La Tribune

Fibre optique : les télécoms sacrifiées dans le budget européen

Neelie Kroes. Copyright Reuters
Neelie Kroes. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Delphine Cuny  |   -  578  mots
Les crédits alloués aux télécoms ont été drastiquement revus à la baisse à 1 milliard d'euros dans l'accord sur le budget de l'Union. Neelie Kroes et les professionnels du secteur expriment leur déception.

Les télécoms et la fibre optique, premières victimes des coupes budgétaires européennes? Au lendemain de l?accord sur le budget 2014-2020 de l?Union conclu vendredi, c?est la déconvenue pour les acteurs du secteur. Et pour Neelie Kroes elle-même : la commissaire européenne au numérique a réagi sur son blog ce week-end, reconnaissant qu?elle était «bien sûr déçue» que les Etats membres n?aient consenti qu'une enveloppe de 1 milliard d?euros contre les 9,2 milliards qu?elle avait proposés pour la partie numérique du «Connecting Europe Facility», le «Mécanisme pour l'interconnexion en Europe», un nouvel instrument financier destiné à financer les réseaux européens de transport, d?énergie et de télécoms (voir page 10 de l?accord).

Pas d?aide au financement des réseaux

De surcroît, la commissaire relève que ces fonds ne pourront financer exclusivement que des services numériques, et non des réseaux, ce qu?elle regrette : elle avait demandé que 7 milliards soient réservés aux infrastructures à très haut débit (voir les propositions du 19 octobre 2011). Ces 9,2 milliards de crédits européens devaient produire un effet de levier sur l?investissement privé estimé à 50 voire 100 milliards d?euros. Les objectifs européens de l?Agenda numérique, à savoir le haut débit pour tous dans l?Union à l?horizon 2020, «seront maintenant plus difficiles à atteindre», admet Neelie Kroes, qui se dit déterminée à «se battre pour un marché européen plus favorable à l?investissement dans le haut débit, fixe et mobile». La commissaire souligne qu?il existe d?autres outils: elle évoque notamment la Banque européenne d?investissement, dont l?augmentation de capital de 10 milliards d?euros «apporte la promesse de nouveaux financements pour le haut débit.»

Une "opportunité manquée" pour les opérateurs et industriels 

Si les coupes sont générales, les télécoms paient un tribut particulièrement lourd : 8 milliards d?économies sur les 34 milliards de baisses globales du budget consenties sur tous les postes. L?association des opérateurs historiques européens, l?ETNO, a elle aussi exprimé sa déception lundi (voir le communiqué). Le président de ce lobby, Luigi Gambardella, considère que «cette coupe budgétaire est une opportunité manquée pour le redressement économique de l?Europe», les réseaux de nouvelle génération pouvant jouer «un rôle clé pour sortir l?Europe de la crise actuelle». Il fait valoir que le niveau d?investissements dans les réseaux fixes (24,8 milliards d?euros en 2011) devient difficile à tenir et qu?il est crucial de mettre en place une politique plus propice à l?investissement privé (comprendre alléger les contraintes sur les opérateurs). Le lobby des industriels de la fibre optique, le FTTH Council Europe, fondé entre autres par Alcatel-Lucent et Cisco, s?est également déclaré  «très déçu» de la décision du Conseil européen, estimant que celle-ci prouvait «le manque de compréhension des gouvernements européens de l?importance des réseaux à haut débit à l?épreuve du temps», à l?heure où d?autres pays mettent le turbo (Asie, Etats-Unis, Australie). L?Union européenne a «raté une opportunité importante pour l?avenir de la compétitivité de l?Europe» déplore cette organisation qui promeut le déploiement de la fibre jusqu?à l?abonné. Au risque de prendre encore plus de retard?
 

Réagir

Commentaires

@robert_ludovic  a écrit le 16/02/2013 à 10:37 :

Et bien nous continuerons à aller dans le mur. C'est une mauvaise nouvelle. Moins de fibre optique, c'est moins de débits, moins de croissance pour demain face à des pays comme le Japon, la Corée, et maintenant la Chine ont investi. Alors nous aurons encore le temps de nous morfondre et se plaindre quand nous perdrons des pans entiers de notre économie ...

hervé  a écrit le 13/02/2013 à 11:31 :

bonne nouvelle pour notre protefeuille de contribuable. Il est trés facile de faire de la montée en débit pour 10 fois moins cher que le projet soviétique du tout FTTH, et les particuliers ou entreprises peuvent prendre des services tras haut débit à la demande, sur fibre si nécessaire. le tarif est plus élevé que l'adsl parce le coût est supérieur, mais chacun peut avoir le débit dont il a besoin. Et à force de faire croire que tout est gratuit, on en arrive effectivement à dépenser des dizaines de milliards et FTTH pour facturer à un tarif comparable à l'adsl, mais pas de miracle, c'est le contribuable qui paye la différence, plus de 4 milliards gaspillés par les élus pour trés peu de clients...revenir à un peu plus de bon sens sera très salutaire pour nos finances

trés bonne nouvelle  a écrit le 13/02/2013 à 11:15 :

c'est une trés bonne nouvelle car par opposition aux lobbys du tout fibre même pour la grand mère, une somme d'intérêts privés sur le dos de l'argent public, ça va obliger chacun, les élus en premier, à ce qui est rentable, en lien avec les attentes des clients et qui colle à la géographie des territoires..qui s'en plaindra ? surement pas le contribuable à qui on n'a jamais expliqué combien il payait pour ces caprices et jouets d'élus non gestionnaires ; le numérique ne doit pas être un outil clientéliste et politicien

Directeur Régional FT  a écrit le 12/02/2013 à 12:59 :

@Nawak - Ugo : Il faudrait arreter de dire de " grosses bétises" l'actions FT est en dessous de 8 euros sont dividendes n'est plus que de 0.8. elle a été à plus de 200? !!!.
J'ai lu dans sud Ouest que des députés voulaenit déposer une loi pour obiger FT à investir dans la fibre !!!
mais ou allons nous ?
C'est cette décision stupide d'introduire un 4éme opérateur et cette politique low -cost avaugle et destructrice qui en sacrifaint les investissements à mis en danger la filière et nous allons le payer très cher notamment en prenant du retard dans la fibre..
Il y avait moyen de faire autrement pour faire baisser les tarifs sans mettre en danger la filière et sans détriure d'emplois mais au contraire en prenant une position dominante en Europe.Au lieu de perdre beaucoup d'énergie en une guerre interne franco-française il y avait beaucoup de sources d'optimissation mais ! .

iCitoyen  a répondu le 12/02/2013 à 18:13:

Je connais bien les opérateurs de l'intérieur.
Le 4e opérateur n'est pas le problème.
C'est uniquement le signe d'un marché mâture dans lequel il va falloir travailler sur l'industrialisation et l'efficacité des structures.
Pour tous les opérateurs, le temps des vaches grasses, des usines à gaz et des rentes de position (je pense également aux personnes placées par pédigré ou décision) est terminé.
Back to basics & keep it simple doivent devenir les maîtres mots.
Les investissements doivent devenir raisonnés et non politiques ou d'effet de mode.
Certes le coup dans la fourmilière est un peu rude mais il est tout a fait juste.
Plutôt que de courir en regardant derrière, regarder vers l'avenir grâce aux gène du CNET!

hervé  a répondu le 13/02/2013 à 11:22:

le 4eme opérateur est un problème parce qu'il a payé la licence moins cher et qu'il profite de surfacturation de terminaisons d'appel sur mobile qui fait que sur le tarif de 19e, les autres opérateurs le subventionnent à hauteur de 10e, d'où la destabilisation du secteur, baisse des investissements et licenciements. Il n'y aurait aucun problème si la concurrence était équitable et transparente, le système de répartition des parts de marchés par le régulateur est pervers et n'a plus aucune justification. Tout à fait d'accord sur les bons investissements au bon endroit, mais c'est la aussi le régulateur qui impose des règles soviétiques et décorellées de la réalité économique. revenir au bon sens économique et une vraie concurrence ouverte est une urgence.

Pourquoi faire?  a écrit le 12/02/2013 à 12:37 :

La "compétitivité" n'existe que si les autres ne font pas le même effort pour le devenir et il s'agit en permanence d'une concurrence sur base technologique! Par contre les différentes "cultures" sur notre planète ne se font pas concurrence, elles existent sans esprit compétitif mais d'adaptation et son complèmentaire.

iCitoyen  a écrit le 12/02/2013 à 11:45 :

Du débit toujours du débit? mais pour faire quoi ?
Pour regarder encore de vidéo dignes du prix Darwin ?

La plupart des applications ont déjà le débit nécessaire. Plus encore, les taux de compression augmentent permettant de réduire le débit nécessaire. La 3D se déporte de plus en plus sur du calcul dans le téléviseur et au pire demande 2 fois la HD normale.
Reste la 4k? mais à quoi sert une résolution supérieure à l??il ou utile pour des écrans d?au moins 2m de diagonale ?

Nous voici revenus à la grande époque des PC dont le motto des fréquences d?horloge était « toujours plus »? pour ne rendre comme service que celui de chauffage (i.e. dissipation de chaleur et ventillateur)!

Viking  a répondu le 12/02/2013 à 12:23:

Essayer d'echanger des fichiers Autocad par internet, logiciel de conception industrielle 3D, et une fois que vous aurez essaye, vous revenevez me parler sur ce forum

Photoscope  a répondu le 12/02/2013 à 13:03:

@Viking : on comprend votre problème et on compatit, mais franchement, çà concerne combien de personnes en France ? Entièrement d'accord avec iCitoyen, avant de rajouter sans cesse du débit (qui devient de plus en plus du "débile"), on pourrait peut-être se poser la question "pourquoi faire ?" !

iCitoyen  a répondu le 12/02/2013 à 17:09:

@Viking: de deux choses l'une
Soit vous avez un accès très dégradé à internet et la question n'est pas une question de débit mais de qualité de la ligne.
Soit vous avez une utilisation professionnelle intense (je connais autocad depuis 22 ans!) et alors ce n'est pas un accès à internet qu'il vous faut mais réseau d'entreprise d'échange basé sur un LAN ou un WAN. Je ne pense pas qu'un EADS interface CATIA entre ses différents sites sur internet par exemple!
Alors de grâce, commencer par faire une VRAIE analyse de besoin avant de répondre par une technologie!

la charrue avent les boeufs  a répondu le 13/02/2013 à 14:04:

@icitoyen : tout à fait d'accord, n'importe quel particulier ou entreprise peut être raccordé à n'importe quel débit, l'opérateur posera la fibre s'il y en a besoin, ou utilisera du cuivre, le satellite... la logique (absence de logique) du gouvernement, des élus, est de décréter de passer le rouleur compresseur de la fibre, des dizaines de milliards, voir plus, et ensuite on regarde s'il y a des clients !!!!!!!! totalement débile, il faut analyser les besoins et adapter les technos pour être compétitif et en juste à temps, aucune culture de gestion, pas étonnant qu'on ait 1900 milliards de dette, de vrais prédateurs de nos finances ! et comme les français ont été éduqués dans l'assistanat et l'argent public gratuit (nos impôts), ils répètent bétement qu'il faut la fibre à la maison !!!! à quel coût ? et donc quel est la vrai tarif ?? et pour faire quoi ???

Interopérabilité  a écrit le 12/02/2013 à 11:00 :

Nos opérateurs français se battents sur les normes télécom pour que chacun puisse rendre exclusif à son profit l'usage de son investissement sur le réseau. La mutualisation du développement des réseaux à l'échelle européenne est un leurre. UK l'a bien compris et développe à marche forcée son réseau très shaut débit avec BT. La France n'a pas encore bien compris l'organisation d'un réseau unique partagé entre plusieurs opérateurs y compris dans les autres domaines de l'énergie, du rail, de l'eau, des déchets, etc. Essentiellement parce que les opérateurs de service réseau sont historiquement issus de monopoles qui paient et avantagent trop le personnel.

totalement faux  a répondu le 13/02/2013 à 11:26:

les normes internationales et l'ouverture des monopoles depuis 96 imposent l'interopérabilité des communications, les normes d'interfce sont les mêmes pour tous pays, chacun peut échanger au niveau de la planète. Par contre, c'est l'ouverture des réseaux en terme de location d'infrastructures, de supports, fibres... qui n'est pas une obligation uniforme. En france, le régulateur oblige l'OH à louer toutes ses parties de réseau à tous les autres et il n'y a aucune obligation inverse, d'où quantité d'effets pervers.. il faut une ouverture symétrique pour une vraie concurrence mais les lobbys et le régulateur maintiennent le cap

Comprendre ?  a écrit le 12/02/2013 à 9:52 :

Quand est-ce que allez vous comprendre que l'ue est une supercherie à la solde des US (l'empire américain) ? l'ue est un machin inventée et poussé par les us. C'est une étape vers une gouvernance mondiale (ce n'est pas un mythe, ni un complot). La seconde étape sera le marché transatlantique qu'on nous prépare pour 2015. Je suis halluciné par la naiveté des commentaires sur ces forums compte tenu du niveau "d'éducation" théorique des gens qui lisent la tribune. Des analyses disponibles sur ce site www.u-p-r.fr

désinformation  a répondu le 14/02/2013 à 7:45:

l'UE à la solde des US ? c'est tout le contraire, merkel se bat contre et heureusement que l'europe se construit car ce n'est pas chacun qui peut lutter. pourquoi pas à la solde des martiens ? il faut arréter les fantasmes, l'union fait la force et il faut une europe férérale pour justement pouvoir lutter contre la chine les bric, ...

Viking  a écrit le 12/02/2013 à 8:12 :

Europe = tiers monde occidental sauf pour la caste des technocrates europeens de Bruxelles

Boomerang  a écrit le 12/02/2013 à 4:59 :

A force de n'avoir donné la priorité qu'à la sacro sainte concurrence et l'intérêt du consommateur par les baisses de prix, au travers des directives européennes sur les télécommunications, voilà que l'Europe s'aperçoit que les opérateurs historiques (Orange en France) n'ont plus les moyens de construire les réseaux comme autrefois.
Et ce n'est pas l'arrivée de FREE mobile, avec des abonnements à 2 ? (ou 0 ?) qui va redonner les marges de manoeuvre nécessaires!

Nawak  a répondu le 12/02/2013 à 8:09:

Et les actionnaires font du lobbying pour conserver leurs dividendes bien gras et epais au detriment du consommateur qui se fait presser et abuser

ugo  a répondu le 12/02/2013 à 10:37:

Nan mais faut être gogo pour croire que les opérateurs n'ont pas les moyens de créer des réseaux. Ils font des milliard de benef depuis des années !!!

faux  a répondu le 13/02/2013 à 11:39:

le dividende de toute entreprise est l'intérêt donné à ceux qui apportent leur argent pour développer l'entreprise. Les opérateurs investissent des milliards par an, mais ne peuvent pas plus, et s'ils n'investissent pas plus c'est que ce n'est pas rentable, que les pix sont trop bas pour pouvoir se financer pour investir. Et les subventions et aides données à free (licence moins chere, surfacturation des terminaisons d'appel) ont destabilisé le marché, baisse des investissements, licenciements...les élus, régulateur.. ont lancé des projets non rentables, il est sain de revenir à des investissements en lien avec la marché

Simplet  a écrit le 11/02/2013 à 22:14 :

50 à 100 milliards d'euros pour Cisco, il faudrait que les européens se réveillent !

contribuable  a répondu le 13/02/2013 à 12:26:

ah bon ? il est salutaire de saigner le contribuable et plomber un peu plus la dette avec des projets fumeux alors qu'on a déjà des hauts et trés hauts débits ??? la dette c'est le cancer de l'économie et de l'emploi

emi  a écrit le 11/02/2013 à 22:06 :

La fibre optique va être incontournable pour tous les acteurs économiques dans les proches années.
Attention à ce que la France ne se laisse pas distancer, ou rater carrément le marché.
Et elle se laisse distancer depuis quelques mois...années?
Exemple: je suis dans une zone pavillonnaire qui n'intéresse pas les FAI. J'ai une livebox sans option Tv car débit insuffisant. D'où: pas d'abonnement à des services auxquels j'aimerais souscrire: VOD etc.
A bon entendeur, dirigeants de Orange, Free, Sfr, Bouygues.... Ne délaissez pas les zones pavillonnaires, vous vous en mordrez les doigts et viendrez pleurer que vous ne saviez pas...

MonsieurJZ  a répondu le 12/02/2013 à 9:58:

Les réseaux de télécommunications ne constitue pas un marché comme vous le laissez entendre; c'est avant tout un pôle de compétitivité technologique qui représentent ni plus ni moins les bases de l'industrie de demain, celle que connaîtra la génération des gamins d'aujourd'hui...

solution  a répondu le 13/02/2013 à 12:29:

tu vas voir ton député, tu lui dit d'affecter sa caisse noire de 120 000e par an à une solution de montée en débit (création d'un central plus pret des clients) et tu auras du 20, TVHD... et à 200e max par client, il peut subventionner plusieurs zones, et ensuite le sénateur qui a 140 000 e par an !!!!

c'est déjà la cas  a répondu le 13/02/2013 à 12:31:

les entreprises qui veulent du trés haut débit sont déjà câblées en fibre, et ce bien avant l'adsl, donc pas de problème. Et si les opérateurs ne câblent pas tout c'est que ce n'est pas rentable, donc la péréquation est une bétise, il faut des tarifs en cohénence avec les coûts

Photo73  a écrit le 11/02/2013 à 21:55 :

"L?Union européenne a «raté une opportunité importante pour l?avenir de la compétitivité de l?Europe»"
Mais non, l'Europe est une battante ! Surtout pour la concurrence en interne.
C'est comme pour les aides aux pauvres, chaque pays se débrouille chez lui.
Les salaires des députés européens ont bien été augmentés comme ils demandaient ? Y a pas de raison de se priver.

simple citoyen  a écrit le 11/02/2013 à 21:19 :

Et voilà pour ceux qui rêvaient déjà de faire payer par l'UE la mise en place de la fibre en France...

tant mieux  a répondu le 13/02/2013 à 13:59:

tant mieux, parce que que ce soit par le gouvernement ou l'europe, c'est toujours notre pognon !!!

Simade  a écrit le 11/02/2013 à 21:13 :

Effectivement c'est incroyable.. Mais ce n'est pas grave, quand il n y aura plus d'équipementiers européens, nous achèterons du matériel chinois!

J'ai voulu l'Europe mais pas celle là...

déjà le cas  a répondu le 13/02/2013 à 11:41:

c'est déjà le cas, free a équipé tous les centres de FT avec du matériel hauwei, et FT a suivi pour ne pas être plus cher....