220.387 euros : le prix moyen d'un bien immobilier en France

 |   |  316  mots
Pour acheter, les acquéreurs disposent en moyenne de 50.000 euros d'apport / Reuters.
Pour acheter, les acquéreurs disposent en moyenne de 50.000 euros d'apport / Reuters. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le prix moyen d'un bien immobilier a atteint 220.387 euros en 2013, selon une étude du courtier Empruntis publiée ce lundi. L' apport moyen des acheteurs atteint un record de 51.978 euros.

Avec cette somme, vous pourrez vous offrir un logement de 94m2 à Rennes, mais seulement de 26m2 à Paris... D'après une étude du courtier Empruntis publiée ce lundi 4 novembre, le prix  moyen d'un bien immobilier a atteint 220.387 euros en 2013 en France. Soit 10.000 euros de plus qu'en 2012. Des tarifs notamment orientés à la hausse par les prix de l'immobilier parisien (302.664 euros en moyenne) et francilien (221.104 euros).

"Les prix n'ayant pas subi de mouvements importants dans un sens ou dans un autre, les acquéreurs ont profité des taux très bas pour emprunter plus et acheter plus grand", explique Maël Bernier, directrice de la communication d'Empruntis dans un communiqué.

Un acheteur très aisé...

Pour acheter, les Français doivent être de plus en plus riches. L'apport moyen atteint désormais 51.978 euros, un "record" selon Empruntis. "S'il est toujours possible d'acheter un bien immobilier dans certains endroits de la France sans disposer de 50.000 euros d'apport, l'augmentation de ce chiffre, d'année en année, montre bien que les nouveaux acquéreurs sont de plus en plus aisés et que l'acquéreur moyen n'est pas, ou presque plus, monsieur ou madame tout le monde", regrette Maël Bernier.

Et pour cause, l'acquéreur type est âgé de 37 ans et dispose en moyenne de 4.500 euros nets par mois et par foyer "avec pour la première fois le seuil des 4.000 euros nets franchi dans toutes les régions", indique l'étude.

... qui emprunte plus

Sans surprise, les ménages qui achètent dans la capitale sont ceux qui disposent des revenus moyens les plus élevés avec 8.449 euros nets par mois.

Pour s'offrir un logement, les Français empruntent en moyenne 168.409 euros, contre moins de 160.000 euros en 2012. Une hausse observée dans toutes les régions même si l'Ile-de-France se situe toujours bien au-dessus (221.104 euros).

> Le pouvoir d'achat immobilier des ménages s'améliore lentement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2013 à 14:00 :
Sans surprise, les ménages qui achètent dans la capitale sont ceux qui disposent des revenus moyens les plus élevés avec 8.449 euros nets par mois.
Mais combien de gens ont ca ?
Pour moi qui vit en Allemagne c´est epoustouflant ! 8500 net par mois ici c´est meme pas 1 % de la population !
Réponse de le 05/11/2013 à 15:05 :
nous vivons dans les yvelines et possédons une maison de 300 000 euros , ce qui est modeste pour ce département et à 50 kms de paris nos 2 revenus sont de 3500 euros
et c'est déjà bien pour un ménage en france ; les parisiens âgés ont vu leur appart considérablement augmenter et certains ont des revenus modestes ; à paris les prix ont été x 3
en 10 ans pas dans notre ville...
a écrit le 05/11/2013 à 13:05 :
Plus personne va construire. Vous n'avez surement pas entendu parlé de la taxe d'aménagement. Hollande l'a fait voté en mars 2013 je crois. En gros, tu construis tu paies une taxe en plus equivalent au prix du terrain. Je me suis fait avoir, c'est du vol! J'ai du vendre mon bien pour payer cette taxe.
Réponse de le 06/11/2013 à 23:07 :
Qu'est-ce que vous racontez? Vous avez des terrains à moins de 2000 euros pour construire 200 mètre carré?
a écrit le 05/11/2013 à 12:52 :
Avec à la nouvelle loi Duflot , ça ne sert plus à rien de s'endetter sur 20 ans pour devenir propriétaires. Il suffit de rester locataire car le prix des loyers vont s'effondrer et grâce à la garantie universelle on n'aura plus besoin de les payer - c'est l'état qui va le faire -
En plus si on devient propriétaire il va falloir payer un impôt sur les loyers fictifs.
Réponse de le 06/11/2013 à 9:46 :
Vous oubliez que la situation des locataires est grave. Je paye plus cher qu'un primo accédant. Tous les ans ont prend en moyenne 2% d'augmentation, sans compter EDF, GDF, l'eaux. Tous augmentent les tarifs mais là pas d'article pour faire éclater le plus gros scandale de la crise. Les salaires sont gelés voir a la baisse et le reste augmente. On peut même plus déménager vu les critères et le fait que tous cela nous pompe notre pouvoir d'achat et donc ruine notre épargne... MERCI on finira comme aux USA avec bidon ville, toile de tante etc...
a écrit le 05/11/2013 à 12:49 :
220k un 94m² à Rennes ? En face de chez moi c'est 340k pour 84m²... revoyez vos données !
Réponse de le 05/11/2013 à 23:01 :
Secrécher.com donne plus de 40 résultats à moins de 250000 euros pour des logements de plus de 94m² dans Rennes. Et ce sont des prix de présentation.
a écrit le 05/11/2013 à 12:40 :
Les coûts immobiliers plombent le budget des ménages. Tant que de grands programmes immobiliers ne sont pas lancés, les prix resteront élevés et le pouvoir d'achat en berne. Tous les gouvernements ont eu là un potentiel de croissance, peu exploité (BTP et annexes). Faut pas faire comme l'Espagne et sa folie de construction, mais quand même...
a écrit le 05/11/2013 à 11:17 :
J'ai acheté une maison pour 200 000 €. Moi et mon épouse gagnons environs 3000 € net par mois. Nous n'avons "que" 15 000 € d'apport..... Nous avons 26 ans tout les deux...... La banque nous à prété sur 27 ans ( certe c'est long mais au moin pour la retraite nous serons tranquille ). Cette études me parrait douteuse......... Car si je les suis, je n'aurais jamais pu acheté !!!!
Réponse de le 05/11/2013 à 11:39 :
Il s'agit de moyenne sur une année sur la France entière. Forcément vous allez trouver des cas qui ne correspondent pas. Un homme de 65 ans disposant de revenu mensuel supérieur à 15000 euros achetant un bien à 5 millions d'euros c'est possible mais ce n'est pas le profil "type". Cela ne rend pas cette étude douteuse cela relative sa portée c'est tout.
Vu le type de bien et le prix que vous avez payé vous n'habitez pas dans les zones les plus cher (Ile de France, grandes villes en PACA ou Rhône-Alpes) où se concentre une bonne partie de la population. Tant mieux pour vous mais votre situation n'est pas forcément représentative de la moyenne nationale
Réponse de le 06/11/2013 à 6:53 :
Emprunt sur 27 ans ?!!! ça fait quel effet de s'être ainsi suicidé financièrement ?
Réponse de le 06/11/2013 à 13:43 :
Faut surtout espérer qu'il ne va pas avoir besoin de déménager car bien surpayé + intérêts bancaires, va falloir un beau pigeon pour qu'il s'en sorte sans moins value...
Réponse de le 06/11/2013 à 13:43 :
Faut surtout espérer qu'il ne va pas avoir besoin de déménager car bien surpayé + intérêts bancaires, va falloir un beau pigeon pour qu'il s'en sorte sans moins value...
a écrit le 05/11/2013 à 8:47 :
Il est urgent d'attendre et d'être léger et mobile ... pour fuir plus vite !
Réponse de le 05/11/2013 à 13:07 :
La revolution guête. Malheureusement, Hollande ne va pas pouvoir quitter son trone si facilement.
Réponse de le 06/11/2013 à 9:50 :
En vérité, quelque soit le partie politique en ce moment et depuis 10 ans. Aucun n'est a la hauteur du peuple Français. Tous se sont laissé séduire pour la gloire, le pouvoir et surtout la richesse a court terme. On voit seulement le résultat ! Les classes moyennes et pauvres sont les premières a faire les frais d'un système cupide en fin de vie.
a écrit le 04/11/2013 à 23:50 :
bizarres dans cette publication. Pas sur que c' vrai.
Ou si c' vrai, il y a combien de primo-accédants parmi ceux qui achètent a 220k€ au moyenne?
N'oublions pas le salaire moyen de France est autour de 1600€!!!
Réponse de le 05/11/2013 à 9:38 :
En province vous trouvez des appart de 60 m2 à 60.000 euros et des maisons de 80 m2 à partir de 110.000 euros et bon nombre d'acheteurs passent tout leur temps libre à faire de la remise en état ...et s'endettent sur 20 ou 25 ans .
Réponse de le 05/11/2013 à 9:38 :
En province vous trouvez des appart de 60 m2 à 60.000 euros et des maisons de 80 m2 à partir de 110.000 euros et bon nombre d'acheteurs passent tout leur temps libre à faire de la remise en état ...et s'endettent sur 20 ou 25 ans .
Réponse de le 05/11/2013 à 9:53 :
Dans le sud ouest vous trouvez des appart et des maisons à partir de 60.000 euros et 110.000 euros , les acheteurs sacrifient tous leurs loisirs pour remettre en état et s'endettent sur 20 ou 25 ans !!
Réponse de le 05/11/2013 à 11:06 :
En province vous trouvez des maisons à partir de 110.000 euros
Réponse de le 05/11/2013 à 11:08 :
En province vous trouvez des maisons habitables à partir de 110.000 euros
Réponse de le 05/11/2013 à 14:20 :
En province vous trouvez des maisons habitables à partir de 110.000 euros .
Réponse de le 06/11/2013 à 8:11 :
Dans le neuf, parce que dans l'ancien, on trouve facilement moins cher.
Réponse de le 06/11/2013 à 9:53 :
En province oui c'est pas cher mais dans quel état de ruine. Et puis le salaire n'est pas le même ici la moyenne c'est le SMIC et encore. Quand au banquier il a fermé le robinet à cette classe sociale ce qui fait que la boucle et bouclée...
a écrit le 04/11/2013 à 21:15 :
Augmentation du prix et de l'apport moyen alors que les prix ont baissé partout y compris à Paris, cela traduit bien le mauvais etat du marché. Dommage que l'article n'eclaire pas plus, non seulement les primo accedants sont sortis du marché mais aussi les investisseurs. L'étau se ressere.
a écrit le 04/11/2013 à 20:55 :
Je sais pas pourquoi la tribune se sent obligée de publier le publi communiqué de
Empruntis
a écrit le 04/11/2013 à 20:33 :
Je comprends pas pourquoi les medias doivent diffuser les publi communiques de empruntis
a écrit le 04/11/2013 à 20:22 :
Ces statistiques fournies par un courtier qui affichent uniquement des moyennes ne facilitent pas la lecture des changements sous-jacents, probablement à dessein.
L'augmentation des moyennes correspondent à mon avis, à un relèvement du seuil d'entrée sur le marché. Si vous réduisez l'accès aux primo-accédants issus des classes moyennes, vous relevez mécaniquement les moyennes par une distorsion du marché.
a écrit le 04/11/2013 à 20:15 :
@medi6

et en français, ça donne quoi....???
a écrit le 04/11/2013 à 19:32 :
il est facile de gueulé aujourd'hui mais quand les gens pouvais acheté un appart ils préférais joué a la cigale et dépensé sans conté un crédit par si un crédit par la j'en est connue des gens qui on revendu leur maison et tous dépensé alors arrêtons de pleuré il y a encore des bonne affaire dans l'immobilier il faut juste redevenir modeste .
Réponse de le 04/11/2013 à 21:22 :
Et vous dites quoi à ceux qui viennent d'arriver sur le marché du travail ? Qu'ils auraient du naître avant ?
Réponse de le 05/11/2013 à 9:03 :
A nicognito
Va bosser et pas que 35h par semaine
Fait des économies
Et comme les plus vieux dans 15 ans tu pourras acheter ton bien
Réponse de le 05/11/2013 à 9:35 :
MEDIA6 prenez du temps, soyez un peu cigale l'orthographe ne vous en voudra pas.
Réponse de le 05/11/2013 à 9:59 :
@Pragma
Je veux bien bosser plus de 35 h et être payé en conséquence. Vous voulez bien négocier avec mon patron ?
Réponse de le 05/11/2013 à 10:56 :
Attendre et économiser, c'est plutôt un bon conseil, le cycle baissier venant de démarrer, maintenant faudra-t-il attendre 15 ans ? Sans doute moins.
a écrit le 04/11/2013 à 19:31 :
il est facile de gueulé aujourd'hui mais quand les gens pouvais acheté un appart ils préférais joué a la cigale et dépensé sans conté un crédit par si un crédit par la j'en est connue des gens qui on revendu leur maison et tous dépensé alors arrêtons de pleuré il y a encore des bonne affaire dans l'immobilier il faut juste redevenir modeste .
a écrit le 04/11/2013 à 19:18 :
Sans parler des loyers, le prix du logement en France est une honte, que les personnes qui râlent contre le montant de leurs impôts le comparent avec ce qu'ils dépensent chaque année pour se loger.
a écrit le 04/11/2013 à 18:58 :
Et avec une médiane de revenu à 1600 € par mois, il ne faut pas s'étonner que de plus en plus de français sont exclus du marché...
Réponse de le 06/11/2013 à 9:54 :
.... et finissent dans la rue.
a écrit le 04/11/2013 à 18:28 :
Si tu GAGNES 4500 e par mois le tas de parpaings que l'on te propose a 220 000 e n'est pas a ta hauteur. N'engraissons plus les rentiers.
Réponse de le 04/11/2013 à 18:55 :
+1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :