La Tribune

Quelles sont les règles d'or à respecter avant d'investir en Bourse ?

Fabien Vrignon, directeur Bourse de Cortal Consors France  |   -  321  mots
Fabien Vrignon, directeur Bourse de Cortal Consors France, donne les clés essentielles pour profiter du rebond des marchés boursiers et limiter la casse en cas de retournement.

Avant d'investir en Bourse en direct, il faut connaître les trois grandes règles d'or à respecter coûte que coûte : contrôler ses émotions, ne jamais aller à l'encontre du marché, et diversifier ses risques.

Mais, bien entendu, cela ne suffit pas. Avant de jeter son dévolu sur une valeur, votre devez valider son potentiel économique grâce aux résultats de l'entreprise, que l'on peut trouver facilement sur Internet (chiffres d'affaires, rentabilité ...). Un indicateur important, utilisé en permanence par les analystes, est le PER (Price Earning Ratio) : il s'agit du cours d'une action divisé par le bénéfice attendu par action. Ce ratio aide notamment à comparer des entreprises appartenant à un même secteur mais dont la taille est très différente. Quant à l'analyse technique (les graphiques), elle permet de valider le moment le plus opportun pour intervenir.

Si vous êtes néophyte, rien ne vous empêche de vous appuyer sur son conseiller financier afin d'éliminer toutes les valeurs qui ne sont pas dans une configuration de croissance à long terme.

Sur la durée, l'investissement en actions est le plus rentable. Cependant ces derniers mois nous ont montré à quel point il était important d'intervenir sur les actions lorsqu'il y a une opportunité et surtout pas quand le marché a déjà pris 100%.

Pour finir, le premier défaut des particuliers est de vendre trop tôt les positions gagnantes mais surtout de ne pas vendre ses positions perdantes. Il est primordial de couper ses positions perdantes en plaçant des ordres « stop dynamique » qui évoluent en temps réel. Il suffit de définir le montant de l'écart (en pourcentage ou en euros) entre le cours de l'action et le seuil de déclenchement de la vente. En cas de gains, le « stop » évoluera donc en temps réel.
 

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des "Questions pratiques" traitées par nos experts.

Réagir

Commentaires

ldx  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Dire que sur la durée l'investissement en actions est le plus rentable relève au mieux du péché par omission ou au pire de la malhonneteté intellectuelle.Je m'explique, les épargnants suivent en général ce que leur dit leur conseillé qui se faire bourrer le mou par sa hierarchie pour qu'il vende ce qu'elle a décidé .Comme personne n'achete d'actions au plus bas et ne les garde rarement 30 ans pour les vendre au plus haut cette affirmation ne se vérifie pas souvent .

Mat  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et pourtant c'est vrai.

joanne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Salut du moment que vous suivez les conseils de votre banque ou adviseur financier d'une banque , c'est déjà beaucoup trop tart car vous acheter et eux ils vendent mais ils étaient la avant vous. Quoi d plus facile que de conseiller quelqu'un que d'acheter ce que l'on a acheter bon marcher et par le fait d'avoir cummulé aussi fait monter le cours. tout pour séduire l'investisseur. Par après on verra et le gens ne changent pas si facilement de banquier, enfin moi si.salut,