Devinez à partir de quel jour de l'année on travaille pour soi et plus pour les impôts

 |   |  198  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France est sur le podium des pays européens où la pression fiscale est la plus forte. Découvrez le classement pays par pays.

Ernst & Young a fourni les données de cette étude publiée par l'IEM (institut économique Molinari) sur la pression fiscale dans les pays d'Europe. Ils ont calculé à partir de quel jour on cesse d'employer son salaire pour payer ses impôts. Plus pudiquement, l'IEM le qualifie de jour à partir duquel un salarié est "libéré de ses obligations fiscales".

Dans 6 pays, plus de la moitiés des revenus du travail sont prélevés en impôts sur le revenu, TVA et contributions sociales. Chypre est le mieux loti, puisque ses salariés travaillent "pour eux" à partir du 13 mars.

En France, inversement, la date fatidique est le... 27 juillet. Soit 1 jour de plus que l'an passé ! Seuls la Hongrie et la Belgique arrivent plus tard (29 juillet et 4 août).

Parmi les grands voisins, les dates affichées par l'IEM sont : le 17 mai pour la Grande-Bretagne, le 19 mai pour l'Espagne, le 1er juillet pour l'Italie, et le 11 juillet pour l'Allemagne.

Toujours selon cette étude, "le taux d'imposition réel du salarié moyen augmente dans l'Union Européenne de 0,24% en 2011. Il est passé de 43,99% en 2010 à 44,23%, en grande partie en raison de l'augmentation de la TVA dans 13 états membres depuis 2009".

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2013 à 9:37 :
SALUT
CONCERNANT LA GRECE IL NE FAUT PAS OUBLIER QQC DE PRIMORDIAL C EST LA CORRUPTION DE L ETAT QUI A AMENE LE PAYS A LA RUINE ILS ONT TOUT PILLE ET SONT PARTIS ET QUI PAYE LA FACTURE EN PARTIE NOUS... ALORS LA GRECE J EN RIEN A FAIRE...
a écrit le 11/04/2013 à 22:41 :
N'importe quoi!!!! moi c'est dès le premier jour que je travaille pour moi...
Vive les comptes Suisse :-)
a écrit le 25/01/2012 à 22:47 :
Il faut donc preserver les paradis fiscaux et supprimer les ENFERTS fiscaux.Le paradis c'est mieux que l'enfert.
Réponse de le 04/10/2013 à 9:30 :
PAS DE T A ENFER
Réponse de le 11/05/2015 à 16:50 :
ARRETE DE CRIER !
a écrit le 01/10/2011 à 21:50 :
pays soviet depuis 1958(la 5eme republique)et c'est de pire en pire,bientot invivable sauf pour les privileges publics.
a écrit le 09/08/2011 à 8:19 :
le fait que cettedate ne cesse d augmenter estpour moi le plus inquiétant ; il me semble qu il n y a pas si longtemps c était vers le 17 juillet; mais je n arrive pas a trouver cette évolution
a écrit le 27/07/2011 à 12:45 :
"le taux d'imposition réel du salarié moyen augmente dans l'Union Européenne de 0,24% en 2011. Il est passé de 43,99% en 2010 à 44,23%,
Il a augmenté de 0.24 points pas % merci.
a écrit le 25/07/2011 à 18:02 :
encore un titre racoleur,
sans analyse de la part de la tribune,
c'est de la recopie de communiqué de presse!
un journal comme la tribune devrait analyser un peu plus les informations qu'il publie!
deamndez donc aux anglais combien il payent pour leur retraite, pour leurs mutuelles de santé, pour les écoles de leurs enfants, pour pouvoir rouler en voiture dans londre, etc,etc
a écrit le 25/07/2011 à 16:57 :
Le déficit budgétaire d?un Etat est un impôt différé.
Si on rajoute ce facteur en pourcentage du PIB comme proxi faute de mieux, on obtient :

Déficit Hongrie : 3,15% du PIB en 2011
29 juillet = 57,5%
57,5% + 3,15 = 60,7% = 10 aout

Déficit Belgique : 3% du PIB en 2011
4 aout = 59,2%
59,2% + 3% = 62,2% = 15 aout

Déficit France : 6% du PIB en 2011
26 juillet = 56,7%
56,7% + 6% = 62,7% = 17 aout

Eh oui, on est bon dernier ! Bravo la France !! Faudrait peut-être se réveiller là non??
a écrit le 25/07/2011 à 15:42 :
Les allocations assedics sont imposables...et ses salaires de substitutions ne comptent pas dans le calcul de la retraite cela est anormal!!



Réponse de le 25/07/2011 à 21:30 :
Oui vous avez raison, j'ai eu un chomage économique à 90% du salaire en 1975 imposable.......et maintenant à la retraite ça compte du " beurre "

Suis dégoutée du système Français !!
a écrit le 25/07/2011 à 14:43 :
@On est les plus fort : enviez vous la situation en Grèce ? Je suis autant offusqué que vous par ces chiffres, mais votre exemple est particulièrement ridicule et mal choisi en cette période de crise grecque.
Réponse de le 25/07/2011 à 15:29 :
Les Grecs en pension dès 50 ans ? Oui, mon Cher !
Réponse de le 25/07/2011 à 15:41 :
Moi qui travaille depuis plus de trente ans non stop, je me surprends à envier ceux qui partent à la retraite à 50 ans, d'autant plus que leur retraite, c'est moi et mes enfants qui vont la payer pendant bien longtemps encore...
Alors le ridicule, c'est plutôt vous qui confondez "constat" et "exemple"...
Réponse de le 25/07/2011 à 19:31 :
vos commentaires crésus sont relativement pathétiques... il y a une grosse différence entre moyenne et écart-type, la moyenne ne reflète que très mal la réalité: mieux vaut-il ne plus payer d'impôt à partir du 15 mars et avoir un salaire de 1250 par mois ou à partir du 26 juillet et avoir un salaire de 12500 par mois?
a écrit le 25/07/2011 à 14:03 :
Ca manque un peu de précision: je comprends qu'on ne prends en compte que les salariés, donc, j'imagine, pas les retraités, chômeurs etc. Mais on prends en compte la TVA, que cela signifie-t-il? toute la TVA? que la TVA payée par les salariés? comment?
a écrit le 25/07/2011 à 12:56 :
Grèce, 12 juin retraite à 50 ans. France, 26 juillet, retraite à 67 ans.
Sans commentaire...
a écrit le 25/07/2011 à 11:52 :
En d'autres temps, nous appelions cela l'esclavagisme. Donner plus de la moitié de l'année de son travail pour un état comme la France, c'est n'importe quoi. C'est accepter les gabegies, les augmentations irresponsables des députés et sénateurs, c'est accepter le train de vie royal de nos dirigeants, l'avion présidentiel (caprice de ce président de pacotille), la liste serait trop longue....Citoyens, sois nous n'avons pas terminé la révolution soit il faut la refaire. Où sont nos valeurs ? Nous vivons dans le pays le plus soviétique avec une administration qui contrôle tout pour orchestrer et dilapider les deniers publics de façon irraisonnée. Jusqu'à quand allons nous accepter cela ?
Réponse de le 25/07/2011 à 14:23 :
Ne comparez pas ce qui n'est pas comparable. !!!
Les esclaves ,n'étaient pas payés, par contre ils étaient frappés, violé, torturé, tués...
Sans parler de toutes l'idéologie raciste qui "justifiait" cela...

quelle ignorance...
a écrit le 25/07/2011 à 11:36 :
Mitteurand l'avait dit : "après moi, le chaos". C'est la seule fois où il a fait ce qu'il a dit.
Un autre pourvoyeur de la France est historiquement VGE qui a interdit l'emprunt public sur les fonds nationaux... Chirac a fait fort en supprimant la conscription : la citoyenneté et la morale sont perçus aujourd'hui comme des valeurs poussiéreuses. Not'Président actuel est le passé maître dans le domaine de l'onomatopée (quel euphémisme!). Il faut remonter à Pompidou pour voir un homme d'Etat vrai. Et surtout avant lui, De Gaulle...
Je crois que la France n'a pas fini de se dissoudre dans la misère et l'anonymat, voire dans le cynisme...
Les grands mystères : plus on paie d'impôt, plus l'Etat s'endette et moins on a de services. Ou, pour faire davantage dans la rhétorique,
"l'Europe c'est de moins en moins de services et de plus en plus de servitudes"...
Alors vite ! Revenons au Traité de Rome (celui de 1957) avec les six pays historiques (France, Allemagne, Italie et Benelux)...
a écrit le 25/07/2011 à 11:20 :
Je crois que l?impôt est utile pour le fonctionnement de l'état, le financement des biens communs, la sécurité...etc. Mais cet article montre clairement que le taux d'imposition augmente ! Parallèlement est ce que la redistribution augmente ? Les autoroutes sont privatisées, les hôpitaux de proximité sont de plus en plus supprimés, les remboursements des prestation de santé de plus en plus réduits, la police de proximité supprimée...etc. Comment cela se fait- il ? C'est là à mon avis la principale question à élucider. Où va cet argent supplémentaire qu'on nous prélève alors qu'on nous en reverse toujours moins ? Dans le service de la dette ou dans les frais militaires ? A qui profite le "crime" ?
Réponse de le 25/07/2011 à 15:38 :
ça va dans la poche de nos sénateurs et de nos politiques....
s'est eux que nous devons réduire...
Réponse de le 25/07/2011 à 17:07 :
Sans doute aux improductifs de ce pays : politiques, membres "d'associations", chomeurs, retraités, fonctionnaires.... ensemble de plus en plus nombreux ...
Réponse de le 27/07/2011 à 19:52 :
La vraie question est bien posé ici. Les réponses pour le moment sont fallacieuses.
a écrit le 25/07/2011 à 10:02 :
En gage de leurs "efforts", les pays qui ont été aidés et sauvés par la Communauté Européenne et par le FMI devraient etre en queue de ce classement.Or,on trouve respectivement sur 27 pays, l'Irlande et la Grèce à la 3ème et à la 14 ème position....De quoi se poser des questions sur la gouvernance de ces pays assistés!
a écrit le 25/07/2011 à 10:01 :
Si l'on tient compte du fait que les "hyper-riches" paient beaucoup moins, en proportion de leurs revenus que les autres (merci les niches !), le français moyen commence vraisemblablement à travailler pour lui qu' à fin août !
a écrit le 25/07/2011 à 10:00 :
C'est vrai que la France est très mal placée en terme d'imposition sur le revenu, mais cette étude prend elle aussi en compte l'assurance maladie, la cotisation retraite ?
Par exemple au Royaume Unis (classé 4ème), les retraites versées par l?État sont faibles ce qui a poussé à se développement les fonds de pension privé, inexistant en France si je ne me trompe pas.
Réponse de le 05/05/2013 à 2:07 :
Completement faux. Le plafond retraite de la sécurité sociale en france est de 1100 euros. Tout ce qui se trouve au dessus est du privée.
Le plafond retaite public du royaume uni est de 1005?......90 de différence. Seulement chez eux les dépenses publiques sont controlées formtement depuis les derniers scandales des 5 dernières années.
a écrit le 25/07/2011 à 9:55 :
Personne n'arrive cependant à répondre à la question : pourquoi l'Etat prélève-t-il tant et pourquoi les administrations ont le sentiment de vivre dans le dénuement, d'ailleurs ce n'est même pas une question qui est posée !
a écrit le 25/07/2011 à 9:00 :
Et pour autant nous sommes incapables de résorber le déficit Francais, Allons, certains plus que d'autres, devoir travailler jusqu'au 30 décembre pour combler ce gouffre financier qui se creuse de 6000 ? chaque minute. Il nous restera le 31 décembre, une journée de pouvoir d'achat pour financer le réveillon...
a écrit le 25/07/2011 à 8:59 :
Vu ce qu'ils pompent, le mieux, c'est de nous piquer le peu qu'ils nous laissent et qu'ils paient nos crédits, nos maisons, nos assurances, nos courses, etc....
...comme ce qui se faisait en URSS (qui a implosé il y a quelques années)...
De toute façon, le soviet suprême à Luxembourg, c'est pour très bientôt !

Allez, salut les veaux !
a écrit le 25/07/2011 à 8:55 :
pour ne pas se faire avoir ; il faut se mettre à tavailler à partir de Juillet ....
Et hop , fenté Bercy ...
a écrit le 25/07/2011 à 8:31 :
"Chypre est le mieux loti"... On peut faire dire n'importe quoi à des chiffres brutes.
Je suis étonné que "La Tribune" ne remette pas une telle "analyse" dans un contexte, en relativisant les résultats.
En conclue-t'on que la majorité des Français voudrait vivre à Chypre?
a écrit le 25/07/2011 à 8:17 :
C'est juste un indicateur du niveau de Communiste-astion des pays.
Réponse de le 25/07/2011 à 8:53 :
C'est sûr qu'un modèle où l'imposition est faible semble plus attrayant (ah, payer moins d'impôt, le grand fantasme de celui qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez...) Ayant de la famille au Salvador, où quand tu as de l'argent tu es obligé de vivre derrière des barbelés, de te poser la question de t'arrêter au feu rouge ou pas (pour ne pas te faire braquer ton 4x4), de payer de la sécurité privée (dont la loyauté est proportionnelle au prix payé, enfin en théorie) et de te demander chaque jour si quelqun ne va pas vouloir kidnapper tes gamins, sans parler des infrastructures pourries (qui empêchent de développer le business), je n'ai aucun souci à payer des impôts / charges jusqu'au 27 juillet, d'ailleurs je pense vraisemblablement en payer plutôt jusqu'en septembre. Et ce d'autant plus si cela veut dire que personne parmi ceux habitant à moins de dix minutes de chez moi n'aura pour solution de dernier recours de venir me braquer pour soigner ses enfants ou pour se nourrir.
PS : l'institut Molinari qui a publié l'étude (dont E&Y a fourni les données, il n'est pas dit que ce sont eux qui ont réalisé l'étude) est un think tank libéral, quelle surprise... Des Madelin à la sauce belge en quelque sorte...
a écrit le 25/07/2011 à 7:24 :
A mélanger torchons et serviettes, à cacher derrière le générique "impôts" tout et n'importe quoi, là les seuls prélèvements pour le budget de l'Etat, chez nous ou en Belgique les prélèvements mutualisés, obligatoires mais publics (et moins couteux que dans bien des pays et tout aussi performants que les assurances privées...) pour la santé, le chômage, l'éducation ...on arrive effectivement à ce genre d'approximation mise en avant par E&Y. Ce qui est inquiétant c'est le manque de méthode "scientifique" appliqué par E&Y, après on s'étonne que l'économie soit soumise à des fluctuations injustifiées liées aux décisions irrationnelles de pseudo sachants...
a écrit le 25/07/2011 à 0:05 :
Cela n'a en effet aucun sens de donner ces données brutes, sans y mettre à côté les services publics et les prestations sociales assurés dans chacun de ces pays.
Venant d'Ernst & Young, faut-il s'étonner ?
Réponse de le 25/07/2011 à 12:39 :
Pensez vous réellement que les Danois ou les Allemands aient moins se services publics ou soient moins bien administrés que les Français ?
On a un système de fonction publique hérité de Napoléon et pas réformé depuis.
On a aussi une politique de redistribution et de protection que l'on ne peut plus payer, sauf à emprunter sur le dos de nos enfants...
A quand le réalisme ?
Réponse de le 25/07/2011 à 17:32 :
allemagne 11 juillet, france 26 juillet statistiquement c'est tout pareil. économiquement tout prête à croire qu'il n'ya aucune comparaison possible faute de données communes : 3 cornichons et 7 concombres ça fait 10 légumes, tout comme 2 carottes, 1 choux, 3 navets, 4 oignons sauf que dans un cas on parle hors d'?uvre et de l'autre de la soupe.
a écrit le 24/07/2011 à 19:05 :
L'étude n'est pas complète et ne tient pas compte des disparités entre les différents pays ( école payante ou non, assurance maladie ou pas, retraite ou pas, aide d'etat diverses, etc ...)
a écrit le 24/07/2011 à 19:00 :
ça ne plaira certainement pas à tous les lecteurs de la Tribune, mais si l'on pouvait passer un article recensant tout ce que les Français on droit en terme de protection sociale, d'éducation, de santé... peut-être seraient-ils également das les 3 premiers, mais à l'inverse. Essayez d'obtenir une place aux urgence en Grande Bretagne, ou d'y perdre votre travail et vous comprendrez votre douleur... Ken Loach, c'est pas fait pour les chiens. Si vous payez moins d'impots, vous aurez moins de prestations, CQFD
a écrit le 24/07/2011 à 15:40 :
Ahbon à tout à fait raison. C'est toi dieuxfab qui n'a rien compris.

En effet, il est évident que la proportion d'argent à donner à l'Etat et au privé varie d'un pays à l'autre.
Le fait d'avoir payé son dû à l'Etat ne signifie pas qu'on à terminé, il faut encore payer le privé (assurances,...) !
Il faudrait donc tenir compte de toutes les taxes, impôts, etc payés à l'Etat comme au privé (assurances, ...) afin de réellement déterminer la date à partir de laquelle on travaille pour soi !

ps: le mépris ne vous mènera nulle part.
a écrit le 24/07/2011 à 8:29 :
stop
a écrit le 23/07/2011 à 18:52 :
On melange tout et n'importe quoi .. impôts et prélèvements sociaux pour des prestations qui sont dans d'autres pays payés en assurances .... Je suis au Canada et certains français rentrent en France parce que les études secondaires sont là bas payantes et très chères ... mais ils payent un peu moins d'impôts au Canada ...
Réponse de le 24/07/2011 à 8:04 :
non c'est toi qui comprend n'importe quoi faut pas lire en biais l'étude parle uniquement sur les impôts taxes et prélèvements fait par l'état et donc ce que chaque salarié donne à l'état et ils compare entre chaque pays ! où est le mélange ? tu dis aussi n'importe quoi ! même s'il est vrai comme tu dis certaines prestation sont payé par le biais de système privé mais la question n'est pas là !
Réponse de le 25/07/2011 à 3:19 :
Si elle est là la question ... et apprend à lire : "... en impôts sur le revenu, TVA et contributions sociales"
a écrit le 23/07/2011 à 17:04 :
Une seule chose est certaine, c'est que tous les ans la date recule un peu plus . Avec les 24 diverses allocations, primes et versements de toute sorte que j'ai recensés et que l'Etat paie à longueur d'année, ça n'est pas près de changer . Quoi de plus facile que de gaspiller l'argent public ? Et certains disent que le gouvernement fait "une politique de riches" . Foutaises .
Au secours : on n'en peut plus ! Que chacun participe et nous vivrons tous mieux . Il est plus que temps de faire la chasse aux parasites . Et même si ils vivent plutôt bien, ce ne sont pas les politiques qui nous coûtent le plus cher, mais toutes sortes de fraudeurs et de profiteurs qui prospèrent grâce au laxisme des organismes et de leurs employés qui distribuent la manne . Complicité ou je-m'en-foutisme ?
Réponse de le 24/07/2011 à 7:06 :
Absurde.
Ce n'est pas parce que l'aide sociale est morcelée qu'elle est injustement importante : oui, il y a une allocation différente pour les premiers logements et pour les familles nombreuses, ce n'est qu'une question comptable : on pourrait très bien avoir une seule allocation avec différents paramètres que ça serait pareil : c'est juste plus compliqué à comprendre pour le contribuable et pour les bénéficiaires.

Et toute personne connaissant au minimum le fonctionnement d'une administration sait qu'une "chasse au parasite" coûte au final beaucoup plus à l'état qu'elle n'en rapporte. Le gouvernement, à coup de campagne de com', désigne "le fraudeur" comme l'ennemi, se permettant ainsi une politique de réduction des droits des plus pauvres (comme si la crise ne les touchait pas suffisamment), qui - comble de tout - coût de l'argent à l'Etat au lieu de lui en rapporter.

Le but ? Tout simplement diviser les citoyens et accuser les plus démunis d'être les causes des problèmes de l'Etat - comme si c'était à cause d'eux que la dette française avait doublé depuis l'arrivée de M. Sarkozy au pouvoir.

On se moque de nous, meylanville, il est temps d'arrêter d'en demander plus à ceux qui ont peu et de s'intéresser à ceux qui ont tout...
a écrit le 23/07/2011 à 14:38 :
Ceci ne veut pas dire grand chose, car les impôts fournissent en échange des services qui sont payants dans d'autres pays. Allez aux USA, vous paierez 30 000$ par an les études universitaires de vos enfants, vous devrez payer votre santé, etc. Il faut comparer ce qui est comparable, sinon cela n'a aucun sens.
Réponse de le 23/07/2011 à 16:41 :
"Il faut comparer ce qui est comparable, sinon cela n'a aucun sens". Et, en effet, votre comparaison avec les "USA" n'est pas pertinente.
Réponse de le 23/07/2011 à 18:58 :
Bahhh si la comparaison est pertinente ... quand vous devrez payer 30 000 Euros par an pour mettre vos gamins à l'université pour faire médecine en France vous déchanterez ... moi pas je suis célibataire et actuellement je paye pour eux via mes impôts ... donc vivement que seuls les parents d'enfant/étudiants scolarisés payent les frais de scolarité . Pour savoir combien cela vous coutera prenez le budget de l'enseignement et divisez le par le nombre de gamins scolarisés en France .... la vous verrez la différence.
Réponse de le 23/07/2011 à 19:16 :
Comparaison parfaitement pertinente au contraire. Comme vous ne comprenez rien "vincebouille" ( mais rassurez vous, vu les réactions, vous n'êtes pas le seul) un petit exemple : si vous ne payez pas avec des cotisations sociales la santé mais directement par le portefeuille des citoyens, la pression fiscale baisse mais le coût est au mieux identique ( je dis au mieux vu que pour un pays comme les USA, c'est plus cher ). idem pour l'éducation. De plus, ce système privatisé ne se contente pas de coûter plus cher, il exclut une bonne partie des citoyens ! Ce qui bien sûr ne vous dérange pas. Mais je conçois que la démagogie de cette étude et son intérêt nul du point de vue de l'analyse vous convienne...
a écrit le 23/07/2011 à 14:21 :
Il faut bien renumerer nos élites et les commisions qui ne servent a rien, nos députés peu présent, la caisse noire de nos sénateurs, une justice inutile et bienveillante sur la délinquance au détriment des plaignants, les fastes de nos gouvernants, la mauvaise gestion de nos impots et les dettes qui s'accumulent, l'augmentation est la promesse de notre président qui se ferait fort de préserver le pouvoir d'achat et de réduire le chomage,
a écrit le 23/07/2011 à 10:59 :
Charges salariales et charges patronales représentent à peu près l'équivalent du salaire net. Mais avec le salaire net, il faut acquitter les impôts, les impôts locaux, la TVA à 20% sur chaque produit acheté. A ceci s'ajoute les taxes/impôts que les politiques veulent faire porter sur les patrons ou entreprises mais qui, in fine, finissent dans le prix du produit (qui serait assez idiot pour ne regarder la rentabilité d'une entreprise qu'avant impôts...). Bref, le taux de liberté économique (le poucentage d'argent dont on dispose librement par rapport à la somme d'argent versé pour son travail) ne se situe en France qu'entre 25 et 33%. Pas plus. Il parait que l'on vit dans un pays néo-libéral!
Réponse de le 24/07/2011 à 7:09 :
"Taux de liberté économique" - le terme est merveilleusement connoté. Je ne le connaissais pas, mais c'est une merveille de communication que ce mot.
a écrit le 23/07/2011 à 10:38 :
Encore un article qui mélange tout. Les contributions sociales ne sont pas des impôts mais du salaire différé... De plus les impôts locaux ne sont pas pris en compte, or dans un pays comme le Royaume-Uni, ils sont relativement importants au regard des impôts "nationaux". Bref, seul un article comparant TOUT ce qu'on paye en taxes et en cotisations et TOUT ce qu'on économise grâce à ces mêmes taxes aurait un intérêt.
Réponse de le 25/07/2011 à 11:09 :
Bonjour,
plutôt qu'un long discours, je vous invite à lire l'article suivant qui traite de la notion de salaire différé : http://www.istravail.com/article19.html
a écrit le 23/07/2011 à 10:04 :
"Chypre est mieux loti". N'empêche qu'ils vont devoir faire la manche pour reconstruire leur centrale thermique; je préfèrerais qu'ils payent plus d'impôts et ne me demandent rien!
Réponse de le 23/07/2011 à 17:44 :
@Oldtimer: très drôle, mais si on te donnait de l'argent, tu refuserais ? C'est un peu comme la Reine d'Angleterre qui est un des plus gros profiteur du rembiursemet aux agriculteurs. L'agriculteur, c'est pas elle, mais ses "employés" et en plus elle est pleine aux as. Refuse-t-elle pour autant l'argent offert gracieusement à sa gracieuse majesté :-)
a écrit le 23/07/2011 à 8:53 :
Vu le niveau de cet article, on comprend qu'il ne soit pas signé !
a écrit le 23/07/2011 à 7:47 :
206 jours soit 58% -- taux moyen -- comprenant impôt sur le revenu, tva et SS, auxquels il faut rajouter les impôts locaux soit 1 à 2 mois supplémentaires ...

Lorsque j'étais indépendant, le payais 80 % d'impôts sur la richesse produite...
a écrit le 23/07/2011 à 7:28 :
cette façon de présenter les choses a peu d'intérèt.Je préfère avoir un revenu élevé et ne commencer à travailer"pour moi" qu"en novembre ,plutot qu'un revenu faible pour lequel je paye très peu d'impots .La vrai question est le pouvoir d'achat réel des Français et non la pression fiscale .Il faut bien payer des impots pour avoir des services collectifs comme la police,etc
Réponse de le 23/07/2011 à 9:27 :
payer des impots ok mais pas pour un tel gaspillage
Réponse de le 23/07/2011 à 10:22 :
un tel gaspillage??? tu veux parler des opération militaires???
Réponse de le 23/07/2011 à 14:04 :
@clodef ...en novembre !..... c'est une image ,je sais, mais prenez un exemple crédible ...à moins que vous soyez milliardaire !!!!
a écrit le 23/07/2011 à 5:39 :
Pour avoir vécu au luxembourg, voilà le constat:

peu de luxembourgeois (ils sont peu nombreux) font de petit boulots, et beaucoup sont quasi rentier (le smic est il faut aussi le préciser à plus de 1800?).
Beaucoup de boites juridique, audit, bancaire, et financière (dont ernt and young)

Il faut rappeler que ce pays était presque pauvre avant sa révolution fiscale et bancaire (secret bancaire) des années 1950.
Un petit pays opportuniste, placé au carrefour de l'europe qui n'a pas les même coûts qu'un grand pays avec une population plus nombreuse.

Cette étude qui émane d'un groupe américain à la C...(comme la plus part des big4) n'a d?intérêt que de faire du lobbing, et attirer des clients pour les implanter là ou c'est moins cher avec des procédés parfois limite et qui veut faire de l'UE (taux moyen à 44.23%) les USA (taux d'imposition à pres de 15%) avec les inégalités que l'on sait.
L'impot est le reflet des sociétés civilisées!

Réponse de le 23/07/2011 à 7:54 :
vous avez raison, au luxembourg, il n'y a pas de plombiers, maçons, coiffeurs, restaurateurs, chausseurs, ouvriers, employés, entrepreneurs, indépendants... ils sont tous tellement riches qu'ils viennent habiter en zone frontalière, uniquement pour le plaisir de payer les impots français, et pas parce qu'ils n'ont pas les moyens de se loger dans leur propre pays...
L'impot est le reflet de l'incompétence du pouvoir...
Réponse de le 23/07/2011 à 8:05 :
Tu oublie tout de même de dire qu'en terme d'allocations sociales le Luxembourg est beaucoup plus généreux que la France. Là bas tous les jeunes résidants qui font des études ont droit à une bourse de 9000?/an. Tu oublie aussi de dire que le Luxembourg est la seul pays de la zone euro qui respectes le critère de Maastricht pour le déficit à 3%. Donc en dépit de leur situation avantageuse qu'ils ont su exploité, les luxembourgeois ont bâti un modèle sociale redistributif exemplaire avec et c'est là le plus important, très peu de gaspillage d'argent public. Cette rigueur, il la tiennent de leurs racines germaniques, heureusement !
Réponse de le 23/07/2011 à 8:43 :
C'est sûr la France a tendance à jeter l'argent par les fenêtres. Néanmoins, s'agissant du modèle luxembourgeois, on peut s'interroger sur l'origine des fonds qui transitaient dans ses banques et qui alimentaient indirectement les caisses de l'état luxembourgeois...
Réponse de le 23/07/2011 à 10:38 :
@Mouais
bonjour le cliché !
va au lux et essaye d'ouvrir un compte pour voir... et je ne parle même pas d'ammener du cash.
Réponse de le 23/07/2011 à 10:43 :
les luxos gagnent suffisament pour y vivre, mais c'est aussi un pays qui attire les capitaux en raison des avantages qu'il offre.
Regardez leurs comptes, ils n'ont pas la bombe atomique ou d'armée énorme.
Une meilleure gestion est toujours possible, mais il faut savoir ce que l'on veut
Réponse de le 23/07/2011 à 17:21 :
rigolo les gens qui parlent du luxembourg sans le connaitre...
Réponse de le 23/07/2011 à 17:50 :
Dul :un jeune Français peut-il venir s'installer au Luxembourg et recevoir toutes les aides dont disposent les Luxembourgeois ?Je crains que non ....Il y a redistribution pour les natifs oui :ok.
a écrit le 22/07/2011 à 16:41 :
Mais puisqu'on vous dit que l'euro nous protège ! Ou alors, on nous aurait mentis...
Réponse de le 22/07/2011 à 17:27 :
Sauf que l'euro n'a pas grand chose à voir dans cette affaires ! Quand on subventionne les voitures avec des primes à la casse ou des logements avec des aides diverse, qui crois-tu qui paie. La France est un pays d'assistés à tous les étages, mais les gens sont tellement égoistes qu'ils trouvent que les aides c'est pas normal, sauf pour eux :-)
Réponse de le 23/07/2011 à 4:47 :
@Britannicus, le système à la FRANCAISE, allocations en tout genre, ils achètent une maison avec les allocations, inadmissible! j'ai connu des familles qui faisaient 3 enfants,afin d'avoir accès à la propriété! et cette mentalité n'est pas de changer! vu ce qui s'annonce pour 2012 !
Réponse de le 23/07/2011 à 7:53 :
2012 est une chance. Le PS arrive au pouvoir: augmentation des fonctionnaires (c-a-d des emplois subventionnés inutiles) + augmentation des prestations sociales -> augmentation des impôts -> déclin de la compétitivité et de la croissance -> augmentation des emplois subventionnés inutiles. Avec ce ticket gagnant le PS arrivera à faire exploser la dette car aucune création de richesse. Mais avec de la chance on vivra un scénario grec et enfin il nous sera possible de PURGER la France dans ces nantis et profiteurs, qu'ils soient fonctionnaires, syndicalistes, politiciens, immigrés, milliardaires, RSAiste. Un peu à la manière des pays nordiques dans les années 90.
Réponse de le 25/07/2011 à 9:06 :
"ces nantis et profiteurs, qu'ils soient fonctionnaires, syndicalistes, politiciens, immigrés, milliardaires, RSAiste" : dans quelle catégorie vous situez-vous ?
a écrit le 22/07/2011 à 16:32 :
Les rentiers favorisés au détriment des salariés ! travailler plus pour gagner moins ?
C'est cela la France et Sarko n'a rien changé ! tant pis pour ceux qui l'ont cru ! com et démagogie ont triomphé ! et puis tant pis pour la valeur travail .....
Réponse de le 22/07/2011 à 17:29 :
Les rentiers ? Mais que viennent ils faire la dedans ? Ceux qui ont plus d'argent que vous ne sont pas ceux qui vous taxent, c'est ridicule. regardez plutot vers l'état et ses millions de fonctionnaires, dont une bonne partie inutile, c'est eux qui vous prennent vos sous, ne vous trompez pas.
Réponse de le 22/07/2011 à 22:45 :
Farpaitement, il a raison, par toutatis. Je suis fonctionnaire, je fais "3800 net par mois", mon boulot n'est pas éreintant. Bien qu'exigeant quelques compétences intellectuelles. Mais cessez donc ces considérations : cela ne changera rien. D'abord le problème n'est pas là (je pense pour ma part que les gens sont globalement médiocres, incapables et fainéants, dans une large majorité, fonctionnaires ou pas... ). Alors, d'abord, un conseil : votre frustration n'engendre chez vous que maux de ventre, ulcères, ranc?ur... Alors, quoi, divertissez vous ! Prenez un bol d'air ! Regardez le Tour de France, fumez l'opium du peuple ! Enfin, rappelez vous : ne vous trompez pas de cible, et... La révolution n'aura pas lieu.
Réponse de le 23/07/2011 à 10:55 :
@Libre : Comment peut on dire autant d?ineptie en si peu de mots.
Les fonctionnaires sont là parce qu'on les embauches. Sans fonctionnaires, pas de d?hôpital public, pas de policier? pas de contrôle des dépenses publiques, pas de conseils généraux pour refaire les routes, par de mairie pour vous renseigner...
Bref, va bloguer sur guilly...
Réponse de le 23/07/2011 à 17:58 :
Groswill :le tour opium du peuple ok mais quid des drogues ,celles consommées par plus riches !n'y a-t-il pas une différence énorme de cout et d'effets sur la santé donc sur les dettes par ricochet
a écrit le 22/07/2011 à 16:31 :
Il faudrait montrer cette étude au groupetto de sous-candidats socialiste dont l'éminente secrétaire générale commence à faire des chèques sans provision payables avec les futures taxations nouvelles.
Réponse de le 22/07/2011 à 17:24 :
@CQFD: en dehors de l'idéologie démagogue: t'as pas l'impression que Sarko et sa bande ont creusé les déficts, dont encore 15 milliards aujourd'hui pour la Grèce. Et commet, à ton avis, va-t-on boucher les trous si ce n'est avec les taxes et impôts ...et ce quel que soit le futur gouvernement :-)
a écrit le 22/07/2011 à 16:11 :
Comme c'est étonnant, les paradis fiscaux en premier ou les pays les plus endettés et en difficultés...
Et sinon, les impôts, ça va dans un trou noir ?
a écrit le 22/07/2011 à 14:59 :
les impots locaux sont-ils compris dans ce calcul ?
a écrit le 22/07/2011 à 14:47 :
"Chypre est le mieux loti" quelqu'un a déjà été voir comment on vivait à Chypre ? En clair, quelqu'un comprend à quoi servent les impôts ?
Réponse de le 22/07/2011 à 17:31 :
Avez vous été voir comment on vit au Luxembourg ? Pourtant c'est un des pays qui taxe le moins. Le probléme est le poids de l'état et son interventionnisme dans l'économie, et non pas que d'autres pays ne soient pas racketteur que la France et sa horde d'assistés.
a écrit le 22/07/2011 à 14:19 :
Contribuables Associés publie ce classement depuis des lustres. C' est amusant de se rappeler que des journaux bien pensant comme le Monde et la Tribune le cite.
pour mémoire Le Monde a refusé en son temps la campagne d 'information de C.A. sur la dette (120 000F à l' époque) que tout français a en naissant. (le bébé qui pleure).
30 K? sans les Grecs maintenant.
a écrit le 22/07/2011 à 13:59 :
quelle est la conclusion de ce classement ?
qu'il vaut mieux être un Grec (qui arrête de casquer le 12 juin) ou un Allemand (qui trime jusqu'au 11 juillet, soit à peine 2 semaines avant nous) ?
Réponse de le 22/07/2011 à 16:40 :
La première conclusion qui me vient à l'esprit est que la France peut et doit être mieux gérée. Les Allemands vivent mieux que nous en payant globalement un peu moins d'impôt. La deuxième conclusion est que les Grecs ne payent pas les impôts qu'ils devraient payer et que les Européens vont casquer à leur place. L'europe doit à cet égard imposer aux Grecs une réforme de leur ficalité et les obliger à récupérer les impôts en s'attaquent au travail au noir qui est une plaie nationale.
a écrit le 22/07/2011 à 13:56 :
"le taux d'imposition réel du salarié moyen augmente dans l'Union Européenne de 0,24% en 2011. Il est passé de 43,99% en 2010 à 44,23%"

Une augmentation de 0.24% du taux d'imposition, passerait de 43,99% à 44,10%, et non 44,23%.
Dans ce cas là, on dit que le % à augmenter de 0.24 points.

Revoyez vos cours de 2nd !
a écrit le 22/07/2011 à 13:56 :
Superbe cadeau d'anniversaire (je fete mes 40 ans le 27 juillet).
a partir de mon anniversaire le fric que je gagne est enfin a moi !!!!
Merci !
Réponse de le 22/07/2011 à 22:48 :
Cool, Sampiero, bon anniv'.
Réponse de le 23/07/2011 à 18:55 :
@ Sampiero: bon anniversaire, mais attention quand même à ta femme si tu prétend garder ton oseille pour toi tout seul :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :