La Tribune

Peut-on diminuer le coût de la rentrée ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Marina Torre  |   -  673  mots
L'allocation de rentrée scolaire est versée à partir de ce vendredi. Face à la hausse du coût des fournitures scolaires, ce coup de pouce aux familles peut apparaître insuffisant. Pour y remédier, certains, comme la socialiste Ségolène Royal, proposent de bloquer les prix des fournitures scolaires, d'autres de réévaluer cette prime. Quant aux distributeurs, ils multiplient les promotions. Mais peut-on vraiment limiter ses frais au moment de la rentrée?

Les cartables ne s'allègent pas, le coût de la rentrée non plus. Il augmente même de près de 7% selon Familles de France. A quinze jours de la reprise des cours, la Caisse nationale des affaires familiales commence ce vendredi le versement de son allocation de rentrée scolaire, comme elle le fait depuis 1974. Plus de 2,8 millions de familles en bénéficient chaque année. Mais ce bonus de la rentrée est une fois de plus jugé insuffissant.

Bloquer les prix
Ainsi, Ségolène Royal proposait jeudi de bloquer le prix des fournitures scolaires considérées comme produits de première nécessité. "Une idée ridicule", juge Guillaume Nusse, patron de Clairefonfaine. Pour le papetier, "les fournitures, c'est une goutte d'eau dans le budget des familles". Ce qui pèse, selon lui, ce sont les dépenses sportives, culturelles ou plus largement, l'essence, le loyer, les abonnements. "Les gens ont sans doute le sentiment que ça leur pèse parce que c'est une dépense obligatoire au retour des vacances.", conclut le chef d'entreprise.

Le panier des essentiels
Le prix des fournitures scolaires a tout de même augmenté plus fortement que d'autres postes cette année. La papeterie voit ainsi ses prix s'envoler de 5,39 % selon les chiffres fournis par l'association Familles de France (FDF). Pour y remédier certains distributeurs proposent encore un panier de produits à prix bas. Mais le ministère de l'Education nationale s'est retiré de l'opération des "essentiels de la rentrée", lancée en 2008 avec FDF et des distributeurs.

Si le prix des fournitures augmente, en particulier la papeterie, c'est en raison de la hausse du coût de la pâte à papier pour les fabricants. En juillet 2011, la tonne de pâte à papier coûte ainsi 1004.4 dollars contre 973,7 dollars en juillet 2010 et 646,8 dollars en juillet 2009 selon l'INSEE. L'an dernier, cette hausse n'avait pas encore été répercutée sur le prix des fournitures, ce n'est plus le cas cette année.

Discount et bons d'achat
Dans ces conditions, difficile de tenir le pari d'une sélection à moins de 40 euros. Quand les magasins y parviennent, c'est au prix de la qualité, estiment certaines associations familiales comme la Confédération syndicale des familles. Brigitte Masure, secrétaire générale adjointe de cette association doute ainsi de "La provenance et des conditions de fabrication de ces produits".

Pour faire des économies sur les fournitures, restent donc les magasins discounts. Leurs coûts limités sur les transports, les loyers, la manutention permettent de vendre aussi des produits de marques moins chères. Certains proposent encore des sélections de produits à moins de 40 euros (hors calculatrice et cartable).  "Si nous nous pouvons le faire, pourquoi pas les autres?", interroge ainsi Patrice le Morvan, directeur de réseau chez Bureau Vallée.

Dans la grande distribution pour le moment, la réponse se résume à des bons d'achats. Carrefour proposera par exemple des chéquiers avec des bons de 10 euros dès 30 euros d'achat.

Réévaluer l'allocation de rentrée scolaire
Dernière solution : réévaluer l'allocation de rentrée scolaire. Le montant perçu varie selon l'âge de l'enfant depuis 2008 - un lycéen coûte en effet plus cher qu'un écolier de primaire. Cette année l'ARS s'élève à 284,97 euros pour les plus jeunes, de 6 à 10 ans, à 300,66 euros pour les enfants de 11 à 14 ans, et à 311,11 euros pour les plus âgés. Mais "dans les circonstances actuelles, il n'est pas sérieux d'envisager une hausse des allocations", concède Dominique Marcilhacy, porte-parole de l'Union des familles en Europe (UFE). Celle-ci pointe seulement l'évaluation de cette allocation, dont le plafond est indexé sur l'inflation. Pour un enfant à charge, par exemple, seules les familles justifiant d'un revenu annuel inférieur à 22.970 en 2009 y sont éligibles. Pour la représentante de l'UFE, de nombreuses familles en sont régulièrement exclues parce que leur revenu augmente légèrement. Mais le coût de la rentrée, lui, continue d'augmenter plus rapidement.

 

 

 

Réagir

Commentaires

bancopasillico  a écrit le 24/08/2011 à 15:30 :

peut on supprimer cette mesure, couteuse et sans valeur ajouté.
on est pour distribuer de l'argent pour n'importe quoi mais imposer la blouse ou autre pour masquer les habits des gamins friqués, là, on crie au scandale.. faudrait qu'on m'explique//Déjà que l'education nationale à force de remplir d'autres missions que celle d'enseigner et complètement à côté de la plaque.. ministre de l'inculture oui!!

le choix  a écrit le 22/08/2011 à 9:02 :

Tout de même en primaire l'école ne coûte rien aux parents, juste un petit peu au collège. Il faut raison garder et choisir pour son enfant un portable ou un cartable. Il faut faire des choix et ne jamais oublier que l'école c'est la chance des pauvres. C'est ce que j'ai choisi pour mes enfants et tous ont des diplômes et un emploi.

churchill  a écrit le 21/08/2011 à 13:48 :

de mon temps on avait un sac a dos tann's qu'on se refilait de frere en frere, des trousses qui duraient 10 ans, etc............. evidemment, quand tous les ans, il faut tt rechanger, car ' c'est plus a la mode...', ca coute tres cher; on pourrait aussi instaurer une allocation pour que le petit puisse changer son blouson chevignon et ses nike air machin a 300 euros tous les ans...... ( l'argent publique, ca se jette tres bien par la fenetre....)

rosenfout  a répondu le 21/08/2011 à 17:19:

Totalement d'accord avec vous !!!
Tout cela est le résultat d'une imbécilité collective ...du marketing , des parents , des enseignants (certains exigent des "Clairefontaine" , avec tel type de carreaux....) alors que l'essentiel est dans le travail fourni , l'effort ....ce qu'on apprend et non pas la frime !

pathinder  a répondu le 21/08/2011 à 20:30:

rosenfout, je suis entièrement d'accord avec vous, mais ne croyez-vous pas que l'état français n'en tire pas profit quelque part, au maillon de la chaine il y à l'état qui donne son aval pour ses achats de pacotille enfin peut-être je me trompe

gégé  a écrit le 21/08/2011 à 9:02 :

il faut mettre au panier ces listes de fournitures des collèges et des lycées. chaque prof veut son cahier, et ses petites lubies. parents d'élèves exigez d'être associé à la rédaction de ces listes et vérifiz la pertinence des demandes.

bébert  a répondu le 21/08/2011 à 20:08:

"chaque prof veut son cahier"
encore heureux,je vois mal le début de la leçon d'histoire suivie du 2ème paragraphe de chimie, de l'activité de svt, de la suite d'histoire géo et enfin des 3 exos de maths.
un cahier par matière c'est du bon sens...
je tyrouve que c'est ta remarque qui manque de pertinence

moutarde  a répondu le 22/08/2011 à 11:18:

bébert :vous faites semblant de ne pas comprendre ;oui, il faut un cahier par matiere ,un classeur peut contenir divers cours car par contre ,mais que le prof exige tel type de cahier !D'autre part , que les parents ne changent pas tout le matériel scolaire d'une année sur l'autre ,la réutilisation ,l'entretien de son bien s'apprend .

AZERTYUIOP  a écrit le 20/08/2011 à 13:07 :

VOIR LES MARGES DE LECLERC ET CONSORTS

viva Sarko  a écrit le 20/08/2011 à 10:56 :

Oui on peut alleger le cout de la rentrée scolaire ... pour l'état en supprimant l'allocation rentrée scolaire ... il va falloir y arriver pour respecter la règle d'Or !!

Patrickb  a écrit le 20/08/2011 à 9:36 :

Si on adoptait le système scolaire du Bengladesh, plus besoin de ces discussions stériles :-)

tna25  a écrit le 19/08/2011 à 21:14 :

Puisque le patron de Clairefontaine trouve ridicule l'appel au blocage des prix des fournitures, appelons tt simplement au boycott de ses produits d'ailleurs trop chers et se tourner vers les marques moins onéreuses; ça fait longtemps d'ailleurs que je n'achète plus les produits Clairefontaine. Tournons-nous vers les marques qui respectent l'enfant et les familles.

clairefontaineOut  a répondu le 20/08/2011 à 9:31:

Bien d'accord. Arrêtons d'engraisser les marques qui se sucrent sur notre dos. Des produits équivalents, bien moins cher, existent. Quand les marques auront compris celà, il est évident qu'ils devront baisser leur prix...OU disparaitre.

Patrickb  a répondu le 20/08/2011 à 9:37:

@ tna: ce que tu, et beaucoup de gens, de semble pas comprendre: une entreprise, c'est fait pour gagner de l'argent, pas pour faire du social.

Viva Sarko  a répondu le 21/08/2011 à 10:58:

Oui c'est vrai achetons Chinois !! Les prix sont bas labas !! bon c'est vrai qu'en cas de contestation c'est pas une augmentation de salaire qu'ils reçoivent mais un coup de matraque ... mais si cela permet de gagner quelques centimes d'Euros sur un cahier c'est toujours le bienvenu !

pathinder  a répondu le 21/08/2011 à 20:34:

Que ça soit chinois, américains, japonais, comme le dis si bien gérard c'est pas de demander à faire du soçial à des entreprises mais de l'argent un point c'est tout

shanghaijo  a écrit le 19/08/2011 à 15:23 :

Il y a une autre solution, que les fournitures scolaires soient achetées et distribuées par les écoles, comme ça on n'aurait que l'essentiel avec des beaux volumes pour des gros discounts. Mais non, on préfère enrichir les patrons de claire fontaine et autre Maped...

zorro  a écrit le 19/08/2011 à 14:51 :

Commencer par fuir les grandes enseignes telles Carrefour qui profitent allègrement de la situation. Comparer sur internet les sites de fournitures scolaires. A titre d'exemple,
regardez " Office dépôt" qui a un site et de vrais magasins. Les prix n'ont rien à voir.
Et surtout, fuyez les marques !!!

Ralph33  a répondu le 19/08/2011 à 22:41:

J'ai aussi testé les magasins Bureau Vallée, il n'y a pas de Office dépot près de chez moi. Les prix sont intéressants à la fois sur les marques et sur les premiers prix. Je ne le savais pas avant d'aller en magasin, je pouvais déposer ma liste et la faire préparer par l'équipe du magasin. Un truc impensable en hyper.

Ernest  a écrit le 19/08/2011 à 14:47 :

Non mais faut arrêter là, les gosses tu les habilles toute l'année, pas seulement à la rentrée! Et puis un cartable ça dure plusieurs années aussi. Le stylo-plume, il dure plusieurs années et les cartouches t'en rachètes continuellement, c'est n'importe quoi cette allocation, que l'Etat cesse d'assister les gens inutilement! Combien vont s'acheter des DVD avec cette alloc que le gamin ne touchera jamais? C'est plutôt une pseudo-aide à la consommation globale oui, rien à voir avec la rentrée!

Patrickb  a répondu le 20/08/2011 à 9:39:

@ Ernest: et pourquoi serait-ce le contribuable qui devrait payer pour tes gamins ? Si t'es pas suffisamment responsable, faut mettre un élastique :-)

fox93  a répondu le 20/08/2011 à 9:45:

Tour à fait d'accord avec vous, et encore vous êtes gentil en disant achat de DVD, moi je dirais même télé format maxi, chaîne hifi etc....surtout qu'en il y a une tribu d'enfants !

gégé  a répondu le 21/08/2011 à 8:58:

si les plus pauvres se mettent à consommer où va-t-on?

bancopasillico  a répondu le 24/08/2011 à 15:16:

les plus pauvres consomment plus que toi va, sauf que eux, ils ne paient plus rien.

FLO51  a écrit le 19/08/2011 à 13:23 :

et alors, comment faisaient nos parents puisque cette allocation n'existait pas !!! si les parents arrêtaient déjà d'acheter des marques, etc...

...  a écrit le 19/08/2011 à 12:07 :

oui ! en ne faisant pas de gosses ! ça règle pas mal de choses

gégé  a répondu le 21/08/2011 à 8:56:

avec un peu d'égoïsme la société va aller mieux