La Tribune

Crédit immobilier : brutale hausse des taux au mois de mars

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Diane Lacaze  |   -  237  mots
L'augmentation a atteint entre 0,1 et 0,15 point selon les durées. La hausse devrait se poursuivre en avril.

Les taux de crédits immobiliers ont progressé en mars. Ils ont enregistré des hausses comprises entre 0,1% et 0,15%, selon Empruntis. Une hausse confirmée dans le même temps par le courtier Emprunt-Direct. Les durées de référence (15 et 20 ans) passent respectivement en un mois de 3,85% à 3,95% et de 4,05% à 4,20% pour les taux moyens.

"Deux raisons principales à ces nouvelles hausses des taux fixes : les inquiétudes liées à la dette de certains pays européens qui angoissent les marchés financiers et poussent les OATvers le haut (au-delà de 3,70% depuis la fin mars), mais également la quasi-certitude d'une hausse dans la première semaine du mois d'avril du principal taux directeur de la Banque Centrale Européenne", explique le courtier.

De son coté, Emprunt Direct note que "sur les emprunts à 10 ans, un excellent dossier ne pourra désormais prétendre qu'à un taux de 3,45 %, soit un niveau de 15 points de base supérieur à celui constaté début mars. Si la hausse a été plus modérée sur les prêts longs, même les meilleurs dossiers sur 25 ans ne peuvent plus emprunter sous les 4 %. Quant aux prêts à 20 ans, seuls les meilleurs profils peuvent désormais accéder à des taux inférieurs à 4 %".

Le mois d'avril devrait être plus calme. Empruntis estime que les taux devraient poursuivre leur progression mais de manière moins importante, "les banques ayant déjà anticipé la hausse à venir des taux directeurs".

 

Réagir

Commentaires

Raoul  a écrit le 05/04/2011 à 8:59 :

Ils sont toujours moins cher qu'en 2006 quand nous avons acheté notre appartement ... donc quid de cette hausse meurtrière annoncée par tous ?

arrière toute  a écrit le 05/04/2011 à 8:07 :

On s'en fout tout devient fou c'est pas la bourse qui va craquer c'est nous. Plus rien n'a de sens, c'est le grand bond en arrière.