Téléphonie mobile : Bruxelles veut en finir avec le "roaming"

 |   |  183  mots
La Commission européenne souhaite mettre en place un marché unique pour la téléphonie mobile d'ici à 2015. Dans le viseur: les prix des appels passés ou reçus de l'étranger.

Déjà plafonnés, les frais d'itinérance des appels passés ou reçus à l'étranger ("roaming") pourraient bientôt être amenés à disparaître au sein de l'Union européenne. La Commission serait en effet favorable à la mise en place d'ici à 2015 d'un marché unique pour la téléphonie mobile, indique ce samedi Le Figaro.

"La Commission souhaite que d'ici à 2015, il n'y ait plus qu'un seul marché des services télécoms, ce qui concrètement signifie que la différence de tarifs entre les appels depuis l'étranger et ceux depuis son propre pays devrait tendre vers zéro", écrit le quotidien qui a obtenu une copie d'un document préparatoire de plan Internet et télécoms de Neelie Kroes, commissaire à la Stratégie numérique.

Bruxelles souhaite également développer l'accès à Internet haut débit au sein de l'Union. L'objectif est de parvenir à une couverture totale des citoyens européens d'ici à 2013 et de faire en sorte que 50% des foyers européens puissent bénéficier d'un abonnement à très haut débit (supérieur à 100 Mégabits) d'ici à 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2010 à 17:54 :
Ah il serait temps....et quand votre journal parlera t-il de l'Eu autrement que par "étranger"?
Vous devriez garder ce terme pour ce qui s'applique à ce qui se passe endehors de l'EU.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :