Cinq chiffres surprenants sur l'exclusion financière

 |   |  317  mots
L'accès à un compte bancaire n'est pas si facile qu'on le croit.
L'accès à un compte bancaire n'est pas si facile qu'on le croit. (Crédits : Reuters)
L'exclusion financière ne concerne que les personnes isolées, précaires, sans emploi ou d'un certain âge. Voilà le genre d'idées préconçues auxquelles l'étude de Mastercard sur l'exclusion financière met fin.

Vivre sans compte bancaire ni moyen de paiement dans nos sociétés occidentales paraît très compliqué, voire même impossible. Pourtant, selon l'étude sur l'exclusion financière publiée par MasterCard le 12 décembre 2016, cette situation est beaucoup plus répandue que l'on croit sur le continent européen. Ainsi, elle n'épargne pas les catégories de la population que l'on pensait à l'abri de ce genre de situations.

138 millions

C'est, en Europe, le nombre de personnes coupées de la société au niveau financier, selon l'étude de Mastercard. Cela signifie qu'elles n'ont ni compte bancaire ni moyen de paiement. Cela tord donc le cou à l'idée d'une l'exclusion financière qui ne concernerait que les pays en développement, car elle est en effet largement répandue en Europe, et cela vaut aussi pour la France...

1 sur 4

Un Français sur quatre déclare avoir des difficultés d'accès aux produits et aux services financiers. Dans son étude, Mastercard met ce chiffre en relation avec la "digitalisation de la société", qui n'a donc visiblement pas suffisamment d'impact sur la financiarisation des individus, y compris chez les plus jeunes... Et pour rappel, détenir un compte bancaire est un droit défini par l'Union Européenne depuis 2014.

18-34

Ne pas avoir de compte bancaire n'est pas uniquement une "vieille" lubie : 32% des personnes en situation d'exclusion financière ont entre 18 et 34 ans. Les causes, pour les jeunes générations, seraient plutôt à aller chercher dans l'incapacité financière d'ouvrir un compte ou le fait d'avoir été interdit bancaire.

21%

C'est sans aucun doute le chiffre le plus édifiant : 21% des personnes exclues financièrement auraient un emploi à temps plein, selon l'étude de Mastercard. Cela met donc également fin à l'idée préconçue que l'exclusion financière ne concerneraient que les personnes sans emploi ou en situation de précarité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2016 à 11:27 :
A 51 ans l'ai eu un cancer de la bronche. Donc interdiction d'emprunter, Pel y compris. A 82 je suis toujours en vie, et je m'en félicite,mais mon loyer a doublé ces dernières années et l'intérêt de mes économies a chuté et les taxes , n'en parlons pas.
a écrit le 15/12/2016 à 19:09 :
C'est quasiment impossible de ne pas avoir de compte bancaire, pour recevoir sa retraite, ses allocs, son salaire etc
et c'est franchement dommage, les frais bancaires sont des pertes vives d'argent qui pourraient être mieux utilisées ailleurs.
a écrit le 15/12/2016 à 18:18 :
C'est quasiment impossible de ne pas avoir de compte bancaire, pour recevoir sa retraite, ses allocs, son salaire etc
et c'est franchement dommage, les frais bancaires sont des pertes vives d'argent qui pourraient être mieux utilisées ailleurs.
a écrit le 14/12/2016 à 21:14 :
Russia et UK ne font pas partie de la zone Euro. Etude biaisée.
a écrit le 14/12/2016 à 19:28 :
Avoir un compte bancaire coûte de plus en plus cher, ces chiffres sont en effet vraiment surprenant merci beaucoup mais on peut y voir également des frais bancaires de plus en plus élevés comme cause.

Il serait intéressant de faire la même chose avec les assurances, qui elles sont réellement obligatoires en plus, je suis sûr que depuis quelques années il y a de moins en moins de gens assurés, d'exclus qui ne peuvent pas se payer des tarifs de plus en plus exorbitants.

Mais bon quand on sait que l'oligarchie financière veut supprimer les espèces on voit mal comment avec plus de 100 millions d’exclus bancaires elle va pouvoir y arriver, il serait temps que ces gens là prennent un peu de plomb dans la tête.
Réponse de le 14/12/2016 à 21:11 :
"ces gens-là" Sauf que c'est impossible. Comme pour toute obsession, pardon, religion, un non croyant est un ennemi obligatoire. Car nous en sommes là. Il faut l'appréhender pour comprendre ce qui tue l'Humanité.
Réponse de le 15/12/2016 à 8:45 :
Les assurances ne sont pas obligatoire, quand vous n'avez pas de voiture et que vous habitez chez vos parents.
Moi je n'ai aucune assurances, par contre j'ai un compte, parceque ne pas avoir un rib, ça revient à ne pas pouvoir postuler dans les agences d'intérim et ne pas postuler c'est être certain de ne pas pouvoir un jour souscrire à une assurance. Vivement la fin de la crise qu'on trouvent du boulot à temps plein à l'année toutes les années.

Et y'a une banque avec un animal vivant dans les abres qui s'ennuis pas avec leurs clients, quand j'étais en cdi, ils ne se sont pas emm... suite à mon mécontentement sur leurs services de conseil en pea (3 jours pour passer un ordre d'achat sur des actions que j'ai du choisir moi-même, la bourse elle, elle n'attend pas... ) à me renvoyer de la banque, en me laissant une semaine pour aller ailleurs, bloquer mes 47000e d'avoirs pendant 1 an, bloquer ma cb et ralentir pendant 6 mois le transfert des papiers à ma nouvelle banque, (heureusement qu'avec ma carte j'avais une possibilité de retirer 1700e par semaine j'ai pu voir venir).
Et je ne suis pas le seul a avoir eu des problèmes cette année là, l'animateur de bfm morning a dit durant l'une de ses émissions avoir eu le même problème pour son fils. Et mon conseiller me dit à chaque rendez-vous annuel qu'ils ont toujours des problèmes avec cette banque pour les transfert et qu'ils n'ont ces problèmes qu'avec eux.
Réponse de le 15/12/2016 à 11:01 :
"Les assurances ne sont pas obligatoire, quand vous n'avez pas de voiture et que vous habitez chez vos parents"

Votre cas est loin d'être une généralité vous savez, vos parents payent des assurances qui vous couvrent, vous faites parti des contrats que vous le vouliez ou non.

Oui vous semblez en effet déconnecté de la réalité c'est un fait...

Vous avez 47000 euros, vous devriez vous en servir pour habiter chez vous et évoluer, je suis sûr que vous pouvez y arriver suffit juste de se lancer, vous savez la liberté c'est formidable.
Réponse de le 16/12/2016 à 15:42 :
Faudra expliquer mon épargne aux agences de location qui refuse de me louer d'appartement faute de garant suffisant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :