Logement à Paris  : Anne Hidalgo donne la priorité aux classes moyennes

 |   |  500  mots
(Crédits : Reuters)
La candidate à la mairie de Paris a pour priorité le logement. Elle veut rendre plus accessible le parc locatif privé aux classes moyennes.En créant notamment une agence qui aiderait à transformer les bureaux obsolètes en logements, recenserait les logements vacants et acquérerait des biens dans les copropriétés privées pour favoriser la mixité sociale.

La crise du logement qui sévit dans la Capitale sera la priorité numéro un de la candidate socialiste à la mairie de Paris Anne Hidalgo. Elle compte pour la résoudre mobiliser les ressources du secteur privé.

"Si la crise du logement a atteint un tel point, c'est aussi parce que le secteur privé n'a pas joué son rôle", juge Anne Hidalgo, qui ajoute avoir "conscience de la nécessité d'intervenir" sur ce marché.

Elle a donc assuré ce lundi lors d'une conférence de presse qu'elle agirait sur les loyers du secteur locatif privé qui pénalisent les classes moyennes. "Paris a un manque criant de logements dont le loyer se situe entre 13 et 20 euros le mètre carré", constate la candidate socialiste.

Lancement d'une agence publique-privée

Pour faire émerger une gamme significative de logements locatifs dits "intermédiaires", Anne Hidalgo propose de créer une agence publique-privée, qui prendrait la forme d'une Société d'économie mixte et dont le périmètre d'action "s'inscrirait dans l'espace du grand Paris", indique la candidate.

Cette agence serait financée "par les mairies et par les institutionnels privés". Ces derniers s'engageraient à louer à des prix inférieurs au prix du marché, en contrepartie de garanties de la collectivité sur les impayés de loyers, ainsi que sur les dégradations. L'agence aura également pour mission d'aider à transformer les bureaux obsolètes en logements, de recenser les logements vacants et d'acquérir des logements dans les copropriétés privées pour favoriser la mixité sociale.

Remettre sur le marché des logements vacants

La candidate socialiste entend remettre sur le marché entre "140 et 200 000 logements qui ne sont pas loués et sont donc vacants à Paris ». Elle veillera également à l'application de la loi sur l'encadrement des loyers que la ministre du Logement, Cécile Duflot, a fait voter la semaine dernière. Les logements sociaux seront également prioritaires pour la candidate qui promet de tenir l'objectif de 25% de logement sociaux à horizon 2025 et 30% pour 2030. Au total, "le budget alloué au logement se maintiendra autour de 500 millions d'euros par an", promet-elle.

La location plutôt que l'accession à la propriété

La candidate socialiste met donc clairement l'accent sur la location plutôt que sur l'accession à la propriété.

"Paris est une ville de locataires avec une forte mobilité, dans laquelle l'accession à la propriété n'est pas le sujet numéro un. Si nous arrivons à endiguer la hausse des loyers, il y a aura un effet bénéfique sur les prix de l'immobilier", explique Anne Hidalgo.

L'actuelle adjointe au maire de Paris n'engagera en outre pas de cession de foncier à moindre coût à des opérateurs privés pour favoriser l'accession à la propriété, "puisque l'on rentrerait alors dans des difficultés liées à la mise en place de clauses anti-spéculatives", ajoute la candidate. Au final, Anne Hidalgo promet, si elle est élue, que 10.000 logements nouveaux par an seront disponibles à la location pour les parisiens… pas une mince affaire.

.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2013 à 21:56 :
Il faudrait déjà envisager l'expulsion des HLM, des cadres supérieurs ou dirigeants, de certains journalistes.

Ou bien un revalorisation de leur loyer sur la base des tarifs du privé.

a écrit le 24/09/2013 à 13:00 :
Le bilan de la majorité PS-Verts depuis 2001 est désastreux, et particulièrement en matière de logement, où d'une part seuls les cas sociaux ont été favorisés à coup de HLMisation à marche forcée, ruineuse pour les finances de la ville, et d'autre part rien n'a été fait pour lutter contre la transformation de logement en bureaux (souvent vides) ou en chambre meublées pour touristes. Se réveiller à 6 mois des élections, la ficelle est un peu grosse.
a écrit le 24/09/2013 à 12:48 :
si elle réalise comme son ex petit ami Hollande ses fausses promesses parisiens ne soyez pas pressés / rien ne passera apres le mois d'avril une fois installée dans les 1000 M ² de l'hotel de ville
a écrit le 24/09/2013 à 12:46 :
et pourquoi cela n'a pas été fait au bout de 12 pouvoir PS absolu à Paris ??
a écrit le 24/09/2013 à 12:06 :
Elle devrait abandonner comme NKM , et laissez la place à d'autres cela changerait un peu !
a écrit le 24/09/2013 à 10:45 :
Hidalgo donne la priorité à... son élection; pour le reste, des promesses, toujours des promesses
a écrit le 24/09/2013 à 10:25 :
encore un piège et une usine à gaz de plus. c'est tellement cousu de fil blanc que dans l'année qui suivra ,les surtaxes et surimpositions suivront aussi.
a écrit le 24/09/2013 à 10:18 :
je pense que comme Hollande, Hidalgo sera elue, non sur un programme ou une valeur reconnue mais bien sur une degoutation de "l'autre"....
Réponse de le 25/09/2013 à 11:33 :
Voire un "dégout" non?
a écrit le 24/09/2013 à 10:17 :
un politique qui s interesse aux classes moyennes?? MMMaiias c est incroyable c est une révolution on est donc plus bons à payer les excentricités du gouvernement et financer les faignants??...Ou est l arnarque??
Réponse de le 25/09/2013 à 10:41 :
Il n'y a pas de différence... On matraque la minorité pour financer son clientélisme...
a écrit le 24/09/2013 à 7:56 :
Comme tous les socialistes, Mme HIDALGO (pur produit du fonctionnariat à la française) caresse les électeurs parisiens dans le sens du poil pour mieux les tondre une fois élue à l'instar de notre président !
NKM n'est pas mieux hautaine et déconnectée...
a écrit le 24/09/2013 à 7:50 :
Transformer des bureaux en logements coûte très cher : tout simplement parce qu'il faut reprendre toute la gestion des fluides, installer et raccorder des salles de bains et des cuisines là où ce n'était pas prévu à l'origine, et complètement revoir les circulations. Sans compter les procédures d'urbanisme de déclassement de la destination des locaux ni la moins value pour l'immeuble qui est rétrogradé d'usage de bureaux à celui d'habitation et entraîne une très forte moins-value pour son propriétaire. C'est vraiment une idée dispendieuse de riche ou de dame patronesse désoeuvrée.
Réponse de le 25/09/2013 à 10:42 :
Elle est riche de l'argent des autres...
a écrit le 24/09/2013 à 7:32 :
Une annonce par jour, et toujours avec une accroche laissant accroire l'idée que la mauvaise expérience Delanoë est finie... ces socialistes sont impayables. Ce serait risible si NKM ne se croyait pas obligée de faire une politique de gauche. D'un autre côté, n'étant pas de droite, ni libérale, que peut-elle faire d'autre?
a écrit le 24/09/2013 à 7:31 :
Et encore une agence avec des fonctionnaires!!!
a écrit le 24/09/2013 à 7:11 :
tous, sauf un ou une socialiste.
Réponse de le 25/09/2013 à 10:43 :
Voilà un programme intéressant !
a écrit le 23/09/2013 à 22:50 :
Avec les retraites peau de chagrin", on va avoir de plus en plus de mal pour payer un loyer....ne parlons même pas d'une maison " de retraite"!!!!!!!
a écrit le 23/09/2013 à 21:09 :
Anne et François engendrent ...une même vision .
a écrit le 23/09/2013 à 21:05 :
La jeune retraitée de France a la grosse tête.
J'espère quelle ne sera pas élue de tout mon c?ur!
Delanoze et sa clique (dont Anne) ont saccagé la ville!
Et chèrement!
Réponse de le 05/10/2013 à 11:51 :
Effectivement Paris a ouvert les logements à une nouvelle population pendant que les cadres moyens n'avaient plus qu'à franchir le périph
Je suis écoeurée de voir toutes ces femmes voilées (et pas un "petit" foulard!) se multiplier dans Boboland

Une habitante du 9ème arrondissement
a écrit le 23/09/2013 à 20:27 :
J'aimerais connaître les sources de Madame La Ministre. D'où sort que Paris est une ville de locataires avec une forte mobilité!! Là encore on atteint la connerie à l'état pure. Ca fait 20 que je vis sur Paris étant natif de la marne où il n'y a plus d'emploi comme partout en France d'ailleurs. Je n'ai eu d'autres choix comme un grande majorité de diplômés de rester dans la capitale et d'assister impuissant à la montée des prix. Jamais entendu une bêtise pareil. Tout le monde veut devenir propriétaire pour ne pas être exclu quand la vieillesse prendra le pas sur notre volonté même à 70 ans. Il ne faut pas oublier que si on a pas de retraite on fera comment pour payer un loyer. Foutez le camp!! Foutez nous la paix ...
a écrit le 23/09/2013 à 19:55 :
Cool, encore un grand machin avec plein de gens employés et payés par nos impôts ! Bravo Hidalgo, tu es bien partie pour faire ce que tous tes camarades socialistes savent faire depuis 30 ans : toujours plus de dépense publique ! Ah et j'oubliais : une garantie d'impayés financée par le contribuable aussi ! Lumineuse idée dis-donc ! Au fait, Hidalgo, tu en payes des impôts toi ? Quelqu'un peut me dire si Anne Hidalgo elle paye des impôts ??
a écrit le 23/09/2013 à 19:49 :
Les Parisiens sont vraiment décidément complètement fou pour voter pour CA. Entasser toujours plus de gens, pardon, d'électeurs du PS, c'est sûr que ça va beaucoup améliorer cette ville ... Heureusement que je n'y habite pas. (en même temps, c'est un peu pareil chez moi, mais au moins il y a de la place pour construire les trucs pour loger les électeurs)
a écrit le 23/09/2013 à 19:38 :
Comme d'hab. avec les socialos : un grand machin pour pouvoir caser les copains .....les contribuables paieront !!!
a écrit le 23/09/2013 à 19:05 :
Rappelez-moi son job aujourd'hui ? Que se passera-t-il de magique en mars 2014 pour qu'elle puisse faire ce qu'elle n'a pas fait jusqu?à présent ?
a écrit le 23/09/2013 à 18:59 :
Elle est allé à bonne école avec le PS Andalou...
a écrit le 23/09/2013 à 18:52 :
Le niveau de la champagne a Paris en dit long sur l'etat de notre pays et de ses elites. La question du logement a Paris est insoluble tant le territoire est petit et attractif. Le seul moyen c'est d'elargir le cake et bien sur d'augmenter l'offre, en sachant que des tensions existeront toujours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :