IoT : Bouygues Telecom et STMicroelectronics répondent à Sigfox

Par Pierre Manière  |   |  378  mots
« La collaboration entre STMicroelectronics et Objenious permet aux utilisateurs de développer facilement et rapidement des objets connectés au réseau d’Objenious, accélérant ainsi l’activité et l’essor de l’Internet des objets », affirme Stéphane Allaire, le président d'Objenious, dans un communiqué. (Crédits : DR)
Alors que Sigfox, le pionnier français de l’Internet des objets, a lancé la semaine dernière de nouveaux services visant à inciter les entreprises à utiliser son réseau, Objenious, la filiale de Bouygues Telecom dédiée aux objets connectés, espère faire de même via une collaboration avec STMicroeletronics.

Le bras de fer dans l'Internet des objets se poursuit. Objenious, la filiale de Bouygues Telecom dédiée à l'Internet des objets (ou IoT pour Internet of things), a annoncé ce mardi une collaboration avec STMicroelectronics. But de la manœuvre : « Accélérer la connexion des capteurs [greffés sur les objets] au réseau LoRa », expliquent les deux groupes dans un communiqué commun.

« Les kits de développement STMicroelectronics certifiés par le réseau Objenious sont disponibles immédiatement, ce qui réduit considérablement les efforts en R&D, ainsi que les délais de mise sur le marché de nouveaux appareils LoRa », détaillent-ils.

Pour rappel, Bouygues Telecom mise, à travers Objenious, sur la technologie bas débit LoRa, qui permet de connecter énormément d'objets à très faible coût pendant des années. Pour ce faire, l'opérateur télécoms déploie un réseau d'antennes dans tout l'Hexagone. A ce jour, il affirme couvrir, avec ses « plus de 4.200 antennes », 94% de la population.

Bras de fer avec Sigfox

En s'alliant avec STMicroelectronics, Objenious espère pousser les entreprises à adopter plus facilement sa solution. Reste que cette annonce sonne comme une réponse à son concurrent Sigfox, pionnier toulousain de l'Internet des objets, qui utilise une technologie similaire. La semaine dernière le groupe français a lancé tout un éventail de services pour, lui aussi, convaincre les industriels d'adopter son réseau.

Parmi ses nouvelles solutions, Sigfox a présenté « Admiral Ivory ». Ce service permet « de transformer n'importe quel objet d'entrée de gamme en un objet connecté à Internet, grâce à un composant radio ne coûtant que 0,20 dollar », explique Sigfox dans un communiqué. Grâce à ce faible coût, Sigfox veut « [ouvrir] la voie de la création d'objets connectés, jetables, et le développement d'application IoT à usage unique ». Avec cette solution, « il est techniquement et économiquement possible de connecter et de suivre petits colis et lettres », illustre le groupe. « Ceci représente une opportunité unique pour les secteurs de l'emballage industriel, de la logistique et de la grande distribution », poursuit Sigfox. Bref, la guerre des standards des réseaux bas débit se poursuit.

> Lire aussi : En baissant les coûts, Sigfox veut développer les usages