LCI en gratuit : le patron de NextRadioTV (BFMTV) va déposer un recours

 |   |  545  mots
Le PDG de NextRadioTV, Alain Weill, ne digère pas l'arrivée prochaine d'une troisième chaîne d'info en continu sur la TNT gratuite.
Le PDG de NextRadioTV, Alain Weill, ne digère pas l'arrivée prochaine d'une troisième chaîne d'info en continu sur la TNT gratuite. (Crédits : Benoît Tessier/Reuters)
La décision du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, qui s'est prononcé jeudi en faveur de l'intégration de la chaîne d'information à la TNT gratuite ne plaît pas à la maison mère de BFMTV. Le patron de M6 a également déposé un recours devant le Conseil d'État vendredi, mais cette fois pour contester le refus du Conseil de laisser Paris Première passer en gratuit à son tour.

Article publié le 17/12 à 18h15, mis à jour le 18/12 à 10h56.

À peine validée, déjà contestée. La gratuité de LCI, rendue possible par une décision du CSA rendue jeudi, ne plaît pas au PDG de NextRadioTV. Et pour cause, le groupe est également la maison mère de BFMTV, première chaîne d'information en continu et désormais concurrente directe de LCI.

Son patron Alain Weill annonçait vendredi matin sur France Info qu'il allait déposer un recours devant le Conseil d'État pour faire retoquer la décision du CSA.

"Je crois que j'irai personnellement déposer le recours", a déclaré Alain Weill sur France Info. "Effectivement, nous allons lancer une procédure contre la décision du CSA devant le Conseil d'Etat qui est la juridiction compétente", a-t-il ajouté.

Le choix de cette juridiction n'est par ailleurs pas anodin puisque c'est ce même Conseil d'État qui avait refusé de suspendre une décision défavorable du CSA concernant le passage en gratuit de LCI, en octobre 2014.

BFM menace de licencier une centaine de ses salariés

"Le CSA doit veiller à la bonne santé, à l'équilibre financier des chaînes (d'information en continu ndlr) qui existent. Or, à deux, déjà, ça passe difficilement (...) donc à trois on ne s'en sortira pas bien. C'est le téléspectateur qui sera aussi le perdant parce que ces chaînes seront appauvries", a estimé M. Weill, qui qualifie cette décision d'"incompréhensible".

"Je l'ai dit au CSA: 'Il faudra que vous assumiez les conséquences de votre décision' ", a-t-il rappelé, au sujet des éventuelles répercussions en termes d'emploi. "L'entreprise va devoir s'adapter au nouveau paysage, aux nouveaux équilibres, on va devoir sans doute réduire les coûts", a ajouté le patron de NextRadioTV.

Alain Weill avait menacé récemment de procéder à "une centaine" de licenciements à BFMTV si LCI passait en gratuit.

TF1 s'est-il réjoui trop vite ?

Dans un communiqué publié le 17 décembre, le Conseil a jugé que la chaîne "n'avait plus d'avenir économique dans l'univers de la télévision payante et que son accès gratuit contribuera au pluralisme et à l'intérêt du public."

Sur Twitter, le groupe TF1 n'a pas manqué de s'en réjouir:

Trop vite? Dès 10h30 vendredi, l'action du groupe perdait 3,65% en Bourse, à 9,83 euros, dans un marché en recul de 0,49%. Les investisseurs s'inquiétant de la rentabilité de LCI suite à ce tournant décisif. NextRadioTV, en revanche, est resté stable, à 36,97 euros.

Le patron de M6 dépose aussi un recours

Le PDG de la chaîne M6, Nicolas de Tavernost a lui aussi vivement critiqué vendredi le refus du CSA d'autoriser sa chaîne culturelle Paris Première à passer en gratuit, avertissant qu'il allait déposer un recours devant le Conseil d'Etat.

"Si on ne la met pas en gratuit rapidement, Paris Première disparaîtra et la responsabilité en incombera exclusivement au CSA", a-t-il lancé sur RTL. "Nous allons faire un recours. Nous en tirerons les conséquences si nous perdons ce recours".

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2015 à 15:45 :
Mr Weil ami de Xavier Niel (actionnaire du Monde et du Nouvel Obs)faisait parti du conseil d'administration de ILIAD/FREE et qui est entrainde vendre Next Radio donc BFM a DRAHI patron e ALTICE (SFR,Numéricable) et actionnaire de L'EXPRESS.....etc.
Ah il est beau le tableau un vrai nid de requins
a écrit le 18/12/2015 à 12:59 :
Le CSA se pose en Chambre d'Arbitrage. C'est normal que ce soit contesté puisque ce genre de décision sont maintenant remis en cause. Suivez mon regard.
a écrit le 18/12/2015 à 12:33 :
C'est assez savoureux d'entendre Mr Weill défendre son petit - presque - monopole, lui dont la chaîne ultra-libérale BFM Business ne cesse de louer la concurrence à longueur de journée. Et plus drôle encore, quand il prétend qu'une chaîne de plus est un danger pour le pluralisme ... il fallait oser !

Bref ça lui revient en pleine poire comme un boomerang... jouissif !

@La seule : BFM une chaîne "de gôche" c'est encore plus drôle !
a écrit le 18/12/2015 à 10:30 :
Ridicule, ce que les Français attendent du PAF ce n'est pas la profusion de chaines d'informations, mais bien de la culture, du divertissement et de l'impertinence, Paris Première est justement ce qui ce fait, , ARTE étant hors d'atteinte pour la qualité et l'innovation, le CSA a du être bien harcelé pour c'être aussi bien fourvoyé dans ses choix, absolument lammentable!!!!
a écrit le 18/12/2015 à 9:39 :
En esperant qu ils gardent le cote Premium de l'info face au cote Poubelle de TF1 !!!
a écrit le 18/12/2015 à 8:05 :
Trop d'informations tuent l'information, mais nous sommes libre de regarder ...ou pas ce sont des chaînes privées, en espérant qu'elles n'ont pas trop de subversion. plus gênant, l'arrivée d'une chaine publique d'information, complètement inutile, de l'art de gaspiller l'argent. Relire le dictionnaire amoureux du journalisme de S.July, sur la proximité des journalismes et politiques, France 24, lcp, public sénat, i télé, bfm, lci, + la future publique...c'est quand même du grand n'importe quoi.
a écrit le 18/12/2015 à 6:46 :
Chaîne info de droit française! Entre bfm et tout ses encartés à gauche (Fanny Agostoni, élue PS municipale, Ruth elkrief...) et une chaîne où en guise de pluralisme et par souci de parité, on met des femmes présentatrices juste parce que "ce sont des femmes", sans talent particulier ! Ça fait longtemps que j'ai arrêté de regarder le débat politique du dimanche soir, depuis qu'appoline de malherbe l'a repris, c'est devenu "appoline fait son show"!
a écrit le 17/12/2015 à 21:02 :
LCI est très attendue sur la TNT.

Les Français attendent cette nouvelle chaine d'info sur la TNT ;

Une bonne occasion de nous éloigner de Drahi et BFM TV -)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :