Nouveau coup dur pour l'assurance-vie

 |   |  293  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Du jamais vu : pour le 2e mois consécutif, les retraits (appelés rachats) ont été plus importants que les versements sur les contrats d'assurance-vie.

Les retraits ont dépassé les versements sur les contrats d'assurance-vie pour le deuxième mois d'affilée en octobre, une première depuis dix ans, selon des chiffres communiqués aujourd'hui à l'AFP par la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).

La décollecte nette (versements moins retraits) atteint 1,4 milliard d'euros en octobre, après 1,8 milliard en septembre. Jamais ce solde n'avait été négatif lors de deux mois consécutifs depuis que la FFSA publie des chiffres mensuels (juillet 2001). En octobre et décembre 2008, au plus fort de la crise financière, les sorties avaient plus importantes que les versements, mais le mois de novembre avait été positif. Le mois d'octobre 2011 a été marqué par un fort ralentissement des versements (-15% par rapport à octobre 2010), plus marqué que la tendance observée depuis le début de l'année (-12%).

Alors qu'ils s'étaient mieux tenus que les contrats en euros (à capital garanti), ce sont les contrats en unités de compte (à capital non garanti et souvent plus liés aux marchés financiers) qui ont accéléré leur baisse (-18% sur octobre contre -4% sur les 9 premiers mois de 2011).

Malgré ces deux mois de décollecte consécutifs, le total des sommes déposées sur des contrats d'assurance-vie est en légère hausse par rapport à fin août, à 1.375 milliards d'euros (contre 1.374). Parallèlement, les retraits affichent une hausse plus modérée sur octobre (+9%) que sur les dix premiers mois de l'année (+21%). Depuis le début de l'année, la collecte nette reste très largement positive, à 17,7 milliards d'euros.

Lire aussi...

Rendement 2011 des contrats : Axa ouvre le bal des annonces

Quel est l'intérêt de l'assurance-vie après la réforme fiscale ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2011 à 19:26 :
Il ne faut pas que les épargnants sachent avant les élections qu'ils sont ruinés sinon ils risqueraient de voter Marine Le Pen.
On attend des agences de notation une responsabilité citoyenne.
a écrit le 13/12/2011 à 16:26 :
il ne fallait pas en faire trop contre l'assurance vie. les français en ont marre de se faire ponctionner encore et encore. les pigeons , ça suffit... rappelons que l'assurance vie est un énorme matelas sur lequel repose les finances françaises.les petits font comme les nantis, ils reprennent leurs billes.le gouvernement devra revoir sa copie de toute évidence.
l'inflation aidant, les livret d'épargne vont se remplir. vase communiquant basculement légitime .
a écrit le 28/11/2011 à 15:43 :
Ca sent le roussi pour les fonds en euros (qui sont des dettes souveraines) garantis "sécuritaires". Ca sera trop tentant pour l'Etat surendetté de prendre, par l'inflation ou tout autre moyen, ces 1200 milliards d'euros que constitue l'épargne des français.
a écrit le 28/11/2011 à 14:41 :
gouverner c'est prévoir,
il faut bien à un moment que ceux qu ont onvesti dans l'assurance, vie, en particuleir pour leur retraite, s'en serve! et ceux qui décédent la transmette. ce genre de situation devait pouvoir être prévue.
d'autre part l'inflation et la recrudessence de nouveaux impôts et taxes créés par ce gouvernement oblige les français à piocher dans leur épargne.
a écrit le 28/11/2011 à 12:16 :
"Malgré ces deux mois de décollecte consécutifs, le total des sommes déposées sur des contrats d'assurance-vie est en légère hausse par rapport à fin août" => tu parles d'une info ! La décolectte ne compense même pas les intérêts. La décollecte, c'est moins de 0,1% des dépots. Où est le coup dur ??
a écrit le 28/11/2011 à 11:31 :
La question n'est pas de juger si les titulaires d'épargne sous forme de contrats d'assurance vie ont ou pas la liberté d'arbitrage, mais plutot quelle est la capitalisation théorique totale et la valeur de rachat a ce jour, et .... quelles sont les liquidités que nos chers assureurs sont à même de rembourser une fois les actifs véreux ou virtuels déduits. Leur fébrilité est assez révélatrice...
a écrit le 27/11/2011 à 23:18 :
Les Français ont raison de délaisser l'assurance vie. Ils anticipent les èvolutions de la fiscalité en 2012. Lorsque nous serons repartis pour 5 ans de mandat pour la présidence et les députés cela va faire très mal en impôts et taxes les 18 premiers mois!!!. L'assurance vie avec le foncier va se faire défoncer! En effet plutôt que de supprimer les dépenses inutiles et les dépenses non indispensables, il est plus facile d'augmenter les impôts! Nos gouvernements font cela depuis 30 ans je ne vois pas pourquoi ils changeraient.
a écrit le 27/11/2011 à 22:26 :
Le rendement des fonds euros pour 2011 se confirme autour de 3% ce qui n'est pas si mal. Et les contrats internet à faibles frais comme Linxea, Abivie etc continuent d'augmenter leur nombre de clients contrairement aux anciens contrats plus chargés en frais et ont une gamme de fonds qui permet de tirer partie des baisses comme des hausses alors pas de raison de se plaindre. L'assurance vie à frais justes a de beaux jours devant elle. Par contre les contrats à frais chargés sont ceux que les clients délaissent et ils ont raison.
Réponse de le 28/11/2011 à 10:20 :
trois pour cent de re,dement, 2% et plus...? d'inflation, vous avez dit rentable ?
a écrit le 27/11/2011 à 19:10 :
En taxant l'assurance vie le gouvernement s'est tiré une balle dans le pied! s'il y a une chose qu'il ne faut pas toucher c'est bien l'épargne des français source pour leurs retraites mais aussi et non des moindre source de refinancement de la dette!
a écrit le 27/11/2011 à 18:10 :
Le probleme est un probleme de confiance. Les regles fiscalent sur ces contrats change quasi chaque annee et toujours dans un sens de plus de taxation. Or lorsque l on souscrit l on signe un contrat pour bloquer son argent au moins 8 ans comme les changements fiscaux sont a effet retroactif l on se fait avoir! J estime que le contrat n est plus respecte
a écrit le 27/11/2011 à 15:52 :
ft aussi voir que c'est une niche fiscale qui ne va pas tarder a etre rabottee ( en plus de l'haircut pour les fonds qui ont de la dette grecque)
Réponse de le 29/11/2011 à 15:22 :
en quoi l'assurance vie est une niche? il provient de l'argent de nos salires, déjà taxés!
a écrit le 27/11/2011 à 15:23 :
Et ce n'est malheureusement pas fini, car outre que les français sont maintenant obligés de puiser sur leur épargne pour payer leurs impots,ils n'ont, de surplus, plus aucune confiance.
Réponse de le 27/11/2011 à 16:54 :
Plutôt oui, tant la vie n'est plus assurée aujourd'hui sans sacrifice, ce qui n'est pas non plus rassurant.
a écrit le 27/11/2011 à 15:04 :
AH !! tous ces beaux contrats d'assurance-vie, pleins de belles obligations grecques, italiennes, espagnoles, françaises .... et de belles actions du CAC40 en chute libre les gens n'auraient-ils plus confiance ??
Réponse de le 27/11/2011 à 15:58 :
ils ont vendu les titres pourris a la pelle dernièrement.cela explique la flambée des taux sur ces pays.mais ils ont pris de sacrées pertes pour nettoyer leurs bilans.et puis on sait qu'une partie des rémunérations venait des droits d'entrée des nouveaux arrivants.alors oui,il y a le feu!
a écrit le 27/11/2011 à 14:00 :
La seule valeur montante en Fance : la pauvreté et la misère, les tarvailleurs pauvres, les mal logés, les sous-nutrits, les sans soins médicaux. Bravo les politocards.
Réponse de le 27/11/2011 à 15:27 :
Heureusement, les immigrés clandestins continuent d'être soignés sans débourser le moindre centime. Ouf !
Réponse de le 27/11/2011 à 15:51 :
deux autres valeurs ' sures' en france: l'arrogance, et la feneantise...
Réponse de le 27/11/2011 à 20:12 :
@churchill:tres juste,je rajouterais la corruption
Réponse de le 28/11/2011 à 10:22 :
je dirai, la prétention mal placée, les lumières sont loin, elles se sont éteintes depuis bien plus de 30 ans...
Réponse de le 28/11/2011 à 14:11 :
Alors quoi ?? Faudra bien voter en 2012 et puis c'est tout !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :