus visités

Hors moteurs de recherche type Google, les sites les plus visités au bureau sont ceux de Youtube, Facebook, Wikipédia et Yahoo actualités, suivis de Comment ça marche, Le bon coin, Linkedin et Amazon.

L'éditeur constate une progression l'an dernier de la consultation des sites d'actualité (de 7%), notamment dû à une actualité très forte en France avec les attentats de janviet et novembre. A contrario, les réseaux sociaux ont été en baisse (de 3%), parce que les Internautes "se connectent directement via les applications sur smartphone tout comme les webmails ou encore les sites de jeux d'argent en ligne".

L'étude a été menée en 2015 auprès de plus de 100 entreprises représentant plus de 150.000 salariés et se fonde sur l'analyse des journaux de connexion à internet fournis par les serveurs proxy.

(avec AFP)

Lire aussi : Il est 14h55, c'est le moment pour les salariés de faire un tour... sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2016 à 19:31 :
En fait, si on comprend bien, les français, quand ils ne sont pas sur internet sont 17% plus productifs que leur productivité moyenne qui est déjà la meilleure du monde
Donc passons tout de suite à quatre jours de travail par semaine, les français surferont le cinquième jour depuis chez eux au lieu du travail
Il va falloir changer la genèse: Dieu ne s'est pas reposé le dimanche, il surfait tout simplement😉
a écrit le 27/03/2016 à 10:08 :
Même si l'accès sur l'internet de la boîte n'est pas possible, il y a toujours les téléphones, et cela est même possible en prison alors dans les sociétés, le brouillage n'est pas pour demain !!!!
a écrit le 26/03/2016 à 11:53 :
il faut mettre en place la justice de la retraite au prorata du nombre d'heures travaillées.
ET si les indépendants, agriculteurs, cadres, artisans peuvent partir à 65 ans , alors les fonctionnaires auront la retraite à tire posthume !!

d'où l'urgence d'un seul régime de travail, de cotisation, de retraite !!!! la justice de l'égalité de traitement
a écrit le 26/03/2016 à 8:36 :
1 mois par an c'est pour les salariés en entreprise qui travaillent avec un ordinateur, ils ne sont pas en usine, il faut relativiser, par contre la plupart des fonctionnaires disposent d'un ordinateur, et alors là, c'est sans doute plus d'un mois....
Réponse de le 27/03/2016 à 19:44 :
Je bosse dans une boîte du secteur tertiaire, presque 200 salariés. On a presque tous un ordinateur, mais seuls quelques services ont un accès internet. Et une partie d'entre eux ont un accès filtré... Donc, pour s'amuser sur internet, c'est râpé !
a écrit le 25/03/2016 à 19:51 :
Question : qui peut utiliser un ordinateur pendant ses heures de travail ? Pas la peine d"épiloguer ......
Réponse de le 26/03/2016 à 23:49 :
Si, épiloguez parce qu'on ne comprends pas à vous voulez en venir...
Pour rappel, il est quelques personnes qui ne sont ni bûcherons, ni maçons et j'en passe avec tout le respect que m'inspire ces professions.
a écrit le 25/03/2016 à 19:30 :
Pour avoir un sens, ce chiffre devrait être complété par le nombre d'heures passées sur le lieux de travail!
C'est le seul moyen de savoir s'il y a perte pour l'entreprise ou si l'entreprise gagne en fait de l'argent car ses employés font des horaires étendus.
Par ailleurs pour que ce chiffre ait un sens, il faudrait également arrivé à quantifier les gain d'une entreprise dus aux connaissances obtenues ainsi.
a écrit le 25/03/2016 à 18:37 :
il suffit de filtrer les accès internet c'est très simple
Réponse de le 26/03/2016 à 12:24 :
Et la 4g tu la filtres ? L'utilisation des smartphones est souvent totalement addictif
a écrit le 25/03/2016 à 17:54 :
Très subjectif, car combien de temps passent ils désormais dans les transports ou le soir à la maison, au bistrot à midi ou dans leur lit le matin/la nuit, à regarder des mails pro sur leur temps de repos/loisirs ?
a écrit le 25/03/2016 à 15:57 :
Avec la pause pour objectif de la journée réalisé,celles, café,pipi,tabac,jeux sur internet,mail pour contact du bureau d'à coté!!
nous obtenons les conditions d'occupation de l'emploi,selon la règle URSS de 1950.
pas belle la vie!!
Réponse de le 28/03/2016 à 10:58 :
quel charabia !
a écrit le 25/03/2016 à 11:54 :
Ça doit être les fonctionnaires. Nous on a pas accès à internet dans notre boîte. Comme dans beaucoup de boîtes du privé. Sauf la direction.
Réponse de le 25/03/2016 à 22:33 :
Un vendredi à 11h54, vous bossez pas ?
Réponse de le 26/03/2016 à 10:03 :
Ou les journalistes ou les cadres ou les dirigeants ou les boîtes dé comme... Les fonctionnaires n ont qu'un accès ultra limités sur leur ordi. Et bizarement, ils travaillent : je ne vois pas de n prof regarder ses mails devant ses élèves, un flic n a pas le temp, les infirmiers font tellement d heures supplémentaires qu ils peuvent se le permettre... C est une étude biaisé par les métiers qui ont accès à l ordi ( le bûcheron à t il un ordi? Et à l usine sur la chaîne)
L étude n est pas explicite où nous n avons pas toute les données ou c est une étude de malfaite

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :