Qui est le mystérieux créateur du Bitcoin ?

 |   |  383  mots
(Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Une trace du personnage qui serait à l'origine du bitcoin apparaît en 2008 sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Mais on n'est sûr de rien, sinon qu'une clé de chiffrement a été laissée à un scientifique de Princeton...

Le système bitcoin, à la base de la Blockchain, est une amélioration du concept de b-money, imaginé par Wei Dai en 1999, et de bitgold, décrit en 2005 par Nick Szabo. Dans b-money, les serveurs étaient supposés verser un dépôt de garantie dans un mécanisme peu explicite. L'idée d'utiliser une chaîne de preuves de calcul fut avancée dans le projet bitgold qui s'appuie sur une majorité d'adresses pour établir la légitimité d'une chaîne de transactions. En revanche, le problème du contrôle du nombre des adresses restait entier. La force de bitcoin fut de résoudre le problème crucial du modèle de confiance : les serveurs « honnêtes » votent avec leur puissance de calcul pour déterminer la chaîne de transaction légitime.

"Née de père inconnu"

Chose extraordinaire : personne ne sait qui est réellement l'inventeur du bitcoin - et de la Blockchain qui le sous-tend. Une première trace apparaît dans une liste de diffusion en 2008 sous le nom de Satoshi Nakamoto. En février 2009, ce personnage lance le logiciel bitcoin sur le site P2Pfoundation et émet les premiers bitcoins. Sur ce site, le profil de Satoshi Nakamoto, un Japonais ou Américain d'origine japonaise de 39 ans, explique avoir travaillé sur le projet bitcoin entre 2007 et 2009. Les développeurs et la communauté bitcoin perdent progressivement contact avec Satoshi Nakamoto au milieu de l'année 2010. Le 12 décembre 2010, un dernier message est posté par Satoshi Nakamoto sur un forum.

Peu de temps avant son évanescence, il intronise Gavin Andresen, scientifique diplômé de Princeton, comme son successeur en lui donnant accès au projet bitcoin sur SourceForge (principal site de projets en code source ouvert) ainsi qu'une copie de la clé d'alerte. À savoir une clé de chiffrement privée unique, permettant d'atténuer les effets d'une attaque potentielle sur le système bitcoin ou la prise de contrôle de plus de 51 % des noeuds du réseau. Régulièrement, la légende du personnage de Satoshi Nakamoto se réveille lorsqu'un média croit avoir découvert son identité. Une chose est sûre : l'inventeur du bitcoin sait garder ses secrets. C'est le minimum que l'on pouvait attendre d'un tel spécialiste de la cryptographie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :