La Tribune

Ayrault lance un "inventaire" des logements vides pour réquisition début 2013

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  384  mots
Le Premier ministre a annoncé un "inventaire" des bâtiments vides. Objectif : réquisitionner des logements inoccupés dès le début de l'année prochaine pour répondre au besoin d'hébergement des sans-domiciles si nécessaire.

A l'heure d'hiver, le logement redevient un sujet brûlant pour le gouvernement, qui fait aujourd'hui un pas de plus vers la réquisition des logements vacants. C'est pourquoi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé un "inventaire" de ces bâtiments vides pouvant accueillir des personnes sans domicile, dont les résultats, attendus "dans quelques semaines", pourraient déboucher sur des réquisitions début 2013, selon son entourage.

Identifier les bâtiments

"La ministre du Logement Cécile Duflot "est en train de faire un inventaire des bâtiments disponibles, ça sera souvent des bâtiments appartenant à des institutions, des administrations, des grandes entreprises", a déclaré Jean-Marc Ayrault, qui a expliqué que si la situation le nécessite, il agira en ce sens. "Il faut commencer à vite identifier les lieux de façon à ce qu'on puisse faire au moins quelques opérations en janvier ou février 2013" a-t-il poursuivi.

Une ordonnance datant de 1945

Cécile Duflot avait pointé samedi "la gravité de la situation" alors que les associations constatent une hausse des demandes d'hébergement de personnes se retrouvant à la rue. "Elle a déjà existé, elle a été mise en oeuvre notamment lorsque Jacques Chirac était président de la République parce que la crise était particulièrement difficile, chacun s'en souvient", avait déclaré la ministre du Logement lors d'un point-presse, appelant à ce que "tous les biens de l'Etat vacants aujourd'hui puissent être mis à disposition". La possibilité de réquisitionner des logements vacants est prévue dans une ordonnance du 11 octobre 1945 promulguée pour lutter contre la crise du logement. Elle a été abondamment employée jusque dans les années 60, au cours desquelles plus de 100.000 arrêtés de réquisitions ont été pris, peut-on lire sur le site de l'association Droit au Logement (Dal).

Donner une réponse à un tiers d'appels sans solution

A Paris, 400 appels sur les 1.200 que reçoit le Samu social chaque soir, restent sans solution. Au 115 du SIAO de Créteil, seules 11 places d'hébergement d'urgence pour SDF (foyers, dortoirs, centres) étaient disponibles jeudi matin. Elles ont été rapidement distribuées et les travailleurs sociaux n'avaient d'autre choix que de demander aux personnes qui appelaient de retenter leur chance vers plus tard, au cas où des places se seraient libérées entre-temps.

Réagir

Commentaires

sdf cherche logement  a écrit le 05/11/2012 à 10:26 :

ce qui est étonnant avec tous ces commentaires, c'est que, d'office, un sdf est un immigré ivrogne , parasite et paresseux... mais non il y a des travailleurs français courageux et honnêtes qui cherchent également un logement et seraient prêts à payer un loyer si celui-ci était compatible avec leur revenu...

Héhé  a répondu le 06/11/2012 à 12:23:

Oui, ce sont les mêmes qui essaient de nous faire croire que la situation du marché immo était idyllique avant l'arrivée de Hollande...

cercle infernal  a écrit le 03/11/2012 à 12:11 :

Tous en ville! tel est le dogme qui perdure! Grâce aux subventions payées par tous et aux emprunts publics qui seront remboursés par les générations qui nous suivent, on entasse le peuple en ville, et si possible en région parisienne. La course aux logements sociaux s'accélèrent, laissant de plus en plus de familles sur le bord du chemin. Plus il y a de pauvreté et de transports en commun bondés, plus on vote socialiste pour que la gauche continue de sévir. Pendant ce temps, la campagne se vide, de moins en moins d'entreprises rurales, de moins en moins d'artisans et commerçants, les jardins deviennent des friches, les maisons de nos villages et des bourgs sont laissées à l'abandon, la vie sociale des villages est remplacée par l'isolement urbain et l'individualisme. C'est ce que nous appellons l'aménagement du territoire.

SDFCOMMENT  a écrit le 02/11/2012 à 12:42 :

Le problème des SDF sera donc MIS SOUS LE TAPIS donc la prochaine étape c'est quoi ? S'il y a des SDF (si possible à Paris tant qu'on y est) c'est que le pays n'a plus de solutions, il ne s'agit pas de SDF mais de PAUVRES "DES VRAIS", Il va falloir s'y habituer, les pauvres ne seront plus Indiens, Africains ... mais ici devant des immeubles Haussmanien de la belle époque, c'est ça une CRISE, déclin ... vous croyez quoi que loger gratos avec prime de Noel va y changer quoi que soit ? L'Etat est en faillite et les impots/taxes explosent POUR CA ? Evidement que l'on ne souhaite pas le malheur mais, les familles, les églises, les mjc c'est passé ou ? HEIN OU ! Ha oui c'est vrai tout ça c'était de la merde on y mieux tout seul à demander à l'ETAT !

blasé  a écrit le 02/11/2012 à 12:40 :

vous verrez que quand on sera tous pauvres,on sera bien content de faire payer les riches et de requisitionner leurs logements,c'est normal!!

truc  a écrit le 02/11/2012 à 12:21 :

il va y en avoir des sdf dans la rue si il continue comme cela

schtroumf en colere  a écrit le 02/11/2012 à 12:19 :

@ HADES tu n'as qu'a payé si tu veux mais pas moi

Espoir vain  a écrit le 02/11/2012 à 12:15 :

Comment espérer une seconde que les socialistes, responsables d'avoir mis les SDF à la rue à cause de leurs politiques qui détruisent l'économie, pourraient proposer une solution pour les reloger ?

Hum  a répondu le 06/11/2012 à 12:22:

C'est vrai que les années Sarko (en tant que président et en tant que ministre des finances) ont été bien mieux...Avez vous une idée de ce qui aurait pu être fait en faveur des entreprises et des salariés si notre ancien président n'avait pas utilisé tant de milliards à soutenir la bulle immobilière ?

hades  a écrit le 02/11/2012 à 10:43 :

les commentaires ci dessous sont affligeants...

comment peut on parler ainsi des sdf ?? "parasites", "je leur donne un poulailler, et c'est deja du luxe " ect ect .... vous etes moches les gars ! ! !!

La faute à qui ?  a répondu le 02/11/2012 à 12:11:

La responsabilité des réactions épidermiques revient aux socialistes qui utilisent le malheur des SDF pour faire avancer leurs idées collectivistes criminelles et nauséabondes. Que les socialistes renoncent définitivement au pouvoir, qu'Hollande démissionne dès aujourd'hui et nous pourrons enfin nous occuper des SDF humainement et sereinement, sans que cela devienne une question stupidement politique !

hades  a répondu le 02/11/2012 à 12:26:

pour vous ce sont les socialistes qui ont créé les sdf???
que l'ump va traiter le probleme sdf humainemant et sereinement??
mais vous etes serieux???
n'oublions pas que les sdf, sont des humains, qui souvent ont eu des situations, et donc qui n'ont pas eu de chance...
on va bientot dire que les sdf sont des feneants? des assistés?
mais vous etes serieux ???
oubliions un peu la politique dans certains contextes... ne pensons qu'aux vies humaines, et point barre.... ! ! !
ce n'est pas une question de socialisme.. et dire que se sont des parasites, des sert-a-rien ect....
non, serieux, vous etes serieux??? ?

tron  a répondu le 02/12/2012 à 8:28:

oui en effet il faut s'attaquer à ces gens là mais oublier le reste de la population, par exemple ceux qui ont bien profité de la bulle en ne travaillant pas , en ne se levant pas tôt le matin, ça permet de mettre un écran de fumée pour se planquer.Et tout ça sur le dos de l'Etat je rappelle.

BULLEIMMOBIèREvacanteIMPLOSERA  a écrit le 02/11/2012 à 10:39 :

La bulle immobilière va exploser, ou plutot non, implosée comme les barres des immeubles ... sauf que les ceuxqui posent les mines et affaiblissent les murs porteurs pour êtresur de l'implosion, CE SONT LES PRORPiéTAiRES des LOGEMENTES et des BUREAUX VACANTS... ils auront donc ce qu'ils méritent. EN ATTENDANT, il faut taxer lourdement tous les vacants, bureaux vacants, logements vacants, commerces vacants ...

nicoboss007  a répondu le 02/11/2012 à 11:10:

je propose aussi de réquisitionner les logements où le nombre d'habitants au mètre carré est scandaleux dans une république socialiste ..... Comment peut on accepter que certains vivent avec 40 m2 par habitant et d'autres avec 4 m2 ? c'est injuste !!
revenons vite à 1917, ce sera le bonheur ;-))

miami cuban  a répondu le 13/11/2012 à 15:12:

Et pourquoi pas @nicoboss ??
Certes, votre exemple n'est pas scandaleux (après tout 40 m2 par personne reste très raisonnable), mais oui dans les zones à forte densité de population, 100 m2/tête de pipe devrait être la norme.

Théophile  a écrit le 02/11/2012 à 10:39 :

Je lis les commentaires et j'espère que tous ces gens avaient bien en son temps fait pression sur Jacques Chirac pour qu'ils ne soutiennent pas la loi DALO dans la logique que quelqu'un qui ne peut payer son logement DOIT coucher dehors dans le 6ème pays le plus riche de l'OCDE. Mais maintenant que la loi DALO existe vous faites quoi ? Vous leur payez l'hôtel ? Ou vous attendiez peut-être qu'en 6 mois le gouvernement ait eu le temps de construire les logements manquants ?

Que faire ?  a répondu le 02/11/2012 à 11:37:

Abroger la stupide loi DALO, c'est évident. Le logement n'est pas un droit. On devrait même considérer que c'est un devoir individuel. L'Etat n'a pas à construire ni à gérer des logements. Construire ou gérer des logements ne fait pas partie de son champ de compétences régaliennes, mis à part les prisons (et encore, ça se discute).

Hum  a répondu le 06/11/2012 à 12:30:

C'est marrant, tant que l'Etat déversait des milliards d'euros sur le marché dans une logique de support de la demande qui enrichit forcément les offreurs (économie de base), ça ne vous dérangeait pas, non ? Un peu plus de civisme et de réflexion ne ferait pas de mal à certains. C'est HONTEUX de lire ce genre de commentaires au vu de ce qui a été fait pour le secteur et du résultat obtenu (et je parle même pas de le mettre en perspective avec ce qui aurait pu être fait en employant tout ce fric pour les entreprises et l'emploi...).

tron  a répondu le 02/12/2012 à 8:30:

La honte est à plusieurs vitesses en France et c'est un mot qui est utilisé au moment où il arrange.

bonusenplus  a écrit le 02/11/2012 à 10:35 :

Loi de 1945, fortement utilisé jusqu'en 1960. Si ma mémoire est bonne je ne crois pas que le chômage était là pour la vie, je n'ai pas non plus le souvenir de l'APL ET DU RMI cadeau socialiste dont on connait tous le résultat sur la motivation et les abus. Il s'agira aussi d'un problème d'immigration (il y aura toujours des faux culs pour le nier de peur d'être mis dans le groupe des "fachos sans coeurs"). Donc on va DONNER avec nos impots des logements alors que ceux qui bossent payent un loyer ou des dettes, Admettons ! et on en fera quoi de tout ce petit monde APRES !!! Autant dire qu'il s'agit de logement ACQUIS et qu'avec les aides sociales il faudra être un vrai taré pour aller bosser, imaginez "logé gratos à Paris!!!" ! J'imagine aussi le degré de violence qu'il y aura dans ces logements donc il faudra la police ... . Décidement les socialistes confondent les époques et non aucun sens des conséquences de leurs actions, vu l'état du pays de toutes manières ça va dans le même sens.

Hum  a répondu le 06/11/2012 à 12:32:

C'est vrai que filer du fric aux bailleurs privés comme on l'a fait marche vachement mieux. D'ailleurs la bulle sur les prix et la tension locative dans les grandes villes, ça n'existe que depuis l'élection de Hollande, hein...Vous êtes comme tout le monde, tant que c'est pour vous, ça va, dés que c'est pour les autres, c'est honteux et injuste...

tron  a répondu le 08/11/2012 à 12:53:

bonus a dit:

Décidement les socialistes confondent les époques et non aucun sens des conséquences de leurs actions, vu l'état du pays de toutes manières ça va dans le même sens.

Au fait, le gouvernement précédent qui nous a mené pendant 10 ans dans le mur, et faisant croire à tout un chacun que 10/100 de hausse annuelle est normale ; ont-ils eu le sens des conséquences de leur action?

Der Ritter  a écrit le 02/11/2012 à 9:02 :

Si les prix de l'immobilier avaient seulement suivi la hausse de l'inflation, la France aura pu baisser les charges sociales des entreprises et les transférer sur la TVA, appliquer une modération des salaires, mais allez expliquer à un jeune bac+5 ou un ouvrier d'aller bosser au smic et d'en dépenser plus de la moitié pour vivre dans 15m2...

Illogique  a répondu le 02/11/2012 à 9:14:

Quand on est au smic, on ne vit pas à Paris, ou alors on aime se faire du mal.

sirius  a écrit le 02/11/2012 à 6:04 :

Le ministère du logement voulait cet été céder des terrains qui avait déjà été vendus. Il va surement maintenant réquisitionner des logements qui sont occupés...

1 geste pour les SDF  a écrit le 02/11/2012 à 6:02 :

Pour la nuit, combien de gymnases, de salles des fêtes vides et chauffées ?

Picsou  a écrit le 02/11/2012 à 5:17 :

Tous les jours ils nous pondent une mesure plus géniale que la veille.

STOP PUB IPHONE  a répondu le 02/11/2012 à 10:47:

Ca suffit les posteurs depuis un Iphone, changez de mobile, à chaque fois on a des caractères pourris dans vos messages. Pour vous lire, c'est pas génial !

Francois  a écrit le 02/11/2012 à 5:12 :

Moi j'en connaissais un rue de l'opera de batiment inoccupe. Pas mal comme logement SDF ! (desole pour les accents, j'ecris avec un qwerty)

Des pitres !  a écrit le 02/11/2012 à 4:58 :

Ayrault vient de découvrir qu'en novembtre il fait froid.Cet inventaire eut pu etre fait en Aout.Heu...non,en Aout il était en vacances aprés 2 mois de dur labeur.

Bernard  a écrit le 02/11/2012 à 4:10 :

Cette équipe au pouvoir s'emploie à finir de détruire la France. Dans deux ans c'est le chaos assuré... et des millions de personnes dans les rues, sur les barricades. Quittez le pays avant le naufrage est plus que jamais d'actualité.

Egalité  a écrit le 02/11/2012 à 0:12 :

En France, égalité signifie que l'on tond le gazon a raz partout. Dès qu'une pousse de fleur dépasse de l'herbe, on coupe pour donner de l'espace a l'herbe sèche d?à coté... Résultat, aucune fleur ne poussera jamais sur un gazon communiste...

Paulo  a répondu le 02/11/2012 à 1:07:

Commentaire venant d'un autre site web : "avant,mes grand-parents plantait une graine ,mes parents l'arrosaient,je pouvais manger des pommes:maintenant,on taxe les graines,on coupe l'arbre pour se chauffer...c'est la solidarite nationale"

Ayrault, prends la porte, stp.  a écrit le 01/11/2012 à 23:24 :

AYRAULT FERAIT MIEUX DE DRESSER UN INVENTAIRE DU NOMBRE DE FONCTIONNAIRES EN FRANCE. IL NE SAIT MEME PAS COMBIEN IL Y EN A.

Il Sait  a répondu le 02/11/2012 à 0:13:

Il Sait, et il estime qu'il n'y en pas encore assez pour passer ses textes au suffrage universel... Donc il travaille a charger un peu plus la barque.

oui et après ...  a répondu le 05/11/2012 à 10:16:

c'est sûr que savoir le nombre de fonctionnaire en Franve va donner des logements à ceux qui n'en ont pas.. mdr

Homogen  a écrit le 01/11/2012 à 21:02 :

Au moins, ils sont homogène dans la connerie

@Homogen  a répondu le 01/11/2012 à 22:58:

vous avez écrit un gros mot. Comment votre commentaire a-t-il passé les mailles de la modération ?

najbar  a écrit le 01/11/2012 à 20:53 :

Obligeons les gens à accueillir un SDF chez eux le temps que l'hiver passe; Ce sera plus simple.

@najbar  a répondu le 01/11/2012 à 23:41:

Commence donc à toi l'honneur, mais le sdf, tu ne le choisis, on te le refile d'office.

Gilles  a répondu le 02/11/2012 à 5:44:

Obligeons Blayrault et Duflot a en prendre 10 chez eux, ils ont des apparte de luxe, cela devrait calmer leurs ardeurs. Ils doivent montrer de l'exemple, non ?

Arnaque et idiots utiles  a écrit le 01/11/2012 à 20:52 :

Toute cette affaire est une arnaque. Les assureurs ne demandent pas mieux que de se faire réquisitionner des locaux qu'ils ne peuvent pas valoriser. Ainsi, ils toucheront une rémunération sans risque versée par le contribuable et bénéficieront d'une réhabilitation gratuite payée par le même contribuable. Alors que s'ils avaient dû louer ces locaux sur le marché, ils auraient dû financer eux-mêmes tant la réhabilitation que le risque d'impayé. Ayrault, Duflot, le DAL ou Jeudi Noir, ce sont les idiots utiles des assureurs.

Pakon  a répondu le 02/11/2012 à 0:14:

C'est pas déconnant en effet :-)

sirius  a répondu le 02/11/2012 à 6:00:

Bonne analyse

Des logements vides j'en trouve tous les jours  a écrit le 01/11/2012 à 20:41 :

A Paris, il pourrait être réquisitionné le Château de Versailles qui dispose de plein de chambres vides

bn  a écrit le 01/11/2012 à 20:38 :

C'est l'Internationale, groupons nous dès demain...

rourou  a écrit le 01/11/2012 à 20:24 :

Bah l'hiver arrive ils vont faire semblant de s'occuper des sans logis et puis dans quelques semaines ils feront semblant de s'occuper d'autre chose, c'est la même chanson depuis des décennies quelque soit le bord politique. La seule chose dont ils ne s'occupent jamais c'est de gérer l'Etat pour qu'il soit efficace...

demo  a écrit le 01/11/2012 à 20:24 :

a defaut de logement il y a peut etre un ministre avec une case de vide

DRRW  a écrit le 01/11/2012 à 19:52 :

Triste d'en arriver la. L'inventaire comme les precedents n'aboutira a un gros rien car les logements vacants n'existent pas. Tous les gens serieux le savent, donc soit ce M. nous prend pour des idiots soit c'est un idiot...

Ayrault-A-RAISON  a écrit le 01/11/2012 à 19:22 :

iL a raion de raquisitionner, Chirac l'a fait, alors il s'agit bien d'une décision de droite et de gauche et encore plus du centre. AINSI SOIT-IL, c'est un électeur de droited'en bas qui l'écrit. ET SI CA FAIT EXPLOSER LA BULLE IMMOBILIERE, ce sera parfait.

Droite ou gauche, des clones  a répondu le 01/11/2012 à 19:55:

Droite ou gauche, tous socialistes. On a eu l'alternance politique. A quand l'alternative politique ? A quand une véritable démocratie ?

@AYRAULT A RAISON  a répondu le 01/11/2012 à 23:00:

On va réquisitionner ton logement, vide ou pas, et on mettra 15 sdf dedans de préférence des socialistes.On verra si tu dis longtemps qu'il a raison.

Alternative  a répondu le 02/11/2012 à 0:16:

A quand l'option consistant surtout a nous séparer de cette couche de parasites qui coute infiniment plus que loger les vrais SDF.

churchill  a écrit le 01/11/2012 à 19:18 :

j'ai un logement a requisitionner en priorite : http://www.lefigaro.fr/social/2011/12/06/09010-20111206ARTFIG00661-quand-la-cgt-mene-la-vie-de-chateau.php

grouik  a répondu le 02/11/2012 à 6:15:

c'est pas lutte ouvrière qui a un chateau aussi?tiens ,on ne les entend pas trop,ça aurait de la gueule si il faisaient du concret au lieu de déblatérer

churchill  a répondu le 02/11/2012 à 7:29:

oui http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=1870&id=10 il faut requisitionner aussi ( et envoyer les recalcitrants au camp 14)

schoumf en colere  a écrit le 01/11/2012 à 18:59 :

mr le 1er ministre , il me reste une petite place dans mon poulailler et une place dans mon parc à cochon , si cela vous interesse me contacter , appeler blanche neige , elle me contactera , pour le loyer , c'est pas chere , 1600 euros pour les deux

claudus  a répondu le 01/11/2012 à 19:24:

bravo pour ce commentaire.............. leur place le poulailler .............................. et encore c'est du luxe.....................................

titus  a écrit le 01/11/2012 à 18:59 :

Le problème se situe souvent sur Paris , SDF oui mais à Paris les poubelles sont sans doute mieux garnies...
Le rôle du sénat étant plus que douteux supprimons cette assemblée de 348 'inutiles' et utilisons le Palais du Luxembourg ainsi que les jardins pour accueillir durant la saison froide les sans domiciles fixes.. Au moins le
changement aurait enfin du sens!!!!

GFPGFP  a écrit le 01/11/2012 à 18:56 :

Qu'ils commencent par mettre sur la liste les HLM loués à des politiques, à des hauts fonctionnaires, ou à des personnes dont les ressources sont supérieures aux plafonds autorisés par la réglementation HLM. Que l'état garantisse que les locataires indélicats paieront leur loyer. Que la réglementation des loyers soit supprimée.

titou2012  a écrit le 01/11/2012 à 18:48 :

Nous voilà dans une société collectiviste à la "russe" qui permet à l'état de réquisitionner des logements privés, certes vacants, et de les affecter à des catégories qui n'ont pas trouver de logements pour l'hiver.
Les socialistes ont pris l'habitude de s'approprier l'argent des autres via les impôts, et les logements via les réquisitions, pour les utiliser à leur guise.....Pendant combien d'années allons nous encore supporter leurs frasques......j'oubliais, la doctrine socialiste c'est prendre aux "pseudo riches" qui travaillent, se défoncent, investissent et prennent des risques, en oubliant de travailler juste 35 heures....et de distribuer cette manne à ceux qui ont en besoin par necessité ou par flemmardise pour ne pas employer d'autres mots.

claudus  a répondu le 01/11/2012 à 19:01:

ces guignols du gouvernement ne savent pas quoi faire ......... maintenant on veut requisitionner les logements vacants ils faut les arreter ca va servir a quoi ? a rien en tous cas la cause n'est pas réglée ................ prendre ce qui ne leur appartient pas c'est du vol ...........................

Hum  a répondu le 06/11/2012 à 12:36:

Tant qu'il s'agissait de toucher les milliards versés par Sarko sur le marché, on ne vous entendait pas...

tron  a répondu le 08/11/2012 à 12:48:

Parfaitement d'accord.

Carlier  a écrit le 01/11/2012 à 18:40 :

Dans ma ville de 8000 habitants qui est conforme aux fameux % de logements sociaux , il y après de 50 logements sociaux inoccupés
Que madamE DUFLOT FASSE DÉJÀ LE MÉNAGE DANS LE PARC SOCIAL ACTUEL AVANT DE PORTER ATTEINTE AU DROIT DE PROPRIÉTÉ
En plus dire que des logements sont vides dans un seul but de SPÉCULATION on reconnaît bien un état d esprit partisan

Geographie  a répondu le 02/11/2012 à 0:18:

Le problème est que la TV laisse croire que les SDF n'existent qu'a Paris, et doivent absolument tous être relogés a Paris. Ne serait-il pas plus rationnel de distribuer cela de manière homogène sur le territoire ? De toutes façons, ce n'est pas sur Paris que se trouvent les emplois...

parisianisme  a répondu le 02/11/2012 à 9:37:

mettons tous les mal loges a paris et les medecins dans les deserts ainsi crees
attendons que pelous(l'urgentiste du verbiage)nous explique qu'il y a plus de deces dus a la canicule qu'au froid,et le temps que ces polemiques se terminent,nous serons au printemps.Nous pourrons alors etudier les projets de lois rectificatifs du budget(deja obsolete mais pas le temps de s'en occuper car polemeiques sur les logements vacants)...en clair rien de nouveau,le systeme politico-mediatique soliloque pepere...

henry  a écrit le 01/11/2012 à 18:08 :

Les bénéficiaires de logement de fonction (président et ministres) auront à coeur de mettre leur ancien logement au pot!

arthur  a écrit le 01/11/2012 à 17:57 :

Très bien. Moi même propriétaire et bailleur de puis longtemps, je trouve anormal qu'il y ait tant de logements dans un un contexte de pénurie. Et puis faut pas se tromper, on parle de location obligatoire, par d'expropriation de la propriété privée. Ce sera donc une source de revenu supplémentaires. Et au diable les craintes sur le soit disante risque d'impayés: à Paris toutes les agences sérieuses demandent un salaire au moins 3 ou 4 fois supérieur à prix du loyer. Faut vraiment pas avoir de chance ou être un bras cassé pour faire face à une locataire qui ne paie pas. Je loue depuis 20 ans et je n'ai jamais eu de problème

Viking  a répondu le 01/11/2012 à 18:20:

Oh un troll PS, un peu plus de discretion SVP. Je peux vous presenter demain matin 3 proprietaires francais qui attendent depuis plus de 6 mois de loyers impayes. La justice francaise etant si rapide et efficace, ces "nantis" attendront la fin de la treve pour retrouver leur bien, d'autres verront leur banque le recuperer. Pauvres chtis locataires tout gentil tout mignon du monde des bisounours PS PCF

Paulo  a répondu le 01/11/2012 à 18:24:

Réquisition veut dire que l'Etat va vous forcer à louer à qui l'Etat voudra et le loyer payé sera celui d'un HLM. Quant à l'état dans lequel vous retrouverez votre logement après alors cela sera votre affaire. Bonne chance ...

Obligatoire  a répondu le 01/11/2012 à 18:25:

Dès qu'on utilise "obligatoire", la liberté et la propriété privée disparaissent. C'est la même chose avec le travail. Que penser du travail obligatoire ? Il y a même eu un service dédié pour cela inventé par l'Etat providentiel français il y a quelques années (l'Etat était déjà obèse, à l'époque).

@Arthur  a répondu le 01/11/2012 à 18:37:

Encore un troll du PS !

arthur  a répondu le 01/11/2012 à 18:41:

Je vous parle de la situation à Paris mon cher Viking. Après je suis quelqu'un qui assume sa situation: oui j'ai hérité les logements que je loue. Je ne me présente pas comme un "investisseur" pour autant qui apporte de la richesse au pays comme le font tant de rentiers. J'ai juste eu de la chance. J'ai au moins l?honnêteté de le reconnaître...mais je le concède je ne suis pas à l'UMP, parti qui excelle pour donner des leçons de bonne gestion mais qui ne fait rien une fois au pouvoir

Viking  a répondu le 01/11/2012 à 20:38:

Heritier pantouflard, si vous aviez travailler 30 ans a transpirer pour acheter un logement que par la suite vous mettriez en location, alors vous auriez une meilleure comprehension du monde actuel. Vos logements ne vous ont rien coute, alors j'espere que vous les louez au prix d'un HLM dans le 93 pour favoriser la diversite dans votre quartier.
Mais restez dans votre tour d'ivoire de bobo de rive gauche petris de certitudes, le reveil sera dur et violent.

Iris  a écrit le 01/11/2012 à 17:56 :

" ça sera souvent des bâtiments appartenant à des institutions, des administrations, des grandes entreprises"," ET DONC PAS SOUVENT DES BATMENTS APPARTENANT A DES PARTICULIERS, voilà ce qu'il faut retenir des socialistes. DEGAGEZ, SOCIALISTES !

DEHORS LES NULS !  a écrit le 01/11/2012 à 17:55 :

C'est sûr que c'est moins cher et moins difficile de taper dans les logements privés que de se décarcasser pour construire des logements types pour les sans abri. AYRAULT ou récolter le fruit du travail des autres. Qu'il dégage ! LA FRANCE EN A RAS LE BOL DES SOCIALISTES ! ! ! DEHORS LES SOCIALOS ! ! ! ALLEZ TRAVAILLER A LA MINE ! ! !

VOTEZ FRONT NATIONAL.  a écrit le 01/11/2012 à 17:53 :

AYRAULT ou DECIDER POUR LES PROPRIETAIRES. ENCORE UN COCO. DEHORS LES COCOS.

FN socialiste  a répondu le 01/11/2012 à 18:27:

Front national est un parti socialiste comme une autre. Aucun changement à attendre de sa part : la politique restera la même, seuls les boucs émissaires changeront.

Paulo  a répondu le 01/11/2012 à 21:16:

Je peux vous assurer que le FN n'est pas la solution car 1) quasiment aucun cadre compétents et 2) le programme est décidé par 3 personnes et l'avis des autres n'est pas très utile. La France a besoin de plus de démocratie et pas d'un autre parti politique qui a lui seul nous sauverait (ou laverait plus blanc que blanc). Il faut qu'un mouvement représentant la société civile et apolitique se forme, et avec pour ambition d'aider la majorité actuelle à cesser son idéologie absurde, sinon nous allons connaitre un 1789 bis et de suite les années de Terreur (car beaucoup en ont gros sur la patate envers l'UMP et le PS depuis 30 ans) ...

schtroumf en colere  a écrit le 01/11/2012 à 17:49 :

@JBD ? Pourquoi ne pretteriez vous pas une chambre ou deux pour une fammille africaine ou de roms, vous qui avez l'air d'etre un grand socialiste

matheo  a écrit le 01/11/2012 à 17:47 :

dans le meme mois ouverture nouveaux metiers aux immigrés,suppression franchise médical pour immigré ,division par deux des visas maintenant spolation du droit de p^ropriété faisons nous urss bis

villeroy  a écrit le 01/11/2012 à 17:43 :

L'agence de com' "Matignon, Bercy, Grenelle, Grande Arche & Associés", en manque de budgets, va devoir envisager une restructuration drastique. Il se murmure que ses bureaux actuels vont être convertis en logements, les équipes, réduites, déménageant en grande banlieue.

floppy  a répondu le 01/11/2012 à 17:57:

ceci s'appelle la décentralisation: mettez tous ces ministères à Beauvais. C'est suffisamment près de Paris et le terrain est moins cher (le voyage pourra se faire avec Ryanair qui a une base à Beauvais). Il ne doit pas avoir de tabous pour économiser.

Decentralisation  a répondu le 02/11/2012 à 0:22:

Si on voulait VRAIMENT décentraliser, on mettrait chaque ministère dans une ville différente...

Observateur  a écrit le 01/11/2012 à 17:37 :

les mal-logés et sans-abri sont quasiment tous des étrangers, que fait le gouvernement pour les francais qui ont du mal à s'en sortir ?

La loi dit qu'un étranger ne pouvant subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille n'a pas le droit d'être sur le territoire. Pourquoi sont-ils là ?

Tyler Durden  a écrit le 01/11/2012 à 17:32 :

Les soviétiques sont de retour !!!

loukis  a écrit le 01/11/2012 à 17:17 :

un inventaire... pour accoucher d'une sourie.... Dans trois mois il feront une commission, dans 6 mois ils demanderont un rapport parlementaire... etc... on la connais la technique des politiques... Donc rien a craindre pour les proprios et les SDF resteront dehors pour y mourrir pour certains... ça se passe ainsi aux pays des droits de l'homme.. enfin ça pourrait être pire, nous pourrions ne pas avoir les investissement du qatar !! faut surtout pas qu'on leur fasse payer des impôts a ces gens là !!! on porrait courrir a la catastrophe !

alternative  a répondu le 01/11/2012 à 18:01:

si tous les gens genereux comme vous hebergent un sdf, he ben plus personne ne se retrouve a la rue... quelles excuses avez vous pour ne pas le faire? ( oui bon, merci de nous epargner le traditionnel ' je n'en n'ai pas les moyens moi')

Gilles1  a écrit le 01/11/2012 à 16:58 :

C'est cela qui va certainement diminuer le déficit. Une fois installés les "sans logis" originaires à 99% d'Afrique, ne partiront plus ou laisseront les lieux dans un état déplorable. Qui paiera les charges, l'électricité et l?eau ? Bon courage aux voisins.

Bili hari  a écrit le 01/11/2012 à 16:52 :

Il ne doit pas manquer de casernes vides, sur la plateau d'Albion, ou au Valdahon.. les SDF, sans domicile et sans travail y trouveront à s'employer utilement..

floppy  a écrit le 01/11/2012 à 16:49 :

n oubliez pas les résidences secondaires. Certaines personnes agées qui ne veulent plus se déplacer le déclarent en tant que résidence secondaire. Il faut donc redéfinir le status de résidence secondaire et pousser pour les réquisitionner.

Formule Magique  a répondu le 01/11/2012 à 18:50:

C'est une excellente idée. On confisque les biens des particuliers, pour y mettre d'autres particuliers sans le sou. Ensuite, pour payer ces particuliers spoliés, l'Etat va devoir augmenter les impots, qui seront bien évidemment payés par les particuliers "nantis", et qui serviront a assurer de quoi bouffer aux autres.. résultat, nous aurons réussi a créer de nouveaux pauvres, par la force de l'Etat providence.. Beau programme... Aujourd'hui on ne tente pas de tirer les pauvres vers le haut, pour assurer l'égalité, il est tellement plus simple de faire couler ceux qui ont réussi a avoir un peu...

Britannicus  a écrit le 01/11/2012 à 16:47 :

Il faudra indemniser les propriétaires. Encore des dépenses qui vont générer toujours plus d'impôts sans oser le dire : on verra bien demain, n'est-ce pas ? Le pilotage à vue continue. Le couac ne va plus tarder.

couac,couac et recouac...  a écrit le 01/11/2012 à 16:44 :

Z'airault et Mdme 2% ne disent pas comment ils financent loyers et dégradations , sans doute avec nos impôts , ils sont trés fort pour se servir.Je doute de plus que l'immigration massive et souvent prioritaire qu'il nous prépare soit solvable.

incroyable  a écrit le 01/11/2012 à 16:36 :

Il n'a pas autre chose à faire?

JBD  a écrit le 01/11/2012 à 16:30 :

Qu'on approuve ou pas , c'est une décision courageuse, bravo Mr le Premier Ministre ! En ce qui me concerne avec ce choix , vous marquez des points, personne en France ne devrait être contraint de dormir dans la rue.

marcel  a répondu le 01/11/2012 à 16:48:

Vous n'auriez pas une ou deux chambres chez vous de libres ?

co....ie  a répondu le 01/11/2012 à 16:49:

il fautr commencer par virer les locataires des HLM dont les revenus sont superieurs auyx plafonds cela liberera de la place pour les mal loger. l'etat ne peut pas tout faire

Viking  a répondu le 01/11/2012 à 17:00:

Najat Belkacem dans son logement de fonction de 149 m carres pourrait loger quelques SDF et ainsi montrer l'exemple ? Pas mal non comme exemplarité d'avoir un logement si vaste ...

chris  a écrit le 01/11/2012 à 16:26 :

La France, dernier pays communiste au côté de l'Inde, de la Corée du Nord, de Cuba, du Vénézuéla et de la Biélorussie...

bien bien  a écrit le 01/11/2012 à 16:26 :

a ne rien faire sauf a se mettre a dos l'ensemble de la population, ce gouvernement va reussir a mettre tous les français dans la rue. les chomeurs car pas d'emplois, les riches car trop d'impots (il s vont partir), les entrepreneurs car trop d'impots, (ils vont partir aussi), la classe moyenne qui ne peut pas partir et qui elle descendra bruyamment dans la rue. mai 2013 un nouveau mai 68. que du foutage de gueule. pour liberer des logements c'est assez facile mais pas t4res politiquement correct. il suffit de demander aux locataires de logement sociaux avec des revenus au dessus des plafond de chercher un logement dans le prive. mais oseront ils faire cela? NON, mais c'est une solution

Viking  a écrit le 01/11/2012 à 16:19 :

Plutot que de reflechir vraiment, plutot que trouver des solutions sur le long terme pour eradiquer la misere (creation d'emplois, plan d'investissement, dynamisation de l'economie en faveur des PME, formations continues...) vos gouvernements s'entetent a mettre des pansements sur une fracture ouverte pour faire des effets d'annonce et de com' mediatiques ... Pendant ce temps, la gangrene de la misere se propage toujours plus d'annee en annee. La France a besoin d'un chirurgien, or elle ne dispose que de lampistes accros aux medias

+1000  a répondu le 01/11/2012 à 18:03:

Sans aucun projets pour leurs citoyens, les dirigeants français et européens baissent leur culotte devant la terre entière, ce qui provoque plans sociaux et délocalisations chez nous. Arrêtons l'hémorragie d'urgence, SVP !