Dégroupage : le débat sur la rente d'Orange refait surface

 |   |  601  mots
La Tribune Infographie/BHEDOUIN
La Tribune Infographie/BHEDOUIN
Selon nos informations, le prix de gros payé par les opérateurs alternatifs ne devrait baisser finalement que de 20 centimes.

Les tarifs du dégroupage sont-ils trop élevés ? La question divise et revient régulièrement sur le devant de la scène. Oui, répondent bien sûr les alternatifs de l'ADSL qui paient 9 euros par mois et par abonnement à l'opérateur historique pour emprunter son réseau de cuivre ; non, selon France Télécom et le régulateur, l'Arcep. Ces prix de gros, qui n'avaient pas bougé depuis 2009, vont légèrement baisser, mais pas autant qu'espéré initialement, du fait de la diminution du nombre de paires de cuivre du traditionnel réseau téléphonique : selon nos informations, le prix que France Télécome;lécom annoncera la semaine prochaine, applicable au 1er janvier 2012, sera de l'ordre de 8,75 à 8,80 euros (- 2,5 %), en baisse de 20 à 25 centimes contre 29 centimes la fois précédente. À raison de 8,57 millions de lignes en dégroupage total, l'économie pour l'ensemble des alternatifs, ou le manque à gagner pour France Télécome;lécom, ne sera que d'une vingtaine de millions d'euros par an.

Or le débat sur la « rente » excessive de l'opérateur historique dans le fixe refait surface. En octobre dernier, la commissaire européenne Neelie Kroes a relancé l'idée d'abaisser les tarifs du dégroupage pour inciter les ex-monopoles à accélérer le déploiement de la fibre optique. Mercredi, lors d'un débat informel sur le financement public du très haut débit organisé par le sénateur (UMP) Philippe Leroy, le professeur d'économie à la Sorbonne Laurent Benzoni est revenu à la charge : « le coût de la boucle locale de France Telecom calculé par l'Arcep est surévalué d'environ 2,5 ?/mois et par ligne » et reviendrait au total à « 18 milliards d'euros de 1997, le double de sa valeur comptable réelle », avance cet expert. « C'est l'économiste de Bouygues Telecom depuis de nombreuses années » observe, un rien perfide, un fin connaisseur du secteur. Laurent Benzoni, qui ne cache pas avoir contribué à la réponse de l'opérateur à la consultation publique de l'Arcep sur les coûts du cuivre en mai dernier, affirme qu'il s'agit d'une « erreur technique » de l'Arcep, commise aussi mais corrigée par le régulateur britannique l'Ofcom, pour le réseau de BT.

"Il n'y pas de rente de France Télécome;lécom et il n'y a pas d'erreur technique" se défend le directeur général de l'Arcep, Philippe Distler. "Nous utilisons la méthode des coûts courants économiques qui, par rapport à la valeur comptable, donne le bon signal économique, corrige les effets conjoncturels des comptes (optimisation fiscale etc...), et prend en compte l'inflation, le progrès technique et la durée de vie économique des actifs dans la valorisation des investissements effectivement réalisés."

"Réaffecter la rente"

Si les opérateurs alternatifs réclamaient auparavant que leur soit rétrocédé ce qu'ils considèrent comme un "trop-perçu", Laurent Benzoni suggère de "réaffecter cette rente", de l'ordre de 600 à 800 millions d'euros par an, "à un Fonds fibre". Ce n'est toutefois pas la solution privilégiée par les sénateurs Leroy et Maurey, dont la proposition de loi sera examinée le 14 février en séance publique au Sénat, pour abonder le Fonds d'aménagement numérique du territoire. Ils prônent deux taxes : une "contribution de solidarité numérique" de 75 centimes par mois par abonnement Internet et par forfait mobile (45 euros par an pour un foyer de 4 personnes) et une taxe de 2 % sur le prix net de vente des téléviseurs et des consoles de jeu, et ce jusqu'en 2025.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2012 à 13:04 :
Et d'où vient Philippe Distler...? Il a passé une partie de sa carrière au CNET... Ca vous dit quelque chose... ?
a écrit le 20/01/2012 à 6:52 :
Je n'ai pas de références sur le prix du dégroupage, mais je m'étonne que des sénateurs veuillent faire oeuvre de ministres en proposant une loi.... Chacun son métier!
Réponse de le 20/01/2012 à 12:10 :
Quand les Français s'apercevront-ils que le Sénat est une institution d'Empire ? Que la France n'étant plus un Empire, il se fortement souhaitable de démanteler le Sénat. C'est au bas mot, une économie de 2 milliards ? annuel à reverser dans le trou de la sécurité sociale et à abaisser le coût du travail.
Réponse de le 21/01/2012 à 19:11 :
Z'êtes sûr de bien connaître la 5° constitution ? Que je sache, les parlementaires ont la possibilité de "proposer" (par opposition à un "projet" gouvernemental) des lois. Et, généralement, ces propositions sont souvent le fait de personnes particulièrement affûtées sur leur sujet. On n'en dira pas autant des ministres en général; de celui de l'industrie en particulier.
a écrit le 20/01/2012 à 6:32 :
Cette rente est censée servir à entretenir la boucle locale (de votre domicile au NRA) or on voit de moins en moins de personnel FT au profit de sociétés de sous traitance mais je doute que ces sociétés disposent de la totalité de ces 9 ? par abonné/mois.
Résultat nous avons une boucle locale filaire rafistolée de toutes parts les sous traitants qui pour dégager une très faible marge s'en tiennent au strict minimum. Si bien que l'évolution climatique fait trembler chaque abonné triple play dés le moindre coup de vent un peu fort, le pire étant les communes boisées ou le filaire aérien est à la merci de la moindre chute d'arbres. Alors que c'est il y a 40 ans qu'il aurait fallu que ces communes et FT se penchent sur l'enterrement "progressif" de ce réseau filaire, résultat aujourd'hui le cout en serait exorbitant. Par contre que d'investissements et acquisitions à l'étranger et pas toujours des plus raisonnables pour ne pas dire très mauvais, parfois revendus quelques années plus tard sans réels bénéfices quand ce n'est pas a perte.
a écrit le 19/01/2012 à 18:11 :
Le prix du dégroupage n'est pas le problème. Que l'on paie 1 euro de plus ou de moins pour la paire métallique ne change rien au problème. L'erreur a été de "donner" l'infrastructure publique a UN SEUL des opérateurs commerciaux établis sur le territoire national. Si on considère une vingtaine de millions de ligne ADSL, a un prix de dégroupage de l'ordre de 10euros par mois, cela crée une "rente" de 2,4 Milliads d'Euros par An pour France Telecom. Avec un tel chiffre d'affaire, on pourrait attribuer 1 milliard par an pour rénover le parc en Fibre, tout en payant 15000 personnes pour faire tourner la société "France Infrastructure". L'Etat serait donc bien avisé de lâcher ses 25% de capital restant dans FT, en les transformant en 51% de "France Infrastructure", les 49% restant étant distribués entre les opérateurs pour faire avancer cette société. Ceci évitera les conflits d?intérêts permanents a l'intérieur de FT conduisant a des schizophrénies permanentes, et nous assurera d'une couverture fibre de tout le territoire en une dizaine d'années, sans que l'on ne recommence les perpétuelles réglementation de FT par l'ARCEP...
a écrit le 19/01/2012 à 16:01 :
Pour info et jusqu'en 2013, Orange ne peut pas avoir des tarifs identiques ou inférieurs aux autres. Orange a dépose de offres ADSL nu (sans abo FT) a l'ARCEP à 29?90 + location de LiveBox. Free à porte plainte devant l?autorité de la concurrence et ceux-ci ont été bloqués. cdt, merci
Réponse de le 19/01/2012 à 17:43 :
Pour info et jusqu'en debut des annee 2000, France Telecom a été le dinausaure qui aura ralenti l'innovation l'arrivé de l'internet en France pour preserver sa rente sur le minitel.
Réponse de le 20/01/2012 à 13:30 :
Pour info, Google, Microsoft, Apple font la même chose tous les jours et je ne vois pas te plaindre que ces sociétés freinent les innovations. Sais tu au moins combien y il des procès entre ces sociétés. C'est facile de taper sur les sociétés françaises..
a écrit le 19/01/2012 à 13:34 :
Je suis très étonné par le coût exorbitant des communications téléphoniques vers les DOM-TOM en général et vers les Antilles en particulier.
Sans doute en raison du prix des infrastructures ?
Je serais curieux de lire une analyse sérieuse.
Réponse de le 19/01/2012 à 14:21 :
salut, je te comprends. Malheureusement, les appels internationaux passent par des réseaux d?opérateurs de tuyaux internationaux ou bien par satellite. donc ils imposent souvent leur tarif. Même si FT déploie des réseaux en mer pour éviter d?emprunter ces opérateurs, cela prendra des années. En attendant, je te conseille les appels en voix sur IP.
a écrit le 19/01/2012 à 13:28 :
Bien sur la taxe est la réponse à tout. C'est un concours ? Et si l'on s'interrogeait plutôt sur la suppression de cette rente de situation qu'est le sénat ? Voilà peut-être une réelle source d'économie.
Réponse de le 19/01/2012 à 17:42 :
yes
Réponse de le 21/01/2012 à 19:20 :
Pas certain ! Non pas que j'apprécie leurs privilèges (dont la rémunération), mais les contre pouvoirs sont EXTREMEMENT utiles en France ! Surtout par les temps qui courent !
a écrit le 19/01/2012 à 12:28 :
Les opérateurs alternatifs veulent payer moins cher la location de la ligne FT. Mais dans ce cas là, pourquoi ils ne veulent pas prendre en charge la maintenance. Pourquoi ils soustraient à FT les demandes d'expertise sur les lignes ADSl à FT car ils ont pas les compétences. Ils veulent le beurre et l'argent du beurre. Rien n'est gratuit. Est ce que les autres fournisseurs d'internet vous disent que les fils de cuivre des lignes ADSL rouillent bq plus vite que les lignes sans ADSL. Que la maintenance des répartiteurs, ils ne veulent pas s'en occuper. Qu'il y des cartes électroniques dans les répartiteurs qui pètent à cause des des redondances des fréquences ADSL. Non, ils veulent tout gratuit, et rien dépenser mais vendre des abonnements et encaisser le fric sans rien dépenser. cdt. Désole, mais la bêtise humaine qui avale n'importe qu'elle connerie qui passe à la TV m'exaspère.
Réponse de le 19/01/2012 à 20:42 :
ha ha ha elle est bien bonne, où avez vous vu que le cuivre rouillait, reprenez vous cours de physique chimie.
Réponse de le 19/01/2012 à 21:36 :
@mdr : oui reprenez vos cours. hahaha. Le cuivre, comme tout métaux, rouille. Cette corrosion reste superficielle (vert de gris), mais elle existe. Mais un reseau telco n'est pas que du compose que de cable de cuivre, c'est aussi des équipement... A oui, en cas d'orage / vent violent, faut parfois remettre un cable, pour remplacer celui qui a prit la foudre ou dont les connecteurs sont altérés....
Réponse de le 19/01/2012 à 22:53 :
@madwolf corrosion , oxydation, je veux bien, mais rouille non désolé. mais c'est un détail. Je connais les réseaux telco, je sais que ce n'ai pas fait que de bouts de fils.
Réponse de le 20/01/2012 à 13:34 :
Change de métier.... un conseil. ET acheté toi une vieille maison et vit dedans dans changer les fils électriques. Et on vera...
Réponse de le 20/01/2012 à 14:08 :
@ alex ????? en plus des cours de chimie, prenez des cours d'orthographe, et expression du français, ça ne vous fera pas de mal lol.
a écrit le 19/01/2012 à 11:08 :
Il est bien connu que FT ne fait qu' "amortir" des infrastructures qui ont été majoritairement financées par les collectivités. Le qualificatif de "rente" est tout à fait adapté à la circonstance.
Et pendant ce temps, je continue de payer un abonnement pour ma ligne fixe, alors que j'ai une LiveBox et une ligne téléphonique Internet ....! cherchez l'erreur....
Réponse de le 19/01/2012 à 13:57 :
Rien ne t?empeche de migrer vers un abonnement sans ligne FT. Comme ça tu ne payes plus d'abonnement chez FT. Tu peux même avoir un abonnement ADSL Only chez Orange.
http://abonnez-vous.orange.fr/residentiel/comparer-offres-internet.aspx?idnode=110414001
Même si bq de lignes on été installes par le passe, ils faut encore des gens pour aller installer les lignes pour les nouveaux bâtiments, ou lotissements. Pour info, la maintenance des lignes ADSL explose. Malheureusement, les lignes en cuivre ne sont pas éternelles. Heureusement pour nous, sinon on serai au chômage.
a écrit le 19/01/2012 à 10:12 :
Ce gouvernement postule pour le guiness des taxes. Encore un effort, pour la dernière ligne droite !!! Il y a de quoi être abasourdi tant le mot taxes est devenu une ritournelle ! et la solution à tous les problèmes... quant à la croissance (qui est notre principal problème pour réduire la dette et qui nous met dans le collimateur des agences de notation), on en parlera plus tard.
a écrit le 19/01/2012 à 8:42 :
Allez, encore des taxes et ce pour aider des monopoles privés ...

Chercher l'erreur, en attendant, la fracture numérique en campagne n'est pas prêt de se résorber
Réponse de le 19/01/2012 à 10:24 :
La France est quand même le pays le mieux desservi en europe en terme d'Adsl.
Réponse de le 19/01/2012 à 11:12 :
faux et archi faux !
Réponse de le 19/01/2012 à 12:18 :
Non, selon les stats d'eurostat, c'est le cas.
Réponse de le 19/01/2012 à 12:51 :
je suis d'accord avec les stats, sauf que le dégroupage ne se fait pas et on est obligé de payer le même prix pour avoir moins de services (TV entre autres) ou de prendre Orange et ses tarifs nettement au dessus des autres prestataires.

Et ce quant le débit dépasse 1Mo (j'ai des amis qui ont moins)
Réponse de le 23/01/2012 à 21:37 :
A la campagne, on doit se contenter de l?ADSL et du téléphone, et surtout en payant plus cher (+20%) que les chanceux citadins dégroupés. On développe la fibre en ville là où les débits ADSL sont plus que suffisant. Lorsque que j?envoie quelques photos je suis bloqué plusieurs dizaines de minutes, alors je ne parle même pas de TV HD ou de multimédia disponible sur des box que l'on ne peut pas avoir.
Il serait temps de réduire la fracture numérique et ne pas faire payer ceux qui habitent en campagne pour équiper la ville.
Réponse de le 05/09/2013 à 0:34 :
Meme pas l'adsl ! le BAS DEBIT !!!! mais notre maire a pris un accord avec une sociéte et tous les gentils achètent l'installation, sont raccordés en wifi, et on en prend plein la figure de toutes ces ondes ! Toutes les communes autour sont raccordées, pas la nôtre ! (en Normandie). Alors, ça dépend de quoi ? de l'influence sur le député ? des bons services rendus ? (je ne parle pas, bien sûr, de téléphone gratuit, de télé et autres avantages ! NOUS, ON PAIE UN MAX, pour aucun service ! C'est pas fort, ça ? Alors, avec qui faut-il s'acoquiner, ce sont quels réseaux d'influence ? On a pourtant aussi une usine Seveso !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :