Spotify lève 1 milliard de dollars sous strictes conditions

 |   |  326  mots
Les spéculations sur une éventuelle introduction en Bourse durent depuis plusieurs années, même si les fondateurs suédois de cette société chapeautée par une holding luxembourgeoise n'ont jamais donné d'indication en ce sens.
Les spéculations sur une éventuelle introduction en Bourse durent depuis plusieurs années, même si les fondateurs suédois de cette société chapeautée par une holding luxembourgeoise n'ont jamais donné d'indication en ce sens. (Crédits : REUTERS/Christian Hartmann)
Des investisseurs comme les fonds TPG, Dragoneer Investment et des clients de Goldman Sachs auraient souscrit à la transaction, selon le Wall Street Journal. Le taux d'intérêt sur les sommes empruntées augmentera tous les six mois jusqu'à une éventuelle entrée en Bourse.

Le leader mondial de l'écoute de musique en ligne ("streaming"), le suédois Spotify, aurait levé pour 1 milliard de dollars de nouveaux financements à travers des obligations convertibles à des conditions assez strictes, affirme mardi le Wall Street Journal.

Des investisseurs comme les fonds TPG, Dragoneer Investment et des clients de Goldman Sachs ont souscrit à la transaction. Ces obligations émises par l'entreprise seront convertibles en actions avec un discount avantageux de 20% aux prêteurs lorsque Spotify s'introduira en Bourse.

Le groupe Spotify payera un taux de 5% sur les sommes empruntées, un taux qui augmente d'un point de pourcentage tous les six mois jusqu'à ce que l'entreprise ouvre son capital en Bourse ou que le taux atteigne 10%, croit savoir le journal.

30 millions d'abonnés

Le groupe était valorisé à 8,2 milliards de dollars après l'acquisition en juin de 1,4% du capital par l'opérateur télécoms finno-suédois TeliaSonera.

     | Lire Spotify : une nouvelle levée de fonds pour s'armer face à la concurrence ?

Les spéculations sur une éventuelle introduction en Bourse durent depuis plusieurs années, même si les fondateurs suédois de cette société chapeautée par une holding luxembourgeoise n'ont jamais donné d'indication en ce sens.

Fondée en 2008, Spotify n'a pas encore fait état d'une année de bénéfice mais a annoncé la semaine dernière avoir passé la barre des 30 millions d'abonnés. Face à la montée de la concurrence dans le streaming -la plateforme Tidal a annoncé avoir franchi la barre des 3 millions d'abonnés, Apple et Google ont chacun lancé leur service-, Spotify avait annoncé début janvier l'acquisition de deux startups : Cord Project et Soundwave. La première spécialisée dans les produits audio destinés aux objets connectés dispose d'une plateforme qui permet d'envoyer facilement des messages vocaux sur un appareil intelligent, tandis que la seconde a développé une application de découverte de nouvelles chansons et de partage de musique.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :