Vodafone et Liberty Global créent un géant du câble et des télécoms aux Pays-Bas

 |   |  313  mots
Vodafone et Liberty Global fusionnent leurs activités aux Pays-Bas.
Vodafone et Liberty Global fusionnent leurs activités aux Pays-Bas. (Crédits : © Shailesh Andrade / Reuters)
L'opérateur mobile britannique et le câblo-opérateur américain vont fusionner leurs activités aux Pays-Bas afin de proposer une offre complète de téléphonie, d'internet et de télévision. Au-delà de l'aspect commercial, la nouvelle entité valorisée 19 milliards d'euros, vise des synergies d'un montant de 3,5 milliards d'euros.

L'opérateur télécoms britannique Vodafone et Liberty Global, le groupe du magnat des médias américain John Malone, vont fusionner leurs activités aux Pays-Bas et créer un géant du mobile et du câble valorisé à 19 milliards d'euros. Cette coentreprise sera détenue à parité, ont indiqué dans la nuit de lundi à mardi les deux groupes dans un communiqué commun. Vodafone, dont les activités néerlandaises valent un peu moins que celles de Liberty Global, va verser 1 milliard d'euros à la société américaine.

15 millions de clients

Elle devrait devenir avec plus de 15 millions de clients le deuxième groupe de télécommunications aux Pays-Bas derrière KPN, l'ancien fleuron public. Vodafone et Liberty Global tablent sur 280 millions d'euros de synergies par an et visent les 3,5 milliards au total en y incorporant différentes réductions de coûts.

Les activités néerlandaises de Liberty Global comprennent le câblo-opérateur Ziggo, racheté pour 10 milliards de dollars en 2014. Ziggo détient 44% du marché de l'internet à haut débit aux Pays-Bas, selon la banque néerlandaise ABN Amro. KPN suit avec 40% de parts de marché.

En tout, les opérations néerlandaises de Liberty Global sont valorisées 14 milliards d'euros dont plus de la moitié (7,3 milliards) est de la dette. Elles ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros l'an dernier.

Consolidation du secteur en vue ?

Vodafone pèse quant à lui 4,7 milliards d'euros aux Pays-bas et est loin derrière KPN et Ziggo aussi bien dans la télévision que dans le câble. Il y a généré 1,93 milliard d'euros de revenus en 2015.

La transaction, dont la finalisation est prévue fin 2016 après le feu vert des autorités de la concurrence, pourrait accélérer les rapprochements entre opérateurs télécoms et câblo-opérateurs en Europe.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2016 à 10:56 :
Liberty Global est un véhicule financier qui participe des même financement et des même fonds que le franco-israélien Altice. Ni le premier ni le second ne resteront indépendant à moyen terme. Altice qui procède à une acquisition aux USA et qui dispose de Numéricable-SFR, comme Liberty qui ramasse tout ce qui se peut être, fusionneront probablement dans leur totalité avec l'anglais Vodafone, le plus performant des opérateurs européens. Cette fusion à venir permettra à l'ensemble de se hisser au niveau des géants américains AT&T et Verizon vers 130 millards de dollars. C'est aussi le schéma Bolloré : Télécom Italia + Téléfonica + Vivendi se porteraient tout aussi bien à ce niveau. Pour sa part Deutsche Télécom récupère nombre d'intervenants en s'approchant doucement des 100 milliards. Que fait Orange-France Télécom ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :