Alcatel renoue avec les profits après quatre ans de vaches maigres

 |   |  206  mots
2015 était la dernière année du franco-américain Alcatel-Lucent en tant qu'entreprise indépendante puisque Nokia a pris officiellement son contrôle le 4 janvier dernier.
2015 était la dernière année du franco-américain Alcatel-Lucent en tant qu'entreprise indépendante puisque Nokia a pris officiellement son contrôle le 4 janvier dernier. (Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)
Pour sa dernière année avant son absorption par Nokia, Alcatel-Lucent a enregistré un bénéfice de 257 millions d'euros en 2015 et tient les objectifs de son plan de restructuration.

Pour la première fois depuis 2011, Alcatel a engrangé des profits. L'équipementier franco-américain a enregistré un bénéfice annuel de 257 millions d'euros en 2015. Son bénéfice d'exploitation a lui grimpé de 65%, à 1,03 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires en progression de 8% à 14,275 milliards.

La société atteint "les principaux objectifs" de son plan de restructuration "Shift" lancé en 2013. C'est-à-dire "dégager un flux de trésorerie net positif et atteindre 950 millions d'euros d'économies cumulées de coûts fixes", a commenté Philippe Camus, président-directeur général d'Alcatel-Lucent.

Chute des bénéfices de Nokia

C'était la dernière année d'Alcatel-Lucent en tant qu'entreprise indépendante puisque Nokia a pris officiellement son contrôle le 4 janvier dernier. Le rachat d'Alcatel doit permettre à Nokia d'affronter en meilleure position ses concurrents Ericsson et Huawei dans un marché des équipements télécoms où une croissance limitée et une forte concurrence font pression sur les prix.

Ce dernier a connu des résultats plus mitigés en 2015. Le géant finlandais de l'équipement en télécoms a enregistré un bénéfice net annuel en baisse de 29%, à 2,466 milliards d'euros, tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 6%, à 12,5 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :