Pourquoi le taux d'endettement maximum accepté par les banques est de 33% ?

 |   |  316  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Avant de devenir propriétaire et de souscrire un crédit immobilier, il est indispensable d'établir un diagnostic complet de vos finances et de calculer votre capacité de remboursement.

Aucune règle juridique ne fixe le taux d'endettement maximum d'un ménage, c'est-à-dire la part des revenus consacrée aux remboursements de crédits. Cependant, les banques considèrent qu'il n'est pas raisonnable de s'endetter au-delà de 33%.

Ceci dit, le taux d'endettement peut être revu à la hausse ou à la baisse, en fonction du montant du « reste à vivre » après remboursement du/des crédit(s) : pour un ménage ayant des revenus confortables et présentant un « reste à vivre » élevé, les banques peuvent accepter un taux d'endettement de 35% ou plus. A l'inverse, avec des revenus modestes ou irréguliers, il ne sera pas possible d'obtenir un prêt impliquant un taux d'endettement supérieur à 30%.

Pour un crédit immobilier serein, cherchez à diminuer votre taux d'endettement
Parce que souscrire un crédit immobilier engage vos finances sur une longue période, nous vous conseillons de diminuer si possible votre taux d'endettement pour qu'il se situe sous la barre des 30%. Vous préserverez ainsi votre capacité de financement pour tous les autres projets que vous pourriez être amenés à réaliser au fil des années : enfant, voyages, travaux, etc.

Pour calculer la somme que vous pourriez emprunter en vous endettant à hauteur de 30%, voici la règle de calcul:
Capacité d'achat = 0,30 x revenus nets

Pour calculer votre taux d'endettement:
Taux d'endettement = montant du/des emprunt(s) × 100 ÷ revenus nets

Les revenus fixes pris en compte pour calculer le taux d'endettement sont les suivants :
? Salaires nets et primes contractuelles ou 13ème mois.
? Revenus professionnels non salariés perçus par les agriculteurs, commerçants, artisans et professions libérales.
? Pensions : alimentaires, retraite, handicap...

Certains revenus sont en revanche exclus du calcul du taux d'endettement car trop irréguliers. C'est notamment le cas des primes exceptionnelles ou de primes non contractuelles.

Pour aller plus loin :

- Simulez votre crédit immobilier

- Découvrez notre espace crédit immobilier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2016 à 15:43 :
Je suis conseiller immobilier en banque, cette semaine j'ai accepté un dossier avec un taux d'endettement de 63% ET OUIIIII AUSSI FORT cela ne me fais pas peur.
Le couple gagne 9 600€ Net par mois,
Ils leur restent près de 4 000€ pur vivre dans le mois, cela me conviens, ils ont un train de vie assez conséquant mais 34% de leurs salaires leurs suffisent largement

ARRÊTEZ AVEC VOS 33%, chaque dossier est différent et les clients ont tous des cas différent de vie.

Après on laisse souvent 2/3 = 66% de revenus aux clients pour qu'il ne soit pas à vivre avec le couteau sous la gorge durant les 25 prochaines années !!

Sur un dossier avec un couple qui gagne seulement 3 000€ net par mois on accorde un crédit autour des 1 000€ ce qui laisse 2 000€ au clients pour vivre le mois.
Et donc là on se retrouve à OUIIII un endettement de 30%

Mais je vous l'accorde on est plus souvent sur du 25% - 35% de taux d'endettement
C'est de la logique c'est tout
a écrit le 14/02/2016 à 18:23 :
Les banques sont complétement stupides et n'ont aucune logique financière. Elle accordent des crédit à la consommation à tout va et rechignent pour des crédits immobilier. Un immeuble ne va pas perdre tout sa valeur du jour au lendemain, par contre avec un crédit consommation pour des vacances, le banquier ne pourra pas partir en vacances à la place des gens.

Pire encore. Lorsque vous faites de l'investissement locatif qui s'autofinance et génèrent du cashflow positif la banque devrait accepter des taux d'endettement de 200% voire plus, puisque le pire des cas pour elle soit de ne pas être payée, récupérer le bien immobilier en plus des quelques pour-cent annuel sur la somme qu'elle a prêtée. Pourtant lorsqu'on fait de l'investissement locatif le taux d'endettement est le même que pour celui qui achète sa maison et qui se retrouvera dans l'incapacité de payer le crédit en cas de perte d'emploi.

Bref un taux d'endettement est selon moi la pire des manière pour déterminer l'accord d'un prêt ou non. Quelqu'un peut gagner 8000 euros par mois et gérer l'argent très mal (les médecins en sont de très bon exemple). Mais on peut en gagner 2000 ou moins et très bien gérer son l'argent.
a écrit le 09/09/2014 à 22:20 :
Bonjour je vous écrit pour avoir votre avis, on a obtenu de la banque un prêt de 177000 euros comprenant l'achat d'un terrain et construction d'une maison, la conseillère à fais une erreur de calcul de notre taux d'endettement car pour un foyer de 5 personnes 2 adultes et 3 enfants de -10 ans elle a pris en compte les paniers de mon mari, RSA, caf et nos revenu net réel sont de 1500 euros pour un remboursement de prêt mensuel de 952 euros, vous l'avez compris on frôle le surendettement, lorsqu'elle a vu l'erreur elle a souhaité tout arrêter mais comme elle a donné un accord de principe positif au constructeur elle ne pouvais plus faire marche arrière, le siège a pris les choses en main, et ils nous ont malgré, tout prêter car si on refusais le prêt du au taux d’endettement élevé on pouvais devoir 5% du montant de notre maison au constructeur on s'est retrouvé coincé et dans l'obligation de prendre le prêt car devoir 5% s’était pas possible que faire ?
a écrit le 25/08/2014 à 8:15 :
Mon banquier m'oblige a devenir actionnaire de ma banque sur 2 têtes a hauteur de 20 euros par personne pour contracter un prêt travaux (dont la publicite dit avec assurance facultative et au taux de 3.9 %). Elle me declare que mon prêt sera refusé si je ne prend pas l'assurance qui devient alors obligatoire ou si je ne fais pas un pel ou une autre epargne sur plusieurs années. Elle demande aussi a ce qui je modifie mon compte pour lequel je paie 4.5/trimestre pour avoir des frais de 8.75/mois. Je vous remercie de vos réponses.
a écrit le 08/03/2014 à 13:52 :
On protège les faibles revenues OK. Mais sur les revenus médians et supérieurs c’est absurde. Cela bloque l’acquisition de bien. Par contre, il favorise le placement bancaire et laisse une bonne marge pour les hausses d’impôts. On est dans un système d’assistanat. Dommage que l’état ne face pas de même avec ses comptes
a écrit le 15/05/2013 à 22:09 :
Être à 50% ne signifie pas banque de France c'est quoi cet inculte ? Faites vos prêts à l'étranger
a écrit le 15/05/2013 à 22:07 :
Et oui reste à vivre personne seule 800 ? en couple en revanche 750 ........
a écrit le 23/01/2013 à 10:30 :
Aucune réponse à la question posée
a écrit le 19/12/2012 à 12:01 :
salut

il y aura toujours des glandus sur le NET qui cherchent à corriger les fautes d'orthographes des autres....
Merci pour cet article intéressant !
a écrit le 19/12/2012 à 11:20 :
Avant de prétendre faire du journalisme, il conviendrait de connaitre la langue française et d'éviter les fautes d'orthographe: Pourquoi le taux maximum d'endettement accepté par les banques est IL de 33% ? au lieu de :".....est de 33%".
a écrit le 19/12/2012 à 10:18 :
Faux! Les banques ne regardent plus le taux d'endettement mais le reste à vivre. Ils considèrent que le reste à vire doit être de 800? minimum par personne! donc si vous gagnez 2000? net, vous pouvez emprunter à hauteur de 1200? par mois. Après la question est de savoir si les 800? vous permettent effectivement de subvenir à tous vos besoins...
Réponse de le 19/12/2012 à 10:44 :
Je suis très surpris de votre affirmation, pouvez vous donner le nom de cette banque ou de cet établissement financier? Je serai également curieux de connaitre les taux et durées de crédit pratiqués. Merci d'avance. Cordialement
Réponse de le 22/12/2012 à 18:34 :
Je ne veux pas être de mauvaise foi, mais Maika, vous dites "800 euros par personne". Votre calcul est donc pour un(e) célibataire". Si un jeune couple a un enfant, il ne peut donc emprunter le moindre euro!
C'est peut être là que le taux d'endettement entre en considération.
Réponse de le 27/12/2012 à 13:17 :
Les banques regardent ET le taux d'endettement ET le reste à vivre. Le taux d'endettement est en lien avec vos revenus, le reste à vivre est lui en lien avec la composition du foyer familial. Les deux doivent être dans les clous...
Réponse de le 24/02/2013 à 14:08 :
Bonjour.

Bien sûr que les banques regardent le taux d'endettement et le reste à vivre.
Et même le comportement client par rapport à ses comptes.
C'est une étude complète.
Le reste à vivre par personne n'est pas du tout de 800 ?.
Il ne faut pas croire tout ce qui est indiqué sur le net !!! Ca peur parfois.
L'exemple de Maïka est erroné et dangereux.
Revenus de 2000 ?, tu empruntes 1200 ?... N'importe quoi !!!
Plus de 50 % d'endettement, c'est considéré comme banque de France.
Sans compter qu'il faut déduire les charges, comme le loyer. Enfin heureusement, il y a des professionnels pour faire du crédit. Car déjà qu'il y a beaucoup d'endettement en France, là ce serait le pompon !
a écrit le 18/12/2012 à 15:38 :
merci pour ce point pratique !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :