Vidéos : comment YouTube a atteint le milliard d'heures visionnées par jour

 |   |  582  mots
En 2012, YouTube arrête la course en clic et tente de retenir l'utilisateur le plus longtemps possible sur son site grâce à ses recommandations personnalisées.
En 2012, YouTube arrête la course en clic et tente de retenir l'utilisateur le plus longtemps possible sur son site grâce à ses recommandations personnalisées. (Crédits : © Lucy Nicholson / Reuters)
Avec ce nouveau cap franchi, la plateforme vidéos de Google réaffirme sa ligne stratégique lancée en 2012 : privilégier le nombre d'heures passées sur son site à la quantité de contenus visionnés.

"Recommandée pour vous". Les habitués de YouTube connaissent bien cette phrase, qui s'affiche régulièrement en-dessous les vidéos de la plateforme. C'est à ces recommandations personnalisées que la plateforme vidéos de Google attribue son dernier record. Plus d'un milliard d'heures de contenus sont visionnés chaque jour dans le monde sur YouTube, rapporte le Wall Street Journal. A titre de comparaison, Facebook revendiquait 100 millions d'heures visionnées par jour en janvier 2016 et Netflix se targuait de 116 millions d'heures.

| LIRE AUSSI : Vidéos en ligne : comment Facebook veut faire tomber Youtube

Selon YouTube, ce cap du milliard représente une multiplication par 10 de ses résultats depuis 2012 - année où le site d'hébergement vidéos a réorienté sa stratégie en arrêtant la course au clic. "Alors que tout le monde semblait concentré sur le nombre de vues d'une vidéo, nous avons pensé que la quantité de temps passé par un utilisateur sur une vidéo était une meilleure façon de comprendre s'il appréciait vraiment le contenu", explique dans une note de blog publiée lundi Cristos Goodrow, vice-président de l'ingénierie chez YouTube.

Améliorer les recommandations personnalisées

La plateforme de Google a alors modifié son algorithme pour améliorer les recommandations personnalisées. Objectif affiché : retenir l'utilisateur le plus longtemps possible sur son site en lui proposant des contenus potentiellement en accord avec ses centres d'intérêts. Dès le premier jour, le changement de méthode s'est répercuté sur l'audience : les clics sur les vidéos ont baissé de près de 20%, en partie parce que les utilisateurs restaient plus longtemps sur les contenus, rapporte Business Insider.

Pour affiner son algorithme, YouTube utilise du "machine learning" (auto-apprentissage des machines en continu) - une technologie d'intelligence artificielle. La plateforme analyse ainsi le contenu visionné par les utilisateurs et se créé une base de données sur leurs préférences. "Le corpus de contenus s'enrichit chaque minute, et les algorithmes d'apprentissage de la machine font un meilleur travail pour faire émerger les vidéos aimées par chaque utilisateur", affirme au Wall Street Journal Neal Mohan, chef de produit chez YouTube. Selon Mashable, 400 heures de contenus sont importées à la minute sur le site d'hébergement.

YouTube "a peu près" à l'équilibre en 2014

Au-delà de son algorithme, YouTube peut compter sur la force de frappe de Google pour séduire de nouveaux utilisateurs. Le moteur de recherche, qui totalise plus de 90% des requêtes mondiales, fait remonter les vidéos de YouTube dans ses résultats. Le géant américain pré-installe également l'application de sa plateforme vidéo sur les smartphones Android - le système d'exploitation le plus répandu au monde.

L'audience générée par YouTube n'est pourtant pas signe de jackpot pour Google. Son modèle économique repose quasi-exclusivement sur la publicité - marché très disputé sur Internet. Pour tenter d'y remédier, la plateforme de vidéos a lancé en 2015 une offre payante, YouTube Red, disponible dans seulement cinq pays. Google ne communique pas sur les performances de YouTube. Selon des sources anonymes citées par le Wall Street Journal en 2015, ce dernier aurait été "à peu près à l'équilibre" en 2014, générant 4 milliards de dollars de revenus. Des sommes aussitôt investies dans son fonctionnement, notamment l'achat de contenus.

| LIRE AUSSI : Droits d'auteur : YouTube tente d'amadouer les artistes avec un milliard de dollars

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 16:04 :
Deux énormes budgets pour youtube, les droits d'auteurs et les serveurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :