La Tribune

RTL règne en maître absolu sur le paysage radiophonique français

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Sandrine Bajos  |   -  524  mots
Selon Médiamétrie, RTL reste la première radio de France en audience cumulée avec 12,3% à l'automne contre 11,9% lors de la précédente vague (avril-juin 2011).

"C'est une très belle rentrée pour RTL et c'est même la meilleure depuis dix ans", se félicite Christopher Baldelli, patron de RTL qui règne depuis des années sur le paysage radiophonique français. Pour la période septembre-octobre 2011 qui salue les grilles de rentrées, RTL reste la première radio de France en audience cumulée avec 12,3% contre 11,9% lors de la précédente vague (avril-juin 2011), selon les chiffres Médiamétrie publiés jeudi. Portée par une forte actualité comme pratiquement toutes les radios généralistes, RTL gagne 50.000 auditeurs en an même si elle reste stable en audience cumulée. L'audience cumulée mesure le pourcentage des personnes ayant écouté la radio au moins une fois dans la journée et 1% représente 523.620 personnes.

Radio France en forme

Du côté du service public, la satisfaction est de mise également chez Radio France. Le navire amiral France Inter progresse par rapport au printemps, de 10,2% à 10,4% et sur un an, la station gagne 0,4 point. France Info réalise une très belle performance avec un gain de 0,8 point en un an. "Pour l'ensemble des antennes du groupe, ce sont nos meilleurs résultats depuis huit ans", se félicite Jean-Luc Hees, patron de Radio France. "Le travail paye", a-t-il continué, soulignant notamment la performance de France Info "qui se débrouille pour faire des performances malgré les nouveaux modes de consommation de l'information", du réseau France Bleu dont la durée d'écoute croît, et de France Musique qui reprend du poil de la bête avec une nouvelle grille.

Europe 1 peine

Douche froide en revanche pour Europe 1 qui ne parvient pas à redresser la pente. Si par rapport au printemps, son audience progresse de 8,7% à 8,9%, sur un an, la station du groupe Lagardère qui a bouleversé sa grille à la rentrée et notamment sa matinale perd 0,8 point. "Globalement, ces résultats sont encourageants", a cependant souligné Denis Olivennes, patron d'Europe 1. "Depuis le printemps, on était sur une séquence de baisse qu'on a enrayée. On reprend 111.000 auditeurs". Europe 1 paye ses nombreux changements en quelques mois marqués par les départs de Nicolas Demorand et Marc-Olivier Fogiel en janvier notamment. "On a eu trois matinaliers en quelques mois", souligne-t-il. Mais le nouvel homme de Lagardère Active (presse et audiovisuel) ne baisse pas les bras pour autant : la nouvelle grille "est bien née. Maintenant, il va falloir de la persévérance et du temps pour l'installer".

RMC passe les 7,2%

La petite dernière des généralistes RMC se félicite également de cette vague puisqu'elle atteint pour la première fois les 7,2%, une progression de 0,5 point par rapport au printemps et de 0,1 point par rapport à la rentrée dernière. Du côté des musicales, NRJ, deuxième radio de France connaît un léger fléchissement, avec une perte de 0,2 point à 10,5%. "Notre part d'audience est la meilleure pour une rentrée depuis 2007", a souligné cependant Maryam Salehi, directrice déléguée de NRJ, qui pointe la bonne performance de la nouvelle matinale avec Manu Lévy.

Réagir

Commentaires

Gilles  a écrit le 17/11/2011 à 11:22 :

Entre France Inter, entre les mains de la Gauche caviar avec sa propagande socialiste sans complexes du matin au soir (Pascale Clark par ex.) et la vulgarité croissante d'Europe1 (Ruqiuer & Cie), la radio luxembourgeoise (capitaux allemands) tire aisément son épingle du jeu.

comments  a répondu le 19/11/2011 à 12:57:

effectivement Europe 1 a du travail ! Ruquier ne cesse de se tresser des fleurs alors que sa "bande" est inculte à défaut d'être amusante. Et il se permet de donner des leçons comme d'ailleurs d'autres "comiques" de la grille, prenant vraiment l'auditeur pour un imbécile !
avec un nappage de boboïsme. Il manque de la culture de la part de leurs journalistes et de leurs animateurs sauf Ferrand, excellente exception !