La Tribune

TNT : Canal Plus renonce à être candidat

Copyright Reuters
Jamal Henni et Sandrine Bajos  |   -  580  mots
La chaîne cryptée n'a pas déposé de candidature pour une chaîne supplémentaire auprès du CSA.

A 17 heures mardi, heure limite du dépôt auprès du CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) des candidatures pour les six fréquences TNT, un grand absent n'a déposé aucun dossier: Canal Plus. La chaîne cryptée a finalement renoncé, comme nous l'évoquions avant hier. La filiale de Vivendi a déclaré que sa priorité "est de réussir l'intégration et le développement dans de bonnes conditions des deux chaînes Direct 8 et Direct Star [rachetées à Bolloré]. Le groupe Canal ne souhaite ainsi pas à ce stade augmenter sa présence sur la TNT gratuite, car il y dispose d'un éventail de chaines satisfaisant, et entend également maintenir une présence forte sur la TNT payante, dans laquelle il va continuer à s'engager significativement".

Une telle candidature aurait posé un problème réglementaire. La réglementation plafonne à sept le nombre maximal de chaînes TNT par groupe. Canal Plus, après le rachat de Direct 8 et Direct Star, sera déjà à huit chaînes, et donc devra rendre une fréquence TNT. Dès lors, si sa candidature avait été acceptée par le CSA, Canal Plus serait monté à neuf fréquences TNT, et aurait dû en rendre deux. En outre, la chaîne cryptée, actuellement peu en cour au CSA, ne se faisait guère d'illusions sur ses chances de succès. 

De son côté, Lagardère a, selon nos informations, déposé un projet de chaîne féminine reprenant la marque de son hebdo "Elle". Un projet ambitieux dont l'investissement dépasserait 50 millions d'euros. Toutefois, le groupe d'Arnaud Lagardère aura peut être du mal à convaincre le CSA après avoir dans le passé rendu au CSA une fréquence TNT (la chaîne payante Canal J) et revendu une autre (Virgin 17, devenue Direct Star).

Par ailleurs, le groupe "Le Figaro" nous indique avoir postulé avec La Chaîne Météo qui lui appartient.

Le CSA doit annoncer mercredi matin la liste complète des candidats. Seule une partie a annoncé mardi soir ses projets. TF1 a déposé 3 dossiers: la chaîne féminine Stylia, et deux projets de nouvelles chaînes : HD1 (fiction) et Tendance 24 (télé achat). M6 a annoncé mardi soir avoir déposé trois projets de nouvelles chaînes, sans plus de précisions. Selon "les Echos", il s'agirait de M6 Famille, d'une chaîne de magazines et d'une chaîne de télé achat. Televista, éditeur de la chaîne féminine Vivolta, est candidat avec un projet autour de l'art de vivre baptisé Via, dont le contenu sera en partie fourni par l'américain Discovery. 

Quant à NextRadioTV, le groupe d'Alain Weill a déposé trois candidatures. D'abord, la chaîne BFM Business, version filmée de la radio du même nom, déjà diffusée sur câble, satellite, ADSL et en TNT sur l'Ile-de-France. Ensuite, son projet de chaîne sportive RMC Sport, qui présentait le plus de synergies avec le reste de son groupe, mais qui n'a hélas pas reçu le soutien du Comité national olympique et sportif français, qui a préféré soutenir le projet rival de L'Equipe. Enfin, Enfin, RMC Découverte, une chaîne de documentaires. Un revirement car Alain Weill avait annoncé le 20 décembre qu'il déposerait la seule candidature de RMC Sport.

De leur côté, AlloCiné et Men's Up ont indiqué avoir finalement renoncé à postuler.

Réagir