Octobre dans le rouge pour le livret A

 |   |  358  mots
Les épargnants ont retiré beaucoup plus qu'ils n'ont déposé sur leur livret A au mois d'octobre 2016.
Les épargnants ont retiré beaucoup plus qu'ils n'ont déposé sur leur livret A au mois d'octobre 2016. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Les épargnants français aiment puiser dans le livret A pour payer leur impôt sur le revenu. Le mois d'octobre est donc à nouveau synonyme de décollecte, même si elle est moins marquée que l'année précédente.

Le mois d'octobre, traditionnellement fatal pour la collecte du livret A, a une nouvelle fois frappé. Selon les chiffres publiés par la Caisse des Dépôts le 22 novembre 2016, la décollecte du livret A s'est élevée à 1,02 milliard d'euros. Si on y ajoute le Livret de développement durable (LDD), la décollecte totale grimpe à 1,55 milliard d'euros sur le mois.

Le livret A se portait pourtant très bien jusque là en 2016. Après deux mois dans le rouge en début d'année, les épargnants ont déposé davantage qu'ils ont retiré durant les six mois suivants. Si ce dernier mois négatif l'a fortement impactée, la collecte cumulée du livret A sur les dix premiers mois de l'année reste toutefois positive :1,23 milliard d'euros. 257,2 milliards d'euros sont ainsi toujours présents sur les livrets A détenus par les Français.

A la même époque l'an dernier, la situation était totalement inverse et la décollecte cumulée sur l'année était de 8,50 milliard d'euros. De plus, le mois d'octobre est un mois qui rime souvent avec retrait d'argent sur le livret A car il correspond à la période de paiement de l'impôt sur le revenu. En octobre 2015, la décollecte était d'ailleurs encore plus marquée, à -2,29 milliards d'euros.

Le LDD en petite forme

Le livret de développement durable connaît lui une année plus difficile, qui se se complique encore davantage au mois d'octobre, avec une décollecte de 530 millions d'euros, qui porte le total sur l'année à -1,09 milliard d'euros. Le taux de rémunération du LDD est le même que celui du Livret A, soit 0,75%, et son plafond de versement n'est que de 7.500 euros, contre 22.950 euros pour le livret préféré des Français.

Malgré ces retraits importants au mois d'octobre le livret A reste donc dans une meilleure dynamique que l'an dernier, malgré un taux de rémunération toujours bloqué à 0,75%. Le ministre des Finances Michel Sapin a d'ailleurs récemment déclaré qu'il resterait à ce niveau jusqu'au 1er août 2017, tordant ainsi le coup à la rumeur d'une baisse prochaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2016 à 17:08 :
Lamentable. Bruxelles n'est pas la seule coupable.
Nos dirigeants devraient diriger avec succès une entreprise avant diriger un pays...
a écrit le 16/12/2016 à 10:33 :
Avec une rémunération aussi ridicule, les Français feraient mieux d'avoir un compte Paypal, pas de rémunération, mais aucune charge et utilisable quasiment partout, cerise sur le gâteau, celui qui le veut peut l'ouvrir en dollars et profiter de la variation positive de cette monnaie.
a écrit le 16/12/2016 à 10:16 :
Avec une rémunération aussi ridicule, les Français feraient mieux d'avoir un compte Paypal, pas de rémunération, mais aucune charge et utilisable quasiment partout, cerise sur le gâteau, celui qui le veut peut l'ouvrir en dollars et profiter de la variation positive de cette monnaie.
a écrit le 24/11/2016 à 10:38 :
Le plafond de versement du LDD est désormais à 12 000€ et non 7 500€ comme le mentionne l'article
a écrit le 24/11/2016 à 9:01 :
La dépendance de la France vis a vis de Bruxelles et de la finance viendra de l'appauvrissement des français!
a écrit le 24/11/2016 à 6:12 :
bonjour,
le verbe aimer dans votre phrase 'les français aiment bien puiser dans le livret a pour payer leur impot est une honte et une méconnaissance des besoins des français.
au vu du niveau de vie et du pouvoir d'achat, nous français d'en bas, ce n'est pas que nous aimons, mais nous sommes obligés !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :