Carrefour laisse son activité mobile à Orange

 |   |  606  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Un opérateur mobile virtuel de moins : le distributeur a revu son partenariat avec l'opérateur et préféré une licence de marque au statut de MVNO. Carrefour invoque notamment l'arrivée de Free Mobile.

On les savait fragiles, les plus exposés à l'arrivée d'un nouvel entrant agressif. Les MVNO, ou opérateurs mobiles virtuels, achetant en gros des minutes de communication aux opérateurs de réseau, boivent la tasse: leur part de marché a baissé en six mois, passant de 11,43% à 11,35% à fin juin, selon le régulateur des télécoms. Le géant de la distribution Carrefour sort discrètement du marché : pas complètement puisque les offres Carrefour Mobile perdurent mais il n'opère plus comme MVNO, simplement sous la forme d'une licence de marque à Orange, son opérateur hôte. Raison première invoquée par Carrefour : l'effet Free Mobile. Les quelque dizaines de milliers de clients estimés de Carrefour Mobile ont été directement transférés à Orange et informés du changement par SMS ou courrier ces derniers jours. Carrefour, qui avait une équipe dédiée au sein de la direction marchandises, n'a procédé à aucun transfert de personnel. Les deux parties ne veulent pas communiquer sur l'accord financier qui a conduit à ce nouveau partenariat dévoilé ce lundi.

Une offre distribuée uniquement chez Carrefour
« L'arrivée d'un quatrième opérateur a changé la configuration du marché » explique-t-on au siège de Carrefour, où l'on ne cache pas qu'il était devenu difficile de perdurer dans ces conditions de concurence durcie. « Carrefour a voulu répondre aux attentes des consommateurs en termes de prix et de service » fait valoir aussi le groupe, qui s'occupera le marketing et la distribution de l'offre mobile estampillée à son nom. Cette démarche s'inscrit « dans sa stratégie de prix bas mise en place depuis janvier » et illustre « la volonté de l'enseigne d'aider les ménages à faire des économies. » Or impossible de concurrencer sur des prix très bas comme l'offre à 2 euros de Free Mobile (60 minutes et 60 SMS) quand on ne maîtrise pas les tarifs de gros imposés par l'opérateur. La nouvelle gamme « Carrefour Mobile avec Orange », qui ne sera distribuée que dans les magasins du groupe de distribution et non dans les boutiques Orange, se résume en deux offres : un forfait sans engagement à 4,99 euros par mois pour l'équivalent de 100 minutes d'appels ou 500 SMS, et des cartes prépayée de 4 à 48 euros par mois, valables plus longtemps (six mois). « Cette marque nous permet d'adresser le segment des petits budgets et très petits usages, sous les 8 euros, celui de la grande distribution » explique à La Tribune le directeur marketing mobile Orange France. « Cette licence de marque est très complémentaire de celle que nous avons avec Système U, positionné sur un créneau plus rural et très présent dans l'Ouest » estime le responsable d'Orange. Ce marché de niche, mais en croissance, pourrait représenter à terme 10% à 15% du marché selon lui.

Les distributeurs français loin du succès de Tesco au Royaume-Uni
Les distributeurs en France n'ont jamais réussi à percer dans la téléphonie mobile en France, à la différence du Royaume-Uni où le groupe Tesco (sur le réseau d'O2) a séduit plus de 3 millions d'abonnés. Le premier MVNO français reste de loin Virgin Mobile (1,9 million de clients à fin juin), devant NRJ Mobile (détenu par le Crédit Mutuel), qui affirme avoir « conquis 40% des ventes brutes post-payées de l'ensemble des MVNO » au deuxième trimestre. Même La Poste Mobile a du mal : la co-entreprise de SFR et l'entreprise publique n'a conquis que 4.000 clients au premier semestre pour porter son parc à 554.000, montrant le violent coup d'arrêt à la progression des MVNO provoqué par l'arrivée de Free Mobile le 10 janvier.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2012 à 16:34 :
Ce n'est pas Carrefour plutôt qui laisse son activité à Orange?
a écrit le 25/09/2012 à 9:57 :
Est ce que le titre n'est pas plutôt Carrefour laisse son activité mobile à Orange ? #kramercontrekramer

bonne journée !
a écrit le 24/09/2012 à 22:52 :
Y a pas un bug dans le titre ?? Hum hum...!
a écrit le 24/09/2012 à 22:26 :
Le titre est bien tel qu'il doit être ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :