Rachat de SFR : l'Etat peut faire une croix sur trois milliards d'euros

 |   |  355  mots
En mettant aux enchères une fréquence à destination des opérateurs télécoms, l'Elysée espérait en mai dernier récolter quelque 3 milliards d'euros susceptibles d'être affectés aux besoins de la défense. (DR)
En mettant aux enchères une fréquence à destination des opérateurs télécoms, l'Elysée espérait en mai dernier récolter quelque 3 milliards d'euros susceptibles d'être affectés aux besoins de la défense. (DR) (Crédits : reuters.com)
En mai dernier, le gouvernement envisageait de dégager 3 milliards d'euros de la vente aux opérateurs télécoms de nouvelles fréquences hertziennes. Mais le projet de rachat de SFR par Bouygues ou Numéricable compromet cette hypothèse.

Trois milliards d'euros qui s'envolent ? Telle risque d'être la conséquence indirecte du big bang en cours dans le secteur des télécoms français, explique le site BFM. L'achat de SFR par Bouygues ou Numéricable compromettrait en effet un scénario sur lequel le gouvernement planchait l'an dernier.

De la TNT aux télécoms

Il envisageait, comme l'indiquait La Tribune en juin dernier, de vendre aux opérateurs mobiles de nouvelles fréquences hertziennes utilisées aujourd'hui par la TNT. A l'époque, l'Elysée avait pris la décision de principe de transférer la bande de fréquence des 700 MHz de l'audiovisuel aux télécoms.

Cette bande, qui représente 30% des fréquences audiovisuelles, permettrait aux opérateurs d'augmenter les débits et la capacité des réseaux mobiles, explique le site spécialisé 01net. Les fréquences basses ont pour particularité une grande qualité de propagation, adaptée à la couverture des zones rurales, ainsi qu'à l'intérieur des bâtiments.

3 milliards d'euros pour la Défense

En mettant aux enchères cette bande de fréquence, vers fin 2015 ou 2016, l'Elysée espérait récolter quelque 3 milliards d'euros susceptibles d'être affectés au budget de la Défense.

Face à la fronde de plusieurs chaînes de la TNT, qui estimaient que "tout le modèle de la télévision française" était "menacé" par le projet, le gouvernement avait temporisé. Jean-Marc Ayrault devait trancher la question en décembre 2013, mais reportait, selon Le Figaro, la décision "de semaine en semaine".

Free comme appât

Il n'aura peut-être plus à le faire. Car Free, en se portant acquéreur du réseau et d'une partie des fréquences de Bouygues, n'aura plus besoin d'acheter ces fréquences hertziennes, qui garantissent une meilleur couverture à l'intérieur des bâtiments.

Or, l'Etat espérait que Free joue le rôle d'appât, forçant les autres opérateurs à enchérir pour ne pas être hors course. Citée par BFM, une source indique : "vous mettez ces fréquences en vente aujourd'hui, personne ne les achètera".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 14:22 :
Si Numericable reprend SFR alors l'Etat pourra vendre ses fréquences 700 Mhz sans problème. Il restera 4 opérateurs mobile. Et Free aura donc toujours besoin de nouvelles fréquences...
Dommage de ne pas le préciser dans votre article
Il est évident que le grand perdant si Bouygues rachète SFR ce sera les employés SFR et les consommateurs français...
a écrit le 13/03/2014 à 1:15 :
les utilisateurs s'en fiche de votre débat car sur le fond ces technologies sont... Sans application digne d'intérêt!
a écrit le 12/03/2014 à 20:53 :
Non , ce n'est pas cela...l'état n'a pas perdu 3 milliards.
C'est 3 milliards qui n'ont pas été dépensées en pure perte par les politiques.
Ce n'est pas exactement pareil.
a écrit le 12/03/2014 à 17:31 :
Revendre les fréquences de la TNT pour la téléphonie? Que devient la TNT ? On change de fréquence? Alors il faudra racheter de nouveaux téléviseurs, enregistreurs etc...,. Merci à ce gouvernement qui se fiche complètement du peuple.
a écrit le 12/03/2014 à 14:45 :
Merci qui ?
a écrit le 12/03/2014 à 14:08 :
Les autres pays sont déjà à la 5G. Voilà encore un domaine où La France qui était n° 2 mondial, est en déclin, et distancée, à titre irrécupérable et irréversible
Réponse de le 12/03/2014 à 14:34 :
Quels pays? La Corée du Sud, mais sinon personne d'autre. De plus la 5G est inutilisable pour 99,9% des appareils.
Réponse de le 12/03/2014 à 19:37 :
La 5G n'existe pas, elle est en cours de définition avant une éventuelle normalisation.
Réponse de le 16/03/2014 à 9:51 :
C'est pas avec les 50Mo de DATA et surtout avec le hors forfait payant que FREE a inclus au forfait que je vais aller sur le NET avec mon téléphone... Avant de parler de 4g, 5g... qu'ils commence par créer des forfaits plus intelligent... Si FREE avait un peut réfléchi, les hors forfait aurait été avec un débit réduit pour que leur abonnés l'utilisent sans crainte puis qu'il passe au forfait du dessus pour pouvoir l'utiliser tous au long du mois... Mais bon c'est SI FREE AVAIT UN PEUT REFLECHI...
a écrit le 12/03/2014 à 8:46 :
De toute manière vous ne ferez pas de la 4G à 700 MHz, au plus de la 2G étant donné la faiblesse du spectre disponible.
Réponse de le 12/03/2014 à 8:59 :
L'efficacité spectrale de la 4G est un brin meilleure que celle de la 2G ... et la largeur de spectre disponible en 700 permet pas mal de belles choses... Mais a la condition expresse de ne pas la saucissonner en petits confettis.
Réponse de le 12/03/2014 à 9:25 :
@SHA-1

Sauf que cela ne suffira pas à satisfaire la demande croissante de débit sur le trafic "data" malgré les maigres progrès de la 4G sur le plan spectral.
a écrit le 12/03/2014 à 8:42 :
et belle revelation de nicolas DOSE; CETTE SOMME EST INSCRITE DANS LE BUDGET ET DEJA DEPENSEE DANS LE BUDGET DEFENSE NATIONALE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :