Orange devra payer 51 millions d’euros à SFR pour "abus de position dominante"

 |   |  234  mots
Orange propose aux propriétaires de résidence seconde une offre permettant de suspendre leur abonnement téléphonique pour une durée allant jusqu'à 12 mois consécutifs. (Photo : Reuters)
Orange propose aux propriétaires de résidence seconde une offre permettant de suspendre leur abonnement téléphonique pour une durée allant jusqu'à 12 mois consécutifs. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le tribunal de commerce de Paris aurait donné raison à SFR dans l’affaire qui l’opposait à l’opérateur historique concernant des offres aux propriétaires de résidences secondaires, selon le site d’information BFM Business.

La décision doit avoir un goût amer pour Orange. Attaqué par SFR pour ses offres très avantageuses aux propriétaires de résidences secondaires, l'opérateur historique a été condamné à payer une amende de 51 millions d'euros par le tribunal de commerce de Paris, révèle BFM Business ce mercredi.

En août 2012, lors de la saisine du tribunal, le journal L'Express révélait que l'opérateur réclamait 218 millions, se disant incapable de répliquer aux offres proposées

Orange permet en effet aux propriétaires de résidence secondaire de suspendre et reprendre leur ligne à leur guise (avec une limite de 12 mois consécutifs).

Une offre inégalable

Ainsi, pour 19 euros par mois avec deux heures de communication, 21 euros avec un accès Internet, l'offre est très avantageuse puisque les résidences ne sont habitées que 44 nuitées par an en moyenne, soit à peine 6 semaines.

SFR pourrait très bien en faire autant, si ce n'est qu'il aurait tout de même à payer France Télécom pour la location des lignes. La filiale de Vivendi ne raccorde en effet pas elle-même toutes les résidences secondaires. 

Une situation qui a amené l'opérateur à porter plainte contre Orange pour "abus de position dominante". Pas sûr toutefois que la décision du tribunal ne fasse changer Vivendi dans son idée de vendre sa filiale

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2015 à 17:23 :
orange a tissé sa toile avec le couvert de l'etat, les grands pontifs sortis de nos grandes écoles de l'administration française emplois de complaisance au travers des différentes promotions, (TOUCHE PAS A MON POTE).
quelle indifférence pour nous les hommes de base qui generont leurs revenus.
Détournement de fonds, abus de biens publiques, petites amendes, 1789 quand?
a écrit le 28/02/2014 à 22:07 :
Sfr va bientôt faire comme apple vivre avec des procès . Orange est proprietaire de ses lignes . Sfr n ont qu a en tirer aussi et les entretenir . Heureusement que j ai ce type d abonement car le reseau sfr et orange ne passent pas la ou je suis . En france on est les empereurs de la complication il faudrait qu orange loue des lignes a sfr pour que ces derniers aient une possibilité eventuelle de creer un service qu ils n ont pas !! Je reve !!
a écrit le 26/02/2014 à 21:26 :
Même si cela ne fera pas changer d'avis Vivendi de se séparer de SFR, cela permettra de mettre du beurre dans les épinards avant une éventuellement introduction en Bourse à l'instar de Numericable. La fusion SFR/Numericable est irréaliste car malgré le monopole sur la technologie câble autorisé par l'ARCEP, Numericable reste une entreprise à l'agonie qui a du mal à recruter de nouveaux abonnés à cause de son ticket d'entrée très onéreux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :