Sortie de crise pour la construction de logements en France ?

 |   |  465  mots
Plus d'un permis de construire sur deux, soit 54.300, a en effet été accordé à des logements collectifs de décembre à février.
Plus d'un permis de construire sur deux, soit 54.300, a en effet été accordé à des logements collectifs de décembre à février. (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)
Le secteur du logement neuf semble tourner la page de la crise en France, au vu des indicateurs publiés vendredi, qui montrent un vif rebond des permis de construire à fin février, assorti de mises en chantier dont la croissance se raffermit.

La reprise de ce début d'année 2016 se confirme et semble même accélérer son rythme, avec des mises en chantier de logements neufs en hausse de 5,5% sur un an à 92.500, pour la période allant de décembre à février.

A fin janvier, la progression n'était que de 0,9%, selon les chiffres publiés par le ministère du Logement. De leur côté les permis de construire accordés pour des logements neufs ont enregistré un vigoureux rebond de 18% sur un an à 102.300 sur les mêmes trois mois.

"La tendance positive se consolide, on constate une amélioration générale tirée par les logements collectifs, qui représentent 53% des autorisations délivrées. C'est formidable", commente Alexandra François-Cuxac, la présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

La Corse en large tête

Plus d'un permis de construire sur deux, soit 54.300, a en effet été accordé à des logements collectifs de décembre à février, et leur nombre a progressé en flèche, de 27,5% sur la période.

"Il se passe quelque chose d'intéressant du côté de six régions, qui affichent de très bonnes dynamiques en termes d'autorisations de construire", souligne Alexandra François-Cuxac.

Ainsi la Bretagne (+21,5%), l'Ile-de-France (+19%), la Provence-Alpes-Côte d'Azur (+18,5%), l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (+10,1%), les Pays de la Loire (+7,9%) ont-elles enregistré des permis de construire en forte hausse, tandis que la Corse bat tous les records avec +131,7%.

"Nous félicitons les maires des villes telles que Bordeaux, La Rochelle, Nantes, Rennes, Nice ou Marseille, pour leur prise de conscience et leur volonté de construire", commente la présidente de la FPI.

Les résidences en forte hausse

Par type de construction, les mises en chantier de logements ordinaires ont progressé de 3,6% à 82.900 unités, toujours de décembre à février. Celles des logements en résidence (pour seniors, étudiants ou dédiés au tourisme), un segment de niche qui fluctue davantage, ont progressé de 25,5% à 9.600 unités.

Sur la période de douze mois achevée fin février, les mises en chantier s'inscrivent en territoire légèrement positif avec une hausse de 2,5%, pour s'établir à 351.200.

Quant aux permis de construire, ils progressent davantage, de 7,7% sur les mêmes 12 mois, à 398.200.

Le dispositif Pinel en cours d'arbitrage

Ces derniers mois, le plan de relance gouvernemental dans le neuf et en particulier le dispositif fiscal "Pinel", accordé sous conditions aux propriétaires qui louent un logement à loyer intermédiaire, ont relancé les ventes de logements neufs auprès des investisseurs.

Ce dispositif fiscal pourrait être prolongé au-delà de la fin 2016, mais "les arbitrages sont en cours" sur le sujet au sein du gouvernement, a indiqué la ministre du Logement Emmanuelle Cosse lundi.

>> Lire aussi Immobilier : pourquoi le Pinel est en perte de vitesse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2016 à 7:07 :
La construction ne survit que grâce aux cadeaux fiscaux du citoyen moyen (du contribuable que nous sommes). Les PTZ, APL, Pinel et co ne sont que des subventions cachées au promoteurs qui délocalisent nos emplois.

Les emplois du batiment français sont déjà délocalisés au portugal et dans les pays de l'est.
Allez faire un tour sur n'importe quelle construction pour vous en convaincre.
Cela ne rapporte pas d'impots en france. Cette évasion fiscale coûte aux contribuables.
a écrit le 29/03/2016 à 9:52 :
Duflot n'est plus là pour freiner avec sa réglementation délirante.
Réponse de le 11/04/2016 à 9:13 :
Sérieux?

La réglementation est toujours présente, encore un procès d'intention grotesque de gens qui ne se remplissaient pas assez les poches sur le dos du con tribuable, car avec elle ça se passait différement.

Elle n'était pas au bottes des lobbies qui veulent gagner toujours davantage en ruinant le pays.Et qui plus est en ayant recours aux travailleurs étrangers.
a écrit le 27/03/2016 à 8:55 :
Encore un raisonnement biaisé. Un permis de construire n'implique pas systématiquement une construction effective. Et ce n'est pas parce que des investisseurs battissent des logements qu'ils ont déjà les clients pour les acheter ou les louer. On a déjà vu des promoteurs opportunistes construire dans des zone désertifiées des logements qui sont restés vacants, faute d'habitants. Et cela grâce aux aides fiscales, les terrains gratuits et l'argent des épargnants... Et c'est pas parce que c'est construit en France que cela donne du travail à la main d'oeuvre local puisqu'on utilise souvent des travailleurs "détachés" ("déportés" serait le mot le plus juste).
a écrit le 27/03/2016 à 1:03 :
Mouais...
Ça repart, ça repart... mais sur le terrain pas encore de réel signe de reprise
Apres faut que l'activité résiste et qu'aucun accro ne viennent à nouveau saper cette sainte reprise si attendu !!
Comme dirait l'autre inchallah...
a écrit le 26/03/2016 à 20:04 :
Duflot partie, et Alur plus ou moins enterrée, le bâtiment repart.... mais reste très fragile.
a écrit le 26/03/2016 à 10:17 :
ANNEE 2015 :
VENTES de LOGEMENTS NEUFS : 122 781, soit + 13 % /2014, proche de l’année 2010 à 134 500 transactions.

SOUSCRIPTIONS : 53 % ont été réalisées par des investisseurs souhaitant louer le bien dans le cadre du dispositif Pinel de réduction d’impôt.

INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS reviennent, soit + 3,7 % de ventes de janvier 2014 à janvier 2015, sur douze mois.

4ème TRIMESTRE 2015
+7.8% pour 39 438 logements réservés, soit ~ 160 000 en rythme annuel.

Remarque: Le NOUVEAU PTZ, bien plus large et intéressant, a débuté cette année, ce qui veut dire que les ventes en accession ont été freinées fin 2015 dans l’attente du PTZ-2016.
Les résultats du premier trimestre 2016 sont donc logiquement en hausse. Mais hormis ce phénomène des rattrapage, l'ampleur des accélérations annonce bien une vive reprise du BTP qui pourrait bouleverser les prévisions 2016.
a écrit le 26/03/2016 à 9:08 :
Encore faudrait il changer les normes du BTP pour que cela soit utile et prendre en consideration la morphologie de l'homme le plus grand du monde qui fait actuellement 2m51, sans parler de l'homme le plus grand de tout les temps qui culminait a 2m72! Il faut rehausser les plafonds et les portes et aussi agrandir les chambres!!! Voir le site de Altitude association pour comprendre! Nos petits amis du BTP ont encore une vision etrique de la realite! Moi meme je mesure 1m95 et je passe tout juste sous ses foutu portes de 2m, il s'en est fallu de peu dans mon cas!!!
Réponse de le 27/03/2016 à 1:07 :
Apres la norme handicapés appliquer à tout les étages et pour tout les appartements il faudrait une norme pour les grands et puis pour les petits et puis je ne sait qui encore... Faut arrêter avec ces foutus normes
Vous avez un besoin spécifique et il doit pouvoir trouver une réponse spécifique mais par pitié ne demander que toute les constructions s'adapte à chaque cas particulier !!
a écrit le 26/03/2016 à 0:20 :
Quelques logements ordinaires, mais beaucoup de gériatrie.
a écrit le 25/03/2016 à 16:13 :
LE BTB ET TRAVAUX BUBLICS ONT TOUJOURS ETE UN MOTEUR DE REPRISE DE ECONNOMIE? IL FAUT MASIVEMENT AIDE CE SECTEUR SURTOUT LES P M E P M I E?SURVEILLER LES GROS DONNEUR D ORDRES QUI SOUTRAITENT SANS RGARDEZ QUI FAIT LE TRAVAIL C EST SOUVENT DES TRAVAILLEURS D ETACHEZ ? QUI ENLEVENT DU TRAVAIL A NOS JEUNES QUI NE DEMANDENT QU A TRAVAILLER SI ONT LEURS DONNENT LA POSIBILITE? EN LUTTANT CONTRE TOUTES LES FRAUDES A L EMPLOIES? MAIS POUR CELA ILS FAUT ENBAUCHE DES INSPECTEURS DU TRAVAIL?ET RECREAIS DES TRIBUNAUX DU TRAVAILS???
Réponse de le 27/03/2016 à 17:38 :
faites déjà un effort sur l'orthographe!!!
C'est dur de vous lire
a écrit le 25/03/2016 à 14:07 :
a mon avis, juste avant l'election, le modele econometrique prevoiera 510 000 constructions, donc l'objectif sera atteint
( apres la prevision sera revisitee a 280.000 mais bon, plus personne ne regardera les chiffres, hein)
a écrit le 25/03/2016 à 14:05 :
C est une Bonne Nouvelle de plus, car c est la seule façon de voir enfin le chômage refluer rapidement et en particulier chez les moins qualifiés. Par ailleurs ce sont des rentrées fiscales qui manquaient cruellement.
Réponse de le 25/03/2016 à 19:31 :
@Nico bonsoir, vous croyez? Un petit tour d’horizon dans le sud dans un périmètre de 5 km ² . Un commerçant faire refaire complètement son magasin 3 mois de travail contrat à une entreprise lithuanienne 4 salariés à plein temps 6 jours sur 7 . Un couple étranger européen achète une demeure beaucoup de travaux des salariés venus du pays d’origine du propriétaire. Un étranger européen achète une villa tous les matériaux venus du pays du propriétaire (Suisse en l’occurrence) les travaux par leur amis suisses bien sur. Je vois régulièrement des salariés polonais venir faire leur course dans les hyper du coin. Un homme de l’art décide de faire construire une maison 100 pour cent écolo les matériaux le bois de Roumanie les salariés tous roumains. Enfin un entrepreneur français embauche régulièrement des salariés de l’est pour ses contrats. Alors le bâtiment va!!!! du moins pour les grandes entreprises ou intermédiaires avec des salariés de quel pays? mais pour les entreprises locales moins. Heureusement souvent les auto entrepreneurs arrivent à trouver leur place dans cette concurrence féroce. J’ai même remarqué que certains autos s’entraident et présentent à un client des confrères et cela marche. Reste les artisans mais s’ils rament ils doivent s’en prendre qu’à eux mêmes car au lieu de demander à être alignés sur les autos ils attaquent ces derniers, leur combat est perdu. Question: le black les sauve-t-il un peu surtout dans le bâtiment????. Le bâtiment pour les TPE traditionnelles un peu veillottes sur le plan.
Réponse de le 30/03/2016 à 9:14 :
Bonne nouvelle pour les gens qui viennent d'ailleurs et payés au lance flamme?Ce qui non seulement ne règle pas le problème du chômage mais incite un peu plus les gens à délaisser ces professions car focément les salaires sont entrainés à la baisse?Et à devoir accepter l'immigration de gens qui posent des problèmes avec leurs modes de vie?
a écrit le 25/03/2016 à 12:58 :
Mais non, nous sommes foutus vous le savez bien, c'est Chruchill et Markus qui l'ont dit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :