Michel Combes, le PDG de SFR, démissionne

 |   |  408  mots
Michel Combes est remplacé par Alain Weill, jusqu'à présent à la tête d'Altice Medias, à la présidence de SFR.
Michel Combes est remplacé par Alain Weill, jusqu'à présent à la tête d'Altice Medias, à la présidence de SFR. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Après une nouvelle dégringolade boursière d'Altice, le groupe a annoncé la démission de Michel Combes, son directeur général et PDG de sa filiale SFR. Patrick Drahi, qui s'était jusqu'alors tenu en retrait, reprend la main.

Le nouveau plongeon d'Altice en Bourse, ce jeudi, a mis le feu aux poudres. Le géant des télécoms et des médias a annoncé dans la foulée un grand chambardement de son état-major. D'après un communiqué, Michel Combes, jusqu'alors DG d'Altice et PDG de SFR, a donné sa démission. Patrick Drahi, de son côté, reprend les commandes. Après s'être mis en retrait, le fondateur et propriétaire d'Altice va prendre la présidence du conseil d'administration. Il établira "les priorités stratégiques, opérationnelles, commerciales et technologiques du groupe, ainsi que leur exécution, en particulier concernant SFR", précise Altice.

Jusqu'alors DG d'Altice USA, Dexter Goei récupère la direction générale d'Altice. Et c'est Alain Weill, auparavant à la tête de SFR Medias (BFM TV, RMC, L'Express, Libération...), qui devient PDG de l'opérateur au carré rouge. Enfin Armando Pereira, actionnaire historique d'Altice aux côté de Patrick Drahi, devient directeur opérationnel d'Altice Telecom. Il pilotera ainsi l'ensemble de l'activité télécoms du groupe.

"Retour à l'organisation d'origine"

"Cette structure représente un retour à l'organisation d'origine qui avait permis le succès du groupe Altice", souligne le groupe dans son communiqué. Elle est destinée à "mieux mettre en oeuvre la stratégie d'Altice, à mettre en place un système de responsabilités plus clair et à améliorer les performances opérationnelles et financières" du groupe, indique-t-il encore.

Ce brusque changement de management intervient dans la foulée d'une nouvelle dégringolade d'Altice en Bourse. Depuis vendredi dernier et la publication de résultats trimestriels jugés décevants, le titre a perdu pas moins de 34%, à 10,72 euros. Les mauvais résultats de SFR, qui continue de perdre des clients, ont visiblement douché les investisseurs.

Fin septembre, La Tribune, citant deux sources proches de l'état-major d'Altice et SFR, estimait déjà qu'un départ de Michel Combes était à prendre très au sérieux. Et ce, notamment parce que les résultats de l'opérateur au carré rouge n'étaient pas au rendez-vous. Un porte-parole d'Altice avait alors "[contesté] formellement tout le contenu de [notre] papier". "La stratégie du groupe est claire, actionnaires et management sont parfaitement alignés. Le reste n'est que pur fantasme", avait-il renchéri.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2017 à 19:03 :
Si le financier DRAHI ne cède pas, et TRES Vite, SFR, à un chef d'entreprise vrai de vrai, aucun redressement possible, et quelles que soient les changements d'équipes SOUS SES ORDRES.
Réponse de le 13/11/2017 à 10:32 :
Vous avez des éléments tangibles a apporter pour étayer votre vision ? Drahi a récupéré un quasi cadavre de Vivendi, et Bouygues Telecom était a l'agonie dans le même temps... Bouygues s'en est sorti en virant massivement du monde, SFR fait de même en retard, ayant été bloqué par les syndicats, ce qui ne fut pas le cas de Bouygues. .. résultat comme Bouygues, dans 2 ans...
Réponse de le 13/11/2017 à 12:20 :
Voilà enfin DU VRAI.
Réponse de le 13/11/2017 à 12:32 :
Repris à l'Agonie à Bolloré le Financier " pur ", car en plus de Sureffectif énorme ( comme Orange et Bouygues qui ont allégé d'un tiers en 2014 ) LE FINANCIER Vivendi de Bolloré, n'investissait PLUS, !!!! dans pareil !!!secteur. P.DRAHI vient tout juste en 3 ans D INVESTISSEMENTS !!!! DE RATTRAPER TOUT !!!! et meme de dépasser !!!! de peu ses concurrents
Réponse de le 13/11/2017 à 12:39 :
Les plans sociaux de 20000 emplois chez Orange et Bouygues n'avaient RIEN DE SOCIAL ( D HUMAIN ) SFR est Exemplaire dans son plan graduel, humain !!! gratifié, accompagné, de 5000 emplois en deux ans.
Réponse de le 13/11/2017 à 13:01 :
A présent des ajustement Logistiques-Commerciaux achèvent LE TRAVAIL..
SFR va devenir redoutable et Redouté, ET c'est Là !!!! la SEULE motivation du dénigrement actuel. La mémoire est si courte et si indulgente à l'endroit d'Orange et Bouygues : c'était du Grave et du Lourd chez-eux. Et leurs " ratés " du quotidien ? Sous silence !
Réponse de le 13/11/2017 à 13:16 :
On pourrait aussi reparler des chahutage de Orange et Bouygues en Bourse, par les " institutionnels " de la finance. Bouygues découragé allait Meme vendre, et Orange au bord de la faillite. Et quant au bien etre humain chez Orange ! quels dramatiques et irréparables Faits, pour les Familles cassées à vie, OUBLIES !!!!!!
a écrit le 12/11/2017 à 14:58 :
Drahi a un peu trop pris ses "usagers" pour des Kons ... Maintenant, il va devoir négocier avec ses 50 banques ... et ça sera un petit peu plus dur que de faire menacer par une boite d'huissier un octogénare (mon père) de frais de résiliation fictif (50 euro) alors que ce monsieur avait augmenté unilatéralement ses tarifs de 1euro / mois et que ces frais n'étaient donc pas dus ... (50000 personnes concernées au bas mot). Aux USA , ils seraient pris une "class action" aux fesses ...
Je passe sur sa holding de droit néerlandais , ses méthodes de management musclées , ses retards de paiement vis à vis de ses fournisseurs ....
Réponse de le 12/11/2017 à 16:37 :
Tout le problème est Que S.F.R ( acheté " aux enchères " 14 M d'Eur, au Redouté Pur Financier Bolloré ( Vivendi ) devait, A LA BASE ET EN FONDATION !!!! du chateau, constituer grace à SFR une Puissance A CASH, pour financer et sécuriser ses 38 milliards d'acquisition-dette FOLLES DEMENTES !!!! sur 2 années ( 24 mois) de folles 'acquisitions
Réponse de le 12/11/2017 à 17:08 :
Monsieur Drahi choisit et a choisi un état major au sommet, à Sa ressemblance : on ne connaît pas le client que l'on Dédaigne, on veut le Capturer avec d'ailleurs Evasion TRES Compliquée, et prendre son Argent. Que çà marche ou non les " prestations " ? mais on s'en fout. L ARGENT ET RIEN QUE L ARGENT.
Réponse de le 12/11/2017 à 19:16 :
Sur ces 52 Milliards d'Eur d'endettement, Charge moyenne d'intéret 6% !!!!!! ENORME + Enorme Capital à rembourser, Et avec quels Excédents ? AUCUN.
Réponse de le 13/11/2017 à 19:14 :
@ Situation sans ... Certes, cette dette est bien lourde, mais comparons avec Orange, qui doit encore 25 Milliards, a un taux pas si avantageux que cela, 4,75% en moyenne... Et ils viennent d'une dette de plus de 70 Milliards... Donc ne demandez pas a Drahi de faire en 3 ans ce qu'Orange avec l'Etat comme garant aura mis au bout 20 ans a éponger, pour racheter une marque de fruit, et un cadavre de cablo UK qu'ils ont du bazarder... :-)
a écrit le 12/11/2017 à 14:55 :
Se Battre et se Débattre, sans défenseur, 4 MOIS et CHAQUE JOUR, avec le " service " ?! " client " d 'ORANGE LE CELEBRISSIME " 3900 ", je ne le souhaite à personne. Après des centaines de perroquets faussement plus ou moins accueillants, FORMATES INCOMPETENTS NARQUOIS JE M EN FOUTISTES, formatés, qui ne respectent JAMAIS !!!!!!! la promesse du jour. Enfin PASSE PLUS DE 120 JOURS,UNE personne NORMALE sur 400 !!! qui règle les deux problèmes en quelques secondes. AUCUN !!!!!!!!!!!!!!! DEDOMAGEMENT passé ces plus de 120 Jours !!!!!!!!!!!!!!!!! LE DEDAIN ET JE M EN FOUTISTE ET ARROGANCE ABSOLUS.
Réponse de le 12/11/2017 à 17:17 :
C'est exactement çà, le 3900 d'Orange, les plus calmes sont conduits, exaspérés, à des colères d'ailleurs Vaines, avec ces " personnes " désinvoltes du 3900 d'orange. Et quant aux arguments MENSONGERS, pour convaincre à leurs Formules : ils et elles sont Bien formés à Cà
a écrit le 12/11/2017 à 13:48 :
L'endettement de SFR est très important et pour éteindre cette dette, il faudra beaucoup de temps avec une gestion très rigoureuse.
Cela ne se fera donc pas en quelques semaines....
SFR devra trouver de nouvelles parts de marché tout en consolidant déjà sa clientèle actuelle malgré un marché saturé...
C'est pourquoi la qualité, l'efficience d'un manager ou d'un dirigeant est d'une importance capitale pour sauver l'entreprise car derrière il y a des emplois....Tout tient dans une habile stratégie sur le moyen long terme ! Y a t il encore des marges de manœuvre ????
Réponse de le 12/11/2017 à 18:05 :
10000 emplois directs et plus de 20 000 en indirect. L'actionnaire actuel PATRICK DRAHI qui Nomme des Equipes à son image, Lui seul et ses équipes Présentes ou Futures, à la tete du Groupe, sont discrédités. Sans rachat de SFR par un vrai chef d'entreprise reconnu, pas de salut possible.
Et Drahi est addict et boulimique aux achats, sinon il s'ennuie à mourir, à traiter l'existant. DONC AUCUN ESPOIR MALHEUREUSEMENT, POUR SFR QUI MERITE TELLEMENT MIEUX.
a écrit le 12/11/2017 à 0:54 :
Y Placer Michel Combes, Fossoyeur Patenté de Fleurons industriels français, c'était pour tuer S.F.R ? Quel en était le " bien fondé " objectif ? JE NE COMPRENDS VRAIMENT PAS.
a écrit le 12/11/2017 à 0:37 :
Prete à essayer SFR six mois, en mobile, fixe, internet, EN TOTALE GRATUITE, en conservant mon actuel opérateur. Et si insatisfaite, non reconduction des six mois, sans formalités AUCUNES. Chiche ? Monsieur Drahi
Réponse de le 12/11/2017 à 15:01 :
Moi-aussi, et vous installez une 2ème ligne Gratuitement 0 eur, pour 6 mois de test de fiabilite, et de service clent sans faute.
Réponse de le 12/11/2017 à 16:04 :
" Moi de Meme ". Car Vos 20eur + 6eur de loc box = 26 eur par mois, + 50 eur de '" mise en service........ " ET !!!!! sur ENGAGEMENT FERME !!!!!! de 12 Mois, NON et NON. et 1000 fois NON. Gratuité totale pour SIX MOIS. de test client, et y compris Test Client de la plate forme de Marseille, confiance ANEANTIE. résiliable FACILEMENT chaque 4 semaines.
Et pas d'entourloupe contractuelle ou logistique pour " emprisonner " passé les 6 mois, votre " sujet ", le client ( si vous mesurez le sens et la portée de CLIENT )
a écrit le 12/11/2017 à 0:29 :
Drahi et la banque, la banque et Drahi ( 52.5 Milliards d'euros de boulet ) : " JE TE tiens par la barbichette, TU ME tiens par la barbichette. Le pire est encore à venir.
L'autre problème : CONFIANCE CLIENTELE ANEANTIE. Tout le monde !!!!!!! connaît le nom du patron de S.F.R. A de très très très rares exceptions, personne ne connaît le nom de Tous les autres patrons, PARCE QUE CE SONT DES PATRONS, DES CHEFS D ENTREPRISES.
a écrit le 12/11/2017 à 0:16 :
Le Nœud du problème c'est Le Financier Patrick Drahi, qui n'a rien d'un Chef d'Entreprise, contrairement à Martin Bouygues, et avant lui son Père Francis.
Réponse de le 12/11/2017 à 19:37 :
Les Banques Les Vireront Drahi and Co, à hauteur des intérets et capital qui ne pourront pas etre honorés ( le groupe perd de l'argent : Dette ABYSSALE 52 M Eur + Intérets énormes.
a écrit le 11/11/2017 à 10:52 :
Altice c'est l'inventeur du High cost = service pire et plus cher à la fois
bon courage au prochain Pdg
Réponse de le 12/11/2017 à 15:21 :
A chaque Casse de fleurons Français, Michel Combes, REMERCIé a reçu des millions d'euros en RECONNAISSANCE. Alors, Combien pour Ce Tout Dernier Coup ?
Réponse de le 12/11/2017 à 16:19 :
" Le Canard " du mercredi, nous en informera, Peut-Etre.
a écrit le 11/11/2017 à 8:46 :
Il faut quand même dire que c’était mission impossible
Cogner les clients pour rembourser les dettes d acquisition en réussissant à au moins à garder les clients. Rires

Bouygues doit bien rigoler il lui reste à continuer la guerre jusqu’à ce que les banquiers en ai marre et il ramassera le cadeau
a écrit le 10/11/2017 à 20:53 :
Le Président Macron, dont j'Approuve l'action sans avoir voté pour lui, était TRES Brillant chez Rotschild en fusions acquisitions. Ensuite, Nommé Au service du pouvoir précédent, il avait donné un coup de main décisif à Drahi opposé à Bouygues, qui voulait S.F.R. Alors, En souhaitant qu'il s'active à nouveau, mais cette fois pour faire vendre S.F.R à un bon repreneur.
Réponse de le 11/11/2017 à 22:04 :
Oui, c'est bien avéré, Macron a alors fait de son mieux. Et moi-aussi, compte tenu des analyses de la presse et des analyses des experts, Je Me Suis AUSSI trompé en 2014 : je souhaitais que P.Drahi gagne contre M.Bouygues, . SFR représente seulement le quart de l' endettement de P.Drahi. Mais !!!!!!!! P Drahi, et ce que en 2014, Personne ne savait, s'est ensuite lancé dans une fuite en avant FOLLE FOLLE FOLLE !!!!, d'achat-endettement. VIVENDI-BOLLORE pur financier, avait détruit, par Abandon, S.F.R : Gel de tout investissement dans un PAREIL !!!! secteur, depuis plusieurs années. Orange et Bouygues avaient EUX Investis sans relache, réduit de 25000 à eux deux, les emplois qui plombaient leur survie ( le tiers des effectifs). S.F.R 5000 emplois en moins sur 15000 ( 2016-2017), memes proportions que ses deux concurrents, ce que VIVENDI-BOLLORE aurait du mener en meme temps voici 5 ans. BOLLORE Pur Financier TRES malin et machiavélique, savait qu'il allait bénéficier d'une guerre de surenchère, à la vente machiavéliquement calculée, par BOLLORE, de S.F.R : donc Zéro investissement, et pas de plan social couteux. Lui BOLLORE, il Attendait ses 14 milliards en Net. A présent, les Gens Un Peu Patriotes, SOUCIEUX DE LA VIE ET SURVIE DES ENTREPRISES, espèrent le rachat immédiat de S.F.R, par UN VRAI CHEF D ENTREPRISE INDUSTRIEL COMPETENT, TEL MARTIN BOUYGUES à 50% de son prix extravagant de 14 M d'euros. Alors si le Président Macron, peut à nouveau s'en occuper.....
a écrit le 10/11/2017 à 17:45 :
Michel Combes est un incompétent de première qui est resté 1 an et demi à Alcatel et 1 an et demi à SFR.Quand on manage une boite de Telecoms,il ne suffit pas d'augmenter les tarifs à tout va car sinon tous les abonnés se cassent ailleurs.Elementaire! Et Quand on a bâti un empire qui repose sur 50 milliards de dettes,faut cartonner rapidement.
a écrit le 10/11/2017 à 17:08 :
Est- ce aussi lié au fait que la connexion au fournisseur d'accès SFR ne fonctionne absolument pas aujourd'hui : il semblerait que celà soit un problème de reseau local ou de connexion au serveur DNS SFR. Par les effets de la chute de SFR en Bourse et des problèmes recurrents de connexion au reseau SFR, celà va arranger les clients de SFR.
La detection d'erreur de connexion dans Windows 10 m'a specifié qu'il y avait un defaut de connexion serveur DNS. Je vous dit pas s'il faut tout reconfigurer à la main dejà que le debit est de 5 à 10 Mbits/s bref actuellement c'est la catastrophe chez SFR : qui dit plus d'internet ,plus de ligne fixe et encore moins de télé par internet.
a écrit le 10/11/2017 à 14:41 :
A force de prendre les clients SFR pour des vaches a lait , le résultat devait arriver ! c'est logique .
a écrit le 10/11/2017 à 14:26 :
On parles de Michel Paulin chez Vivaction ?opérateur alternatif pour les entreprises et spécialisé dans la protections voix Et data sur mobile Avec Squareway
Réponse de le 10/11/2017 à 18:45 :
Le petit marketeur au rabais nous fait bien rire... rappelez moi la couverture de votre réseau de fibre et mobile déjà ?
Réponse de le 12/11/2017 à 12:55 :
;0)) tu as déjà vu une licorne attachée par une fibre à ton mobile ? ??? ;0))
Réponse de le 12/11/2017 à 12:59 :
Paulin a l envergure pour enfourcher une licorne comme Squareway ! Il y a qu. Voir la qualité des gens qui l ont rejoint !!
Réponse de le 16/11/2017 à 0:28 :
Ca va les chevilles ? C'est sur que Michel a l'envergure... mais, il a passé l'age de jouer aux petits chevaux :-)
a écrit le 10/11/2017 à 14:25 :
Patrick Drahi pensait pouvoir essorer ses clients au maximun pour rembourser ses dettes. Mauvaise pioche certains clients sont partis et le peu de nouveau s'interroge de payer pleins pots des services bidons. Ne parlons pas du SAV compétences linguistiques en arabe pour s'entretenir au téléphone pour comprendre le français... Pour finaliste Drahi vit en Suisse pour échapper à l'impôt...
Réponse de le 11/11/2017 à 11:46 :
Vous oubliez que SFR ne payait plus ses fournisseurs ou prestataires, ou avec des mois de retard pour faire fructifier l'argent pendant ce temps.
tout le monde devrait fuir ce genre d'entreprises, qui font du mal au tissus industriel français.
Le low cost ne marche jamais longtemps. ça ne m’étonnerait pas que leur réseau tombe en panne plus souvent si leurs prestataires ou sous traitants ne veulent plus travailler pour eux.
a écrit le 10/11/2017 à 12:54 :
Un fusible ! ou un furoncle ?
a écrit le 10/11/2017 à 10:42 :
Combes ou pas Combes comment redresser une boite qui a 50 milliards de dettes d' un coup de plumeau alors qu' une question demeure, sur quoi repose la pérennité d' un groupe qui joue son avenir au poker de rachats erratiques sauf à augmenter le tarif de ses clients au risque accru de les voir partir ...?
a écrit le 10/11/2017 à 9:54 :
Patrick Drahi a mis un certain temps à se rendre compte que Michel Combes était incompétent à générer une croissance pour SFR.Qu' a-t-il fait quand il était à la tête d'Alcatel hormis la brader à Nokia contre un énorme bonus? Si SFR avait été reprise par Martin Bouygues,elle s'en serait mieux sortie que gérée par Combes qui n'a jamais su accompagner à la renaissance d' une entreprise,sauf en la liquidant, à mon avis.
Réponse de le 10/11/2017 à 20:11 :
Michel Combes est l'archétype de ces "super managers" à la cupidité illimitée, dont le seul mérite tient à leur carnet d'adresse et la brutalité inouïe de leur management. En France, cela les rend intouchables. Ils devraient être simplement considérés infréquentables.
a écrit le 10/11/2017 à 9:49 :
Un problème était M. Combes, mais Le problème c'est M. Drahi.
a écrit le 10/11/2017 à 9:20 :
Combes ? totalement inutile ... partout où il est passé, il a été le fossoyeur des entreprises... il n'a duré que trop longtemps.... Du temps du "grand" NC, il y a eu exactement le même symptome avec Danon nommé à la tête, pour faire, on n'a jamais su quoi.. totalement inutile, voir nuisible, avant que l'équipe opérationnelle ne le dégage et reprenne la machine. Piloter l'univers Drahi, seul Drahi sait faire... "tournure" d'esprit trop spécifique :-)
a écrit le 10/11/2017 à 8:59 :
Sfr..........une catastrophe
Offre a la limite du compréhensible......prix stratosphérique et moultes coupures de réseaux.......
Je ne parle meme pas du centre d appel......avec des conseillers qui maitrisent tres mal les offres possibles
Je pars chez Bouygues avec une économie de presque 40% a service comparable
a écrit le 10/11/2017 à 7:54 :
Sfr ne peut revenir dans le jeu qu’en proposant des offres compétitives équivalentes à la concurrence et avec des conseillers de vente qui ne cherchent pas à vendre n’importe quoi
Réponse de le 10/11/2017 à 17:07 :
TOut à fait vrai : il faut absolument que SFR adapte ses offres internet au mieux avec une veritable amélioration de la Qos et des connexions car depuis le changement de box on est à 40% de connexion valide et durable (plus de 12heures). Alors ne me parler pas de connexion fiable à 100% tous les jours de la semaine 7j/7 24h/24. Depuis que l'on a changer la box SFR c'est la panade ( depuis environ mi-septembre), c'est beaucoup trop long? Etonnament j'arrive même mieux à me connecter vers 23h00 ou à 6h00 . Je connais une personne proche qui va aller dire ce qu'il pense à SFR et changer de fournisseur rapidement si la connexion ne revient pas à la normale : soit 95% du temps. Soit c'est la nouvelle box, soit c'est le reseau : mais il y a bien un problème réel de connexion. J'ai pu me connecter par le biais de mon smartphone mais c'est une solution secondaire. Il faut que la box ou le reseau SFR fonctionne normalement.
a écrit le 10/11/2017 à 7:47 :
Qu'il y ait enfin à la tête de SFR quelqu'un qui se préoccupe des vrais besoins du client, qui l'écoute en cas de problèmes (nombreux), et qui ne soit pas là juste pour faire un maximum de fric
a écrit le 10/11/2017 à 7:35 :
Le château de carte tremble !!
a écrit le 10/11/2017 à 7:33 :
C'est un combes !
C'est donc à lui qu'un combes ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :