Vivendi lance le rapprochement avec Havas

 |   |  283  mots
L'idée d'un rapprochement entre les deux groupes faisait saliver les marchés depuis que Vincent Bolloré avait déclaré aux Echos en mai 2016 qu'il était évident qu'un jour il y aurait quelque chose entre Vivendi et Havas.
L'idée d'un rapprochement entre les deux groupes faisait saliver les marchés depuis que Vincent Bolloré avait déclaré aux Echos en mai 2016 qu'il était "évident qu'un jour il y aurait quelque chose entre Vivendi et Havas". (Crédits : Charles Platiau)
Le géant des médias veut acquérir la participation de 60% du groupe Bolloré dans le groupe de publicité, afin de lancer un rapprochement entre les deux groupes, ont annoncé les deux sociétés jeudi.

Les grandes manoeuvres commencent. Le géant des médias Vivendi veut acquérir la participation de 60% du groupe Bolloré dans le groupe de publicité Havas, afin de lancer un rapprochement entre les deux groupes, ont annoncé les deux sociétés jeudi. Vivendi et Havas, qui ont tous deux pour premier actionnaire le Groupe Bolloré, société de l'industriel breton Vincent Bolloré, visent ainsi "la construction d'un leader mondial de contenu, de media et de communication" soulignent-ils dans leurs communiqués.

Vivendi précise que l'offre se ferait au prix de 9,25 euros par action, ce qui valorise Havas à 3,881 milliards d'euros, contre une capitalisation  de 3,554 milliards à la bourse de Paris à la clôture de jeudi, soit une prime d'environ 9%. L'opération serait "financée par le recours à sa trésorerie disponible", précise-t-il. En cas de réalisation de l'acquisition, Vivendi déposera une offre publique d'achat simplifiée sur le solde du capital de Havas au même prix. Vivendi précise toutefois qu'il ne vise pas à retirer Havas de la cote.

Une idée de longue date

L'idée d'un rapprochement entre les deux groupes faisait saliver les marchés depuis que Vincent Bolloré avait déclaré aux Echos en mai 2016 qu'il était "évident qu'un jour il y aurait quelque chose entre Vivendi et Havas".

Une telle alliance fait sens du point de vue de l'analyse des comportements des consommateurs, des technologies bien maîtrisées par les publicitaires et qui peuvent être très utiles pour les activités de Vivendi. Les agences de publicités sont aussi spécialistes des contenus courts alors que Vivendi a commencé à lancer de nouvelles offres de vidéos courtes pour mobiles.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :