MWC 2017 : le pari fou de Netflix, qui compte sur les opérateurs mobiles

 |   |  273  mots
(Crédits : DR)
La vidéo en illimité sur smartphone ? C'est le pari lancé lundi par le patron de Netflix, Reed Hastings, selon qui les opérateurs téléphoniques permettront bientôt à leurs clients de regarder à volonté télévision et films.

"D'ici dix à vingt ans, toutes les vidéos que vous regardez seront sur internet", a-t-il déclaré à Barcelone, en Espagne, dans le cadre du Congrès mondial des télécoms (MWC).

"Je trouve que les écrans d'aujourd'hui sont vraiment stupéfiants, vous avez toute la profondeur de l'image, là, devant vous. Et ce qui est génial, c'est que vous pouvez regarder tout en vous déplaçant !", a ajouté Reed Hastings.

Les limitations opérateurs

Si regarder une vidéo sur smartphone, via Netflix ou d'autres sites de streaming, est déjà possible aujourd'hui, les plafonds imposés par les opérateurs en terme de volume de données sont eux des barrières à la consommation de vidéo pour les utilisateurs en déplacement. Certains opérateurs offrent déjà des forfaits illimités en terme de données internet, mais ils sont en général très onéreux.

"Ce que nous allons voir, je pense, ce sont des opérateurs qui vont offrir de nouveaux services à leurs clients, avec un volume illimité en terme de données, mais une vitesse limitée, un megabit disons", a imaginé Reed Hastings.

"La vitesse sera moindre, mais ce sera illimité en terme de volume, et en fin de compte ce sera très efficace, et cela permettra d'offrir de la vidéo en illimité", a-t-il assuré.

Le volume de vidéo sur smartphones devrait croître d'environ 50% par an d'ici 2022, pour représenter environ les trois quarts de l'ensemble des données échangées sur téléphones mobiles, selon une étude de l'opérateur suédois Ericsson.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 12:04 :
On a pas fini de se faire irradier par les micro-ondes, merci les géants-nains du net.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :