Pour écraser la concurrence, Jio lance un smartphone gratuit en Inde

 |   |  336  mots
Le siège de Reliance Jio à Bombay.
Le siège de Reliance Jio à Bombay. (Crédits : Reuters)
Après avoir fait une entrée fracassante sur le marché du mobile, il y a plus d'un an, en cassant les prix, l'opérateur indien Jio en remet une couche. Ce vendredi, il a annoncé le lancement d'un smartphone gratuit.

Pour mettre à bas ses concurrents, l'opérateur Jio ne recule devant rien. Alors que près des trois quarts de la population indienne n'a pas accès à Internet, le groupe, propriété du milliardaire Mukesh Ambani, la première fortune du pays, a annoncé vendredi le lancement d'un smartphone gratuit. Une initiative qui doit lui permettre d'engranger un maximum de clients, mais aussi de balayer ses rivaux.

Lors d'une assemblée générale d'actionnaires, Mukesh Ambani s'est félicité de cette offensive. A ses yeux, "cet appareil pionnier et révolutionnaire, appelé JioPhone, qui va de pair avec les tarifs audacieux de Jio, va mettre toute la puissance de la vie numérique entre les mains [des Indiens]". Côté calendrier, ce smartphone 4G sera disponible à partir du mois de septembre. Pour en bénéficier, les clients de Jio devront déposer une caution de 1.500 roupies (20 euros), laquelle leur sera rendue au bout de trois ans.

Une concurrence en difficulté

Avec ce smartphone, Jio compte bien tailler des croupières à la concurrence. Alors que celle-ci a déjà été souffert de son arrivée sur le marché. En septembre 2016, Jio a en effet dynamiter le marché indien du mobile avec des offres à prix cassé sur son réseau 4G. Ce qui a rebattu les cartes sur ce marché jusqu'alors dominé par le trio Bharti Airtel, Vodafone et Idea Cellular.

Entre rachats, fusions et désengagements, l'entrée fracassante sur le très compétitif marché des télécoms indien de la première fortune du pays a mis ses concurrents face à un impératif: se consolider, ou abandonner. En 2010, une dizaine d'opérateurs se partageaient le gâteau du gigantesque marché mobile de l'Inde. Sept ans plus tard à peine, ils ne sont plus que la moitié. Avec son smartphone gratuit, Jio pourrait bien une nouvelle fois mettre ses concurrents en difficulté. Dans la foulée de cette annonce, son principal rival, Bharti Airtel, a plongé de près de 6% en Bourse.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :