Samsung Electronics : démission du PDG et bénéfice trimestriel record

 |   |  269  mots
Alors que nous sommes confrontés à une crise sans précédent dans l'ensemble de la compagnie, je crois que l'heure est venue pour elle de prendre un nouveau départ, a déclaré le Pdg démissionnaire.
"Alors que nous sommes confrontés à une crise sans précédent dans l'ensemble de la compagnie, je crois que l'heure est venue pour elle de prendre un nouveau départ", a déclaré le Pdg démissionnaire. (Crédits : REUTERS/SeongJoon Cho)
Kwon Oh-Hyun va ainsi quitter l'entreprise qui s'est retrouvée engluée dans le vaste scandale ayant emporté l'ancienne présidente du pays, Park Geun-Hye. En parallèle, l'entreprise a annoncé un bénéfice triplé par rapport à l'année dernière.

Le géant sud-coréen Samsung Electronics, qui cherche à tourner la page du scandale de corruption qui a valu à l'héritier de l'empire d'être emprisonné, a annoncé vendredi la démission de son pdg. Kwon Oh-Hyun va ainsi quitter l'entreprise qui s'est retrouvée engluée dans le vaste scandale ayant emporté l'ancienne présidente du pays, Park Geun-Hye.

"Alors que nous sommes confrontés à une crise sans précédent dans l'ensemble de la compagnie, je crois que l'heure est venue pour elle de prendre un nouveau départ, avec un esprit neuf et une direction plus jeune, afin de mieux répondre aux défis intrinsèques d'une industrie de la technologie qui se transforme rapidement", a déclaré l'intéressé dans un communiqué.

| Lire aussi : Après le scandale Samsung, quel avenir pour les chaebols ?

Record historique du bénéfice trimestriel

Vice-président de Samsung Electronics et fils du président du groupe Samsung, Lee Jae-Yong a été condamné en août à cinq ans de prison, notamment pour corruption, abus de bien sociaux ou encore parjure dans ce scandale à tiroirs en lien avec des versements à la confidente de l'ombre de Mme Park, Choi Soon-Sil.

Samsung a annoncé en parallèle tabler sur un bénéfice opérationnel record au troisième trimestre sous l'effet des ventes florissantes de semi-conducteurs. Pour la période de juillet à septembre, ce bénéfice va ressortir à 14.500 milliards de wons, soit 10,8 milliards d'euros, un record historique pour un résultat trimestriel de Samsung, près du triple des 5.200 milliards de wons de l'année dernière.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2017 à 9:19 :
Cette multinationale est tellement géante que malgré ce scandale gigantesque elle n'est pas menacée, à comparer avec VW qui a englouti des milliards de subventions pour au final tricher pour polluer et la multinationale se porte à merveille.

La compromission entre politiciens et hommes d'affaires a passé le cap de l'indécence et de l'inadmissible depuis belle lurette ce sont des devenus micros états, indéboulonables, imposants aux états leur mode de fonctionnement et à nous autres citoyen l'asservissement.

Au secours
Réponse de le 13/10/2017 à 13:32 :
Faudrait un peu ouvrir vos esgourdes.
Ca magouille de partout. Petits, & gros.
Depuis des lustres.
Le pouvoir s'est toujours mouille avec des aventuriers de tout acabits.
Le fric et le pouvoir corrompt l'homme depuis Ceasar et sans doute avant.
Réponse de le 13/10/2017 à 14:05 :
des aventuriers !? Où voyez vous des aventuriers au sein de notre économie d'une médiocrité affligeante svp ? Moi je ne vois que des gens faisant partie de la même caste, aucun aventurier, bien au contraire, de banals comptables.

Par ailleurs comme les magouilles existent depuis toujours il faudrait les valider comme normales ? Pourquoi pas par contre il est impensable de ne pas les intégrer à l'analyse du fonctionnement de notre économie et des dégâts exponentielles qu’elles causent.

Votre manque de rigueur et du coup de sérieux est éloquent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :