L'assurance-vie débute 2016 en faisant le plein

 |   |  243  mots
Au total, 1.578,9 milliards d'euros étaient déposés sur des contrats d'assurance-vie en France fin janvier 2016, contre 356,1 milliards d'euros d'encours du livret A et du LDD.
Au total, 1.578,9 milliards d'euros étaient déposés sur des contrats d'assurance-vie en France fin janvier 2016, contre 356,1 milliards d'euros d'encours du livret A et du LDD. (Crédits : reuters.com)
En janvier, les cotisations (ou dépôts) ont atteint 11,7 milliards, contre 11,3 milliards à la même période l'an dernier. Les prestations (ou retraits) se sont élevées à 9 milliards, contre 8,8 milliards en janvier 2015.

L'assurance-vie a enregistré en janvier un nouveau mois de collecte nette positive, faisant ainsi le plein depuis plus de deux ans, les dépôts des épargnants dépassant les retraits de 2,7 milliards d'euros, selon une estimation provisoire publiée jeudi 25 février par l'Association française de l'assurance (Afa). C'est 200 de millions d'euros de plus que la somme récoltée à la même époque l'an passé.

Dans le détail, en janvier, les cotisations (ou dépôts) ont atteint 11,7 milliards, contre 11,3 milliards à la même période l'an dernier. Les prestations (ou retraits) se sont élevées à 9 milliards, contre 8,8 milliards en janvier 2015.

Attrait pour les supports plus rémunérateurs

"Les versements sur les supports unités de compte représentent 2,3 milliards d'euros, soit 19 % des cotisations", précise l'Afa. À capital non garanti, ces derniers sont potentiellement plus rémunérateurs. En 2015, le rendement moyen des supports unités de comptes était en effet de 4,1% contre 2,3% , net de frais de gestion, pour l'assurance-vie, selon la Fédération française des sociétés d'assurances. Très loin devant le livret A, dont le taux a été maintenu le 1er février à 0,75%, dérogeant ainsi à la formule de calcule qui conduit à un taux de 0,5%.

Au total, 1.578,9 milliards d'euros étaient déposés sur des contrats d'assurance-vie en France fin janvier 2016, contre 356,1 milliards d'euros d'encours du livret A et du LDD.

>> Lire Livret A : la décollecte reprend

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/02/2016 à 10:51 :
Avec des taux de dépôt négatifs imposés à nos banques et les risques liés au support du produit ( en obligations, en actions, en euros...) il sera peut être plus utile d'investir dans un coffre fort chez soi et de transformer ces fonds en actifs "sonnants et trébuchants" ou tangibles (un toit, une voiture...) que de parier sur une ligne de crédit dans une banque qui manque de plus en plus de "crédit" !...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :