Pourquoi Netflix augmente le prix de ses abonnements

 |   |  396  mots
La plateforme de streaming vidéo Netflix a passé la barre des 100 millions d'abonnés dans le monde cet été.
La plateforme de streaming vidéo Netflix a passé la barre des 100 millions d'abonnés dans le monde cet été. (Crédits : Mike Blake)
Si l'abonnement de base reste à 7,99 euros par mois, les deux autres offres premium de la plateforme vont voir leur prix augmenter. Netflix souhaite ainsi financer la production de nouveaux contenus originaux.

Pour rester accro à Stranger Things ou The Crown, les utilisateurs de Netflix devront débourser davantage. La plateforme américaine de streaming vidéo a annoncé jeudi une hausse des prix de ses abonnements aux Etats-Unis et dans plusieurs pays européens - dont la France.

L'offre de base de 7,99 euros par mois, permettant de regarder Netflix sur un seul écran, ne change pas pour le moment. En revanche, l'abonnement le plus vendu, à 9,99 euros jusqu'ici, passe à 10,99 euros. Cette offre permet d'avoir accès aux programmes sur deux écrans en même temps. Enfin, l'abonnement le plus cher (jusqu'à 4 écrans) augmente de 2 euros pour passer à 13,99 euros.

Ces hausses ont pris effet jeudi pour les nouveaux abonnés tandis que les abonnés actuels "seront informés de la hausse" à partir du 19 octobre, qui interviendra progressivement dans les mois qui viennent, a indiqué le groupe basé en Californie (ouest des Etats-Unis), rappelant que la dernière augmentation remontait à octobre 2015.

"Depuis la dernière augmentation, nous avons ajouté la possibilité de télécharger (certains programmes) et introduit des contenus interactifs", justifie le groupe, qui évoque aussi l'arrivée de "nouveaux contenus" sur la plateforme.

| Lire aussi : Netflix: comment télécharger ses films et séries pour les regarder hors-ligne

Plus de 100 millions d'abonnés dans le monde

Netflix espère ainsi financer une partie de la production de ses contenus originaux. En décembre dernier, la plateforme de streaming affichait un objectif ambitieux : produire 1.000 heures de contenus originaux en 2017 - contre 600 heures en 2016 et 450 heures en 2015. Le groupe avait initialement prévu de débourser 6 milliards de dollars cette année pour la production de ses propres films, séries, télé-réalité, documentaire et même spectacles humoristiques (stand-up). Un chiffre revu à la hausse début octobre, pour s'établir à 7 milliards de dollars.

Si la production de contenus originaux se révèle très coûteuse, celle-ci est indispensable aux services de streaming pour se différencier les uns les autres et attirer des abonnés. Netflix a franchi cet été la barre symbolique des 100 millions d'abonnés dans le monde - à 104 millions - et ils sont désormais légèrement plus nombreux à l'international qu'aux Etats-Unis. Et malgré cette hausse de prix, Netflix reste moins cher que ses concurrents aux Etats-Unis. HBO propose un abonnement à 15 dollars par mois et Hulu à 11,99 dollars.

Netflix

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :