Alcatel Lucent a réduit sa perte annuelle en 2010

 |   |  304  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après avoir publié une perte annuelle de 334 millions d'euros en 2010, après une perte de 524 millions en 2009, et une bonne surprise en termes de "cash flow", l'équipementier des télécommunications franco-américain s'est déclaré confiant pour 2011.

En 2010, la marge d'exploitation ajustée d'Alcatel-Lucent s'est établie à 1,8%, s'inscrivant ainsi dans la fourchette des objectifs du groupe, qui tablait sur 1% à 5% L'équipementier télécoms avait été jugé trop ambitieux par plusieurs analystes, ces derniers craignaient une déception.  Mais Alcatel a publié un chiffre d'affaires annuel de 15,996 milliards d'euros en 2010, là où les analystes qui attendait des ventes de 15,7 milliards.

Le groupe franco-américain a enregistré un free cash flow annuel positif de 851 millions d'euros. Ce montant constitue une bonne surprise au regard des indications que la direction avait données en novembre dernier.

L'entreprise avait alors indiqué que, contrairement à ce qu'il avait précédemment annoncé, son free cash flow ne serait pas proche de l'équilibre à la fin 2010. Alcatel a dû augmenter ses stocks au cours d'une grande partie de l'exercice 2010, au détriment de sa trésorerie, afin de s'adapter à des pénuries de composants dans l'industrie.

En termes de résultat net part du groupe annuel 2010, l'équipementier a publié un déficit de 334 millions d'euros contre 524 millions l'année précédente.

Mais au quatrième trimestre, le résultat net publié est positif. Il s'est établi à 340 millions d'euros, soit un résultat par action dilué de 0,13 euro (0,17 dollar US par ADS), incluant un impact négatif après impôt des écritures de suivi de l'allocation du prix d'acquisition de Lucent de - 45 millions d'euros" précise le communiqué d'Alcatel-Lucent publié ce jeudi.

Par ailleurs, le conseil d'administration de l'entreprise a recommandé de ne pas verser de dividendes au titre de l'exercice 2010.

Dans le même secteur, le suédois Ericsson a fait état d'une hausse de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, mais sa marge brute s'est inscrite en dessous des attentes.

Le titre Alcatel a clôturé à 2,665 euros mercredi à la Bourse de Paris.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :