Arnaud Lagardère va prendre la présidence d'Europe 1

 |   |  225  mots
Arnaud Lagardère, lors de l'assemblée générale du groupe éponyme, en mai 2016.
Arnaud Lagardère, lors de l'assemblée générale du groupe éponyme, en mai 2016. (Crédits : REUTERS/Benoit Tessier)
Le gérant du groupe Lagardère, propriétaire de la radio, a justifié sa décision par son attachement à la chaîne, déficitaire et plombée par des mauvaises audiences.

C'est ce qui s'appelle une reprise en main. Arnaud Lagardère, gérant du groupe Lagardère, a annoncé dans une interview publiée jeudi par Le Monde qu'il s'apprêtait à prendre en direct la présidence d'Europe 1 et nommer une nouvelle équipe à la tête de la radio, dont l'audience est en berne. "Les résultats d'audience ne sont pas bons. Vous connaissez mon attachement personnel à Europe 1 et l'importance d'Europe 1 pour le groupe et pour le paysage audiovisuel français. Pour ces raisons, j'ai décidé de prendre la présidence d'Europe 1", a-t-il justifié.

La chaîne encore déficitaire en 2016

Denis Olivennes, qui préside actuellement Europe 1, restera néanmoins le patron de LagardèreActive, la branche médias du groupe, ajoute-t-il. Arnaud Lagardère souligne qu'une nouvelle équipe sera nommée rapidement, avec à sa tête un directeur "qui incarne la station, qui y soit matin, midi et soir, et la nuit s'il le faut, probablement un professionnel de la radio, qui ait ce métier au fond de lui".

Il déclare qu'Europe 1 était encore déficitaire en 2016 - une perte estimée à environ sept millions d'euros par Le Monde - et qu'elle le sera peut-être de nouveau en 2017. Lagardère se dit également ouvert à de nouveaux partenariats avec CNEWS, la chaîne d'information en continue de Vivendi.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2017 à 20:52 :
Cette opération aura au moins le mérite de la transparence...depuis que cette radio, autrefois de qualité, est devenue la caisse de raisonnante notoire de la propagande LR, sarkozyste ou fillonniste, au choix.
a écrit le 20/04/2017 à 17:25 :
Arnaud était le principal souci de Jean Luc de son vivant. Et il n avait pas tord !
a écrit le 20/04/2017 à 14:18 :
TF1 est déficitaire depuis des années et des années et ce n'est pas pour cela que Bouygue en a prit la présidence hein, cela n'a aucun rapport tout ça c'est même plutôt mauvais signe, l'espoir d'un redressement s'amenuise.

Mais Arnaud t'es au courant que Nicolas ne se présente pas aux élections ?

Et voilà la tête de nos investisseurs en france, ce serait franchement marrant si les conséquences n'étaient pas aussi dramatiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :