La Tribune

Immobilier : la fiscalité des plus-values sera très favorable jusqu'à la fin 2013

Jusqu'à fin 2013, la fiscalité des plus-values de cession sera très favorable. (c) Reuters
Jusqu'à fin 2013, la fiscalité des plus-values de cession sera très favorable. (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Mathias Thépot  |   -  804  mots
Alors que les marchés immobiliers du neuf et de l'ancien ont connu un début d'année difficile, les quatre derniers mois de 2013 pourraient être plus favorables grâce à la fiscalité attrayante qui s'appliquera aux plus-values immobilières.

Que ce soit dans le neuf ou dans l'ancien, le marché de l'immobilier français s'est gelé au début de l'année 2013. Le nombre de mises en chantier au premier trimestre s'est notamment écroulé de 11,2 % par rapport au même trimestre de l'année précédente.

De même dans l'ancien, l'indice Notaires-Insee indiquait que les transactions s'étaient contractées lors du premier trimestre, puisque le nombre de ventes réalisées entre avril 2012 et mars 2013 est estimé à 663.000, soit un repli de 6,2% par rapport au niveau des transactions constaté sur l'ensemble de l'année 2012.

Ce gel des transactions intervenu tôt dans l'année a fait craindre le pire aux professionnels du secteur, qui tablaient sur un nombre de ventes inférieur à 600.000 en 2013, soit plus de 200.000 de moins que lors des années les plus fastes.

Les quatre derniers mois particulièrement favorables en matière de fiscalité

Depuis, le ministère du Logement s'est activé pour redynamiser le marché immobilier français grâce à une batterie de mesures, dont plusieurs ont été intégrées au projet de loi "ALUR", qui sera examiné à partir du 10 septembre 2013 par les députés.

>> Lire aussi : Immobilier, le projet Duflot en 5 mesures phares

Les différentes annonces de la ministre du Logement Cécile Duflot depuis le début de l'année ont ainsi eu pour mérite de faire repartir le marché du neuf au deuxième trimestre (+8% des mises en chantier).

Mais pour rattraper le retard accumulé au premier trimestre, il faut davantage. Le salut pourrait cependant venir des quatre derniers mois de l'année, qui seront particulièrement favorables en matière de fiscalité de plus-values immobilières.

Modification du système des abattements pour les résidences non-principales...

Dans l'ancien notamment, le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a récemment annoncé une réforme des plus-values dégagées lors des cessions de résidences non-principales pour soutenir les transactions à court terme.

Concrètement, à compter du 1er septembre, le système des abattements pour durée de détention va être modifié. Ils passeront à 6% par an à partir de la 6ème année de détention du bien, puis à 4% la 22ème année pour aboutir à une exonération au terme de 22 ans, au lieu de 30 ans actuellement, comme l'avait indiqué François Hollande sur M6 en juin,

>> Lire aussi : Immobilier : un abattement exceptionnel sur les plus-values de cessions de résidences secondaires

Le bulletin officiel des finances publiques a précisé le 6 août qu'un barème différent sera également appliqué pour les prélèvements sociaux (15,5%) : à compter de la 6ème année de détention, l'assiette imposable sera ainsi réduite de 1,65% par an, puis de 1,60% la 22ème année et de 9% par an à partir de la 23ème année. Ce qui mènera à une exonération totale au terme de 30 ans. Enfin, une fois les abattements pour durée de détention retranchés, un abattement fiscal exceptionnel de 25% sera appliqué sur les plus-values des cessions effectuées entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014.

 ... et suppression pour les terrains à bâtir ?

En revanche, pour les plus-values de cession de terrains à bâtir, le gouvernement ne compte pas offrir de cadeaux fiscaux au-delà du 31 décembre 2013. Après cette date, les abattements existants pour durée de détention devraient être purement et simplement supprimés. Il ne serait alors plus possible pour un propriétaire d'espérer être exonéré de plus-value après 30 ans de détention d'un terrain. A ce jour, lors de la cession d'un terrain à bâtir, la plus-value réalisée est imposable au taux global de 34,5 %, dont 19 % d'impôt sur la plus-value et 15,5 % de prélèvements sociaux. Ensuite, un abattement progressif pour durée de détention s'applique, conduisant à une exonération totale de la plus-value immobilière après trente ans de détention.

En souhaitant supprimer ces abattements pour les promesses de vente signées après le 31 décembre 2013, le gouvernement affiche clairement sa volonté d'inciter les propriétaires de terrains nus à revendre le plus rapidement possible. Ce, pour libérer du foncier qui se fait très rare dans les zones les plus tendues où la demande surpasse largement l'offre de logements. Les effets d'une telle mesure en termes de mises en chantier ne se feront en revanche pas ressentir en 2013, mais plutôt en 2014.

Il n'est cependant pas encore certain, qu'après examen du projet loi de finance 2014, ce dispositif d'abattements pour durée de détention de terrains nus soit totalement supprimé. Il n'est pas à exclure qu'il puisse être, comme pour les plus-values de résidences non principales, remplacé par un autre dispositif. Mais il ne fait aucun doute qu'en attendant, les propriétaires ont intérêt à vendre.

Réagir

Commentaires

MIROBOLAND  a écrit le 16/08/2013 à 16:22 :

le titre de l'article est une plaisanterie !!!
alors qu'il y a juste un peu plus d'un an, l'exonération de plus value était de 15 ans, ce qui me parait déjà long, le gouvernement et l'auteur de l'article voudrait nous faire croire que la fiscalité immobilière devient -sic-très favorable ?!? ils oublient simplement de dire que la partie plus value pure sera exonérée au bout de 22 ans, mais que la partie charges sociales reste inchangée, exonérée sur 30 ans...la belle affaire !!! quand on a 40 ans et qu'on vous pousse à invertir pour loger des gens, vous ne serez exonéré de tout impôt que 30 ans plus tard...la belle affaire !!!...quel intérêt d'investir sur 30 ans et se taper des locataires pendant 30 ans...? aucun, et quand on a fait sa carrière, on sera liquide- même si l'espérance de vie s'améliore; quel intérêt de récupérer de l'argent à cet age là ? aucun ...hormis celui de transmettre de l'argent à ses héritiers, et dans ce cas là, autant faire de l'assurance vie...qui est défiscalisé alors que l'immobilier est assujetti à l'impot sur les successions...tout cela est une vaste plaisanterie.

vase communiquant  a répondu le 16/08/2013 à 17:04:

+1 ce qui m étonne est cette forme de mensonge permanent du GVT avec soutien de la presse :nous faire croire qu il s agit d un allègement fiscal promis par FH pour les PV tout en augmentant très fortement la CSG

heuhchefs  a répondu le 16/08/2013 à 19:12:

c'est sarkozy qui avait alourdi la fiscalité immo à la fin de son mandat, rafaichissez vous donc la mémoire, après ça devait être fait.

cdf  a écrit le 16/08/2013 à 9:04 :

vu que les taux remontent, il vaut meiux vendre (si on trouve un pigeon) maintenant que plus tard. Quitte a payer plus d impots ! Il vaut miuex vendre 100 et payer 20 d impots (reste 80) que vendre a 50 dans 5 ans et ne rien payer !

La bulle immobiliere est en train d exploser. ce qui est d ailleurs une bonne chose pour l economie francaise (moins d argent englouti dans le logement = plus pour l investissement dans l industrie ou la consommation). dommage pour les rentiers et les baby boomers. il valait vendre quand il etait encore temps

profil type du rentier  a répondu le 16/08/2013 à 9:49:

Mais pourquoi voulez vous que les papy boomers vendent? Le rentier comme vous dites n a aucune raison de vendre puisque il dispose d une rente ! Le rentier comme vous dites est en général un cadre "fourmi"qui a investi dans le but de se constituer une retraite complémentaire , achat à crédit . En tant que cadre il n est pas rentier puisque la majorité de ses revenus viennent de son salaire ou de sa retraite .Et quelle drôle d idée de penser que tous les riches sont "pouris" et les pauvres "gentils".

mida  a répondu le 16/08/2013 à 10:01:

ignorant

Milouzze  a répondu le 16/08/2013 à 10:46:

Les papy boomers ont des maisons familiales trop grandes pour eux et des enfants qui n'ont pas d'apport pour acheter. Voila pourquoi ils vendent. Il n'y a qu'a jetter un coup d'oeil sur les annonces pour se rendre compte que la plupart des maisons à vendre ont 30 à 40 ans.

profil type du rentier  a répondu le 16/08/2013 à 11:55:

Exact @milouzze : le papy boomer a grande maison familiale ( résidence principale) et donc aucune PV sur cette résidence ce qui semble faire consensus auprès de tout le monde .

tron  a répondu le 16/08/2013 à 19:15:

"Mais pourquoi voulez vous que les papy boomers vendent?"mais parce qu'ils auront besoin d'argent , qu'ils perdront plus en attendant demain pour vendre et que les rendements des rentes vont devenir de plus en plus moisis

profil type rentier  a répondu le 16/08/2013 à 20:24:

@tron: je vous invite encore a regarder le profil type du bailleur ( site credit immobilier) ; l erreur est de penser qu il ne vit que des ses loyers : si notre bailleur a sa retraite de cadre , le revenu de son loyer ( après charges et taxes: 40% du loyer) , ses 3 poules pondeuses qui lui rapportent 3 oeufs par jour ; pensez que notre rentier va vendre ses poules pondeuses si le cours de la poule pondeuse s effondre ou que le cours des oeufs s effondre?

tron  a répondu le 17/08/2013 à 7:53:

oui parce que désormais les perspectives ne sont pas bonnes : il vaut mieux perdre la main aujourd'hui que le bras demain.

nounours  a répondu le 17/08/2013 à 13:11:

@milouzze demande toi plutôt pourquoi tes parents ne veulent pas t'aider pour ton apport . quant à décider si leur maison est trop grande pour eux, cela ne te concerne pas. En fait , tu voudrais que tes parents rentrent dans un F1 pour t'installer dans leur maison. avec une telle mentalité , tu n'es pas prêt d'avoir ton apport.

Montpellier  a écrit le 15/08/2013 à 23:21 :

Je rentre de vacances du Sud-Aveyron (Arrondissement de St-Affrique) et je puis vous assurer que le marché de l'immobilier est bien en train de s'effondrer : IL NE SE VEND PLUS RIEN ! On ne passe pas 1 rue sans voir des panneaux "à vendre" et les auegents immobiliers demandent aux "candidats" vendeurs, d'ATTENDRE (ils ont tellement de produits à la vente que certains demandent de voir ailleurs : sur la Région parisienne !)
Pour la location, cela ne va guère mieux, en fermant toutes les Administrations, il n'y a plus d'activité, plus de travail, donc plus de location. Je pense que cette situation n'est pas seulement locale, mais générale !

@Montpellier  a répondu le 16/08/2013 à 2:37:

"Pour la location, cela ne va guère mieux, en fermant toutes les Administrations, il n'y a plus d'activité, plus de travail, donc plus de location." : Voilà ce qui arrive quand il est plus rentable et moins risqué d'investir dans la pierre que dans des entreprises. Applaudissez l'effet bonus : La génération qui paye actuellement son logement deux à trois fois plus cher pour être née dix ans trop tard aura des facilités pour économiser afin de lancer des entreprises. Pour avoir jeté un oeil sur les prix dans votre coin par curiosité : Vous êtes nombreux à gagner de quoi acheter des maisons à plus de 150 000 euros dans votre coin? A en croire le revenu moyen de 23 000 euros, vous vous êtes aussi imaginé que vos enfants auraient des planches à billet?

Montpellier, vous répond  a répondu le 18/08/2013 à 10:47:

Sachez tout de même que dans "LA REALITE" la MÊME MAISON vaut 4 fois plus cher à Montpellier que sur le St-Affricain (Sud-Aveyron). Si toutefois vous souhaitez acheter 1 maison dans ce coin de l'Aveyron, au prix de 150 OOO euros, vous pouvez en trouver 1 de très belle (puisque les agents immobiliers ont "massivement" baissé (à ce jour) leurs évaluations

OUOUI  a écrit le 15/08/2013 à 22:37 :

non

OUI C VRAI  a écrit le 15/08/2013 à 22:36 :

Des cons y en a partout mais en france on les reconnait a leur carte UMP

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 23:38:

Je connais des Encartés P.C.F; P.S; U.D.I.; U.M.P; F.N. Moi-Même de Droite ( Pour etre très Franc :de Droite de type Ronald Reagan-Bush Père : Parti Républicain), j'apprécie tel ou tel, Indépendamment de son appartenance que pourtant je connais. Ainsi, j'apprécie plus certains Communistes et Socialistes que Certains de Droite, et inversement. Il n'a pas que des "cons" à l'U.M.P et pas que des "Cons" à Gauche. Les qualités de C?ur, n'ont pas de Parti. des Chefs d'Entreprises "U.M.P" par exemple, sont pour un certain nombre, très Sociaux. D'autres "P.S", j'en connais, sont de Formidables Gestionnaires, que j'admire. Et inversement. Je n'apprécie pas du tout "Moi Président, Je" (Hollande). Pour autant j'apprécie davantage à La Défense Le Drian, à Hervé Morin, et Tout autant Valls à l'Intérieur, tout aussi bon à cette fonction, que Nicolas Sarkozy pour qui je revoterai s'il revient.

Pilotin  a répondu le 16/08/2013 à 2:38:

J'ai aussi une cousine qui a toujours voté Socialo-Communiste : 1974 Mitterrand, Candidat unique du P.S et P.CF (de Georges Marchais), qui a échoué de justesse (- de 500000voix) Elle a toujours été ancrée à Gauche. Mes opinions sont opposées, et pourtant je l'apprécie beaucoup. Nous avons de très interessantes discussions. Chacun s'écoute sans jamais se couper la parole, se respecte. Elle a de bons amis(es) dans tous les milieux, comme moi-même.

Pilotin  a répondu le 16/08/2013 à 2:42:

Faute de frappe : "les qualités de c?ur n'ont pas de Parti"

@ouicestvrai  a répondu le 16/08/2013 à 7:37:

on est parfaitement d'accord

gandhi un peu !!  a écrit le 15/08/2013 à 22:27 :

une des solutions pour faire vendre et lancer le krach.
les mutliproprietaires devraient etre taxé a partir de 3 residences au dessus impots fonciers de 10% du prix du bien par an.mon proprietaire a nantes avec sa femme est rendu a 17 adresses (immeubles) qui lui appartiennent environ 6 appartement en moyenne de 50m2 aussi en moyenne. bref ils jouent au monopoly , est il morale juste et economiquement souhaitable de laisser ces minorites riches continuer ainsi ???

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 23:48:

Pénalisez les fiscalement, ils désinvestisseront de l'immobilier, et vous verrez le désastre économique pire encore. Bon courage alors, à l'Etat et à tous les Contribuables (ce qu'il en restera) pour Fournir et Financer du Logement Social pour Tous.

@Pilotin  a répondu le 16/08/2013 à 2:44:

"Pénalisez les fiscalement, ils désinvestisseront de l'immobilier, et vous verrez le désastre économique pire encore." : Postula absurde d'une droite qui favorise la rente facile dans la pierre au lieu de diriger l'investissement vers les entreprises. Ils vont naturellement vers la solution la moins risquée et la plus rentable : Si les gains dans l'entreprise était moins taxé que ceux dans la pierre, nous ne ferions pas face aux problèmes de chômage actuel. Seulement, vous êtes suffisamment endoctriné pour vous imaginez être utile quand vous bénéficiez de mesures fiscales qui ne servent qu'à orienter vos votes aux détriments de l'économie.

Al  a répondu le 16/08/2013 à 14:12:

Je crois qu'il y a bon nombre de Pilotin qui sont persuadés de faire oeuvre utile, d'être des investisseurs, parce qu'ils achètent de l'immo et font des plus-values sans risque. Si le secteur immobilier pouvait crever en France, ce serait tellement bénéfique à l'économie. Mais l'idée que tout l'argent qui va à l'immo ne va pas aux vraies entreprises est un discours qui commence à passer. Ceux qui "investissent" dans l'immobilier en indiquant faire du logement social, ignorent à quel point nos PME crèvent du manque de cet argent qui va à l'immobilier. Tandis que les PME allemandes sont bien financées puisque les allemands n'ont pas à se ruiner pour du logement, leur épargne est placé dans leurs entreprises et donc dans la création d'emploi. Mais @Pilotin, Vous vous méprenez sur l'idée que la politique ayant consisté à transformer l'immobilier résidentiel en produit financier d'investissement est le monopole de la droite. C'est une politique partagée par la droite et la gauche, malheureusement et même Duflot n'arrive pas tout à fait en sortir tellement c'est populaire. L'électeur qui fait de l'argent facilement simplement en achetant un bien et en laissant le temps passer, est de droite ou de gauche. Les politiques type Scellier, Robien et autres qui ont bien aidé au gonflement des prix ont été crées sous la droite et maintenues sous la gauche. Mais lorsque la génération qui s'est bien enrichie avec l'immobilier et qui fait actuellement des plus-value considérables, mais financées par l'endettement sur plus de 25 ans des primo, s'apercevra que les entreprises françaises ne peuvent recruter et que les jeunes sont au chômage ou s'expatrient, il ne faudra pas venir pleurer.

tron  a répondu le 17/08/2013 à 7:56:

et dire qu'à les entendre, toutes ces plus-values faites en ne branlant strictement rien ne devraient pas être taxées

tron  a répondu le 17/08/2013 à 7:57:

Le gouvernement UMP a non seulement pas encouragé le travail, mais les rentes et l'oisiveté.

@Al  a répondu le 18/08/2013 à 3:31:

"Ceux qui "investissent" dans l'immobilier en indiquant faire du logement social, ignorent à quel point nos PME crèvent du manque de cet argent qui va à l'immobilier." : Il y a de quoi pleurer quand on voit nos entrepreneurs face aux allemands sur les salons. Techniquement, ils sont aussi bon, seulement l'Allemand dispose de moyen lui permettant de louer une grande salle où il amène ses machines pendant que le français promène quelques belles pièces dans sa valise... "L'électeur qui fait de l'argent facilement simplement en achetant un bien et en laissant le temps passer, est de droite ou de gauche." : L'électeur oui... Du reste, Duflot met clairement des garde-fous pour limiter l'effet inflationniste (du coup, ils n'en veulent pas, ce qui n'est pas plus mal). "Mais lorsque la génération qui s'est bien enrichie avec l'immobilier et qui fait actuellement des plus-value considérables, mais financées par l'endettement sur plus de 25 ans des primo, s'apercevra que les entreprises françaises ne peuvent recruter et que les jeunes sont au chômage ou s'expatrient, il ne faudra pas venir pleurer." : Ils s'en moqueront tant que les retraites seront indexées non pas sur les cotisations, mais sur l'inflation... Car s'ils ont saccagé l'économie en votant pour le plus offrant, ils lanceront une "révolution" contre celui qui ne sacrifiera plus les plus jeunes pour maintenir leurs trains de vie.

louis  a écrit le 15/08/2013 à 22:21 :

rien a voir avec la droite moi j ai une carte a l ump et j attends avec impatience le krach. Heureux proprietaire de 2 maisons et un appartement. le prix de mon patrimoine immo evalué en 2001 etait de 356 000e aujourdhui estimer a 870 000e sans travaux a part l entretien. ducoup l ISF me tape beaucoup alors que je ne travailles plus.

jean  a écrit le 15/08/2013 à 22:18 :

encre un article pro droite. pour tout le monde l interet est que l immobilier krach. sauf les notaires agents immobiliers et speculateurs.

cdf  a répondu le 16/08/2013 à 9:00:

et les vieux ! eux souhaitent vendre cher ce qu ils ont achete pas cher ils y a 30 ans

Rosier  a écrit le 15/08/2013 à 21:54 :

On croirait que la fiscalité est la seule motivation à un achat immobilier.
Cependant, la fiscalité française est bien polluante.

pinky  a écrit le 15/08/2013 à 18:05 :

le coup de la CSG va faire très très mal.devrons nous taper sur la table à la façon Nikita car on nous embobine?

claude34  a écrit le 15/08/2013 à 17:24 :

Ok, mais je ne comprends pas ce qui justifie que les prélèvements sociaux aient un système différent de l'imposition du reste. On n'était pas supposé faire plus simple ??

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 17:35:

Z avez pas compris? Effet d annonce avant municipales

LOCATAIRE  a répondu le 15/08/2013 à 22:30:

TON LOYER PERCU PROPRIO EST COMME LA GABELLE EN SON TEMPS HONTE A TOI RENTIER DE LA MISERE.

miroboland  a répondu le 16/08/2013 à 16:46:

mais quand vous travaillez, vous percevez bien un salaire ?
le capital; c'est du travail qui a été thésaurisé-par des travailleurs plus économes que d'autres-je n'ai rien inventé, c'est marx qui l'a thésaurisé, par ailleurs, 60 à 70 % des propriétaires sont des gens qui ont acheté un logement pour améliorer leur retraite, qui font que vous avez un toit. Actuellement tout est fait pour décourager ces gens là-normes, fiscalité, impayés, travaux, emmerdes. Le jours où la majeure partie aura disparue, puisqu'on industrialise tout, y compris l'immobilier, vous aurez affaire à d'énormes groupes locatifs, qui eux travailleront sur 30 ou 40 ans leurs investissements...et là, vous allez vraiment souffrir, car eux auront des bataillons d'avocats et feront voter des lois en conséquence sur les mauvais locataires, les normes écolos seront appliqués,car cela sera inclus dans leur invetissement-et cela a un cout-très cher- ils maintiendront le marché en tension permanente pour maintenir les prix de marché tendu aussi bien sur les loyers que pour toujours conserver leur capital-et là vous regrettrez l'époque du petit investisseur qui prélevait la "gabelle" selon vos termes...un derrnier mot; si vous trouvez votre loyer trop élevé, construisez, achetez, d'autres le font bien...mais arrêtez de pleurer, j'ai un ami qui a 58 ans, électricien de base, il a bossé, bossé et il a quatre ou cinq logements en fin de carrière, mais effectivement, cela ne s'est pas fait tout seul, il a bossé tous ses week end pendant 15 ans...moi, j'appelle cela être courageux et bosseur, mais ce n'est pas une cigale qui pleure gabelle, c'est une fourmi travailleuse qui paye beaucoup d'impots...

tron  a répondu le 17/08/2013 à 8:00:

Pourtant ces gens là existaient auparavant, ces investisseurs institutionnels, et ce n'était pas l'apocalypse, ça fonctionnait même très bien, la bulle des particuliers que nous connaissons aujourd'hui est bien la pire qui n'ait jamais existé.

@miroboland  a répondu le 18/08/2013 à 3:40:

"un derrnier mot; si vous trouvez votre loyer trop élevé, construisez, achetez, d'autres le font bien..." : A vomir avec des terrains qui représentent à eux seuls 4000 euros par m² habitable... Si on vivait dans des endroits où les terrains se vendent à 50 euros du m², nous ne serions pas là râler devant ces pauvres propriétaires, lesquels s'étonnent de faire face à des impayés quand les premiers studios tombent à 500 euros avec des salaires dépassant les 1500 euros plutôt rare. Continuez bien à nier l'évidence : Vous êtes bien plus nourris aux allocations que vos locataires, car ce sont les APL qui permettent ce délire après que vous avez voté pour avoir le droit d'intégrer les aides dans les prix. "c'est une fourmi travailleuse qui paye beaucoup d'impots..." : Comparez vos taxes à celles qui frappent les entreprises quand vous ne servez à rien à l'économie! Vous êtes à un niveau de cecité tel que vous estimez que vous méritez de siphonner les revenus des jeunes qui partent les poches vides : Pitoyable!

pléonasme ?  a écrit le 15/08/2013 à 13:20 :

parfois je me demande qui écrit ces articles, ou ces titres, et pour quelle motivation. Le libellé de cet article me parait des plus hasardeux en parlant de "fiscalité très favorable" alors que nous sommes dans une fiscalité si ce n'est confiscatoire, qualifiable de quasi confiscatoire. mais je pense que nous n'avons pas encore tout vu quand vous aurez le jour venu une CSG à 19%.... et une "plus value" assimilable à un revenu et taxable à 40 ou 50 % en sus bien sur... Parlerez vous alors d'une fiscalité confortable ?

Midas  a répondu le 15/08/2013 à 16:38:

En effet, le texte de l'article est bien documenté et équilibré mais le titre et l'accroche dénotent. Quant à la conclusion qui affirme qu'il ne fait aucun doute que les propriétaires ont intérêt à vendre, elle me semble trop abrupte et manquer de nuances face à la diversité des cas.

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 16:55:

La C.S.G inventée et mise en place à 1.1% a été multiplié par 7 sur les revenus salariés ou non. Et multiplié par 15 sur les revenus du patrimoine. La C.S.G à 19% puis 25% sous peu, est inévitable. Et le dégout généralisé et le déclin Français également.

Eleonore  a répondu le 15/08/2013 à 19:40:

@Pilotin, savez vous qui a inventé la CSG ?c'est à l'initiative du gouvernement de Michel Rocard, à l'origine pour le financement de la protection sociale.Qui a supprimé en 82 l'indexation des salaires en fonction de l'augmentation des prix pour conserver le pouvoir d'achat ?c'est Jacques Delors PS alors ministre des finances. Si vous avez des doléances il faut les adresser au PS qui détricote toutes les mesures sociales. 2013 sous indexation des retraites complémentaires par rapport à l'inflation.

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 23:57:

Je connais tout cela : j'ai suivi de près ces déroulements.Cela est exact, et BIEN utile de le rappeler

anoustous  a répondu le 16/08/2013 à 11:38:

@Pilotin, votre remarque est juste, mais cette csg sur le patrimoine, notamment immobilier, est aussi délibéremment augmentée pour faire baisser les prix, déjà les non résidents n'investissent plus en immobilier Français, privé ou commercial, quand aux résidents Français ils apprennent ce que veux dire propirété, abusus et fructus à la mode socialo communiste version soft c'est à dire vidé année après année de son sens et de son contenu.

enarque  a répondu le 16/08/2013 à 12:14:

@anoutous : Je propose pour faire baisser le prix de l essence une nouvelle taxe de 15.5 % imposée aux distributeurs sur leur marge

patrixk  a écrit le 15/08/2013 à 11:26 :

Encore une annonce du gourvernement qui sera pas suivie.
Je suis Gestionnaire de Patrimoine Indépendant, à ce jour, il est très difficile de bien conseiller le client, avec toutes les lois qui changenet.
Alors je conseille plus desplacement financiers, avec capital garanti, et à forte rentabilité. Plus de 8 % par an.
Au plaisir de recevoir des commentaires. Bonne journée à tous.
Patrick

solo34  a répondu le 16/08/2013 à 12:58:

t'as qu'a te faire des c..en or alors M.Ponzy

pustekopf  a écrit le 15/08/2013 à 11:12 :

La fiscalité des revenus fonciers est exorbitante en France, et les loi dite de défiscalisation ne sont que des contrefeux; il me semble que le marché du neuf est totalement effondré et que l'ancien ne se porte pas bien;le problème des acquéreurs et des locataires est principalement un problème de solvabilité, et je serais curieux de connaitre à ce jour les stocks en invendus et le stock de biens non loués pour cette raison
Si le SMIC devient le salaire de référence à l'embauche de jeunes diplômés, il n'est pas possible que l'immobilier se porte bien, et il est préférable, dans ce cas de s'en écarter, sauf peut être en tant que résidence principale , en faisant bien sûr attention à ce que l'on acquière!

mastic  a écrit le 15/08/2013 à 10:35 :

avec l'immobilier et ses aléas,le coup de massue fiscal n'est pas terminé. 2014 sera le pompon. d'autant plus qu'il croit vraiment ou du moins il s'en persuade, que la fiscalité n'a pas d'effet sur la croissance !!!. c'est se moquer . les prélèvements supplémentaires vont pleuvoir. pire, en créant des emplois en trompe l'oeil, il veut faire avaler la couleuvre qu'il va inverser la courbe du chômage.Quelle désillusion dans 1an..les emplois subventionnés par l'état sont des emplois qui coulent le budget.on nous ballade .

matheo  a écrit le 15/08/2013 à 9:03 :

aussi bete que la prime à la casse effet d'aubaine que l'on paie apres

AH BEN  a écrit le 15/08/2013 à 8:52 :

Si c est dufflot qui s'en occupe, on est sauvé ! MDR

exactement  a répondu le 15/08/2013 à 10:11:

elle fait le boulot du gouvernement précédent qui n'a strictement rien branlé et a été à la botte de tous les lobbis que l'on puisse trouver.

@exactement..  a répondu le 15/08/2013 à 17:50:

pourriez vous expliquer votre propos. Ah oui sans être grossier c'est mieux, question d'éducation, mais développez, j'en bave de votre explication

HemHem  a répondu le 19/08/2013 à 13:28:

Je crois que M. Exactement nous expliquait que Duflot et le gvt actuel prennent les décisions que le précédent gvt aurait du prendre pour ne pas pénaliser l'économie française pour de longues années. Plus ? Ok. Dans un marché en surchauffe, la droite, soit disante plus "intelligente" économiquement que la gauche, s'en est allée sponsoriser la demande avec nos impôts, créant de fait une surchauffe encore plus grande de cette demande, et donc des conséquences encore plus désastreuses pour notre économie.
OK ?

ptitpère  a écrit le 15/08/2013 à 0:55 :

De toute façon je ne pense que ceux qui ont acheté au sommet de la bulle, c'est à dire depuis moins de 5 ans, feront de grosses plus values à l'avenir... A moins d'une période d'hyper-inflation, tous les élements sont là pour que les prix de l'immobilier en France se pètent la gueule dans les années qui viennent (effondrement économique, baisse des salaires et du pouvoir d'achat, remontée des taux, nouvelles taxes sur l'immobilier, loyers perçus surtaxés en impôt, quand ils ne sont pas carrément plafonnés...). D'ailleurs the Economist parle de prix surévalué de 50 ou 60% je crois, je vous laisse imaginer les pertes à venir pour les récents acheteurs...

claudus  a répondu le 15/08/2013 à 8:22:

votre article c'est du pipot car le marche immobilier est en train de s"effondrer il ne se vends plus rien .................................

ptitpère  a répondu le 15/08/2013 à 14:51:

Apprenez à lire et écrire claudus, c'est exactement ce que je dis là...

alcofribas  a écrit le 15/08/2013 à 0:17 :

Article bidonné et fiancé par le PS.
Je conseille aux bailleurs et investisseurs de rester à l'écart !!

blase  a répondu le 15/08/2013 à 7:24:

les notaires ou fiscalistes doivent rire de l'article et des commentaires

remi  a répondu le 15/08/2013 à 8:58:

@AlCOFRIBAS .on ne peut être plus clair. c'est une évidence

anoustous  a répondu le 15/08/2013 à 13:23:

jusqu'alors notre site d'actualité économique et financière préféré n'avait pas réputation à être une émanation socialiste, je me demande effectivement si ce n'est pas en train de changer...

Polaris  a écrit le 14/08/2013 à 23:15 :

Dire qu'il y a encore des neuneus qui croient que la baisse des prix et du nombre de transactions est dûe à la fiscalité. Alors que la réalité est à la fois évidente est tout autre: le problème n'est pas du côté des vendeurs ou des constructeurs/promoteurs (il y a pléthore de biens en vente et de programmes en cours de commercialisation en France) mais du côté de la solvabilité des acheteurs potentiels: salaires en berne, explosion du chômage, dégringolade généralisée du pouvoir d'achat, début de la hausse des taux d'intérêts... il est EVIDENT que les prix vont devoir s'ajuster à la baisse. C'est LA condition sine qua non pour une reprise des transactions et des mises en chantiers. Mais bon, il est plus facile et idéologiquement payant de laisser croire que cela a quelque chose à voir avec la fiscalité...

neuneu  a répondu le 15/08/2013 à 6:54:

Je suis neuneu : si l on revient à l ancien régime des pv ( 15 ans) je mets en vente IMMEDIATEMENT en baissant le prix . Les vrais neuneus sont ceux qui pensent que parce que l immobilier a fortement augmenté il faut reprendre cette augmentation via les PV . Quand au neuf @polaris , je vous invite à voir votre électricien plombier de quartier et demandez lui une baisse de 40% .

Adu  a répondu le 15/08/2013 à 9:23:

Pour ma part je serai favorable à quelque chose de totalement différent :
1- Taxation des plus-values dure (Taux équivalent TVA+IR+les deux trois détails actuels (mutations, notaires)) et non dépendant d'un statut (principal/secondaire) ni d'une durée de possession. La logique : l'immobilier n'est pas un meilleur investissement qu'ailleurs, il est même moins risqué que la bourse, donc pour ré équilibrer on le taxe plus que les actions ou le travail.
2 - Suppression des niches fiscales immobilière (la logique à date est que ceux qui font rénover leur maison se la font financer par ceux qui n'en ont pas les moyens).
3 - Une fois que tous les gens sont convaincus qu'ils vont attendre une alternance : réforme de la taxe d'habitation / taxe foncière : indexation du calcul sur le bilan thermique des bâtiments, barème lié au nombre d'occupants (en termes de part du foyer fiscal, donc viable que pour la principale, les secondaires plus taxées). Bref l'état dit aux collectivités locales de se financer par cette taxe là et donne des règles simples et portant une logique écolo et favorisant le marché de l'emploi.

PS : Pour le bilan thermique : Pas le machin mafieux actuel : un coup de caméra thermique dans les rues une fois par mois d'hiver par le service des impots
PS2 : l'idée, vous l'aurez compris, c'est de revenir au fondamental : le logement fait partie de la base des besoins de l'humain, on doit le payer le prix le plus faible possible. Il a dérivé de sens depuis les années 70-90 puis cela a repris dans les années 2000, mais non, l'immobilier n'a :
- pas pour vocation à être un investissement sans risque et à haut rendement (défiscalisé par rapport aux autres). Le placement sans risque qui rapporte ça ne peut pas exister.
- pas pour vocation à être un fond de pension ; le problème du financement des retraites complémentaires est une chose, vouloir que les plus-values équivalent aux futurs coûts des maisons de retraite en est un autre, et vouloir mélanger les deux sujets est sans doute la pire des réponses.

PS3 : Ah, et il faudra aller ouvrir la concurrence aux BTP européens, c'est un milieu bien pire que les taxis.

Ghostly  a répondu le 15/08/2013 à 9:58:

+1. L'écart de situation entre l'acheteur et le vendeur tend vers son maximum. Il y a aujourd'hui un véritable différentiel "générationel" en France. Cet écart et l'augmentation des taux longs, qui ont été à des plus bas historiques grâce aux banques centrales, devrait ramener des prix de l'immobilier plus raisonnables. Néanmoins des biens de valeur et Paris ne seront jamais bradés.

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 10:00:

@adu: bonne base de discussion.Pour ma part je pense que scellier social ou le duflot ne sont pas de mauvais systèmes : 1)contrairement à tout ce qu on peut lire il ne coute RIEN à l état puisque la défiscalisation est inférieure à la TVA 2) c est l unique système ou les loyers sont réellement encadrés et modérés 3) C est et je vais dire un gros mot un moyen de se constituer une "retraite par capitalisation".Seul problème il engendre et pas certain ,si ce dispositif est limité ,une hausse des prix

Adu  a répondu le 15/08/2013 à 10:46:

@proprio : je suis d'accord, juste un ajout : il manque bien souvent dans les analyses sur le rendement locatif une réflexion de fond pour re-orienter le calcul de rentabilité. Actuellement avec Duflot et Scellier le gros de la rentabilité se fait sur la plus-value de vente du bien à terme.
Le loyer ne fait qu'aider à payer les intérêts. Il faudrait revoir pour que la rentabilité soit plus sur le loyer lui même. On fait un investissement locatif, non pas pour le loyer, mais pour les avantages fiscaux acquis pour la futur vente du bien. Pour parler entreprise : resultat d'exploitation nul, mais augmentation de valorisation du capital dans objectif de vente à terme (esprit start-up).
@Ghostly : Paris est un cas à traiter séparément. Le problème de Paris est la poursuite de la transition industriel -> service, du marché de l'emploi en France (les gens ne sont plus ouvrier à l'usine, ils sont aide à la personne ou restaurateurs), ayant pour un impact une encore plus grosse concentration des gens à Paris. La réflexion est de l'ordre de l'urbanisme. Au début du siècle passé on a créé le métro, ça a sauvé pendant 30ans, puis on a créé le RER et périph ça a donné 50ans supplémentaires. Désormais il faut une A86 boostée et un RER longue distance en mode TGV, l'objectif : faire 1er arrondissement périphérie ile de france en 10min.
Le problème : l'Etat Français a flingué toutes ses marges de manoeuvre financière. Donc va falloir solder les anciens investissements qui ont été des pures pertes et une fois la chose avalé on pourra peut être sans sortir.
A court terme, le seul espoir de Paris est l'émergence d'une vrai ville capable de concurrencer Paris du point de vue rayonnement (par rayonnement comprendre, voir des gens "dans le coups" se vanter d'être dans telle ou telle ville, actuellement c'est la "classe" de bosser à Paris...): peut être Lyon, Rennes, Bordeaux ou Nantes.

Polaris  a répondu le 15/08/2013 à 19:56:

@neuneu: vous n'en êtes très probablement pas un, mais vous êtes certainement un de ces innombrables "vendeurs touristes" qui cherchent à maximiser la plus-value de revente d'une résidence secondaire ou d'un investissement immo et n'ont donc aucune motivation réelle pour vendre leur bien.. D'expérience, je peux dire qu'il ne faut JAMAIS acheter à ce profil de vendeur: on perd son temps et la mauvaise affaire est quasi-garantie. Le fait que vous mettiez votre bien en vente ou non n'a donc pas grande importance, le seul fait que votre décision de vendre ou non soit influencée par la fiscalité indique que vous n'avez pas de motivation réelle. Les transactions normales se font entre des acheteurs solvables et des vendeurs vraiment MOTIVES (rares), qui vendent leur résidence principale (donc pas de problématique de fiscalité) pour de bonnes raisons (mobilité professionnelle, événement de famille, succession, retraite etc) et qui vendent donc au prix du marché pour racheter une autre RP derrière:ni plus, ni moins. Il n'y a rien de pire que d'acheter à un investisseur, c'est le B-A-BA. Sinon, je vous confirme que dans ma ville, les tarifs des artisans du bâtiment ont baissé de 3 à 5%: je n'ai jamais parlé d'un effondrement de 40% qui n'est d'ailleurs pas souhaitable, simplement les artisans qui veulent travailler adaptent leurs tarifs en fonction de l'évolution des revenus de leurs clients. C'est aussi simple que cela...

neuneu  a répondu le 15/08/2013 à 22:15:

@polaris : je partage votre avis sur un point : quand est vendeur on vend au prix du marché. Pour ma part j ai toujours vendu , résidence principale ou secondaire dans des délais très courts . A vous lire les "bonnes affaires " ce sont uniquement les résidences principales parce que les vendeurs n ont pas le désir de réaliser une pv ? Heu vous êtes sérieux ? Renseignez auprès des agences : 95% des biens sont surévalués ( résidences principales ou pas) .

Tuli  a écrit le 14/08/2013 à 22:53 :

Le problème c'est que plus personne ne croit en rien. La machine est donc grippée. Et tout s'arrête...même les transactions !

churchill  a écrit le 14/08/2013 à 21:00 :

tous ceux qui voudront echapper a l'impot vont mettre leur bien en vente, et les prix vont degringoler, parce qu'il n'y aura pas d'acheteurs en face et que les taux vont remonter... on va rire ;-)))

proprio  a répondu le 14/08/2013 à 21:56:

@churchill : comme j aimerais vous croire sur dégringolade des prix qui ne vont rien changer pour les bailleurs ..au contraire ils seront les premiers acheteurs si les prix s effondrent .Je vous rappelle que l abattement exceptionnel est sur la partie PV ( et non csg qui est alourdie) et qu un bailleur s il décide de vendre ne peut pas libérer son logement facilement du fait de la présence des locataires et donc pour fin aout 2014 laissez moi rire : bel effet d annonce c est tout .

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 18:17:

Voilà qui est Clair et Limpide Monsieur"Proprio". Quand on a dit ce que vous dites, on a Honnetement tout dit.

..  a écrit le 14/08/2013 à 20:42 :

Les Français avalent tout....

mais bien sur  a écrit le 14/08/2013 à 19:48 :

et l'année prochaine (et les années suivantes), encore du changement pour bien décourager tout le monde.

Pilotin  a répondu le 14/08/2013 à 21:11:

Effectivement, depuis 40ans ils jouent chaque année avec La Fiscalité : sur les 15ans à venir ils auront changé les règles 12 ou 13 fois. Cette loi fiscale, comme les autres avec durée; taux; etc...ne peut donc pas, plus que les précédentes ou que celles qui suivront, en modification, etre prise au sérieux.

Photo73  a répondu le 14/08/2013 à 21:14:

et aussi des mesures "exceptionnelles" pour "rattraper" les dérives, manque de ventes, rétention de biens, ... Mesures fortes catastrophiques avec un petit créneau d'air frais. A quand la simplification "définitive" ? Pour l'instant, ça s'entre-choque.

FAUX  a répondu le 15/08/2013 à 22:51:

Grace a l ump les smicards on de beaux et spacieux logements a moins de 1000e le metre carre.
mais les cadres aussi merci ump.
ps je suis agent immo

Pilotin  a écrit le 14/08/2013 à 18:44 :

Pour le Foncier Bati c'est une mesure Très positive, et Encourageante à plusieurs titres, qui aura, souhaitons le, d'excellents effets sur le plan de l'Intérêt Général et de l'Economie Française. Pour les Terrains c'est très injuste, et confiscatoire, et une mesure quasi-aveugle et arbitraire : la détention de terrain reste nécessaire et meme obligée dans de très nombreux cas, sans absolument aucune optique ou meme arrière pensée spéculative.

tab  a répondu le 14/08/2013 à 19:58:

Je trouve cette démarche hallucinante : taxer plus pour inciter à vendre ( terrains à batir) mais je n ai pas fait l ENA...

proprio  a répondu le 14/08/2013 à 20:11:

@pilotin: attention il ne s agit nullement de la fiscalité des pv comme elle existait avant : si les abattements sur pv sont ramenés à 22 ans l abattement sur csg reste sur 30 ans et est beaucoup moins dégressif ...bref une vraie usine à gaz

proprio  a répondu le 14/08/2013 à 22:30:

Une vraie usine à gaz et pire un grand mensonge : voir site fiscaonline qui montre l ex d une pv de 60 000e sur 7 ans . Pv + csg =19800e actuellement , 19000 avec nouveau calcul ( sans les 25%) ..l augmentation de la csg efface la baisse de la pv ..je dis bravo .

Pilotin  a répondu le 15/08/2013 à 2:37:

Vos démonstrations successives sont très claires et révélatrices. Quant au Gouvernement, il nous occulte toute visibilité pour le présent et pour l'avenir.

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 23:03:

encore un article ecrit par un sans domicile de gauche qui vit dehors donc qui connait pas le marche immobilier : donc je lui expliques : le marche immo ca monte toujours.
donc j achetes je revends j achetes je revends mais lui est trop a gauche pour comprendre ou pour avoir un loyer

Pilotin  a répondu le 16/08/2013 à 2:47:

Exactement.

@Proprio  a répondu le 16/08/2013 à 10:58:

Sauf que les prix baissent depuis 2012... Et que c'est loin d'être la première fois: 2009, 1991.
Et les prix n'ont jamais atteints ceux de 2008. Donc globalement, les prix baissent depuis 5 ans.
Il faut se réveiller...

Vendez, vite !!!  a écrit le 14/08/2013 à 18:19 :

Ces mesures ont pour objet de pousser à vendre... Et mieux vaut en profiter. D'autant que les taux devraient remonter fortement sous l'influence des taux américains, déjà remontés de 1%, et ce n'est qu'un début à cause des mesures de fin d'injections de liquidités de la Fed. Par contre pour les acheteurs, prenez votre temps, la baisse ne fait que commencer, n'oubliez pas les -35% en Espagne, USA, les -55% en Irlande, etc.

chut  a répondu le 15/08/2013 à 22:55:

PERSONNE NE DOIS SAVOIR QUE L ESPAGNE C ETAIT MOINS 38% ET NON -35% LES USA -34% IRLANDE -55% ITALIE -24% FRANCE +178% EN MOINS DE 10 ANS ET DEBUT D UNE TIMIDE BAISSE DE 2%. LA FRANCE EST T ELLE SUR UNE AUTRE PLANETE OU ELLE EST EN RETARD POUR SON KRACH IMMOBILIER?? PAYS LE PLUS SURRÉVAULÉ AU MONDE POUR SON MARCHE IMMOBILIER SUR 150 PAYS PAR THE ECONOMIST (DE DROITE) LA FRANCE WINNER. SURÉVALUÉE DE 45 A 50 %.
LE KRACH DEBUTE

info juste  a répondu le 15/08/2013 à 23:04:

rectif c a a atteint -44% en espagne

Eleonore  a écrit le 14/08/2013 à 17:33 :

C'est du grand n'importe quoi, pour que le marché reparte, il faut que le pouvoir d'achat des acheteurs augmente et la confiance revienne; Au lieu de supprimer les niches fiscales, le gouvernement les empile.

claudus  a répondu le 14/08/2013 à 17:58:

dans mon departement plus rien ne se vends , alors comment c'est ailleurs ? on est en recession et on nous dit qu'il y a 0,5 % de croissance , la croissance je n'en croit pas un mot ..................... a force de nous tromper il va y avoir un automne tres chaud .............car les vagues de licenciement vont reprendre ...............

Plouf  a répondu le 14/08/2013 à 18:16:

Relisais 1984, et vous comprendrez tout...

proprio  a répondu le 14/08/2013 à 18:48:

@eleonore : baisser un impôt n est pas une niche fiscale! Pour les pv la niche fiscale est exonération résidence principale ..

Spip  a répondu le 14/08/2013 à 18:57:

Les abattements pour durée de détention ne sont pas une niche fiscale; ils sont là pour tenir compte - imparfaitement - de l'inflation. Le système suivant serait plus équitable: aucun abattement pour durée de détention, mais revalorisation du prix d'achat en fonction de l'inflation. Seule la plus-value nette d'inflation serait ainsi taxée.

Eleonore  a répondu le 14/08/2013 à 22:07:

@proprio; Une exonération fiscale qui permet de payer moins d'impôts, rentre dans le cadre d'une niche fiscale.La loi Duflot sur l'investissement immobilier s'ajoute aux diverses niches qui existent en faveur de l'immobilier. Vont ils un jour comprendre que c'est une des conséquences de la hausse des prix de l'immobilier qui plombe l'économie et le pouvoir d'achat des ménages. @Spip En aucun cas les plus-values délirantes des dernières années ne sont justifiées par la hausse des salaires. On parle d'inflation lorsque les salaires sont indexés sur les hausses. C était le cas dans les années 60 et qui a permis aux emprunteurs de bénéficier de conditions très favorables.Les salaires ont subi une forte décrue depuis les années 80. le gouvernement de l'époque, socialiste, a mis fin à l'indexation des salaires sur les prix.

proprio  a répondu le 14/08/2013 à 23:02:

@eleonore : pas d inquiétude la loi duflot beaucoup moins avantageuse que le scellier classique est un bide comme l était le scellier social auprès des investisseurs ( pardon rentiers) qui se sont tous retirés et qui comme moi se tournent vers l étranger.. ( sauf si comme le prévoit @churchill les prix s effondrent)

LG  a répondu le 15/08/2013 à 8:37:

Sur la côte d'azur à Cagnes une maison de 200 m2 vue mer sur 1500 m2 passée de 1880000 euros à 1580000 en 3 mois, si çà c'est pas de la baisse!

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 9:01:

@lg : ne confondez pas prix à la vente et prix signé chez notaire . De tout temps les vendeurs surestiment leurs biens.

seriez vous tenancier d agence ?  a répondu le 15/08/2013 à 22:16:

je vois pas le rapport droite gauche, l article est justement objectif. moi je suis a droite avec ma femme on est a 6,8kf par mois en region parisienne. je ne veux pas me payer un appartement de 80m2 a 560 000e (a restaurer) qui en vaudra peut etre 350000 dans 5 ans. marre d etre une vache a lait. le partit allemand de droite et de gauche on aidé a garder un immobilier a prix plus bas 3 fois moins cher quand france en moyenne nationale.
Je ne veux pas me tuer au travail pour payer mes metres carres 8000e !!!

pour une fois  a répondu le 15/08/2013 à 22:40:

que vous ne dites pas une betise proprio

to lg  a répondu le 15/08/2013 à 22:42:

UNE MAUIS PASSE DE 1 880 000 A 1 580 000 VITE J ACHETES.
JE PLAISANTE JE TRAVAILLES J AI DONC PAS LE TEMPS DE TROUVERS 1,5 MILLIONS !!!
CETTE MAISON N ETAIT PAS A 600 000 FRANCS IL YA 2 DIZAINE D ANNÉES ?,

AUSSI  a répondu le 15/08/2013 à 22:44:

DE TOUT TEMPS LES VENDEURS FONT UNE PLUS VALUES AUSSI.
AH NON SAUF CEUX QUI VIENNENT D ACHETER OUPS PAS DE PLUS VALUE EN VUE POUR EUX PEUT ETRE DANS 50 ANS.

pas assez de droite toi  a répondu le 15/08/2013 à 22:49:

tu aurais du trouver trouver des simcards ca fait de tres bon locataires qui te paieront ton logement en quinze ans. apres tu peux aussi les exploiter dans une entreprise et leur vendre des mecicaments quand ils seront malades grace au travail. bref soit de droite ai plus de megalomanie. vie tes reves de dictateur seigneur de ton village.

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 22:58:

quand la droite reviendrae on vireras les taxes sur les plus values et on pourra acheter tous ce qui trainent pour le loué aux gauchistes a bien plus cher qu aujourdhui. moi j ai deja 5 gauchistes en locations ils paient cher mais ne sont pas tres propres. pourtant je leur loue une SDB...

PROPRIO  a répondu le 15/08/2013 à 23:00:

il faut que l immonilier reparte sinon a quoi bon mettre de l argent en immobilier , je suis comme pris au casino avec la folie du jeu. je veux que les prix montent toujours comme ca j achete je revends j achete je revends j achetes je revens. vous l auré compris je suis de droite.

proprio  a répondu le 15/08/2013 à 23:01:

oui mais moi j ai envi que les prix montent (genre 10% par an ca szerait bien) comme ca j achete je revends j achete je revends j achete je revends sinon si ca baisse a quoi bon etre de droite. jvais plus a leglise depuis longtemps.

morderire  a répondu le 16/08/2013 à 7:57:

l'augmentation des taxes c'est l'ump qui l'a mise en place avant de foutre le camp, par conséquent le retour de la droite baissera pas les impôts

proprio  a répondu le 16/08/2013 à 8:12:

@proprio ( 3 messages) : usurpation de pseudo pour discréditer: methode sur laquelle il n y a rien à dire et mieux dans ce cas partir

proprio  a répondu le 16/08/2013 à 8:19:

@proprio ( faux pseudo :3 messages precedents) quand on a aucun argument on ursurpe le pseudo de la personne pour le discréditer ...

lapucequipic  a répondu le 17/08/2013 à 14:25:

C'est bien beau d'augmenter la fiscalité sur le patrimoine mais dès lors que cela devient confiscatoire, personne ne vendra plus rien. Ce qui signifie plus de droits de mutations, plus d'impôt sur les plus-values, plus de constructions, donc plus de chômage et donc moins de TVA à rentrer,
Bref tout le contraire de ce qu'il faut faire.
Super les choix de Hollande.

tron  a répondu le 19/08/2013 à 8:44:

le patrimoine immobilier ne se délocalise pas donc on tapera la dedans ne vous faites pas d'illusion,et de plus en plus.
Et taxer l'argent issu de plus-values en dormant sur le dos de la population qui se lève tôt= rien d'illogique si on veut être logique.Vous êtes pas content allez investir dans les entreprises.