Ikea va construire un immeuble en Islande pour loger ses salariés

 |   |  352  mots
Le géant de l'ameublement Ikea va construire en Islande son premier immeuble d'habitation, qui sera prêt en 2018.
Le géant de l'ameublement Ikea va construire en Islande son premier immeuble d'habitation, qui sera prêt en 2018. (Crédits : © Neil Hall / Reuters)
Cette solution est une réponse directe à la crise du logement qui frappe le pays. Le géant suédois devrait ainsi permettre à une partie de ses 350 salariés islandais de trouver un logement.

Payés, logés, meublés. Les salariés islandais d'Ikea pourront bientôt s'installer dans des logements fournis par leur entreprise. Le numéro un mondial de l'ameublement Ikea a annoncé le jeudi 6 avril qu'il faisait construire un immeuble pour loger des salariés dans la banlieue de Reykjavik, capitale d'un pays l'Islande, confronté à une pénurie de logements.

"En offrant des appartements haut de gamme à un loyer bien meilleur que ce qu'offre le marché, nous pensons que nous allons entretenir la motivation chez nos salariés", a expliqué à l'AFP le directeur général d'Ikea Islande, Thorarinn Aevarsson.

La chaîne suédoise a lancé ce projet à Gardabaer, ville de la banlieue de la capitale Reykjavik où il a son siège national et son unique magasin islandais.

35 appartements

L'immeuble, qui sera achevé en 2018, doit compter 35 appartements, dont 20 studios d'environ 25 m², et 15 deux ou trois pièces faisant jusqu'à 58 m². De telles surfaces sont considérées comme petites en Islande, mais "en bâtissant et en meublant entièrement des appartements de 25 m², nous voulons montrer qu'on peut avoir une vie formidable dans un petit espace", a détaillé Thorarinn Aevarsson. Un moyen aussi d'être cohérent avec une des principales forces d'Ikea : les meubles gain de place.

"Les futurs résidents seront des collaborateurs d'Ikea, des étudiants, des salariés de commerces voisins comme Costco et Toyota. Le but est d'avoir une variété aussi large que possible de gens vivant là. Aussi bien des hommes que des femmes, des Islandais et des expatriés, des célibataires, de jeunes familles qui démarrent dans la vie", a-t-il poursuivi.

Une réponse à la crise du logement islandaise

L'agglomération de Reykjavik, où habitent près de deux tiers des 338.000 habitants du pays, est confrontée à une pénurie de logements due à une construction insuffisante face à la croissance démographique et à la conversion d'appartements en locations touristiques. D'après la banque centrale, cela se voit dans le temps moyen pour vendre un logement : de plus de trois mois début 2015, il a chuté à cinq semaines fin 2016.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2017 à 9:12 :
La vie playmobile ça y est on y est.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :