Orange entre en négociations exclusives avec Groupama pour créer sa banque mobile

 |   |  302  mots
Lors de la présentation du plan Essentiels 2020, Orange avait annoncé espérer atteindre 400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 pour les services financiers.
Lors de la présentation du plan "Essentiels 2020", Orange avait annoncé espérer atteindre 400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 pour les services financiers. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Le groupe de télécoms projette d'acquérir 65% du capital de Groupama Banque, la filiale bancaire du groupe d'assurance. Le lancement de la banque mobile d'Orange interviendra début 2017.

Le groupe de télécoms Orange a annoncé lundi, dans un communiqué, être entré en négociations exclusives avec l'assureur Groupama en vue de l'acquisition de 65% du capital de Groupama Banque, la filiale bancaire du groupe d'assurance.

L'opération doit permettre à Orange, qui avait annoncé le lancement d'Orange Banque lors de la présentation de son plan stratégique "Essentiels 2020", en mars dernier, de "bénéficier d'une infrastructure déjà opérationnelle et rodée" pour le lancement de son nouveau service, début 2017.

"Il s'agit d'une brique essentielle pour nous afin de finaliser le projet Orange Banque pour 2017. Nous disposerons d'un outil qui fonctionne, un parc de clients et tout l'aspect réglementaire déjà en place, cela nous permettra de gagner beaucoup de temps", a déclaré à l'AFP le PDG d'Orange, Stéphane Richard.

"Nous apportons nos 28 millions de clients dans le mobile, Groupama de son côté a un outil qui fonctionne mais qui n'a pas encore atteint sa taille critique", a ajouté M. Richard qui s'est par ailleurs déclaré "très optimiste" quant à une conclusion positive de ces négociations.

Dans un communiqué, le directeur général de Groupama, Thierry Martel, a estimé que "le savoir-faire d'Orange et sa maîtrise de la fiabilité digitale vont permettre de dépasser les applications bancaires actuelles pour transformer les mobiles en véritables agences de banque et d'assurance".

"Nos deux marques s'associent pour créer ensemble une innovation de rupture dans le secteur financier, nous en sommes très fiers et très heureux", a-t-il ajouté.

Lors de la présentation du plan "Essentiels 2020", Orange avait annoncé espérer atteindre 400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 pour les services financiers.

En 2014, Groupama Banque, qui revendique 530.000 clients, a réalisé un chiffre d'affaires de 154 millions d'euros (AFP).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2016 à 11:56 :
Trente six métiers trente six misères, c'est un vieux dicton, mais pas pour les donneurs d'ordres et autres filous qui veulent gérer l'argent des autres, c'est à dire le nôtre, Orange peut s'accoquiner avec les banques ça ne fera que renforcer sa position de bandit à l'égard des victimes de sa politique de télécoms, "votre argent nous intéresse"
a écrit le 05/01/2016 à 2:18 :
Déjà pas capable de faire du télécom et ça veut faire de la banque. Et pourquoi pas une compagnie aérienne... à la german airwings bien sûr.
Réponse de le 05/01/2016 à 14:50 :
Une ligne maritime devriez vous dire!
Orange nous mène en bateau depuis suffisamment longtemps

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :