Propriétaire : comment louer son bien sans passer par une agence immobilière

 |   |  916  mots
Gérer la location d'un bien immobilier entre particuliers nécessite de maîtriser de nombreux paramètres.
Gérer la location d'un bien immobilier entre particuliers nécessite de maîtriser de nombreux paramètres. (Crédits : © Robert Pratta / Reuters)
La majorité des propriétaires français mettant leur bien en location le font sans passer par une agence immobilière. Cette solution permet de gagner en rentabilité, mais nécessite une implication accrue. De nouvelles solutions de gestion dématérialisée pourraient bien vous faciliter la tâche.

La pierre est la valeur refuge de l'épargnant Français. Cette rengaine n'a toujours pas perdu de sa pertinence si l'on se fie aux dernières statistiques de la Banque de France sur les crédits accordés aux particuliers. L'instance relève en effet que "12% des crédits nouveaux à l'habitat ont pour motif un investissement locatif contre moins de 10% il y a un an".

Qu'il passe par un dispositif d'incitation fiscale à l'achat dans le neuf comme le Pinel ou par une acquisition immobilière plus classique, l'investissement locatif séduit donc toujours autant les Français. Ils y voient l'occasion de s'octroyer un complément de revenu sûr et durable tout en achetant un bien qui a peu de chance de perdre de sa valeur. Pourtant, ce type d'investissement suppose de s'impliquer plus que les autres, car le bien immobilier ne va pas se louer tout seul...

Vous avez deux solutions pour gérer la location de votre bien. Vous pouvez faire appel à une agence immobilière, à la fois pour trouver un locataire et pour s'occuper de la location dans la durée. C'est la solution choisie par 35% des propriétaires, selon les statistiques de l'Enquête Logement 2013 de l'Insee.

64% des bailleurs font le choix de se passer d'agence, principalement afin d'éviter les frais de gestion prélevés par les professionnels de l'immobilier, s'élevant en moyenne à 6%. Toutefois, cette solution peut sembler chronophage et contraignante. Est-ce réellement le cas ? A quel point devez-vous impliquer dans ce processus ? Voici les solutions vous permettant de louer votre bien immobilier en toute tranquillité.

Passer une petite annonce pour trouver un locataire

Trouver un locataire sans passer par une agence immobilière vous obligeait il y a quelques années à passer par les petites annonces de votre journal local ou d'un journal spécialisé. Aujourd'hui, il existe de nombreux sites d'annonces immobilières entre particuliers et vous n'aurez que l'embarras du choix. Des traditionnels PAP ("De particulier à particulier") et ParuVendu au petits nouveaux tels que Somhome, en passant par le désormais incontournable Le Bon Coin, les plateformes pour rendre visibles votre bien immobilier auprès d'éventuels locataires sont nombreuses et variées. Attention, passer par un de ces sites et non pas par une agence immobilière ne signifie pas pour autant que la démarche est totalement gratuite. Ainsi, à titre d'exemple, mettre votre annonce sur le pap.fr pendant une semaine vous coûtera 29 euros.

Sur Somhome, cette démarche sera totalement gratuite mais le site vous proposera une formule "option Zen", à 2 euros par mois, qui vous offrira une meilleure visibilité auprès des internautes recherchant un bien à louer et un accompagnement dans la gestion de votre location.

Gérer votre bail et votre location dans la durée

Car une location ne s'arrête pas au moment où vous avez trouvé un locataire pour votre appartement ou votre maison. Vous devrez lui faire signer un bail en bonne et due forme, vous protéger contre les éventuels loyers impayés, réaliser les diagnostics vous permettant de mettre votre bien sur le marché en toute légalité. C'est lors de ces actions que l'option Zen de Somhome ou qu'une plateforme comme Gerermonbien.com peuvent intervenir.

Gerermonbien.com propose ainsi aux propriétaires plusieurs formules leur permettant de dématérialiser la location de leur bien immobilier. La formule de base, appelée "essentiels", est facturée 9,90 euros pour 1 mois et elle est centrée sur les documents légaux. "En Entrant les coordonnées du locataire, du propriétaire et les caractéristiques du bien, la plateforme est capable de générer les documents légaux nécessaires à votre location", détaille Jonathan Amsellem, un des cofondateurs de Gerermonbien.com. Elle proposera également des alertes pour envoyer vos rappels de loyers ou "l'indexation annuelle des loyers et des charges grâce à un logiciel dédié", ajoute Jonathan Amsellem.

Loyers impayés, conformité du bail... penser à l'assistance juridique

Les formules plus haut-de-gamme proposent d'autres services, principalement basée sur l'assistance juridique. "Pour chaque problème rencontrée par nos clients, nous proposons une réponse en 24h", garantit le cofondateur de Gerermonbien.com. Elles inclueront également une garantie contre les loyers impayés.

Il est vrai que les situations problématiques et les paramètres à prendre en compte pour mettre son bien en location sont nombreux. Outre les loyers impayés, la conformité du bail ou le diagnostic de votre bien, vous devrez également, si vous louez à Paris, vous assurer que le loyer fixé est bien conforme à la réglementation mise en place par l'encadrement des loyers.

Cela exige la plus grande vigilance quant aux nouveautés législatives, et Gerermonbien.com vous accompagne dans ces démarches, si vous choisissez la formule premium, à 159 euros sur 12 mois tout de même. "Nous mettons la base juridique à jour le plus souvent possible", assure Jonathan Amsellem.

De la mise de votre bien sur le marché à la fin de la durée de votre bail, vous pouvez donc gérer intégralement la location de façon dématérialisée. Gerermonbien.com a d'ailleurs noué un partenariat avec Pap en ce sens, avec la volonté d'être de devenir "une vraie alternative aux agences immobilières" et à, terme, "grignoter un peu de leurs parts de marché". En attendant, avec près de 4 millions de logements sur le marché sans agence immobilière, il y a déjà une clientèle potentielle importante...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2016 à 11:58 :
J'ai déménagé pour loyer plus petit. Mais je souhaite trouver un nouveau locataire dans ma" Maison "
La surface est de 650m2 avec un plein-pied de 115m2 avec un sous-sol de 90m2
3 chambres, salle de bain, cuisine équipée, salon et salle à manger et véranda
avec un sous-sol de 90m2 avec M à L , chaudière, ballon de 150l, garage , etc.....
a écrit le 10/09/2016 à 9:24 :
Que pensez vous de visale?
Réponse de le 12/09/2016 à 9:34 :
Assez excellent : c'est certes une Garantie Universelle des Loyers au rabais (les rentiers et le lobby de l'immo ayant obtenu la mise à mort de la GUL et de Cécile Duflot), mais déjà, elle ouvre la porte à tout un tas de candidats : CDD, intérimaires, CDI récents en période d'essai. Entre des fiches de paye potentiellement trafiquées + une obscure tierce personne "qui se porte caution" que vous ne connaissez ni d'Eve ni d'Adam d'une part, et le 1% logement qui garantit les impayés d'autre part, le choix est vite fait. Surtout si votre locataire est d'un profil qui se faisait raccrocher à la figure au moment où il prononçait le mot "CDD".
Et je parle en tant que propriétaire bailleur (même si à titre personnel je suis également locataire).
a écrit le 10/09/2016 à 9:16 :
Bof, pour grapiller quelques sous et s'attirer tout un tas de problèmes, il vaut encore mieux pass par une agence. La location, après 6% de frais, n'est donc pas si rentable qu'il est dit :-)
Réponse de le 10/09/2016 à 12:19 :
@patrickb: Parceque vous croyez qu ajouter un intermèdiaire va faciliter les rapports entre proprio/locataires?? J ajoute qu une agence immobilîère la plupart du temps c est un " paquet" de négociateurs sans compétence particulière . Si tout le monde faisait comme moi: bail et états des lieux par huissier ou notaire je suis certain qu il y aurait moins de litiges .Seul hic l huissier (le mien) exige que le bien soit dans un état impeccable au moment de la location mais en contre partie les locataires doivent rendre ce bien impeccable aussi â la sortie ...Pas certain que cela plaise aux " gentils" locataires.
Réponse de le 10/09/2016 à 18:57 :
@malcomprenant: 1 ) tu dois payer l'huissier, par conséquent, c'est déjà ça de moins. 2) quand l'agent immobilier est aussi le syndic de l'immeuble, il connaît les problems et de toute manière, tu le paies pour les résoudre. 3) quelle que soit la configuration, le 100% parfait n'existe pas :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :