Pixel 2, mini-enceinte... Comment Google veut concurrencer Amazon et Apple

Par Anaïs Cherif  |   |  849  mots
Le smartphone Pixel 2 sera disponible à partir de 649 dollars (552 euros) à partir du 19 octobre. (Crédits : Reuters/Stephen Lam)
La firme de Mountain View veut contrer Apple et Amazon sur tous les tableaux : nouvel assistant virtuel, mini-enceinte intelligente, écouteurs sans fil... Google a aussi officialisé mercredi la sortie de son smartphone Pixel 2 lors d'une conférence à San Francisco.

Pour Google, un seul mot d'ordre : l'intelligence artificielle. Le géant américain a tenu une conférence de presse mercredi soir pour officialiser le lancement de son smartphone Pixel 2 - ainsi qu'une myriade de produits visant à concurrencer Apple et Amazon.

"Nous sommes enthousiasmés de passer d'un monde centré sur le mobile à un monde centré sur l'intelligence artificielle", a déclaré le patron de Google, Sundar Pichai. "Il s'agit non seulement d'intégrer l'apprentissage des machines aux produits, mais encore de repenser totalement la façon de fonctionner des objets."

La firme de Mountain View espère ainsi s'immiscer davantage dans les foyers, avec des produits comme un laptop et une mini-enceinte connectée. Ces nouveaux produits "illustrent parfaitement notre stratégie de redéfinition du matériel de l'intérieur", juge Osterloh, directeur général de la division produits chez Google. Retour sur les principales annonces.

| Lire aussi : Avec l'intelligence artificielle, Google veut "ré-inventer" ses produits

■ Pixel 2, décliné en deux tailles

Le deuxième smartphone de la génération Pixel est décliné en deux formats, 5 pouces (12,7 cm) et une version XL, en 6 pouces (15,2 cm). Il est doté d'une mémoire RAM de 4 Go et d'une capacité de stockage allant de 64 à 128 Go. Sa caméra principale est de 12.2 mégas pixels, celle de devant de 8 mégas pixels. Le premier Pixel, dont la commercialisation a commencé il y a un an, avait été apprécié pour son appareil photo intégré et pour la qualité de ses logiciels.

L'appareil dispose également d'un meilleur écran que celui de la première génération présentée l'an dernier, a précisé le groupe. Il recouvre toute la face avant de l'appareil. Comme Apple, Google a supprimé sa prise jack pour miser sur les écouteurs sans fil. Disponible à partir du 19 octobre, le premier prix pour le modèle de base est de 649 dollars (552 euros) et celui pour la version plus haut de gamme de 849 dollars. Google détenait 1% des parts de marché du smartphone aux Etats-Unis au second trimestre, contre 32% pour Apple et 32% pour Samsung - selon une étude IDC.

■ Google Buds, des écouteurs sans fil... comme chez Apple

Un simple fil pour relier les écouteurs entre eux - mais pas de câble pour se brancher au smartphone. C'est le pari du géant américain avec ses Google Buds... dont le concept ressemble étrangement aux écouteurs sans fil AirPods d'Apple, commercialisés en décembre dernier. Ces écouteurs sont dotés d'une autonomie de cinq heures, précise The Verge. Celle-ci peut grimper jusqu'à 24 heures en se rechargeant avec le boîtier conçu à cet effet - exactement comme ceux de la firme à la pomme croquée. Le prix, lui aussi, est identique : 159 dollars. La sortie est annoncée pour novembre.

Le plus pour se distinguer de son concurrent : il est relié à l'assistant virtuel de Google, permettant ainsi la traduction instantanée des conversations en 40 langues !

■ Mini-enceinte connectée... comme chez Amazon

La firme de Mountain View donne une petite sœur à Google Home, son enceinte connectée lancée en novembre 2016 outre-Atlantique. Cette mini-enceinte ressemble à un gros bouton rond, recouvert de tissu. Vendu à 49 dollars, cet appareil rend "plus accessible, à plus de gens"' la gamme Home, affirme Isabelle Olsson, responsable du design des appareils de Google.

Objectif : concurrencer Amazon qui domine le marché. Son enceinte Echo, déclinée en petite taille, est vendue à 49,99 dollars. En prime, Google a améliorer son système d'intelligence artificielle, permettant ainsi de distinguer les voix des membres du foyer et donc, d'adapter ses réponses. Ce qui n'est pas forcément le cas de l'enceinte Amazon, qui ne comprend pas encore les approximations des enfants. Fin décembre, un enfant discutant avec l'enceinte connectée du géant de l'e-commerce s'est vu proposer du porno - et la vidéo est devenue virale.

Google propose aussi une enceinte plus volumineuse, Home Max, pour miser sur le son. Le moteur de recherche empiète ainsi sur les terres du modèle d'Apple, le HomePod, dévoilé en juin et promis d'ici la fin de l'année à 349 dollars. L'enceinte de Google sera vendue à 399 dollars.

■ Google Clips, un appareil photo intelligent

Souriez, vous êtes filmés. Google lance un petit appareil photo, similaire à une GoPro, pouvant se clipser sur toutes les surfaces : vêtements, meubles, vélo... Google Clips se déclenche et prend des photos automatiquement. Il sait reconnaître les gens ou repérer une scène jugée "intéressante" pour la prendre en photo. Doté d'un capteur de 12 mégapixels, Google Clips sera vendu "prochainement" à 249 dollars.

(Avec agences)