Allocation de rentrée scolaire : combien allez-vous toucher ?

 |   |  421  mots
L'allocation de rentrée scolaire permettra aux familles de couvrir les frais importants de cette période de l'année.
L'allocation de rentrée scolaire permettra aux familles de couvrir les frais importants de cette période de l'année. (Crédits : Statista*)
Avec près de 400 euros par enfant, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) peut vous aider à faire face aux différents frais inhérents à cette période de l’année. Cependant, elle n’est pas versée à toutes les familles. Explications.

Près de 3 millions de familles vont toucher l'allocation de rentrée scolaire (ARS) pour 2016 à partir de ce jeudi 18 août. L'ARS, distribuée par la Caisse d'allocation familiale (Caf), est versée aux parents d'enfants scolarisés - qu'ils soient écoliers étudiants ou apprentis - âgés de 6 à 18 ans. Si vous êtes dans ce cas, le montant que vous percevrez dépendra de vos ressources et de l'âge de votre progéniture.

L'ARS s'élève ainsi à 363 euros pour un enfant de 6 à 10 ans, 383,03 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et 396,29 euros pour un adolescent de 15 à 18 ans. Pour toucher ces sommes, vos ressources ne devront pas dépasser un certain niveau. Attention, ce sont celles de 2014 qui sont prises en  comptes. Pour une famille avec un enfant à charge, le revenu annuel du foyer devra être inférieur à 24.404 euros. Le plafond passe à 30.036 euros pour 2 enfants et à 35.668 euros pour 3 enfants à charge. Chaque enfant supplémentaire augmente le plafond de 5.362 euros. La Caf précise que les parents dont les ressources "dépassent de peu les plafonds" pourront quand même percevoir une "ARS réduite".

Lire aussi : Nouvelle hausse du coût de la vie étudiante pour la rentrée 2016

Comment demander votre ARS

Si vous êtes déjà allocataire et que vous remplissez les conditions précédemment citées, la Caf vous versera automatiquement l'Ars si votre enfant est âgé de 6 à 15 ans, sans que vous n'ayez de démarche à effectuer. Pour les parents dont les enfants ont entre 16 et 18 ans, la Caf demande une confirmation de la scolarisation (l'école n'étant plus obligatoire à partir de 16 ans). S'Il était jusqu'à présent nécessaire d'envoyer un certificat de scolarité, vous pouvez désormais effectuer cette confirmation en ligne ou sur mobile, sans justificatif, et le versement de l'allocation interviendra quelques jours plus tard.

A savoir : Vous pourrez quand même percevoir l'Ars si votre enfant commence l'université mais qu'il n'a pas encore 18 ans ou s'il est en apprentissage.

Si vous êtes légèrement au-dessus des plafonds de ressources ou si vous n'avez jamais perçu l'ARS, vous pouvez remplir un dossier de demande d'allocation et le renvoyer à la Caf de votre région. La demande d'ARS est possible uniquement si vous résidez sur le territoire français, en métropole ou en Outre-mer. Si vous n'êtes pas de nationalité française mais résident sur le territoire, vous devrez fournir à la Caf un titre de séjour en cours de validité.

*Un graphique de notre partenaire Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2016 à 12:03 :
On va bien d'imbimber du champagne ce w.e. dans les grands d'enseigne d'électroménager ^-^ Il y a une solution toute bête , en primaire , secondaire et terminale toutes les fournitures scolaires sont gratuites: cahiers livres, crayons, stylo, compas etc... sont gratuits et fournis par les établissement scolaires. Des énormes économies à réaliser.
a écrit le 19/08/2016 à 8:56 :
C.A.F : Alloc Log, et Les memes lettres A.R.S et ! R.S.A à l'origine financé par les C.S.G-C.R.D.S à 8% et 15.5%. La C.S.G-C.R.D.S passée de 14.2% à 15.5% ! qui devait, et, c'étais promis-assuré-garanti, financer, le remplacement du R.M.I par le R.S.A, ces + 1.3% ! ont donc été détournés : Les Dpts n'ont pas les ressources pour ce R.S.A. Le R.M.I c'est et re... et re.... et re...repeté, financé par la création de l'I.S.F : détourné aussi par l'état : s'il honorait ses engagements, les dpts recevraient TOUT le produit de l'I.S.F et une part de C.S.G. r.m.I ( Insertion) r.S.A ( Solidarité Active) : tromperie gouffre faillite échec. Et Bientot R.U.G ! (Revenu Universel Garanti) payé comment ? par nouvelle flambée de la C.S.G ? ( 1.1% à sa création) mais encore détournée, puis financé par encore les Dpts. L'affreux autocollant vignette auto devait à l'origine financer les retraites, et détourné. Comment adhérer et ne pas etre dégouté, par ce non respect consternant de l'argent du contribuable, et ces mensonges à répétition..............comprenne qui pourra, tous ces tours d'embrouilles pour toujours plus de gabegie.
Réponse de le 21/08/2016 à 19:08 :
Et la hausse de la C.S.G de 0.3% Canicule 2003, devait aller à la Dépendance : détournée elle aussi
a écrit le 18/08/2016 à 18:16 :
Cette allocation être révisée dans les plus brefs délais pour deux raisons :
- Budgétaire. Notre pays ne peut plus se le permettre.
- Familiale : Cette allocation ne sert pas aux enfants dans bien des cas mais pour les marchands d'électroniques en tout genre. En tant que travailleur social, je constate les abus à ce sujet. Il faut que ce soit des bons spécifiques à certains rayons.

Dernier point : Cette allocation ne permet pas la responsabilisation des familles. Il est grand temps que l'Etat cesse cet assistanat. Cela ne rend pas service aux personnes démunies ni à notre nation fauchée.
a écrit le 18/08/2016 à 16:16 :
"""de s'HYDRATER""""""
a écrit le 18/08/2016 à 16:13 :
Toucher aux allocations diverses, s'est empêcher les gens de ce déshydrater.................
a écrit le 18/08/2016 à 13:13 :
Les allocations familiales étant désormais versées sous conditions de ressources, plus rien ne justifie du maintien de l'allocation de rentrée scolaire, qu'il faudrait supprimer une fois pour toutes.
Réponse de le 18/08/2016 à 14:48 :
Absolument d'accord et logique, votre position. Créée par Jospin et financée aussi par l'écrasante C.S.G-C.R.DS à 8 % et 15.5% laquelle finance maladie, et C.A.F endettées à 300 milliards d'euros, et en déficit. Aucun pouvoir ne la supprimera. 56% de pauvres ( exonérés d'impot sur le revenu) Les memes qui arborent sur le balcon la parabole pour 150 chaines de T.V : abonnement annuel de 900 eur et autant et plus, pour le top de la téléphonie mobile.
Réponse de le 18/08/2016 à 15:17 :
Et instaurer l'uniforme à l'école comme dans de nombreux pays Occidentaux et d'Asie. Plus de stigmatisation avec les marques, et cartable identique : pas de marques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :